Avertir le modérateur

vins

  • Le plaisir du Beaujolais

     

     

    207.jpgJe n’apprécie pas que des “confrères” parisiens ou étrangers médisent sur la région beaujolaise sans n’y rien connaître. Notre rôle n’est pas d’enfoncer une appellation ou un vigneron pour se faire mousser dans un salon ou lors d’un dîner. Nous avons -surtout- un rôle de prescripteur, dans le sens noble du terme grec.

    En Beaujolais, pour les crus, le 2008 est prometteur, le 2007 a été très difficile à maîtriser, le 2006 est excellent, le 2005 très typé, le 2004 est un millésime dense et très aromatique, et le 2003, trop mûr, beaucoup moins intéressant.

    La force du terroir donne une réelle typicité à chaque cru, et les meilleurs vignerons s’évertuent à sortir de beaux vins, chacun représentatif du style de son appellation. On se doute qu’un Saint-Amour ne doit pas ressembler à un Morgon, et c’est très bien ainsi.

     

     

    Voir : LES MEILLEURS VINS DE L'ANNEE


    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CHENAS
    MOULIN-A-VENT

    Jean BARONNAT
    BEL AVENIR
    CHAMPAGNON
    DUBOEUF
    MORTET
    Michel SIFFERT
    MORGON
    JULIENAS
    REGNIE
    Gérard BRISSON
    DONZEL
    Jean-Paul GUIGNIER
    Michel TÊTE
    PIZAY
    PY de BULLIAT René MARTIN
    CHAVAGNAT-LANEYRIE
    GRANIT DORÉ
    FLEURIE
    SAINT-AMOUR
    Cédric CHIGNARD
    CHATELARD
    VIGNES du PARADIS
    Domaine des DUC
    BROUILLY
    COTE-DE-BROUILLY
    CHIROUBLES
    CRÊT DES GARANCHES
    Alain MICHAUD
    CHEYSSON
    COMBE AU LOUP
    PUITS DU BESSON
    (BARVY*)
    DALAIS
    BEAUJOLAIS-VILLAGES
    BEAUJOLAIS
    Ch. De BOISFRANC (bl)
    Ch. EMERINGES
    Ch. LACARELLE
    Cave SAIN-BEL
    Christian MIOLANE
    PÉRELLES

     

    (Voir la suite du CLASSEMENT 2010)


    MILLÉSIMES consultable en ligne gratuitement
    Cliquez ici UNIQUE EN FRANCE
  • Bordeaux, Bandol, Gascogne, Loire, Provence, Bourgogne Languedoc, Corse : De beaux vins typés comme on les aime !

    Bordeaux, Bandol, Gascogne, Loire, Provence, Bourgogne Languedoc, Corse : De beaux vins typés comme on les aime !

     

    MILLÉSIMES consultable en ligne gratuitement
    Cliquez ici UNIQUE EN FRANCE

     

    Le domaine appartient à la famille Jayne depuis 1893. Alphonse Jayne a cultivé ses terres pendant plus de 70 ans, dans le cadre d’une polyculture, alternant vignes, arbres fruitiers, pâtures, légumes locaux. En 1996, Laurent Jayne son petit-fils reprend sa suite et crée le Domaine Saint-Louis Jayne. Il perpétue le travail traditionnel et ancestral de la vigne, en privilégiant les méthodes naturelles et raisonnées. Il entreprend une restructuration lente du vignoble qui compte une très grande variété de cépages. Pas moins de 9 cépages, dont le Pascal blanc (vieille variété provençale) qui ne subsiste que sur ce domaine. Les 8 ha du domaine s’étendent sur des coteaux ventilés par les brises marines. Les pieds de vignes ont pour moitié été plantés par son grand-père, voilà bientôt 70 ans. Ils donnent et Laurent leur applique une production limitée, mais exceptionnelle. Le Cassis cuvée Fonfon blanc 2008 (surnom du grand-père) est un vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale. Le rosé 2008, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique, est un joli vin, de belle teinte. Les millésimes 2009 promettent d'être exceptionnels.
    Une propriété dotée d'un superbe terroir. La vendange est manuelle, non égrappée, foulée souplement avant d'être mise en cuves de fermentation pendant 15 à 21 jours sous contrôle des température. Puis le vin est élevé en foudres de chêne de 18 à 24 mois. Cela donne ce grand vin rouge au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, de garde. Le Bandol blanc issu des cépages Clairette et Ugni blanc est tout aussi savoureux, il laisse s'échapper des notes florales intenses de bruyère, idéal sur des poissons grillés, de bouche persistante comme le Bandol rosé, alliant finesse et structure en bouche, aux notes de fleurs, de belle robe intense, un vin très élégant, très persistant au palais. Remarquable rapport qualité-prix et quantités limitées, possibilité d'acheter des millésimes plus anciens.
    DOMAINE VINCENT BACHELET
    CHASSAGNE-MONTRACHET
    Domaine de 13 hectares de vignes sur la Côte de Beaune, principalement sur Chassagne Montrachet et dans les Maranges, sans oublier Santenay, Meursault et Pommard. Le propriétaire Vincent Bachelet poursuit la tradition paternelle de Bernard BACHELET. Les vins sont vinifiés et élevés dans de magnifiques caves du 18 siècle, ou s’offre un spectacle inoubliable. Vous pourrez déguster ce Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2007, de robe dorée, tout en persistance aromatique, alliant finesse et suavité, aux notes persistantes de fougère et de fruits frais, très riche, un beau vin complexe et plein. Cet excellent Chassagne-Montrachet rouge 2007, où dominent les fruits mûrs et les saveurs de sous-bois, tout en bouche, corsé comme il se doit.À la suite, le Chassagne-Montrachet blanc 2007, d’une grande finesse en bouche, aux arômes de tilleul et d’abricot frais, ample comme ce très séduisant Meursault 2007, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits mûrs, riche et raffiné à la fois. Le Maranges 2006 est de robe grenat, intense au nez comme en bouche, distingué, au bouquet présent de fruits rouges, de truffe et de sous-bois, de très bonne évolution, réussi comme ce Hautes-Côtes-de Beaune 2007.

    Avant dernière cave coopérative dans le département du Var. Le vignoble couvre 440 ha dont 360 qui produisent des Côtes-de-Provence. Beau Côtes-de-Provence rouge La Soyeuse de Ramatuelle 2005, très bien élevé en fûts de chêne, de robe rubis, au nez de petits fruits rouges mûrs, très parfumé, ample, de bonne charpente, généreux et persistant. Le 2004, aux arômes de fruits cuits et d’épices, est riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d’excellente garde comme le prouve le 2003. Séduisant blanc 2004, où se mêlent des notes d’amande et de chèvrefeuille, de bouche complexe, d’une jolie persistance, un vin ample, à ouvrir sur des crustacés. Le Côtes-de-Provence rosé Domaine de Roumegou 2007, au fruité concentré, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, est un vin très agréable, sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à la rondeur. Très joli La Soyeuse de Ramatuelle rosé 2007, de robe brillante, au nez délicat d’agrumes et de fruits frais, tout en souplesse et persistance, parfait sur une grillade de poissons. Excellent Côtes-de-Provence rosé Domaine de Jeanne 2007, un vin très bien équilibré, d’une belle harmonie, tout en fruité et en finesse, souple, aux arômes de fleurs et d’abricot sec.

    DOMAINE D'AMBINOS
    COTEAUX-DU-LAYON
    Le Domaine d’Ambinos vient de la racine du mot grec : Ambelos, la vigne qui produit et Inos, le vin d’Or. Propriété d’ Henri Ribière qui fut maire de Beaulieu de 1950 à 1965. Puis mon Père, Chéné Pierre arrivé sur la propriété en 1945, prend la suite en 1966. Jean-Pierre son fils, s’installe en novembre 1972, et dirige l’exploitation seul depuis 1981. Enfin, Jean-François sur une partie de l’exploitation de son père, créée la Coulée d’Ambrosée et opte pour la culture et la vinification biologique. Les grands millésimes de liquoreux au domaine sont : 1989, 1990, 1995, 1996, 1997, 1998, 2003 et 2005. Chacun avec un caractère qui lui est propre et qui reflète le climat, pour exemple le 1989 année très, très sèche qui ne permit pas au botrytis cinéréa de se développer et se concentra par passerillage. Le Domaine d’Ambinos a forgé sa réputation en commercialisant des millésimes anciens le plus vieux étant le 1961. Les 1969 et 1971 étonnent par leur robe cuivre bien soutenue et par une acidité caractéristique du Chenin.
    Sur les restes d’une tombelle gallo-romaine, Charlemagne fut le premier bâtisseur du Château de la Rivière en 769. Cette forteresse défensive aux marches de son empire était positionnée en un point stratégique pour l’observation d’éventuels envahisseurs. Puis au 16ème siècle, Gaston de l’Isle « Maire de Bordeaux » construit la majestueuse demeure que l’on peut encore admirer de nos jours. Année après année, il fut admirablement maintenu en l’état par ses nombreux propriétaires. Au 19ème siècle, l’un d’eux, originaire de la famille des Massé de Corneilles, fit appel à un architecte de renommée, Viollet-le-Duc, pour le restaurer et le compléter. Après la famille de Jean Balluteaud (1927), de Jacques Borie (1962) et de Jean Leprince (1994), c’est aujourd’hui la famille de James Grégoire (achat en 2003) qui prend en charge la destinée du Château de la Rivière. Nous disposons également de 8 hectares de magnifiques caves monolithiques « anciennes carrières de calcaire » que nous faisons visiter tout au long de l’année (sur rendez vous) et dans lesquelles nous laissons vieillir nos vins en barriques et en bouteilles. Les années 2000 nous ont permis de produire des grands vins. Les 2000, 2003, 2005 et le dernier 2008 sont de très grands vins, concentrés et puissants, avec des potentiels de gardes exceptionnels. Les millésimes 2001, 2002, 2004, 2006 et 2007 sont des vins plus faciles d’accès, élégants et fins, à boire dans les 10 ans. La propriété est certifiée Terra Vitis depuis 2002 et qualifiée Agriculture Raisonnée depuis 2004. L’ensemble du processus d’élaboration (de la vigne, au chai et jusqu’au conditionnement) est réalisé dans un souci de préservation de la qualité de notre environnement et de notre terroir.


    Situé au cœur du Languedoc à quelques kilomètres de la Mer Méditerranée et sur les premières pentes des Cévennes, le Château Saint Martin des Champs, fut bâti au XVIIe siècle à proximité d'un Hermitage du VIIe siècle, où faisaient halte les pèlerins qui se rendaient à Saint-Jacques de Compostelle. Les magnifiques bâtiments s'intègrent depuis leur origine dans le vignoble. Témoins de l'histoire, les immenses écuries et les cuves à vins construites en pierre de taille, datent de 1752 et sont toujours en services dans les chais. Les propriétaires, Pierre et Michel Birot, sont vignerons de père en fils depuis 1675. Ils cultivent de façon raisonnée et avec amour, leur vignoble de 98 ha, implantés sur des sols argilo-calcaires idéalement exposés plein sud. Ils élèvent avec passion et rigueur ces grands vins, satisfaisant ainsi l'amour qu'ils portent à leur métier. Le 2008 est un très beau millésime sur les rosés. 2007 est un superbe millésime sur la partie schisteuse donc sur le Tradition rouge. Le 2006 est très équilibré, le 2005 est plus complexe, mais très joli sur la cuvée Terrasses de Fontenilles. Le 2004 est extraordinaire sur la cuvée Mathieu et le 2003 est très chaud et légèrement alcooleux.
    DOMAINE JULIETTE AVRIL
    CHATEAUNEUF-DU-PAPE
    Les Avril comptent parmi les plus anciennes familles de Châteauneuf-du-Pape, premiers Consuls et Trésoriers de la ville de 1756 à 1790. Ils furent avec le Baron Le Roy de Boiseaumarie et d'autres viticulteurs, à l'origine des règlements qui devaient aboutir à la création des appellations d'origine contrôlée. On élève ici ce beau Châteauneuf-du-Pape rouge, de belle robe grenat, un vin charnu et gras, puissant et dense, aux tanins fondus, au nez dominé par le pruneau et la vanille, de bouche persistante et d'excellente évolution. Excellent Châteauneuf blanc, au nez dominé par les fleurs fraîches et le tilleul, un vin gras et persistant, vraiment très charmeur.

    Le Château s'élève sur une légère éminence placée entre 2 montagnes avec échappée de vue au midi. Il se compose de 2 corps de logis adossés l'un contre l'autre. C'est un petit fief situé sur la commune d'Igé, dans l'ancienne paroisse de Dommange. Depuis ma reprise en 1995, de nombreux investissements ont été effectués, tant au niveau des caves que de la vigne, du matériel et des bâtiments, pour que cette propriété retrouve ses lettres de noblesses. Ce joli vignoble du Mâconnais est implanté sur des coteaux calcaires et très ensoleillés. Vieilles vignes et rendements limités garantissent des vins de qualité. La vinification est traditionnelle, le raisin à maturité est récolté à la main en majorité, l'élevage s'effectue en fûts de chêne. Les rouges sont d'une belle couleur cerise avec un bouquet profond de fruits rouges, de cassis et de framboise, légèrement tanique mais parfaitement équilibré et d'une belle saveur. Les Blancs présentent des arômes de fleurs blanches du printemps, de fruits secs, de pain grillé, souples et ronds en bouche et le rosé est très aromatique, d'une grande finesse et longueur en bouche.
    DOMAINE DE LA SANGLIERE
    COTES-DE-PROVENCE
    Tout commence en 1980 lorsque François Devictor, Ingénieur Agronome décide de s’installer en Provence pour y produire de grands vins. Son choix se porte sur le Domaine de La Sanglière situé en bord de mer dans l’exceptionnel site classé du Fort de Brégançon. Sur une surface de 42 ha, tout est alors mis en œuvre pour une qualité optimale : nivellements, plantations et construction d’une cave, la production de blancs, rosés et rouge en appellation Côtes de Provence peut alors commercer. Dans la lignée du travail de leur père, c’est à présent une 2e génération de vignerons, Rémy et Olivier Devictor qui dirigent le domaine. Le site est protégé par le conservatoire du littoral. Ce sont actuellement 20 ha qui sont en production. Très séduisant Côtes-de-Provence blanc cuvée Spéciale 2007 (les raisins sont récoltés la nuit pour préserver leur fraîcheur), qui allie nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par ces notes de fleurs blanches, très bien vinifié, de bouche persistante avec une finale fondue et particulièrement savoureuse. Le Côtes-de-Provence rouge cuvée Spéciale 2007 (assemblage des 3 cépages, Syrah, Grenache et Cinsault, avec une majorité de Syrah) est un vin marqué par des notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, d’une belle couleur grenat pourpre, alliant charpente et souplesse en bouche. Beau Côtes-de-Provence cuvée Prestige rosé 2007, d’une couleur très délicate, un vin très fin, sec et gras à la fois, avec une belle robe rose pivoine et des arômes fins de fruits frais qui développent au palais beaucoup d’élégance, tout en bouche. À leurs côtés, ce Côtes-de-Provence rosé cuvée S 2007, au fruité concentré, avec des nuances de pêche, d’abricot et une note épicée, un vin qui demande une cuisine raffinée. Goûtez encore le Côtes-de-Provence rouge gamme S 2006, au nez dominé par la groseille et des senteurs subtilement épicées, de bouche puissante et persistante.

    DOMAINE DE MENARD
    COTES-DE-GASGOGNE
    Une passion de la vigne transmise depuis 3 générations de père en fils et fille. En 1920, Jean François Morel, fils de viticulteurs suisses, arrive dans le Gers et s’installe sur un domaine viticole : il acquiert le Domaine de Ménard en 1938 qui comprend alors 10 ha de vignes. Denise sa fille et son mari Jean Jegerlehner s’installent sur le domaine en 1960, et leur passion commune de la vigne va permettre d’édifier les chais et d’étendre le vignoble. Leur fils Philippe les rejoint et s’invertit à fond dans la bonne tenue du vignoble et du domaine. Mais la passion de la vigne et du vin gagne aussi Elisabeth leur fille (première œnologue du Tariquet), qui aidée de son mari Henry Prataviera va très vite faire évoluer le Domaine de Ménard qui comptent à ce jour 110 ha. Les premières bouteilles du Domaine de Ménard sont produites en 2002. Plus de 400000 cols ont été commercialisés en 2007 en Ménard, Haut Marine et Saveur Gascogne, en France et à l’étranger. Les vins sont très fruités et la richesse des terroirs permet de sortir chaque année de nouveaux vins comme en 2008 la « cuvée Marine » et « Première Gelée » qui représentent si bien la Gascogne. Les objectifs sont de séduire de nouveaux consommateurs et de leur faire découvrir et partager grâce à un bon rapport qualité-prix, le plaisir du vin.

    Le Tuquet et son Vignoble figurent déjà sur les cartes royales de belleyme au début du XVIIIe siècle. La chartreuse fut construite vers 1730 (façade sud de Victor Louis). Dans la première édition du Féret (Ch. Cocks 1868) Le Tuquet est classé premier vin de la commune de Beautiran, ce qui sera confirmé par les éditions successives jusqu'à aujourd'hui. A la fin du XIXe siècle, le domaine appartient à la famille du Père de Foucauld qui y séjournera à plusieurs reprises avant son départ pour le Maroc. Il a appartenu ensuite à une grande maison du négoce bordelais, puis fût racheté en 1963 par la famille Ragon, actuellement propriétaire. D'importants travaux ont été faits dans les chais en 1991 : 3 200 hl de cuverie inox supplémentaires, construction d'un nouveau chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage. Faites-vous plaisir avec ce superbe Graves rouge, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme, de garde. Très joli Graves blanc, bien typé par son Sémillon (95%), bien fruité, au nez de petits fruits frais, régulièrement charmeur.
    Robert MUHLBERGER – Vigneron&œnologue, présente les Vignobles Muhlberger. Domaine familial depuis quatre générations, conduit par Robert & Astrid Muhlberger, Philippe Muhlberger leur fils. Leur philosophie vigneronne se résume en ces mots : «Vivre avec la Vigne ! Vivre avec le Vin !». Selon des règles et des convictions définies et éprouvées par des générations de vignerons, afin que s’écrive :«Vignoble, Vigne, Vin de Vigneron, avec V de Vérité !». Elever avec sagesse et passion, dans le respect de règles traditionnelles, sont les moyens mis en œuvre dans le but de produire des vins authentiques et de rare élégance. Un mode de conduite respectueux de l’environnement : enherbement permanent des vignes, pas d’amendements chimiques ni d’herbicides rémanents, lutte biologique contre les ravageurs, interventions raisonnées contre les maladies à base de cuivre et soufre, observation et respect du cycle naturel de la vigne et des plantes au sol, renforcement des propres capacités de défense de la vigne, apports d’oligo-éléments naturels sur feuillage… La Récolte : des vendanges manuelles pour rentrer une récolte sélectionnée, des raisins entiers, non triturés et proprement triés. La Vinification : élaborer les vins en respectant leur propre rythme d’évolution, avec sagesse et patience, à partir de fermentations spontanées sans apports de levures du commerce. Les Vins : on comprend donc leur superbe Riesling Les Vieux Coteaux 2004 (évolution dans la dénomination de leur Riesling Altenberg par sa traduction en Riesling Les Vieux Coteaux : il s’agit de leur décision de ne plus revendiquer à l’avenir l’appellation Grand Cru pour les parcelles délimitées dans le périmètre en question), de jolie robe dorée, un vin de belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, de bonne bouche, aux notes de fleurs fraîches et d’agrumes. Beau Clos Philippe Grass Riesling 2005, fin, complexe, au nez de petits fruits frais (citron…), très bien équilibré, de bouche suave. Goûtez le Pinot blanc 2004, de bouche très subtile avec des nuances d’amande, tout en bouche comme ce Pinot noir 2004, de belle robe, riche au nez comme en bouche, qui sent bon les fruits mûrs, qu’il faut laisser s’épanouir. Excellent Pinot noir cuvée des Jeunes Loups 2004, dont l’élevage se fait en fûts de chêne, de robe soutenue, aux notes fruitées et florales complexes, alliant structure et finesse, savoureux, de bouche dense. Le Pinot gris Domaine du Pas des Loups 2005, typé et complexe, au nez intense, est un vin tout en délicatesse en bouche, d’une bonne persistance aromatique. Superbe Gewurztraminer Vendanges Tardives 2004, un grand vin rare, d’une très grande complexité au nez comme en bouche, encore bien loin de sa maturité. Dans la lignée, ce Riesling Vendanges Tardives 2004, avec ces notes caractéristiques de noisette et de miel, alliant souplesse et structure, de bouche profonde et persistante, de grande évolution. Le Crémant d’Alsace Blanc de blancs brut méthode traditionnelle est toujours à la tête de son appellation, de mousse fine, d’une belle harmonie, tout en fruit et finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande…), très harmonieux.
    Un domaine au sol maigre, silico-argileux, très caillouteux, où l’exposition plein sud à mi-coteau permet d’obtenir des vins de très grande qualité. On élève ici des vins de tradition, proposant une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare. Beau Madiran 2005, très bien élevé en barriques, un vin superbe, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, riche en couleur, dense et classique, qui devrait tenir largement ses promesses. La cuvée Tradition est plus ronde, bien corsée, un vin souple qui permet d’attendre l’évolution du grand vin. Remarquable 2004, puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et aux arômes de petits fruits rouges intenses (cassis, cerise), d’une jolie finale. À la suite des derniers millésimes, les uns les plus typés et séduisants que les autres, il y par exemple ce superbe 2000. Un millésime de couleur très soutenue, très équilibré, au nez complexe avec des notes de cerise mûre et d’humus, de bouche ample et intense, chaleureuse avec ces nuances de confiture de cassis et de poivre, un vin non encore à maturité, qui poursuit sa très belle évolution. À ses côtés, on savoure également cet exceptionnel millésime 1990, où l’on retrouve toute la spécificité de ce que doit être un Madiran digne de ce nom, avec une palette aromatique d’une grande complexité où les épices prédominent. Le vin est de belle robe grenat profond, au nez complexe dominé par les fruits cuits et des notes de torréfaction, avec des tanins mûrs et une belle concentration, d’une évolution. Goûtez aussi le Pacherenc-du-Vic-Bilh, mêlant richesse aromatique et persistance, avec des connotations de noisette et d’abricot, tout en charme.

    CHATEAU CANTENAC
    SAINT-EMILION Grand Cru
    Nicole Roskam-brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaire à sa prospérité. Les 12 hectares s'étendent dans le prolongement du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la Dordogne. Il est composé de 75% de Merlot noir et de 20% de Cabernet-Sauvignon. Le terrain sablo-graveleux permet une excellente maturation du raisin. Le vin est très élégant, merveilleusement bouqueté et fruité, d'une belle complexité et longueur en bouche. Nicole Roskam-Brunot assistée de son fils ainé Frans Roskam, maîtris eavec finesse l'élevage du vin en barriques. Il faut ajouter au Château Cantenac, le Château Moulin de Grenet, un Lussac-saint-Emilion très fruité qui bénificie d'une longue macération à froid et le Château Jean Melin à Saint-Emilion, et la superbe "Sélection Madame" : un vin souple, fruité, très charmeur. Autre nouveauté sur la propriété un rosé Sona, sensuel et fruité.
    Pierre et Yveline Mignon dirigent le domaine familial et leurs deux enfants participent au développement : Céline, chargée des relations commerciales et de l'export, Jean-Charles, responsable du vignoble et des vins. La typicité et la diversité des terroirs permettent d'élaborer de Grands Champagnes de Caractère. Le vignoble de 14 hectares est réparti dans toute la Champagne : Vallée de la Marne, Côte des Blancs et région d'Epernay. L'encépagement à majorité de Pinot Meunier (60%) est complété par le Chardonnay présent sur 30% des parcelles et le Pinot Noir qui couvre 10% de l'exploitation. Cette répartition harmonieuse nous permet d'élaborer des Champagnes d'Exception. L'expérience, acquise de générations en générations, est un des éléments importants qui contribuent à la renommée de notre Maison. Grâce à son dynamisme depuis les années 1970, la Maison de Champagne Pierre Mignon s'est considérablement développée pour atteindre aujourd'hui 390 000 bouteilles. Nous avons su également nous faire connaître et apprécier sur les meilleures tables de France et à l'étranger. Nous vous invitons à découvrir la gamme de nos Cuvées Classiques ainsi que nos Cuvées Originales. Le Champagne cuvée de Madame Millésimée 2000, dont l’étiquette et le muselet sont parés de strass Swarovsky, est dense, complexe et savoureux, très parfumé (miel, fruits secs, agrumes mûrs), très riche en bouche, fin et structuré. Le 98, médailles d’Or aux Vinalies Internationales 2008 et d’Or au Sial Chine 2008, à la mousse fine et légère, à dominante de fruits mûrs au nez, est très équilibré, un Champagne fin et persistant, qui allie fraîcheur et charpente, un vin tout en arômes (amande, abricot mûr...), tout en rondeur. Le Blanc de blancs 96 est tout en charme, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes de fruits frais et d’acacia, de mousse fine et bien persistante, alliant saveur et distinction. Excellent brut Prestige, médaille d’Argent aux Vinalies Internationales 2008, qui allie structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, dense et distingué, d’une très belle persistance. Leur brut Prestige rosé de Saignée, d’une très belle expression, développe élégance et vinosité, typé, de mousse abondante, tout en longueur, idéal sur une cuisine épicée. À la suite, cette remarquable cuvée Grande Réserve brut, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches, de brioche et de noisette caractéristiques, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, à savourer sur des quenelles de brochet.

    MAS CHICHET
    VIN DE PAYS
    Un Domaine de 30 ha, sur sols argilo-calcaire, où toutes les vignes sont dans la plaine du Roussillon. Les cépages sont le Cabernet, le Merlot, la Syrah, le Grenache et le Cabernet. Seul le Cabernet est élevé 1 an en fûts de chêne et le Merlot est vinifié à froid afin d’obtenir un vin fruité. Découvrez ce Vin de Pays des Côtes Catalanes Merlot 2006, charnu, parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise, myrtille), d’une belle ampleur en bouche. Le 2005, de robe pourpre intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, bien ferme, charpenté, un vin très bien structuré, avec des tanins veloutés, de très bonne garde. Le 2004 se goûte très bien aujourd’hui, coloré, très parfumé (humus, réglisse), alliant charpente et rondeur en bouche. Le Cabernet 2005 (élevage de 12 mois en fûts de chêne) est un vin avec de la matière et des tanins, aux arômes de fruits rouges et de sous-bois, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois riche et souple, d’excellente garde. Le 2004, bien corsé, où dominent des notes de cassis mûr, de bouche fondue, de robe grenat, est un vin légèrement épicé, avec une finale grillée très agréable. Le Mas Chichet rosé 2008 est vraiment charmeur, provenant des cépages Syrah, Grenache, Merlot et Cabernet, un vin de robe rubis, très aromatique (fraise des bois, groseille...), tout en bouche, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, un vin élégant et persistant. Depuis 2007, Laure Chichet a également créé une nouvelle gamme de vins “Mas que Mas”, faciles à boire, dans les 3 couleurs (étiquettes très réussies). Il y a le rouge, très fruité, idéal sur une grillade comme le rosé, friand et franc. Joli blanc (Sauvignon blanc, Marsanne, Roussane et Viognier) tout en structure et parfums, à boire dans sa jeunesse sur les fruits de mer.
    Le domaine Aux Moines est situé à La Roche aux Moines, superficie de 8 ha en Chenin et 0.80 ha en Cabernet pour notre Anjou village. Du moyen âge à la révolution ce domaine viticole a appartenu aux moines de Saint-Nicolas d’Angers, puis revendu comme bien national. Il connut divers propriétaires dont M. Benz des automobiles en 1926. Nous en sommes propriétaires depuis 1981, elle ne comptait alors plus que 4 ha de vignes. Nous avons apporté la parcelle que nous possédions sur la Roche aux Moines et nous avons acquis petit à petit d’autres parcelles toujours situées à La Roche aux Moines. Dès 1982 nous avons planté certaines parcelles, en gardant les vieilles vignes, et nous avons toujours pratiqué une culture raisonnée en enherbant tous les rangs de vigne. Nous avons rénové le chai en l’équipant de cuves Inox thermorégulées. Le parc à fûts de 400 litres est renouvelé tous les ans, mais notre objectif est plus de faire ressortir le terroir schisteux et le fruit du Chenin que le bois. C’est Tessa, ma fille, œnologue, qui vinifie seule à la cave dans la continuité de l’esprit maison : un vrai vin au féminin. Le Savennières 2006, au nez subtil, d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits frais (abricot) et d’amande, est un vin d’une belle persistance en finale.

  • Les meilleurs vins de Cahors

    AOC depuis 1971. Le vin de Cahors est l’un des plus anciens d’Europe. Sa naissance se situe cinquante ans avant Jésus-Christ, lorsque les Romains plantèrent de la vigne dans le Quercy. L’appellation couvre actuellement environ 4 100 ha plantés en vigne. Elle se situe au sud-ouest de ce département de part et d’autre du cours du Lot, à partir de Cahors et jusqu’à Soturac, dernière commune avant le Lot-et-Garonne, et s’étend sur 45 communes réparties dans 6 cantons, à savoir les cantons de Cahors, Luzech, Puy-l’Évêque, dans la vallée ; Catus, sur le plateau nord ; Lalbenque et Montcuq, sur le plateau au sud.

    La spécificité la plus originale du microclimat cadurcien est liée à la topographie très particulière du site viticole. Elle réside, d’abord, dans l’imbrication étroite de la vallée dans le socle calcaire du causse qui la protège des masses d’air froid venues du nord et de l’est, et, ensuite, dans les méandres invraisemblables que décrit le Lot, entre Cahors et Puy-l’Évêque, comme s’il n’arrivait pas à quitter le vignoble enserré dans ses boucles, conscient qu’il serait du rôle protecteur et bénéfique de ses eaux, à la fois comme volant thermique et réserve hygrométrique permanente.

    Selon qu’ils proviennent de secteurs différents (l’appellation est très étendue et les sols ne sont pas du tout les mêmes à Prayssac ou à Parnac), ils ont deux styles bien particuliers, du plus “léger” au plus corsé, mais tous reconnaissables entre mille grâce aux cépages classiques Malbec et Tannat, qui se plaisent dans ces sols complexes, où les graves s’associent à des alluvions anciennes. En fait :

    - Les premières terrasses argilo-limoneuses, limono-sableuses et graveleuses, sont aptes à produire des vins légers et friands, à boire plutôt jeunes.

    - Les deuxièmes terrasses et les coteaux de piémont, argilo-siliceux, argilo-calcaires, mêlés d’éboulis du causse, donnent des vins pleins, corpulents et de bonne garde.

    - Les coteaux du rebord du causse et le plateau lui-même, calcaires et argilo-calcaires, sont susceptibles de produire des vins moins gras mais plus structurés, de belle garde.

     

    Château BOVILA S.c.e.a P.O PIERON

    Château BOVILA S.c.e.a P.O PIERON

    (CAHORS)
    Pascal et Olivier Pieron
    Rouffiac
    46700 Duravel
    Téléphone :05 65 36 54 27
    Télécopie : 05 65 36 44 14
    Email : scea.pieron@orange.fr

    Un vignoble de 19 ha. Superbe Cahors 2006, (sol argilo-calcaire, 80% Malbec et 20% Merlot, vinification traditionnelle sans filtration ni collage systématique), un vin qui nous a particulièrement séduit, de belle charpente, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, avec une belle base tannique, très typé. Goûtez leur Cahors Prieuré de Bovila 2004 (70% Malbec et 30% Tannat, élevage en fûts de chêne 12 mois) un vin où la finesse s’allie à un velouté exceptionnel, de couleur profonde, aux tanins riches et savoureux à la fois, gras, avec des senteurs de fruits cuits.

    Château LA CAMINADE

    Château LA CAMINADE

    (CAHORS)
    L.Ressès et Fils

    46140 Parnac
    Téléphone :05 65 30 73 05
    Télécopie : 05 65 20 17 04
    Email : resses@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-caminade.com

    Quatrième génération de vignerons pour ce domaine de 35 ha. Une réussite avec leur Cahors Esprit 2004, au nez complexe de groseille et d’humus, un vin puissant et persistant en bouche, aux tanins riches, très classique, charpenté, alliant structure et velouté en bouche, de très bonne garde. Le Cahors La Commandery 2005, 97% Cot et 3 % Tannat, très bien élevé durant 12 mois en fûts de chêne dont 50% de neufs, est harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche et prometteur. Excellent Cahors 2005 (70% Cot, 25% Merlot, 5% Tannat) élevé 18 mois en cuves ciment et inox et pour 25% en barriques 12 mois, de couleur soutenue, alliant structure et bouquet, puissant au nez comme en bouche, très parfumé (fraise des bois, épices), bien corsé.

    Clos la COUTALE

    Clos la COUTALE

    (CAHORS)
    Eurl Bernède et Fils

    46700 Vire-sur-Lot
    Téléphone :05 65 36 51 47
    Télécopie : 05 65 24 63 73
    Email : info@coutale.com
    Site : www.coutale.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. C’est ici que nous avons réuni quelques-uns des meilleurs producteurs de la région. Philippe Bernède est passionné et il peut être fier de son Cahors 2007, issu d’un vignoble familial de 35 ha planté d’Auxerrois (70%), de Merlot et de Tannat, toujours d’une grande authenticité, complexe et harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, d’excellente évolution. Le 2006 est de couleur soutenue, avec des tanins savoureux et très présents, associant puissance et distinction, gras, charnu, au nez subtil où se devinent la prune et les épices. Remarquable 2005, de belle robe grenat profond, un vin gras, au nez complexe où l’on retrouve des petits fruits cuits et des notes de torréfaction, avec des tanins mûrs et une belle concentration. Le 2004 est chaleureux, de robe foncée, avec des notes de griotte légèrement réglissées, allie richesse et distinction, d’une belle finale persistante, un vin de garde à ouvrir sur une pintade aux cèpes. À noter la vente d’une belle collection de modèles de tire-bouchons, très ingénieux et fonctionnels.

    Château EUGÉNIECAHORS Château EUGÉNIE

    Château EUGÉNIE

    (CAHORS)
    Famille Couture
    Rivière-Haute
    46140 Albas
    Téléphone :05 65 30 73 51
    Télécopie : 05 65 20 19 81
    Email : couture@chateaueugenie.com
    Site : www.chateaueugenie.com

    Une propriété transmise de père en fils depuis 5 siècles. Le vignoble de 25 ha s’étend sur des terrasses, demi-coteaux et coteaux. Beau Cahors cuvée Réservée de l’Aïeul 2005 (85 à 90% Auxerrois et 10 à 15% Tannat, macérations longues de 20 à 25 jours en cuverie Inox, avec contrôle de la température et remontages programmés, puis élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, dont 1/3 en fûts neufs, pas de collage), un vin très coloré, de belle charpente, riche en matière, au nez complexe de fruits rouges macérés et de cannelle, fin et généreux à la fois, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants à Angers. Beau Cahors Haute Collection 2004, pur Auxerrois, élevé en fûts de chêne neufs durant 18 mois, qui associe concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des arômes de fruits mûrs, de bouche harmonieuse. Le Cahors cuvée Pierre le Grand 2005, très parfumé avec ces nuances de petits fruits noirs délicatement épicées, aux tanins structurés, ample et riche, est charnu comme on les aime, à savourer sur un caneton aux figues.

    Château FAMAEY

    Château FAMAEY

    (CAHORS)
    Luc Luyckx et Marc Van Antwerpen
    Les Inganels
    46700 Puy-L’Évêque
    Téléphone :05 65 30 59 42 et 06 77 85 94 96
    Télécopie : 05 65 30 50 53
    Email : chateau.famaey@wanadoo.fr
    Site : www.chateaufamaey.fr et www.masdemartin.com

    Un remarquable Cahors Fût de Chêne 2005, 80% Malbec, 15% Merlot et 5% Tannat, élevage durant 14 mois en fûts (neufs à 30 % et 70 % d’un an), un beau vin dense, de teinte grenat, typé, alliant finesse et concentration, au nez très complexe (mûre, violette, cassis), de bouche remarquable aux nuances de fumé, un vin ample, d’une belle finale. Le Cahors cuvée X 2004, vendanges manuelles, sélection parcellaire sur des vignes à faibles rendements, élevé 24 mois en fûts de Chêne neufs à 70%, est une réussite, de robe pourpre soutenue, avec une structure solide en tanins, aux arômes de baies rouges très mûres et de musc, persistant, tout en bouche, avec une finale d’arômes intense.

    Château GAUTOULCAHORS Château GAUTOUL

    Château GAUTOUL

    (CAHORS)
    Eric Swenden

    46700 Puy-L’Évêque
    Téléphone :05 65 30 84 17
    Télécopie : 05 65 30 85 17
    Email : contact@achat-vins-chateau.com
    Site : www.achat-vins-chateau.com

    Un superbe Cahors cuvée Exception 2005, très bien élevé en fûts de chêne, tout en nuances d’arômes délicatement épicées, de robe intense, avec des tanins puissants, un vin où dominent la mûre et le cassis, très riche au nez comme en bouche, à ouvrir sur une selle d’agneau. Le 2004 est un vin intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, tannique, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux. Le 2003, de robe grenat, est gras, aux notes d’épices et de sous-bois, aux tanins riches, de garde également. Beau 2001, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, d’excellente évolution.

    Domaine de LAVAUR

    Domaine de LAVAUR

    (CAHORS)
    Claude et Yves Delpech

    46700 Soturac
    Téléphone :05 65 36 56 30
    Télécopie : 05 65 36 57 67
    Email : domaine-de-lavaur@orange.fr

    Un vignoble de 15 ha de vignes. Terroir argilo-calcaire en 2e et 3e terrasse, sol plus léger de graves en 1ère terrasse. L’encépagement est constitué de 90% de Malbec et 10% de Merlot. Beau Cahors Prestige 2005, élevé en fûts de chêne, ample, charmeur et charnu, fort bien élevé, d’une grande subtilité, complet, avec des tanins mûrs, un bel exemple de la typicité de cette appellation, un vin de garde qui se marie parfaitement avec les viandes rouges et les fromages puissants. Le Cahors Tradition 2005 est tout en bouche, aux notes de fraise des bois, d’humus et d’épices, aux tanins enrobés, de très bonne garde.

    Château NOZIERES

    Château NOZIERES

    (CAHORS)
    Maradenne Guitard

    46700 Vire-sur-Lot
    Téléphone :05 65 36 52 73
    Télécopie : 05 65 36 50 62
    Email : chateaunozieres@wanadoo.fr
    Site : www.chateaunozieres.com

    Sa place dans le Classement 2009 se justifie par ce Cahors Château Nozières 2005 (80% Cot, 20% Merlot sur sol argilo-calcaire, élevage en cuves inox), aux notes de mûre et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, corsé comme il le faut, de bouche complexe, riche et savoureuse. Beau Cahors L’Élégance 2005, 100% Cot sur sol argilo-siliceux (cuvaison longue, élevage en barriques neuves 12 mois), qui porte bien son nom, de jolie robe brillante, aux connotations subtiles de truffe et de mûre, concentré et ferme en bouche, riche en bouquet comme en matière.

    Château PAILLAS

    Château PAILLAS

    (CAHORS)
    Germain Lescombes

    46700 Floressas
    Téléphone :05 65 36 58 28
    Télécopie : 05 65 24 61 30
    Email : info@paillas.com
    Site : www.paillas.com

    Une place enviable dans le Classement. Les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha, s’étendent en demi-cercle autour du chai (82% de Cot, 16% de Merlot et 2% de Tannat) et ont une moyenne d’âge de 25 ans. Cela donne ce Cahors 2005, bien charpenté, bien charnu, de teinte soutenue, ample en bouche, aux senteurs de cassis, au nez légèrement poivré sur des notes de framboise et de griotte, aux tanins fondus, c’est classique et bon. Le 2004, de bouche harmonieuse, est typé, bien corsé et gras, aux tanins fermes et savoureux, un vin intense qui associe puissance et distinction, où dominent les fruits cuits (framboise, cassis), d’excellente évolution.

    Château des ROCHES

    Château des ROCHES

    (CAHORS)
    Jean Labroue

    46220 Prayssac
    Téléphone :05 65 30 61 49
    Télécopie : 05 65 30 83 53
    Email : chateaudesroches@wanadoo.fr

    Vous aimerez comme nous l’avons fait ce remarquable Cahors Le Serment 2005, pur Malbec, élevé en fûts de chêne, médaille d’Or Mâcon et Sélection Cahors Excellence, un vin racé comme il le faut, avec des tanins mûrs et une charpente solide, au nez dominé par la mûre et la réglisse, très équilibré, de bouche persistante marquée par le cassis et l’humus, d’excellente garde. Le 2004, médailles d’Or à Mâcon 2007 et de Bronze à Paris, aux tanins équilibrés et mûrs, est une valeur sûre. Le Cahors cuvée Vendémiaire 2005, très parfumé (griotte, mûre, humus), est bien charnu, et s’accorde avec des paupiettes.

    Château du SOULEILLOU

    Château du SOULEILLOU

    (CAHORS)
    Jean-Pierre Raynal

    46140 Douelle
    Téléphone :05 65 20 01 88
    Télécopie : 05 65 20 01 88

    Typé comme on les aime, le Cahors Château Souleillou 2007 est bien charnu, ample, aux tanins fermes mais bien enrobés, de couleur grenat, un vin qui fleure les framboises et les sous-bois, encore jeune, très prometteur. Le 2006 est dense et puissant au nez comme en bouche, très équilibré avec des tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille) légèrement épicé comme il se doit. Savoureux 2005, aux tanins très élégants mais très riches également, d'une belle harmonie avec ces notes de fruits rouges mûrs, de bonne garde, à prévoir sur un gigot de mouton. Le Cahors cuvée Diane (issu de vieilles vignes des Auxerrois et Tannat), très bien élevé en barriques de chêne, est de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de truffe, d’un grand équilibre, de garde.

  • Pomerol : la race du terroir

    Pomerol : la race du terroir

    On déguste ici les vins les plus chaleureux de la région libournaise. Des vins splendides, très typés par le Merlot qui se plaît à merveille dans ces territoires diversifiés. Sur le plateau de Pomerol, on passe d’un sol argilo-marneux à des terres argilo-graveleuses. On continue avec un sol graveleux et sableux, souvent mis à nu par les forces éoliennes, avec des sous-sols plus ou moins argileux. Au nord du plateau, une prédominance de gravillons et un sous-sol riche en crasse de fer, des graves fines et sableuses sur le versant ouest du plateau, tandis qu’au sud, proche de l’appellation Saint-Émilion, on trouve des terres argileuses et sablonneuses, au sous-sol également riche en crasse de fer, et, vers l’ouest, des sols plus sablonneux.

    Château BELLEGRAVE

    Château BELLEGRAVE

    (POMEROL)
    Jean-Marie Bouldy

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 20 47
    Télécopie : 05 57 51 23 14
    Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr

    Vignoble de 7,5 ha, sur un plateau de graves fines, 75% Merlot et 25% Cabernet franc. Beau Pomerol 2005, de bouche corsée, aux tanins riches, de bonne charpente, au nez de mûre et de sous-bois, un vin riche en couleur comme en matière, dense et persistant qui associe structure et souplesse, de bouche dominée par la groseille et les épices. Le 2004 est savoureux en bouche, structuré, gras, intense en arômes comme en charpente, aux tanins fins.

    Château BOURGNEUF-VAYRON

    Château BOURGNEUF-VAYRON

    (POMEROL)
    Xavier Vayron
    1, le Bourg Neuf
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 42 03
    Télécopie : 05 57 25 01 40
    Email : chateaubourgneufvayron@wanadoo.fr

    Très bien classé. Un vignoble de 9 ha (90% de Merlot, 10% de Cabernet franc). La fille des propriétaires, Frédérique, les a rejoints comme responsable technique. Très savoureux Pomerol 2005, de belle attaque ronde et charnue, généreux et persistant, aux arômes prononcés de petits fruits rouges, un vin suave et harmonieux, très séduisant, d’un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d’une grande persistance, d’excellente évolution. Remarquable 2004, charnu, aux tanins souples, au nez intense (mûre, épices), très harmonieux. Le 2003, riche en couleur, charnu, avec ces notes de cassis, de sous-bois et de réglisse, est un vin de charpente souple et très structurée, de très bonne garde.

    Château La CABANNEPOMEROL Château La CABANNE

    Château La CABANNE

    (POMEROL)
    J.P Estager
    33-41, route de Montaudon
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 04 09
    Télécopie : 05 57 25 13 38
    Email : estager@estager.com
    Site : www.estager.com

    On est bien au sommet avec leur Pomerol 2006, de belle robe pourpre soutenu, aux notes d’épices, de truffe et de cerise noire, harmonieux, séveux, très équilibré au nez comme en bouche. Très beau 2005, de bouche puissante et dense, aux tanins présents, aux notes persistantes de truffe, de cassis et d’humus, un vin qu’il faut laisser évoluer pour profiter de son potentiel réel. Le 2004, au nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et souplesse, un vin charnu, aux tanins riches, de belle bouche, pleine et soyeuse, commence à s’apprécier particulièrement bien. Savoureux 2003, mêlant structure et finesse, un vin où la complexité s’allie à la suavité, de garde. Le 2001, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, est un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse. Le 2000 est très typé, très bien élevé, de bouche mûre, un vin tout en harmonie, riche en couleur comme en matière, aux tanins structurés. Le 99, tout en arômes, bien fondu, est un très joli vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs et de réglisse.

    Château Le CAILLOU

    Château Le CAILLOU

    (POMEROL)
    André Giraud

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 06 10
    Télécopie : 05 57 51 74 99
    Email : contact@vins-giraud-belivier.com
    Site : www.vins-giraud-belivier.com

    Un vignoble de 7 ha de vignes d’âge moyen de 30 ans, situé sur le plateau de Pomerol, au sol sablo-graveleux riche en crasse de fer, bien typique (75% Merlot et 25% Cabernet franc). Particulièrement apprécié ce Pomerol 2005, de belle robe soutenue, un vin très parfumé, au nez de fruits macérés et d’humus, bien typé, corsé, de belle charpente, un vin qui allie structure et rondeur en bouche, de belle garde. Savoureux 2004, de couleur grenat, aux tanins délicieux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre. Beau 2003, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et les petits fruits rouges, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, d’excellente évolution.

    Château CERTAN de MAY de CERTANPOMEROL Château CERTAN de MAY de CERTAN

    Château CERTAN de MAY de CERTAN

    (POMEROL)
    Odette, Jean-Luc, Patrick et Isabelle Barreau

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 41 53
    Télécopie : 05 57 51 88 51
    Email : chateaucertandemay@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucertandemay

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Odette Barreau et ses enfants peuvent être fiers de ce cru hors du commun, l’un des plus grands Vins de Bordeaux (et donc du monde), qui possède un atout très rare par rapport à d’autres crus : son exceptionnel rapport qualité-prix-typicité. Humilité et convivialité sont également de mise ici, et tout cela représente ce qu’il y a de meilleur dans le vin. On s’en rend bien compte avec ce grand Pomerol 2005, riche et généreux, de bouche puissante et ample, avec ces nuances bien caractéristiques de fruits mûrs et de réglisse, de charpente solide et fine à la fois, de grande évolution. Superbe 2004, associant concentration aromatique et souplesse, corsé et typé. Le 2003 est un grand vin, racé, d’une belle couleur grenat, charnu et parfumé, au nez persistant de petits fruits rouges mûrs, de cuir et de sous-bois, avec beaucoup de matière, de garde. Le 2002 est remarquable, complexe, de couleur pourpre soutenu, très typé, très corsé, aux tanins puissants et équilibrés, au nez intense, de bouche harmonieuse et persistante, de garde. Splendide 2001, avec des notes de fruits noirs et de cuir, très riche, aux tanins très équilibrés, d’une grande élégance en bouche, où la charpente vient s’allier à la finesse, de grande évolution. 2000 : très grand millésime, de teinte écarlate, au nez de fruits rouges confits et de cuir, un vin splendide, complexe, très structuré, de lente évolution. 99 : d’un beau carmin brillant, des arômes de tabac blond, d’amande grillée et de chocolat. La bouche ronde dès l’attaque présente des tanins fondus qui se mêlent aux arômes grillés, d’une belle longueur, de très belle évolution. 98 : très grand vin classique, de robe sombre, complet, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde. 97 : belle réussite. Tout en bouche, au nez où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, charnu, un vin très harmonieux et très équilibré, de bonne garde. 96 : charmeur, puissant, ample et souple à la fois, d’une structure de “cathédrale”, très élégant, très riche en arômes, aux nuances de truffe fraîche, de garde. 95 : vraiment superbe, de robe rubis intense, aux arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir, charnu, complexe, aux tanins puissants et soyeux à la fois. Grand potentiel de garde. 94 : dense, très riche, très souple, épicé et persistant au nez comme en bouche, remarquable actuellement. 93 : beau vin corsé, tout en bouche, d’une belle ampleur. 90 : exceptionnel. Force, finesse, complexité, tout est présent dans ce millésime qui s’exprime pleinement. 89 : formidable, où se mêlent les épices, la truffe et les fruits macérés, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, qui parvient à maturité. Même propriétaire que le Lussac-Saint-Émilion Château Poitou.

    Château la CROIXPOMEROL Château la CROIX

    Château la CROIX

    (POMEROL)
    Jean-Pierre Janoueix
    37 rue Pline Parmentier - BP 192
    33506 Libourne Cedex
    Téléphone :05 57 51 41 86
    Télécopie : 05 57 51 33 16
    Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
    Site : www.j-janoueix-bordeaux.com

    Au sommet. Jean-François Janoueix est chaleureux, respecté et respectable. On ne peut qu’apprécier son superbe Pomerol 2006, un grand vin aux senteurs subtiles mais intenses de violette, de truffe et de cassis, un grand vin ferme et riche, tout en bouche où l’on retrouve la cerise noire et les épices, un vin d’une grande personnalité, d’excellente garde. Le 2005 est un grandissime millésime où la complexité est exacerbée, avec des nuances de cuir, de cacao, de griotte confite, un vin aux tanins fermes et ronds à la fois, gras et corsé d’une belle finale. Le 2004, de couleur grenat, d’une belle concentration en bouche, aux notes de cuir et d’épices, allie distinction et richesse. Superbe 2003, ample et distingué, gras, encore fermé, dense, aux tanins ronds, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche, avec ces nuances subtilement poivrées. Le 2002, d’une grande finesse, développe un nez subtil où dominent les fruits cuits, aux tanins denses, d’une jolie finale, de garde. Superbe 2001, très typé, très représentatif de ce grand millésime où la distinction prédomine, un vin mêlant finesse aromatique, ampleur et charpente, avec des tanins puissants et soyeux à la fois. Le 2000, riche et parfumé, très bien vinifié, est caractéristique de ce grand millésime, puissant, aux tanins soyeux mais bien présents, parfait sur une daube. À ses côtés, ce superbe Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2006, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue. Très beau 2005, typé et intense, au nez de fruits surmûris, épicé, persistant, bien charpenté, de bouche souple et charnue à la fois, associant concentration et finesse, prometteur. Mêmes propriétaires que le Château Haut-Sarpe à Saint-Émilion. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

    Château HAUT FERRAND

    Château HAUT FERRAND

    (POMEROL)
    Henry Gasparoux et Fils
    Chemin de la Commanderie
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 21 67
    Télécopie : 05 57 25 01 41
    Email : contact@chateau-ferrand.com
    Site : www.chateau-ferrand.com

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Un vignoble de 4,5 ha (70% Merlot et 30% Cabernet franc). Remarquable Pomerol 2006, corsé et charpenté, avec des arômes puissants et persistants de griotte et de framboise macérées, un vin ample, complexe, étoffé, qui poursuit son évolution. Beau 2005, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, typé, un beau vin qui convient particulièrement aux plats épicés. Le 2004 est un vin où la finesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits, aux tanins amples, de belle charpente. Le 2003, au nez puissant et subtil à la fois, aux connotations de petits fruits mûrs et de truffe, est fondu en bouche et prometteur. Le 2002, charpenté, corsé, de belle robe soutenue, est ample et distingué en bouche, au nez légèrement épicé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, très charmeur. Remarquable 2001, aux notes délicates de fruits et d’humus, très classique et puissant, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, d’une jolie finale comme ce 2000, charnu, très parfumé, savoureux et complexe, aux tanins riches, de garde, qu’il faut savourer sur un magret de canard. Leur Pomerol Château Ferrand 2006 (12 ha) est un vin de caractère, très parfumé (griotte, réglisse), d’une belle structure, ample et volumineux, aux tanins veloutés, bien charnu comme il se doit. Séduisant 2004, intense, associant finesse et charpente, un vin coloré et riche, très parfumé (truffe, griotte, cuir). Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

    Château LAFLEUR du ROY

    Château LAFLEUR du ROY

    (POMEROL)
    Dubost et Fils
    Catusseau
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 74 57
    Télécopie : 05 57 25 99 95
    Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr

    Une propriété familiale située à 60 m d’altitude, exposée au sud-ouest, qui possède de vieilles vignes de 40 à 45 ans, et l’encépagement à prédominance de Merlot noir (85%) est complété par du Cabernet franc (10%) et du Cabernet-Sauvignon (5%). Valeur sûre avec ce Pomerol 2006, riche en couleur comme en arômes, un vin aux notes de fruits rouges frais, d’humus et de cannelle, aux tanins puissants et harmonieux, qui devrait tenir toutes ses promesses. Beau Pomerol 2005, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), de robe rubis profond, avec ces arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir, bien caractéristiques. Un vin charnu et bien charpenté, aux tanins riches et savoureux à la fois. Beau 2004, au nez intense de fruits et d’humus, légèrement épicé comme il se doit, de bonne bouche, le tout à des prix fort sages. Le Bordeaux Supérieur Château Bossuet 2005 (65% Merlot, 17,5% Cabernet franc, 17,5% Cabernet-Sauvignon), aux notes subtiles de petits fruits surmûris, aux tanins fermes et soyeux, est un vin coloré, classique, de bouche souple et savoureuse, bien charnu, d’excellente garde. Le 2004 est de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), aux tanins très équilibrés. Son 2003 est de belle robe soutenue, aux tanins riches, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Goûtez le Blanc Château Pâquerette, au nez de fleurs fraîches et de petits fruits secs.

    Château MAZEYRESPOMEROL Château MAZEYRES

    Château MAZEYRES

    (POMEROL)
    Direction : Alain Moueix
    56, avenue Georges-Pompidou
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 00 48
    Télécopie : 05 57 25 22 56
    Email : mazeyres@wanadoo.fr
    Site : www.mazeyres.com

    Un vignoble de 20 ha de vignes qui appartient à la Caisse de retraites de la Société Générale. Le vin est typé par un sol de graves et de sables de la terrasse de Pomerol (sous-sol de graves ou de molasse riche en crasse de fer, 80% Merlot, 20% Cabernet franc). Vous aimerez ce Pomerol 2005, de robe pourpre, un vin volumineux, au nez dense avec des notes de cerise noire et de réglisse, classique et bien concentré, alliant finesse et structure, encore bien jeune. Le 2004 est séduisant, associant concentration aromatique et souplesse au palais, aux notes de griotte mûre, coloré, de bouche soyeuse. Le 2003 est charnu, aux tanins fermes et veloutés à la fois, tout en nuances aromatiques, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices, de garde. Le 2002, bien charpenté et gras, est classique et coloré, riche et parfumé (cassis, fumé), alliant finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche savoureuse comme le 2001, avec ces tanins délicieux, de robe grenat profond, au nez où l’on retrouve les fruits et la truffe.

    Clos du PÈLERIN

    Clos du PÈLERIN

    (POMEROL)
    Josette et Norbert Égreteau
    3, chemin de Sales
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 74 03 66
    Télécopie : 05 57 25 06 17
    Email : egreteau.norbert@orange.fr

    Ce vignoble de 3,5 ha est dans la famille depuis 3 générations, essentiellement planté de Merlot (80%), le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20% restants. Josette et Norbert conservent toutes les traditions bordelaises et élaborent leur vin avec talent et enthousiasme. Leur Pomerol 2005 est un vin ferme et fruité, riche, coloré et bouqueté, avec ces notes de petits fruits noirs confits et de fumé, de bouche chaleureuse et puissante, de bonne base tannique. Le 2004, de couleur rubis, très bien élevé, est très équilibré, aux tanins fermes, au nez dominé par les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2003 est de robe pourpre, corsé, au nez intense de petits fruits rouges bien mûrs et de cuir, qu’il faut laisser s’épanouir. Excellent 2002, un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, un vin de bouche étoffée, avec des notes épicées, aux tanins bien répartis. Savoureux 2001, riche en couleur, où se mêlent la truffe, le poivre et la groseille, dense, aux tanins soyeux, bien corsé comme il se doit, épicé en bouche. Le 2000 est concentré et charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins équilibrés, complet, élégant, de belle garde. 99 : de belle robe pourpre soutenu, aux notes de truffe, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant. 97 : de belle robe soutenue, bien équilibré, parfumé, alliant finesse et charpente, un millésime très agréable à boire actuellement. À découvrir aussi, le Château La Maréchaude 2005, issu de 5 ha situés au cœur de Lalande-de-Pomerol qui reçoit les mêmes soins attentifs, un vin de couleur grenat, avec beaucoup de charpente, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise et d’humus, d’excellente évolution.

    PETRUS

    PETRUS

    (POMEROL)
    Jean-François Moueix
    Duclot - Rue Macau
    33027 Bordeaux Cedex
    Téléphone :05 56 50 25 62
    Télécopie : 05 56 50 85 07
    Email : duclot@duclot.fr

    Jean-François Moueix est le propriétaire de ce cru mythique. Grandissime Pomerol 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, très structuré, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, et l’on ne peut que regretter que ce millésime se situe entre les 2005 et 2003, la mode risquant de le laisser à l’écart. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins fermes mais toujours très savoureux, de grande garde. Le 2002, intense et chaleureux, très charpenté mais très élégant, est de robe intense, aux nuances de vanille et de cassis, un vin racé et corsé, concentré au nez comme en bouche. Le 2001 est particulièrement distingué, avec ces connotations de truffe, de fruits macérés, d’humus, un très grand vin de “velours” à l’état pur, où cette structure impressionnante sait se fondre dans une distinction incroyable, qui lui confère un potentiel d’épanouissement réellement exceptionnel, de très grande garde. Le 2000 possède une structure hors normes. Puissance et distinction, chaleur et ampleur, une très grande complexité d’arômes (cuir, griotte confite…), un vin d’une grande harmonie, d’une très belle matière en bouche, majestueux, de très grande garde. Le 99 est la saveur même. Complexe et gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, un beau vin charnu, charmeur, qui fleure les épices et les fruits frais, alliant puissance et finesse au palais. Le 98 est exceptionnel. D’un très grand classicisme, de couleur intense avec des senteurs de truffe, de champignon, un côté animal, de cuir, vraiment superbe, complexe, de lente évolution. Le 97, de robe pourpre foncé, aux arômes prononcés de musc, de truffe, de fraise des bois, aux tanins soyeux, de bouche généreuse, est un vin à parfaite maturité.

    Château PLINCE

    Château PLINCE

    (POMEROL)
    Scev Moreau

    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 68 77
    Télécopie : 05 57 51 43 39
    Email : plince@aliceadsl.fr
    Site : www.chateauplince.fr

    Une propriété qui se distingue par une longue allée qui aboutit à un parc entourant une très belle demeure du XIXe siècle, berceau de la famille des propriétaires. Le vignoble de 8,66 ha est planté sur un sol sablonneux avec graves en fond et crasse de fer (72% Merlot, 23% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, âge moyen du vignoble 26 ans). On se fait plaisir avec ce Pomerol 2005, un vin qui associe puissance et finesse, au nez complexe et persistant de fruits très mûrs, de bouche savoureuse où l’on retrouve les sous-bois et la griotte confite, bien charnu, de très bonne évolution. Le 2004 est dense et corsé en bouche comme il le faut, subtilement bouqueté, au nez de truffe et de pruneau. Le 2003, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de truffe et d’humus, a beaucoup de corps, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux. Excellent 2002, aux nuances de petits fruits macérés, ample et harmonieux, dense et coloré, de fort belle structure. Remarquable 2001, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et savoureux, un vin de couleur pourpre, corsé, ferme et d’une belle intensité, épicé comme il se doit, associant distinction et richesse. Le 2000, médaille d’Or, typé, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de cassis très mûr et d’épices, est intense au nez comme en bouche, d’excellente évolution.

    Clos RENÉ

    Clos RENÉ

    (POMEROL)
    Scea Garde-Lasserre

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 10 41
    Télécopie : 05 57 51 16 28

    Une propriété familiale de 11 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec). On comprend mieux sa place dans le Classement quand on débouche ce superbe Pomerol 2005, une grande valeur sûre, de robe soutenue et brillante, tout en nuances aromatiques, aux notes de truffe et de groseille, un vin puissant, élégant, qui allie charpente et rondeur, de très belle garde. Le 2004, avec ces notes de violette et de fumé, aux tanins souples, est un vin gras et de belle charpente, harmonieux en bouche, que l’on peut commencer à savourer sur un gibier d’eau. Goûtez son Pomerol Château Moulinet-Lasserre 2005, très classique, distingué, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, d’une finale riche.

    Château de VALOIS

    Château de VALOIS

    (POMEROL)
    Vignobles Leydet
    Rouilledinat
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 19 77
    Télécopie : 05 57 51 00 62
    Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

    Vignoble de 7,66 ha (âge moyen des vignes 25 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon). Coup de cœur pour ce Pomerol 2005, bien classique, un vin fin et velouté, avec de la matière, de belle couleur soutenue, au nez où dominent les baies rouges et la cannelle, d’une belle finale, qui a toutes les qualités d’un grand vin de garde. Le 2004, très parfumé avec ces notes de mûre et de griotte, est riche en couleur, aux tanins soyeux mais denses, de très bonne garde comme le 2003, coloré, légèrement épicé, concentré mais très élégant, aux tanins ronds, tout en bouche. Goûtez le Saint-Émilion GC Château Leydet Valentin 2006, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices, dense en bouche, harmonieux.
  • Des Beaujolais comme on les aime

    Il y a deux façons de déguster les crus du Beaujolais : dans leur jeunesse, en profitant de leur couleur et de leur fruité avec des charcuteries, des rillons, des fromages à pâte molle ou une viande rouge grillée (les Beaujolais-Villages, les crus de Brouilly, Côte-de-Brouilly, Chiroubles et Saint-Amour sont parfaits), ou parvenant à maturité, notamment les crus plus charpentés, c’est-à-dire avec un minimum de quatre à cinq années d’évolution, sur une cuisine plus élaborée.

    - Fleurie, Juliénas. Très parfumés, à dominante de fruits rouges et de sous-bois, à présenter avec une oie farcie, un fromage bleu (Auvergne ou Bresse), ou un gibier (perdrix).
    - Chénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié. Bouquetés et denses, parfaits sur une terrine de gibier, du jambon fumé ou un foie de veau.

     

     

    VOIR AUSSI L'ARTICLE SUR L'ALSACE

     

     

    Jean-Paul GUIGNIER

    Jean-Paul GUIGNIER

    (RÉGNIÉ)
    Jean-Paul Guignier
    Domaine Au pied des deux Clochers Les Bruyères
    69430 Régnié-Durette
    Téléphone :04 74 69 01 99
    Télécopie : 04 74 69 01 91
    Email : guignier.jeanpaul@orange.fr

    Excellent Régnié Côte de la Pierre cuvée Vieilles Vignes, provenant de Vignes achetées il y a plus de 90 ans par le grand-père de Mme Guignier, idéalement situées sur un relief, merveilleusement exposées, charnu, aux tanins très élégants, d’une belle finale, aux notes de griotte, de très belle évolution. Beau Brouilly Domaine de Grapaloup 2006, de bouche intense et dominé par la mûre, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, harmonieux et très équilibré. Le Morgon 2005 Domaine au pied des deux Clochers (vendanges manuelles) est un vin remarquable, aux arômes de fruits macérés et d’épices, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, idéal sur une pintade rôtie.

     

     

    Alain MICHAUD

    Alain MICHAUD

    (BROUILLY)
    Alain Michaud
    Beauvoir
    69220 Saint-Lager
    Téléphone :04 74 66 84 29
    Télécopie : 04 74 66 71 91
    Email : alain.michaud17@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/alainmichaud
    Site : www.alain-michaud.fr

    Au sommet. Domaine de 13 ha dont 9 en appellation Brouilly, constitué pour 70 % par des vignes de plus de 50 ans. Beau Brouilly 2007, charmeur, charnu, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille...), d’une belle finale en bouche, de très bonne évolution. Le 2006, d’une robe rouge cerise limpide, est un vin au nez puissant de framboise, riche, structuré, d’une belle persistance aromatique en finale, un vin aux tanins mûrs mais bien présents, d’excellente évolution, qui demande une cuisine riche. Le Morgon 2006 (2,50 ha, vignes anciennes de 45 ans sur les coteaux) est de couleur prononcée, aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, de bonne bouche, un vin riche et dense, qui mérite un peu de patience pour profiter de son potentiel. Le Beaujolais rosé 2006 (2000 bouteilles seulement) est gourmand et fruité, parfait sur les charcuteries lyonnaises. Goûtez leur nouveau produit “La Gamaysienne”, un étonnant pétillant rouge léger à faible taux d’alcool, très fruité, qu’ils élaborent eux-mêmes dans leur chai. Un vin qui est le fruit d’un travail méticuleux, la prise de mousse étant réalisée en bouteilles avec un dégorgement traditionnel, un produit idéal à l’apéritif ou sur un dessert. Beau rapport qualité-prix-plaisir, ce qui ne gâte rien.
    MORGON Gérard BRISSON

    Gérard BRISSON

    (MORGON)
    M.Brisson
    Domaine des Pillets Chemin des Romains
    69910 Villié-Morgon
    Téléphone :04 74 04 21 60
    Télécopie : 04 74 69 15 28
    Email : vin.brisson@wanadoo.fr
    Site : www.gerard-brisson.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Gérard Brisson élève ce superbe Morgon Les Charmes La Louve 2006, de couleur rubis, avec ces arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices bien typique, très réussi également dans le millésime 2007, avec des notes de violette et de réglisse, riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure. Le Morgon Les Charmes 2005 est un vin ample et savoureux, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, alliant finesse et structure, de bouche savoureuse, de garde, bien sûr. Dense, complexe, le Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2006 (Vignes de plus de 50 ans, élevage en foudres de chêne entre 12 et 18 mois), avec ces notes de mûre confite, un vin aux tanins riches, ferme, tout en parfums, qui associe rondeur et charpente en bouche. Démontrant le potentiel d’évolution de ces Vins, le Vieilles Vignes 99 est superbe, aux reflets pourpres, aux senteurs de cassis mûr et de réglisse, de bouche puissante, un vin étoffé, coloré et d’excellente évolution. Le Morgon Les Charmes Noble Tradition est un vin de belle couleur, parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, à ouvrir sur un foie de veau à l’ancienne. Tout en charme, le Beaujolais-Villages est de robe rubis brillant, aux nuances de cerise, un vin de plaisir. Le tout à un rapport qualité-prix-typicité exceptionnel.

    Domaine BEL AVENIR

    Domaine BEL AVENIR

    (MOULIN-A-VENT)
    Alain et Cécile Dardanelli
    1087, Bel Avenir
    71570 La Chapelle-de-Guinchay
    Téléphone :03 85 36 75 02
    Télécopie : 03 85 33 86 91
    Email : domaine.bel.avenir@wanadoo.fr

    On comprend aisément sa place dans le Classement 2009 quand on débouche ce Morgon Charmes 2006, de robe pourpre, au nez puissant et persistant de framboise et de cerise noire, rond et gras, riche, aux tanins enveloppés, de bouche bien corsée, un vin typé et complexe comme on les aime. Beau Moulin-à-Vent Élodie 2005, dense, typé, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée et persistante, de bonne garde. Le Moulin-à-Vent Laura est d’une grande richesse aromatique (mûre, épices), de robe intense, ferme, tout en fruité, mêlant rondeur et charpente en bouche. Excellent Chénas Grand Guinchay 2005, aux arômes de framboise très mûre et de poivre, riche et séduisant, aux tanins fondus, à la fois intense et souple, d’une belle longueur, réussi comme ce Beaujolais La Chapelle Bois de Loyse, de robe brillante, qui sent les fruits frais.

    Château du CHATELARD

    Château du CHATELARD

    (FLEURIE)
    Isabelle et Sylvain Rosier

    69220 Lancié
    Téléphone :04 74 04 12 99
    Télécopie : 04 74 69 86 17
    Email : vinduchato@aol.com
    Site : www.vins-du-beaujolais.com/chateauduchatelard

    Un domaine de 22 ha. Remarquable Fleurie Les Vieux Granits 2007 (vignes de 30 à 75 ans et élevage sur lies de 8 mois), une cuvée vieillie en fûts de chêne, un vin non filtré, de couleur soutenue, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés, à savourer sur un coq au vin. Beau Moulin-à-Vent cuvée Terre de Lumière 2007, de robe rubis intense, aux arômes de prune, gras, de bouche riche, un vin racé et très parfumé, d’excellente garde. Excellent Beaujolais blanc Chardonnay Vieilles vignes 2007, classique et parfumé, au nez caractéristique de tilleul et d’amande, qui allie rondeur et nervosité, à déboucher avec une escalope de veau.

     

    Domaine CHAMPAGNON

    Domaine CHAMPAGNON

    (CHENAS)

    Les Brureaux
    69840 Chénas
    Téléphone :03 85 36 71 32
    Télécopie : 03 85 36 72 00
    Email : earl.champagnon@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainechampagnon

    Incontestablement au sommet. Les deux fils, Patrick et Jean-Yves, dirigent cette belle exploitation. Leur Moulin-à-Vent 2007, un vin de couleur intense, aux notes de pruneau, est un grand vin dense, typé, très harmonieux, aux tanins soyeux mais bien présents, classique de ce millésime. Le 2006, aux arômes de fruits macérés et d’épices, riche, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, est de très bonne évolution. Le 2005 se goûte très bien en ce moment, de robe pourpre, au nez dominé par la fraise et la mûre, riche, structuré, d’une jolie finale, un vin classique, aux tanins mûrs mais bien présents, de très bonne évolution. Beau Chénas 2007, issu d’une vinification traditionnelle de 6 à 8 jours (élevage en foudres de bois), de bouche intense et dominée par la mûre, un vin mêlant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, possédant un réel potentiel d’évolution. Goûtez leur Fleurie 2007, fin et parfumé comme il se doit, bien typé également, de robe pourpre, au nez puissant et persistant dominé par la fraise des bois mûre, à déboucher sur un jambon de montagne.

  • L'encyclopédie des vins du monde gratuite : M

    uvas+em+latada.jpgMACABEO
    Cépage espagnol (Catalogne) utilisé pour les vins mousseux. On le trouve en Provence, dans la Vallée du Rhône, et dans les vins blancs de la Rioja.

    MACÉRATION
    Phase fondamentale de la vinification des vins (surtout rouges), au cours de laquelle le jus de raisin entre en contact avec la peau et les pépins. Plus la macération est longue, plus le vin est intense et possède un potentiel d’évolution.

    MACÉRATION CARBONIQUE
    Méthode de vinification qui consiste à éviter le foulage de la grappe. La fermentation se produit alors à l’intérieur de la peau de raisin. Elle permet d’obtenir des vins bouquetés et consommables rapidement. Très adaptée à la méthode beaujolaise et au Gamay, elle est souvent devenue trop à la mode dans d’autres régions.

    MÂCHE (LA)
    Un vin qui a de la mâche est très tannique, mais sans réelle agressivité. Caractéristique des vins marqués par leur terroir et leur cépage, des vins “chauds” (sud de la France, Espagne, Grèce…).

    MÂCHÉ
    Se dit principalement d’un vin déséquilibré. Le transport dans de mauvaises conditions en est souvent responsable.

    MACONNAIS (LE)
    Une grande région, qui s’étend du nord de Tournus au sud de Mâcon, sur des terrains argilo-calcaires et marneux également. C’est le fief des vins de Mâcon, blancs et rouges, dont certains peuvent être surprenants, et c’est aussi (surtout) celle du Pouilly-Fuissé.

    MADAGASCAR
    L’île est productrice de rhum.

    MADÈRE
    Avec le Porto, c’est l’autre grande spécialité du Portugal. Le Madère est un vin à part entière, riche d’histoire, qui a plus de 500 ans d’existence. On l’appelait d’ailleurs au XVe siècle le “vin de la route vers l’Inde”, lorsqu’il était chargé à bord des caravelles portugaises qui partaient en Orient. Il existe en réalité cinq types de Madère dépendant, pour la plupart, des cépages d’où ils proviennent, dont la couleur peut varier du jaune paille (rainwater) au doré (malmsey).

    - Le vin Sercial est sec, léger, d’une couleur claire et délicatement parfumé.

    - Le Malvazia est très doux, corsé, de couleur foncée qui tourne à l’ambre avec l’âge et d’un bouquet accentué.

    - Le Verdelho et le Bual sont des types intermédiaires entre les deux premiers, le Verdelho se rapprochant davantage du Sercial et le Bual, plus doux, au nez intense, du Malvazia. On trouve également quelques très vieux vins sous la désignation de Solera.

    Le raisin est récolté et pressé sur les coteaux escarpés du vignoble. On descend ensuite le moût jusqu’aux caves dans de petis barils de bois ou dans des outres de peau de chèvre. Il est alors versé dans des cuves spéciales dites estufas où il fermente à une température soigneusement maintenue de 50°C.

    Cette fermentation donne naissance d’abord au vinho claro, ensuite au vinho trasfudado qui, selon les années, peut être mis immédiatement en bouteilles. Il s’appelle alors Vintage et prend sa place dans des soleras. Dans ces rangées superposées de fûts, il est graduellement mélangé à des vins qui sont plus âgés.

    MADÉRISÉ
    Vin (surtout blanc et rosé) tendant à l’oxydation, dont le goût de “madère” est très caractéristique. Certains cépages, notamment la Clairette, en sont souvent responsables.

    Téléchargez gratuitement l'Encyclopédie mondiale des vins

    Téléchargez gratuitement l

     

    MADIRAN
    Produit dans le Béarn, près de Pau, dans le sud-ouest de la France, c’est le vin authentique par excellence. Charnu, rustique et corsé, un vin à la belle rugosité de son terroir qui fait merveille sur les gibiers. Mis en bouteilles après 18 ou 24 mois de vieillissement, il faut encore le laisser en cave pour profiter de sa générosité. Là aussi, attention aux “cuvées spéciales” et à la démence de certains prix…

    MADURO
    Mûr, en portugais.

    MAGNUM
    C’est le contenant idéal (1,5 l) pour l’évolution des grands vins rouges.

    MAIGRE
    Se dit d’un vin qui manque de chair, avec une légère prédominance de l’acidité.

    MAILLE
    Passage d’environ 1,20 m, qui permet de travailler dans le chai entre les rangs des barriques gerbées.

    MAIPO
    Chili. La vallée de Maipo est une des principales régions du centre du pays, où l’on découvre des rouges étonnants, charpentés et intenses, souvent issus des cépages Cabernet-Sauvignon, Merlot et Petit Verdot, qui semblent fort bien s’adapter ici.

    MAÎTRE DE CHAI
    Ou caviste. Celui qui dirige les vinifications et l’élevage des vins, dans une propriété.

    MALADIE DE LA BOUTEILLE
    Peut affecter le vin après sa mise en bouteilles. Elle disparaît toute seule.

    MALADIES DE LA VIGNE
    Occasionnées par des insectes (phylloxéra, cochylis, araignée rouge…) et des moisissures (mildiou, black-rot, oïdium), prévenues par le sulfatage de cuivre ou le soufrage.

    MALAGA
    Des vins et des vignobles intéressants situés au nord-est de Jerez.

    MALBEC
    Dénommé aussi Cot ou Auxerrois, c’est le raisin classique des vins rustiques (dans le bon sens) du sud-ouest de la France, notamment à Cahors ou dans les Premières-Côtes-de-Bordeaux. Il donne des vins riches, colorés et tanniques, d’évolution relativement lente.

    MALMESBURY
    Importante ville de la province du Cap, en Afrique du Sud, au centre des vignobles de vins rouges du secteur de Swartland.

    MALOLACTIQUE
    Voir Fermentation malolactique.

    MALT
    Orge.

    MALTE
    L’île est belle et les Maltais cultivent la vigne depuis longtemps, surtout pour les raisins de table, et élèvent plusieurs vins puissants comme le Muscat, un bon vin de dessert, et quelques rouges riches en alcool, de couleur soutenue, très agréables sur une cuisine un peu épicée..

    MALVASIA DI BOSA
    Issu des raisins Malvasia et Seberu, cet excellent vin doux  de dessert est produit en Sardaigne.

    MALVOISIE
    Originaire de Grèce, il apporte structure aromatique, moelleux et densité aux vins blancs. Il est  important dans le Porto, dans La Rioja, en Navarre ou en Catalogne (voir ces pays).

    MALVOISIE DE NUZ
    Un vin de dessert italien superbe, que l’on savoure dans le Val d’Aoste, confidentiellement.

    MANCHA (LA)
    Le pays de Don Quichotte, austère, est aussi un véritable océan de vignes : tous les villages que vous traverserez (Manzanares, Tomelloso…) ne vivent que par le vin. Mancha provient de l’arabe manxa ( “terres arides”) et ces sols où courent les vignes à la recherche de fraîcheur produisent des rendements qui feraient pâlir d’envie la plupart des vignerons. Le climat est toujours rude ici, continental, semi-aride, et les “petites” années sont un concept pratiquement inconnu des viticulteurs de la Mancha.

    MANDEMENT
    Important secteur viticole suisse, où les vignes s’étendent jusqu’à la frontière française. La commune de Satigny est d’ailleurs la plus importante commune viticole de Suisse, et les autres villages sont typiquement vignerons, entourés d’une impressionnante mer de vignes symétriquement ordonnées, plantées sur des sols de moraine et de molasse. On y goûte les vins blancs les plus vigoureux.

    MANGANÈSE
    Oligo-élément résidant surtout dans les pépins des raisins.

    MANSENG
    Le Gros Manseng et le Petit Manseng, cultivés dans le sud-ouest de la France, donnent le légendaire Jurançon moelleux.

    MANTINIA
    En Grèce, dans le Péloponnèse, le vignoble de Mantinia produit un blanc modeste qui sert à l’élaboration des mousseux.

    MANZANILLA
    Catégorie de Xérès (voir ce mot).

    MARATHASSA/AFAMES
    Secteur viticole chypriote, au sud-ouest de l’île, où l’on produit d’assez bons vins rouges.

    MARC
    Résidu de raisin pressé, constitué des peaux et des pépins, éventuellement des rafles. On obtient des eaux-de-vie en le distillant. Les meilleures proviennent de Bourgogne, d’Alsace, du Jura et d’Italie (la fameuse grappa).

    MARCHES (LES)
    Avec dix DOC, une production qui atteint le million d’hectolitres, dont près du quart en DOC, cette région est à mon avis l’un des grands secteurs très méconnus de l’Italie, avec un potentiel qualitatif qui pourrait en surprendre plus d’un. D’excellents cépages, comme les Sangiovese et Montepulciano pour les rouges, et les Malvasia et Trebbiano (remarquables ici) pour les blancs, auxquels s’associent les Bianchello et le Verdicchio, donnent des vins remarquables.

    MARCOTTAGE
    Méthode traditionnelle de multiplication de la vigne consistant à faire développer des racines sur un sarment sans qu’il soit séparé de la plante mère.

    MARÉCHAL FOCH
    Cépage rouge du Canada, près du Niagara.

    MARÉOTIQUE
    Célèbre vin de l’Égypte antique.

    MARGARET RIVER
    Australie. Appellation située au sud de la ville de Perth, sur la zone côtière de Busselton. C’est d’ici que venaient les meilleurs vins blancs australiens.

    MARGAUX
    Le “style” Margaux est délicat à cerner, tant les vins peuvent être différents les uns les autres, même s’il est indéniable que ce sous-sol de graves spécifique apporte cette finesse caractéristique, cette suavité alliée à une charpente très élégante.

    MARNE
    1/. Argile calcaire qui retarde la maturation du raisin et en augmente l’acidité (Bourgogne, Alsace…).

    2/. Région d’appellation Champagne (ce n’est pas la meilleure).

    MAROC
    Qui ne connaît le fameux “Gris de Boulaouane”, ce vin rosé fruité et frais, symbole des bons vins du pays. Les vins bénéficient ici d’une hiérarchie d’appellations d’origine garantie (AOG), semblable à celle de la France, et sont surtout produits autour des villes côtières de Safi, El Jadida et Rabat, s’étalant vers l’intèrieur des terrers près de Marrakech, de Meknès et de Fès.

    MARIA GOMES
    Le principal raisin blanc de Bairrada.

    MARSALA
    Vin renommé d’Italie, le Marsala est produit dans la province de Trapani avec des raisins de Catarratto, Grillo et Inzolia.

    Historiquement, vers 1770, les commerçants anglais avaient des contacts très intenses avec la Sicile ; l’un d’eux, John Woodhouse, de Liverpool, avait probablement dans ses projets de trouver un vin capable de soutenir la comparaison avec les vins portugais et espagnols déjà assez connus en Angleterre. En 1773, son navire, l’“Elizabeth”, embarqua une cinquantaine de fûts (les pipes, de 412 litres chacune) destinés au marché anglais. Woodhouse, de peur que le produit ne s’altérât pendant le long voyage, ajouta de l’eau-de-vie de vin pour le fortifier, composant ainsi la formule définitive du Marsala, dont la fabrication requiert l’adjonction d’alcool de vin au moût en fermentation. L’amiral Nelson le qualifia de “vin digne de la table de tous les gentilhommes”, et au mois de mars 1800, il en commanda 500 pipes pour sa propre flotte méditerranéenne.

    Dès 1931, le territoire de production du Marsala fut délimité, puis la réglementation  renouvelée en 1984 et 1986. Son élaboration consiste à ajouter de l’alcool de vin au moût en fermentation. Selon ses caractéristiques de production, de degré d’alcool et de durée du vieillissement, la loi distingue les types suivants : le Marsala Fin, avec un élevage d’un an minimum; le Marsala Supérieur (minimum de deux ans); le Marsala Réserve Supérieure (minimum de quatre ans); et le Marsala vierge et/ou Solera, c’est-à-dire très vieux et/ou de Réserve, qui demande un élevage de dix ans minimum. Le vieillissement est toujours fait dans du bois de valeur, le rouvre, et sa couleur passe de l’ambre clair à l’or et au rouge rubis intense. Goûtez-le à l’apéritif comme sur les desserts, voire sur un fromage bleu.

    MARSANNAY-LA-CÔTE
    Au sud de Dijon, une petite appellation où l’on produit surtout un rosé de Pinot noir, sec et fruité, très agréable.

    MARSANNE
    Excellent cépage s’il est cultivé comme il le mérite, qui donne des vins riches, pleins et gras; l’un des deux cépages (avec Roussane) qui sert à produire les rares vins blancs de Châteauneuf-du-Pape et ceux d’Hermitage.

    MASCARA
    Algérie. La région est célèbre pour ses Coteaux de Mascara, dans le département d’Oran, des rouges riches en alcool et en couleur, puissants, de bonne  bouche.

    MASH
    Nom de la céréale qui macére dans de l’eau chaude lors de l’élaboration du whisky.

    MATARO
    Cépage noir de Californie, synonyme du Mourvèdre.

    MATHUSALEM
    Grande bouteille qui contient l’équivalent de six litres.

    MAURY
    En Roussillon, dans la vallée de l’Agly, au pied des ruines de la citadelle cathare de Quéribus, le vignoble de Maury est un des schistes brûlés par le soleil, les ceps de Grenache noir produisent un vin rouge qui, après quelques années de vieillissement devient vigoureux et acquiert une robe ambre foncée très caractéristique.

    MAUZAC
    Bon raisin, très typé, avec une bonne acidité naturelle (Gaillac). Il convient d’ailleurs très bien aux vins “perlants”.

    MAVRO
    Noir, en grec. S’emploie pour les vins rouges denses et vigoureux.

    MAVRODAPHNE
    1/. Vieux cépage rouge grec.

    2/. Le Mavodaphne de Patras, issu du Mavrodaphne, qui lui confère un bouquet très original. Le vin est liquoreux, très doux, velouté et corsé à la fois, très parfumé, qui demande à vieillir en barriques pour atteindre sa plénitude. La maison Archaia Clauss en produit un remarquable, comme la plupart de ses autres vins d’ailleurs, avec notamment leur Santa-Helena, un très joli blanc parfumé et persistant, et le très fameux Château Clauss, un rouge intense, régulièrement très réussi.

    MAVRON
    Cépage rouge de Chypre.

    MAVRUD
    Bon cépage rouge bulgare qui donne des vins corsés, parfumés et puissants.

    MAZUELO
    Cépage classique espagnol, qui donne des vins puissants, bien équilibrés en tanins.

    MÉCHER
    Action d’assainir un fût en faisant brûler une mèche à l’intèrieur.

    MÉDÉA
    Région d’Algérie du département d’Alger, près de Blida. Les meilleurs vins sont rouges.

    MÉDICINAL
    De tout temps, le vin a été médicinal, souvent chaud, sucré et additionné d’épices.

    MÉDOC
    Le vignoble s’étend du nord au sud sur quelque 80 kilomètres. Protégé de l’océan Atlantique par une importante forêt de pins, bordé par le vaste estuaire de la Gironde, le Médoc jouit d’un micro-climat relativement chaud et humide, très propice à la culture de la vigne.

    MEKNÈS-FÈS
    Principale zone viticole du Maroc pour les vins rouges (voir ce pays).

    MELON DE BOURGOGNE
    Cépage du Muscadet.

    MENDOCINO
    Important secteur viticole de Californie. La région englobe cinq appellations (AVA) : Anderson Valley, Cole Ranch, Mc Dowell Valley, Mendocino et Potter Valley. Mendocino produit des vins de Zinfandel très agréables, et quelques blancs de Riesling, de Gewurztraminer et Fumé blanc tout à fait remarquables.

    MENDOZA
    La plus importante province d’Argentine, située à quelque 1 000 km à l’ouest de Buenos Aires.

    MENETOU-SALON
    Tout près des vignobles de Sancerre, des blancs, rouges et rosés. Une appellation très abordable.

    MENTRIDA
    Ce vignoble espagnol, difficile à cataloguer, se situe juste entre les deux grandes parties de la Castille, la Castilla la Lora (ou Vieille Castille) et la Castilla la Neuva, dénommée aussi la Castilla la Mancha, dans une région que vous traverserez en allant de Madrid à Tolède. Quelques bons vins rouges et surtout rosés.

    MERCAPTAN (ODEUR DE)
    Cette odeur d’ail ou d’œuf pourri est caractéristique dans les vins mal équilibrés en alcool et en soufre. Elle est due à une mauvaise combinaison entre l’hydrogène et le SO2.

    MERCUREY
    Au sud de la Bourgogne, des rouges solidement constitués, bien bouquetés, fins et fermes à la fois, de bonne évolution. Quelques blanc parfumés et élégants, de bonne bouche

    MERLOT BLANC
    Cépage de la Gironde, de plus en plus remplacé par le Sauvignon ou le Sémillon.

    MERLOT NOIR
    Fragile, c’est la référence incontestable de la région libournaise (Pomerol…), où il atteint les sommets. Il produit un vin coloré, très aromatique, savoureux, intense au nez comme en bouche, de belle évolution.

    MERRAIN
    Terme désignant le bois de chêne fendu en planches dans le fil du bois.

    MERTOLA
    Petite localité du sud du Portugal, au centre des vignobles de l’Alentejo.

    MESCAL (OU MEZCAL)
    Eau-de-vie mexicaine élaborée à partir du fruit de l’agave.

    MÉSOCARPE
    Partie charnue d’un fruit qui se trouve entre la peau et le tissu qui entoure les graines.

    MESSE (VIN DE)
    Vin pur, principalement blanc (pour ne pas tacher), utilisé par le prêtre.

    METSOVO
    Le plus montagneux des vignobles grecs, situé sur les pentes sud-est du massif du Pinde, est planté de Cabernet-Sauvignon, que l’on a du mal à “rapprocher” du cépage bordelais, tant il en diffère. Est-ce le clone ou le terroir, ce vin rouge est corsé, très parfumé, et ma foi assez réussi.

    MEXATA
    Eau-de-vie grecque.

     


    Le premier magazine Webvin

    ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
    L'actualité du vin chaque semaine par e-mail

    E-Mail :

     

    MEURSAULT
    L’appellation est certainement l’une des plus connues dans le monde entier. Il y a pourtant de tout à Meursault, et il s’agit de savoir choisir. Une certitude : les terroirs et l’exposition expliquent beaucoup de choses. Certains Premiers Crus comme Aux Perrières, Le Poruzot, Les Bouchottes, Les Caillerets, Les Genevrières ou Les Charmes, provenant de propriétaires hors pair, sont alors exceptionnels, envoûtants, riches, moelleux, très typés, puissamment mais subtilement bouquetés (fleurs blanches et fruits secs), d’excellente évolution. Avec eux, nous entrons dans la  catégorie des plus grands vins du monde.

    MICA
    Sol assez maigre, à base de poudre de granit, idéal pour la vigne, que l’on trouve surtout dans les grands crus de la vallée du Rhône (Condrieu).

    MICHELSBERG
    Allemagne. Michelsberg est un excellent Grosslage où j’ai dégusté à plusieurs reprises plusieurs vins de Riesling remarquables provenant tout particulièrement des vignobles de coteaux ensoleillés des communes de Piesport (les plus séducteurs, tout en rondeur) et Dhron.

    MICORFLORE
    Ensemble des micro-organismes présents dans le moût ou le vin.

    MILAWA
    Australie, région de Victoria. Le secteur de Milawa est producteur de rouges et de vins de dessert.

    MILDIOU
    Maladie de la vigne causée par un champignon microscopique. Apparition sur les feuilles d’un duvet de couleur grisâtre.

    MILLERANDAGE
    Maladie de la vigne qui se manifeste au moment de la floraison et se concrétise par un amaigrissement des grains de raisin ou par leur insuffisance sur les grappes.

    MILLÉSIME
    Année de la vendange.

    MINCE
    Se dit d’un vin lorsqu’une notion de déséquilibre apparaît, en même temps qu’un manque de structure et de caractère.

    MINÉRAL
    Dans la dégustation, le terme s’emploie pour des vins très marqués par leur terroir, comme le Pouilly-Fumé par exemple, qui possède ce goût de “pierre à fusil” caractéristique.

    MINERVOIS
    Si les rosés et les blancs sont agréables, se sont encore les rouges qui méritent l’attention. Selon leur terroir, ils sont de trois sortes : légers sur les sols des vallées, à boire dans l’année, souples et fruités s’ils sont issus de macération carbonique (ceux-là sont bons), et charpentés, fins et solides quand ils proviennent des zones montagneuses et sont vieillis en fûts.

    MISE EN BOUTEILLES AU CHÂTEAU
    Mention obligatoire sur l’étiquette, qui, en France, indique l’authenticité du vin, c’est-à-dire le nom de son producteur.

    MISE EN BOUTEILLES A LA PROPRIÉTÉ
    Attention à ne pas confondre avec les deux précédentes mentions. La mise en bouteilles à la propriété est surtout utilisée par les caves coopératives.

    MISSION
    Cépage noir de bas de gamme de Californie, certainement implanté par les Franciscains, ce qui expliquerait son nom.

    MISTELLE
    Boisson obtenue en ajoutant de l’alcool au jus de raisin avant la fermentation, ce qui procure une quantité particulièrement riche de sucres naturels. Les plus connues en France sont le Pineau des Charentes et  le Floc de Gascogne, ma préférence allant nettement au premier.

    MITTELRHEIN
    Belle région allemande très touristique où la magie des légendes et les châteaux les plus baroques côtoient les falaises abruptes et les vignobles les plus escarpés, plantés fièrement dans ce cadre enchanteur.

    MOELLEUX
    Se dit d’un vin blanc doux et finement fruité.

    MOLASSE
    Grès tendre et friable, souvent calcaire, que l’on trouve dans les régions du Bordelais.

    MOLDAVIE
    Roumanie. La province, située au nord-ouest du pays,  produit autour des villes de Iasi et Focsani, des vins blancs et rouges fort honorables, et surtout un étonnant vin doux de dessert.

    MOLISE
    C’est la frontière naturelle entre les Abruzzes et la Campanie, entre les régions du centre et celles du sud de l’Italie.

    MONASTRELL
    Cépage espagnol que l’on exploite surtout dans les régions du Penadés et de Valdepenas.

    MONBAZILLAC
    Provenant de raisins atteints de pourriture noble récoltés eux aussi en tries successives, les vins liquoreux de Monbazillac possèdent généralement un bel arôme de fleurs et sont assez riches en alcool. Certains sont ronds et soyeux. Il faut les laisser vieillir (10 à 15 ans) et les boire assez frais.

    MONÇAO
    Petite ville du Portugal connue pour ses vins de Vinho Verde. On peut les goûter dans les caves de la ville, comme la coopérative Adega ou la maison Vinhos.

    MONDEUSE
    Le raisin classique savoyard, fin et fruité, léger, qui donne un vin très aromatique. On le trouve également en Suisse.

    MONOPOLE
    La mention indique que le vin appartient à un seul propriétaire. Exemple : La Grad’Rue, monopole de François Lamarche.

    MONTECARLO
    Excellent vin blanc de Toscane, produit dans la région du Chianti, qui associe rondeur et       vivacité en bouche.

    MONTEPULCIANO
    Un petit village italien où les connaisseurs aiment trouver l’un des plus grands vins du pays. Voir Vino Nobile di Montepulciano.

    MONTEPULCIANO D’ABRUZZO
    Italie. J’apprécie régulièrement ces rouges très colorés, découverts dans le village de l’Aquila, sur les charcuteries corsées du pays. Des vins typés, intenses au nez comme en bouche, un peu durs certes (il faut les rafraîchir un peu, s’ils sont trop chauds), mais savoureux, gras et persistants.

    MONTEREY
    Comté du secteur de la Côte Centrale, en        Californie. Le Comté possède aussi sa propre appellation (AVA) du même nom.

    MONTEREY RIESLING
    Cépage blanc du Comté de Monterey, synonyme du Sylvaner.

    MONTHÉLIE
    D’excellents rouges de Bourgogne, notamment ceux qui proviennent de climats contigus aux vins de Vougeot (Cas-Rougeot, Champs-Fulliot, La Taupine…).

    MONTILLA-MORILES
    Une DO espagnole méridionale récente et de bons vins découverts sur place, semblables à leurs voisins de Xérès, issus de sols gris clair riches en chaux.

    MONTLOUIS
    Une jolie appellation de 300 hectares, des vins blancs secs et doux, issus du Chenin, dont certains sont réellement remarquables, bénéficiant d’un très bon rapport qualité-prix.

    MONTRACHET
    Le Montrachet est un vin sensuel, racé, sec et séveux à la fois, d’une très grande élégance, alliant finesse et fermeté en bouche, d’une longue persistance aromatique où s’entremêlent des  notes d’amande, de rose et d’aubépine, de pain grillé et de fougères. C’est un vin qui ne peut se comprendre que lorsque l’on a la chance de le découvrir à sa maturité, au bout d’une bonne dizaine d’années, au moins. Certains Premiers Crus comme La Garenne, Les Pucelles, En Caillerets, Morgeot ou La Romanée peuvent être également exceptionnels. Les rouges de Chassagne peuvent surprendre, bouquetés et souples en bouche.

    MONTRAVEL, HAUT-MONTRAVEL ET CÔTES-DE-MONTRAVEL
    Provenant du Périgord, dans le sud-ouest de la France, des vins qui vont du sec au demi-doux, finement bouquetés, dont certains          deviennent de superbes bouteilles, notamment en moelleux.

    MORAINE GLACIAIRE
    Sol rocheux déposé, comme son nom l’indique, par un glacier, et formé principalement d’ardoise, de schiste et de calcaire. Ce sol est classique des vignobles de montagne comme ceux de Suisse et du nord-est de l’Italie (voir ces pays).

    MORDANT (LE)
    Désigne une vive acidité au palais, le vin devient agressif dans le bon sens du terme.

    MOREY-SAINT-DENIS
    Certainement l’appellation communale la moins connue de la Côte-de-Nuits. Cinq grands crus : Clos-de-Tart, Clos-Saint-Denis, Clos-de-la-Roche, Clos-des-Lambrays et une partie de Bonnes-Mares, et des Premiers Crus qui peuvent être superbes (Les Millandes, Les Ruchots, Monts-Luisants surtout). Des vins colorés, souples, alliant puissance et distinction, de bonne évolution, à dominante aromatique importante, avec ces notes caractéristiques de pruneau, de mûre et d’épices.

    MORGON
    C’est l’un des meilleurs crus du Beaujolais. Les vins sont denses, corsés et s’améliorent généralement en bouteilles. Ce sont les mi-côtes qui donnent les vins les plus soutenus, surtout si leurs vinifications sont traditionnelles et faites à partir de vieilles vignes. C’est le contraire du Beaujolais courant. Robuste et gai, c’est un vin qui vieillit bien.

    MORIO-MUSKAT
    Croisement Sylvaner et Pinot blanc (Allemagne).

    MOSCATE DE SETUBAL
    Exploité au nord de Lisbonne, au Portugal, c’est un excellent vin muté, de forte teneur en alcool, très parfumé, puissant au nez comme en bouche, intense et persistant, avec ces connotations caractéristiques de fruits cuits, d’épices et de noix.

    MOSCATEL
    Raisin à vin doux, qui donne un vin riche en arômes comme en alcool, au goût très typique.

    MOSCATO
    Signifie Muscat, en italien.

    MOSCATO DI CAGLIARI
    Surprenant vin rouge de dessert de Sardaigne.

    MOSCATO NATURALE D’ASTI
    En Italie, dans la région du Piémont, ce vin blanc est légèrement “frizzante”, et onctueux en bouche.

    MOSCATO DI TRANI
    Bon vin blanc onctueux de la région des Pouilles, en Italie.

    MOSCHOFILERO
    Cépage blanc grec qui produit notamment le Mantinia.

    MOSELLE
    L’homogénéité et le style des vins blancs de cette importante région vinicole allemande est incontestable. Comme il sait aussi l’être, dans une moindre mesure, dans la région du Rheingau (voir ce mot), le Riesling est roi ici, à Trier ou à Piesport, à Beilstein, à Bernkastel-Kues, s’exprimant parfaitement dans ces terroirs calcaires, et donnant des vins splendides de fraîcheur aromatique, très élégants, à la fois complexes et subtils, certainement sans égal dans le monde dans certains millésimes et sous toutes les formes, du Kabinett à l’Auslese ou au Trockenbeerenauslese.

    MOSKONFYT
    Jus de raisin concentré d’Afrique du Sud.

    MOSTGEWICHT
    Densité du moût, en allemand.

    MOSTO
    Moût, en italien et espagnol.

    MOU
    Peu d’acidité et degré alcoolique assez élevé. Si l’alcool est plus faible, le vin devient “plat”.

    MOUILLER
    Additionner  de l’eau à du vin.

    MOULIN-A-VENT
    Plantés sur les communes de Romanèche-Thorins et les alentours de Chénas, les vins sont issus de sols de granit rose en décomposition. Ils sont amples, puissants, parfumés, et de bonne garde.

    MOULIS
    Un point fort : l’homogénéité de l’appellation. La plus petite appellation communale du médoc, longtemps délaissée par les professionnels (pas de crus classé en 1855).

    MOURISCO SEMENTE
    Raisin surtout cultivé à Porto.

    MOURVÈDRE
    Excellent cépage des grands vins de la vallée du Rhône (Châteauneuf-du-Pape, Gigondas…) et de Bandol. Riche, puissant, très parfumé, il s’associe parfaitement au Cinsault et au Grenache. On le trouve en Espagne.

    MOUSSE
    Elle est formée par le gaz carbonique qui se libère plus ou moins vite sous forme de petites bulles. Plus la mousse est fine et persistante, meilleur est le vin.

    MOUSSEUX
    Vin dont le gaz carbonique est le produit d’une fermentation, naturelle ou non. Voir méthode champenoise.

    MOÛT
    Jus de raisin frais, non encore fermenté. certains (mauvais) vins de table sont faits en faisant simplement macérer le moût dans de l’eau.

    MUDGEE
    Zone viticole de la Nouvelle-Galles du Sud (voir Australie), où les meilleurs vins sont les blancs issus des Traminer, Chardonnay et Sémillon.

    MÜLLER-THURGAU
    C’est le Riesling-Sylvaner, créé en 1890 par le professeur suisse du canton de Thurgovie Hermann Müller. Ce jeune botaniste, nommé à la station d’essai prussienne de Geisenheim, devait obtenir une variété à maturité précoce, peu exigeante en matière de sol, situation et climat, bref un cépage productif à floraison vigoureuse. Il trouva la solution dans le croisement Riesling et Sylvaner, qui aujourd’hui porte justement son nom, Müller-Thurgau, dans le monde entier.

    MULTANER
    Modeste cépage blanc allemand issu d’un croisement Riesling et Sylvaner.

    MURFALTAR
    Secteur viticole de Roumanie, près de Constanta, sur la mer Noire, où les vins les plus intéressants sont les blancs issus du Muscat Ottonel et du Riesling.

    MUSCADÉ
    S’applique à un vin blanc très parfumé, parfois trop, rappelant l’odeur du raisin.

    MUSCADELLE
    Cépage que l’on trouve encore en petite proportion dans les vignobles du sud-ouest de la France (Gaillac, Montravel, Bergerac, Bordeaux). Il peut apporter un “plus” certain aux cépages Sauvignon et Sémillon.

    MUSCADET
    L’histoire du vignoble nantais fait intervenir les mêmes acteurs que tous les vignobles de vins fins de l’ouest de la France. Les Romains d’abord qui l’implantèrent pour leur consommation personnelle le long de la vallée de la Loire ; les moines ensuite qui lui donnèrent au Moyen Age une extension considérable; les négociants hollandais enfin qui y puisèrent au XVIIe siècle la source de leur prospérité. Mais le véritable “départ” du Muscadet date du XVIIIe siècle, quand à la suite de gelées catastrophiques fut implanté dans la région un cépage bourguignon, appelé alors le Melon de Bourgogne, et qui fut rapidement rebaptisé Muscadet.Considéré comme un bon vin régional jusqu’au début du XXe siècle, le Muscadet profita dans les années 20 du succès touristique naissant de la Bretagne et de ses plages. Du Croisic au Pouliguen en passant par La Baule, tout un peuple de baigneurs se prit d’engouement pour ce vin “de vacances”, et l’imposa très rapidement à Paris, puis dans le reste de la France, en Suisse, en Belgique et en Angleterre.Un succès foudroyant, moins sensible pour le Gros-Plant dont la consommation devait rester plus locale. Une évolution encore accentuée par le dynamisme des producteurs de Muscadet, qui s’attachèrent à marquer la personnalité de leur vin en le déclarant de plus en plus à partir de 1925 sous l’appellation Muscadet Grand Cru de Sèvre-et-Maine. En 1936, les deux appellations d’origine contrôlée Muscadet de Sèvre-et-Maine et Muscadet des Coteaux de Loire furent définies par décret. Le décret définissant l’appellation d’origine contrôlée Muscadet fut promulgué l’année suivante, parachevant la réglementation d’AOC du Muscadet (50 hl/ha).

    MUSCAT
    Il existe de très nombreuses variétés de ce raisin, qui a le don d’insuffler à son vin un goût extrêmement typé, reconnaissable immédiatement. La plupart des pays viticoles en produisent, mais les meilleurs se trouvent en France, en Italie, en Grèce, en Hongrie, en Roumanie et en Afrique du Sud.

    MUSCAT D’ALSACE
    Vin blanc sec, frais et fruité, au goût musqué, exhalant parfaitement la saveur de son raisin. Charmant à boire à l’apéritif. Bonnes étapes dans les villages de Bennwihr, Ribeauvillé, Gueberschwihr et Mittelwihr.

    MUSCAT DE BEAUMES-DE-VENISE
    Bon vin blanc qui fait partie des Vins Doux Naturels (Vallée du Rhône).

    MUSCAT OTTONEL
    Cépage blanc d’Europe de l’est, notamment de Roumanie et de Hongrie, qui produit des vins de qualité.

    MUSCAT A PETITS GRAINS
    Cépage classique de l’Alsace et des vins de Muscat de Beaumes-de-Venise.

    MUSCAT DE RIVESALTES
    Produit à base des cépages Muscat d’Alexandrie et Muscat à petits grains, c’est un vin plein de finesse, de feu, de fruité, à l’arôme racé, dont l’origine remonte à l’époque où le Roussillon était province espagnole.

    MUSCAT DE RHODES
    Dans le Dodécanèse, en Grèce, le Muscat de Rhodes est l’un des plus beaux vins de liqueur qui soient, intense, riche, doux et doré, issu d’un assemblage de cépages muscats (Muscat blanc et Muscat de Trani) cultivés dans une toute petite région délimitée, au sud de l’île.

    MUSELETAGE
    Opération qui consiste à placer un muselet sur le goulot des bouteilles de mousseux.

    MUSIGNY
    Bourgogne. Musigny est l’autre appellation Grand Cru de la commune de Chambolle-Musigny. De très grands crus dont l’existence remonte au moins au XIe siècle, tout à fait différents, où la délicatesse s’allie à une finesse et à une subtilité d’arômes envoûtants, à dominante de mûres et de roses sauvages, de vanille et de framboise, de très belle évolution.

    MUSKAT-OTTONEL
    C’est la star mondiale de l’Autriche. Le Muskat-Ottonel (du nom du cépage) est issu de raisins surmatures, atteints tout naturellement de la fameuse pourriture noble que vous connaissez à Sauternes. Un vin où la race s’associe à la typicité, l’originalité à la saveur, la liqueur à la persistance aromatique.

    MUSTIMÈTRE
    Ou saccharomètre. Instrument de mesure qui
    indique le poids en grammes du litre de moût, sa densité, dans lequel on le plonge.

    MUTAGE
    Opération qui consiste à stopper la fermentation du moût en introduisant de l’alcool éthylique. Les Vins Doux Naturels (Roussillon…) reçoivent de l’alcool pratiquement pur (90°).

    MUTÉNIE
    Province du sud de la Roumanie, entourant Bucarest, renommée à juste titre pour ses blancs botrytisés, souvent exceptionnels.

    MYRTE
    Il suffit de se promener dans le maquis corse pour découvrir l’odeur prenante du myrte, dont on tire une liqueur puissante et persistante, élaborée à partir des petites baies de cet arbrisseau macérées dans l’alcool.

     

  • Avec la Newsletter gratuite hebdomadaire de VinoVox, recevez des recettes gourmandes et une sélection des meilleurs vignerons de France

    Merguez d'agneau et de veau - Saucisses


    Cette aventure commence par une simple vidéo visionnée sur le net. Horreur, effroi, dégoût. Ma décision est prise, plus jamais je ne mangerai de saucisses industrielles, PLUS JAMAIS. Mais le problème c'est que j'aime la saucisse. Un barbecue n'est pas vraiment le même sans merguez et chipolatas. Je vais donc me lancer dans la cochonnaille-maison et pourrais dire fièrement après : c'est moi qui l'ai fait ! Voilà que de file en aiguille, ...
     

    Petite explication!


    Voilà un peu plus de quinze jours que je n'ai pas posté de nouveaux billets sur mon blog alors je viens rassurer mes fidèles lecteurs (trices) qui s'inquiètent (si, si, il y en a quelques-un(e)s!).
    Tout va bien, je suis juste très occupée en ce moment, par les préparatifs de mon mariage qui arrive à grands pas (mon Dieu, plus que 2 mois et demi!). En plus je ne suis pas vraiment sur place alors ce n'est pas toujours facile de tout ...

     

    Château Vaisinerie


    Toujours au sommet de son appellation. Bernard Bessède se passionne pour son vignoble et a, tout de suite, estimé le potentiel de cette belle propriété de 25 ha dont 11,50 de vignes sur un très intéressant plateau couvert de gros morceaux de calcaire affleurant sur une épaisseur de 20 cm recouvrant la roche mère, un terroir typique du Saint-Émilionnais. Ce Puisseguin-Saint-Émilion 2005, très représentatif de ce grand millésime, est ...
     

    Château Sénailhac, valeur sûre


    Dans les anciens titres, Château Sénailhac était désigné sous le nom de « La Motte de Tresse ». Ses origines remontent au début du XVIIIe siècle lorsque cette maison appartenait à la famille Sénailhac qui lui donna son nom. Vers 1740, Jacques de Sénailhac fut l’un des prestigieux seigneurs de la maison Motte de Tresses, fidèle serviteur du roi Louis XV. Il reçut en récompense la charge de conseiller à la Cour des Aides. Le nom ...
     

    Erick de Sousa


    Érick de Sousa symbolise l’explosion qualitative des meilleurs vignerons champenois de ces 20 dernières années, et c’est ce qui explique sa place dans notre Classement. Il exacerbe ce que l’on oublie parfois ici : la force du terroir, même si la science des assemblages est incontournable. Implanté au cœur de la Côte des blancs, son Champagne est issu des terroirs classés Grands Crus Blanc de blancs. Érick de Sousa a opté pour la ...
     

    Émile-Bernard Souchière


    Le sympathique président de la Cave de Gigondas, Émile-Bernard Souchière, sait nous faire partager son enthousiasme : “Riches de nos 80 viticulteurs, nous précise-t-il, dont les propriétés sont équitablement réparties dans l’ensemble du vignoble (180 ha sur 1 250 au total), ces gens de la cave ont le formidable privilège de pouvoir et de savoir, par leurs assemblages subtils, marier harmonieusement les 7 terroirs (7, chiffre ...

     

     

     

    Le joli mois de mai....


    Je ne suis plus très présente en ce moment dans la blogosphère, mais les vacances arrivent à grand pas et je vais avoir un peu plus de temps... Il me faut trouver un monde dans lequel les jours durent au moins 30 heures....
    Il faut dire aussi que j'ai pris du bon temps et que forcément les retours sont difficiles... et puis, grand projet, je refais un peu beaucoup ma cuisine... alors je suis dans les catalogues, le net, les astuces ...

     

    Une journée particulière...


    Il est qqfois des bêtises qui tournent bien et pas seulement à Cambrai ! En allant dîner avec Chantal et Dominique à la Brède, je pensais faire de très belles photos et un reportage sur le dîner tant attendu... J'avais oublié de glisser la carte mémoire de mon appareil photo... Devant mon air désespéré, Christophe Girardot m'a proposé de venir refaire les photos en cuisine 3 jours après.... Après cet épisode bénéfique ...
     

    Nouveau look, nouvelles amitiés, nouveau restaurant, nouveau concours... un retour plein de promesses


    Comme vous allez très vite le remarquer, je me suis relookée grâce à Damouredo qui m'a créé une bien jolie bannière ! Pure, soft, claire, comme je la souhaitais avec un fond vert un peu moins agressif ! Pour 10 euros, ne vous en privez pas et cliquez sur la colonne de droite... Pour vous aider à améliorer qualité et présentation de votre blog, toujours elle sur Tuto... à droite aussi !
    J'ai fait de nombreuses rencontres et ...

     

     

    Château Lafleur du Roy


    Une propriété familiale située à 60 m d’altitude, exposée au sud-ouest, qui possède de vieilles vignes de 40 à 45 ans, et l’encépagement à prédominance de Merlot noir (85%) est complété par du Cabernet franc (10%) et du Cabernet-Sauvignon (5%). Valeur sûre avec ce Pomerol 2005, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), de robe rubis profonde, avec ces arômes de fruits ...
     

    Château La Bonnelle


    Beau Saint-Émilion GC 2005, intense et charmeur, riche en couleur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche puissante mais très élégante, prometteur, bien sûr. Le 2003 est de robe soutenue, au nez très expressif de fruits macérés, de bouche charnue, très équilibrée entre puissance et souplesse, très prometteur. Excellent 2002, aux notes de fruits rouges frais, de bouche ample et suave, non encore ...
     

    Château Peyfaures


    Cette propriétaire sympathique dirige le vignoble de 17 ha qui s’étend sur les premiers coteaux de l’Entre-Deux-Mers (terroir d’argile ferrugineuse). Remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Dame de Cœur 2005, plusieurs fois médaillée d’Or, dense, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, très bien élevé, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à ...
     

    Château des Mailles


    Valeur sûre avec ce Sainte-Croix-du-Mont 2005, de belle robe dorée, avec des arômes de fleurs blanches et de miel, une bouche onctueuse à la finale vive et dense, typé et riche, très parfumé, très persistant, qui associe finesse et richesse aromatique. Le 2003 est tout en subtilité d’arômes (fruits cuits, aubépine), d’une douce onctuosité, un vin à découvrir à l’apéritif ou sur un dessert, très abordable. Le 2002 est un ...
     

     

    Paul Kubler


    Vignoble de 9 ha, où la viticulture est une tradition familiale depuis 1620. Superbe Gewurztraminer Grand Cru Zinnkœpflé Sélection de Grains Nobles 2000, aux notes d’abricot confit et de fruits secs, très gras mais très frais à la fois, qui poursuit son évolution. Remarquable Gewurztraminer Grand Cru Zinnkœpflé 2004, riche, d’une grande maturité, aux arômes de fruits secs et de petites fleurs, de bouche savoureuse, au nez ...
     

    Domaine René Fleck et Fille


    Le domaine s’étend sur 7,5 ha de vignes. Beaucoup aimé leur Gewurztraminer Grand Cru Zinnkoepfle 2004, très représentatif de ce terroir, au nez de fleurs blanches et de raisin frais, vivace en bouche comme ce Pinot gris Grand cru Zinnkoepflé 2005, de bouche finement épicée comme il se doit, avec des petites notes de pêche jaune et de lys, d’une belle harmonie, riche et tout en finesse. Leur Pinot gris Vendanges Tardives 2004 est ...
     

    Domaine Pierre Frick


    En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la biodynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Le Gewurztraminer Grand Cru Eichberg 2005 est ...
     

     

     

    Les vins piémontais de Giacomo Vico


    Lundi 19 mai, je me trouvais à Paris, heureux invité que j'étais à la dégustation des vins de Giacomo Vico organisée par LaurentBaraou. L'un des 3 frères de la famille de Giacomo Vico y faisait la présentation de 5 de ses vins (je n'ai eu le temps de n'en goûter que 4). Vous trouverez d'ailleurs une galerie de photo de la dégustation chez Mistelle. C'est d'ailleurs de cette galerie de photo que je tire celles présentes sur ma note ...
     

    Tartelettes Chocolat-Framboises


    Tout d'abord, je remercie toutes les personnes qui ont souhaitéla bienvenue à notre petit prince.Pour profiter de la courte saison des framboises, et pour réconforter des parents débordés qui manquent terriblement de sommeil entre leur petit bout'chou qui prend le jour pour la nuit et qui finit par réveiller sa grande sœur . Ces tartelettes sont un vrai bonheur dans la bouche à déguster à tout moment de la journée ou de la nuit, si ...
     

    Les bars à vins italiens : une concurrence en France ?


    Ah ça ! Pour tout vous dire, j'ai enquêté sur Paris ce week-end. J'avais au préalable listé quelques adresses qui me semblaient tout-à-fait dans mon concept de bar à vins italiens avec restauration optionnelle et non le contraire. Des bars à vins, ça existe, certes, mais pas vraiment ce que j'attendais.Attention, ne nous méprenons pas, je ne remets pas en cause, par exemple, la qualité de ce que j'ai découvert, loin de là. En ...
     
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu