Avertir le modérateur

Blog

  • GUIDE 2020 : LE NOUVEAU CLASSEMENT DES MEILLEURS VINS DU MEDOC

    5.jpg2457.jpgDans le Médoc, on se demande encore pendant combien de temps des ”crus classés” (Classement de 1855, totalement obsolète quand on sait que les territoires, les hommes et les techniques ont évolué depuis plus de 150 ans) peuvent encore se vendre aussi chers : un “simple” Pauillac ou Margaux à 50 euros, ou des “seconds” vins à 100 euros, on croit rêver tant il existe une multitude de vins dans cette presqu’île formidables entre 20 et 40 euros.

    Rares sont donc les vrais grands vins qui méritent leur prix, et vous les retrouverez dans le Classement 2020.

    Le nom, la marque ne sont plus des garanties, même dans les vins les plus chers, et c’est la raison pour laquelle beaucoup se détournent de la région, au détriment de ceux qui proposent un rapport qualité-prix-typicité accessible et décent.



     



    Il faut retenir que, intrinsèquement, un Margaux n’a rien à voir avec un Pauillac (ni même avec un autre Margaux, tant les sols sont différents dans l’appellation), un Saint-Julien doit refléter l’élégance quand c’est la structure qui signe un Saint-Estèphe... Les terroirs signent les vins : graves garonnaises à Saint-Julien, quartz et cailloux roulés à Saint-Estèphe, croupes de graves maigres à Pauillac, graviers et cailloux à Margaux, formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile en Médoc...

    Pourtant, il est parfois bien difficile aujourd’hui de retrouver cela, tant certains crus sont “lissés” par des vinifications sophistiquées (absents du Classement).

     

    4188.jpg297.jpgLe vignoble s’étend du nord au sud sur quelque 80 km. Protégé de l’océan Atlantique par une importante forêt de pins, bordé par le vaste estuaire de la Gironde, le Médoc jouit d’un microclimat relativement chaud et humide, très propice à la ­culture de la vigne. Dans le Médoc, les propriétaires maintiennent une identité forte : intrinsèquement, un Margaux n’a rien à voir avec un Pauillac (ni même avec un autre Margaux, tant les sols sont différents dans l’appellation), un Moulis doit refléter l’élégance quand c’est la structure qui signe un Saint-Estèphe... Les terroirs font les vins ! Pas besoin de tricher avec des manipulations œnologiques ou des élevages qui abrutissent les vins.  Nul besoin non plus de prix extravagants, puisque l’on se fait plaisir dans une gamme cohérente et accessible. Voici ceux qui élèvent donc les véritables grands vins médocains, ceux qui ont une “âme”, de l’élégance, un véritable potentiel d’évolution, et ont signé plusieurs millésimes très différents: les 2016, 2010 et 2009, grandissimes, les 2015, 2011, 2008, 2006, 2004 et 2002, la plupart formidables aujourd’hui, un 2007 savoureux, ou un 2013, parfois imbuvable, souvent difficile. Le plaisir est là, intact, et c’est du grand art.

    Les appellations sont classées du Nord du Sud.

     

    MEDOC. L'appellation s'étend sur 5 700 ha, 29% du vignoble médocain, quelque 613 viticulteurs dont 440 sont en caves coopératives et le reste en indépendants.

     

     

    3797.jpg2003-2.jpgSAINT-ESTEPHE. L’appellation de Saint-Estèphe (1 230 ha) est située au centre du Médoc, tout près de l’estuaire de la Gironde, équidistante de Bordeaux et de la pointe de Grave. Son sol est caractérisé par la diversité remarquable de la composition de ses couches, conséquence de son modelé accidenté, et un excellent drainage naturel. Partout il est semé de quartz et de cailloux roulés, mêlés à une terre légère et sableuse en surface qui confère aux vins une finesse toute particulière. Quant au sous-sol, il est constitué du fameux calcaire qui affleure à l’ouest de la commune. Des vins très typés, marqués par leur terroir, intenses, du plus grand des grands crus à celui qui sera très abordable.

     

    954.jpg992.jpgPAUILLAC. Si le commerce portuaire est à l’origine de sa prospérité, il a fallu attendre le XVIIIe siècle et l’abandon du privilège de Bordeaux pour que Pauillac renaisse comme port du vin. Son modelé exceptionnel caractérise le terroir : le nombre élevé et le moutonnement de ses croupes en font une réussite morphologique tout à fait unique. Des conditions très favorables y ont facilité la dissection de la nappe de graves. Ces graves garonnaises, maigres, dont la pauvreté est l’essence même d’une grande richesse, bénéficient d’un drainage naturel très efficace.

     

    SAINT-JULIEN. Quelque 920 ha. Le terrain est pratiquement le même sur l’ensemble de la commune. Seule la proximité plus ou moins grande du fleuve peut entraîner quelques variations climatiques. En fait, la nappe de graves de Saint-Julien-Beychevelle prend la forme d’un grand rectangle de près de 5 km de longueur sur 3,5km de largeur. Et la nappe alluviale est particulièrement bien disséquée en croupes de graves garonnaises du quaternaire ancien.

     

    13.jpgLISTRAC. Situé entre Moulis et Saint-Julien, le vignoble de Listrac (630 ha) possède trois croupes de graves pyrénéennes à l’ouest, une croupe de graves garonnaises à l’est et un plateau sur socle calcaire sur la partie centrale qui font la richesse de ce terroir frère de celui de Moulis. Les pentes naturelles favorisent le bon drainage des sols. La relative fraîcheur du climat, liée à la situation ventée et proche de la forêt, favorise la maturation lente et régulière propice aux grands vins. Les croupes graveleuses sont majoritairement plantées de Cabernet-Sauvignon, tandis que, sur le plateau calcaire, domine le Merlot.




     

    3659.jpgMOULIS. À mi-chemin entre Margaux et Saint-Julien, l’appellation Moulis (630 ha) prend la forme d’un étroit ruban de 7 km de long, perpendiculaire à la Gironde. On y rencontre des graves garonnaises et pyrénéennes pures à l’argilo-calcaire.

     

    2848.jpgMARGAUX. À Margaux (1 500 ha) prédominent les graves garonnaises, sur un plateau central de 6 km de long sur 2 km de large. Au sud-est, le vignoble domine les terres basses de l’estuaire. Son versant oriental est légèrement échancré par des vallons secs qui le festonnent en croupes successives. Les graves de Margaux ont été étalées en nappe par une ancienne Garonne au Quaternaire ancien. De belle taille, elles sont associées à des galets de dimension moyenne qui constituent le plus bel ensemble günzien du Haut-Médoc. C’est sur cette nappe ancienne, qui repose sur un soubassement tertiaire calcaire ou argilo-marneux, que sont installés les meilleurs crus médocains. Beaucoup de graviers et de cailloux, des sols pauvres retenant mal l’eau, une vigne profondément enracinée, toutes les conditions de réussite sont réunies.


     

     

    HAUT-MEDOC. L'appellation Haut-Médoc s'étend sur quelque 4600 ha.

     

     

    e_medoc.jpg
    LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE


    Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
     
    Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation
    du GUIDE DUSSERT-GERBER 2020 en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    LATOUR (Hors Classe)
    MOUTON-ROTHSCHILD
    CLERC-MILON
    GRAND-PUY-LACOSTE
    LASCOMBES
    MONTROSE
    PICHON-COMTESSE
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    LAFITE-ROTHSCHILD (Hors Classe)
    (MARGAUX)
    BATAILLEY
    HAUT-MARBUZET



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    BEAU SITE
    FONBADET
    LA GALIANE
    (LYNCH-BAGES*)
    BEJAC ROMELYS
    BOIS CARRÉ
    LA LAUZETTE
    DAVID
    DEVISE D'ARDILLEY
    FONTESTEAU*
    GRAND BRUN
    GRAVES DE PEZ
    GRAVES DE LOIRAC
    HAUT BARRAIL
    HENNEBELLE
    LE MEYNIEU*
    SAINT-HILAIRE
    TEMPLE DE TOURTEYRON
    AGASSAC
    (BRANE-CANTENAC*)
    (CALON-SÉGUR*)
    CAMBON LA PELOUSE
    (COS LABORY*)
    GRAVIERS
    ROSE BRANA
    CASTERA*
    MARQUIS DE TERME*
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    CÔME*
    CLARKE
    CANTENAC-BROWN*
    BRIDANE
    DESMIRAIL
    FOURCAS-DUPRÉ
    (GLORIA*)
    MAYNE LALANDE
    MONGRAVEY
    LA MOULINE
    PANIGON
    SIRAN*
    SOCIANDO MALLET
    SAINT-ESTEPHE
    TOUR-DU-ROC
    TRONQUOY-LALANDE*
    LE BOURDIEU*
    CARONNE-SAINTE-GEMME
    LAYAUGA-DUBOSCQ*
    (LÉOVILLE-BARTON*)
    PLANTIER ROSE*
    SOULEY-SAINTE-CROIX*
    VIEUX GABAREY
    ANDRON
    CROIX du TRALE
    HAUT BRISEY*
    HOURBANON
    LAUGA
    MILLE ROSES

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    (LAMOTHE-BERGERON*)
    LUSSAN
    PETIT BOCQ
    TOUR DU HAUT-MOULIN
    CHANTEMERLE
    COUDOT
    HAUT COTEAU
    HOURTIN DUCASSE
    Clos MANOU
    (PEYRABON)
    TOUR MARCILLANET
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    DONISSAN
    LES MARCEAUX
    FAUGEROUX
    LOUSTEAUNEUF
    MOULIN ROUGE
    (REYNATS)
    SAINT CHRISTOLY
    LE TEMPLE*
  • PARUTION GUIDE DUSSERT-GERBER VINS 2020 : LE CLASSEMENT DE LA CHAMPAGNE QU'IL NE FAUT PAS MANQUER

    En Champagne : Il y a de grandissimes bouteilles millésimées (ou incorporant ces millésimes) 2008, 2007, 2006, 2004 ou 2002, et, pour les plus récents, en 2011, 2010 et 2009, dont le potentiel est garanti (le 2003 moins passionnant, trop “rôti”) et certains vieux millésimes (1998 et 1995, notamment) sont remarquables de fraîcheur et prouvent le potentiel d’évolution des meilleures cuvées. On trouve de remarquables vins, millésimés ou non, à des prix très justifiés, dans toute la gamme, comparativement à d’autres appellations, et on comprend le succès mérité de la région.

    On a la chance d’accéder au summum de la finesse, qui sait aussi s’associer à la complexité. Le terroir, les sols ont toute leur importance en Champagne, apportant une spécificité réelle et différente selon que l’on se trouve à Cramant ou à Épernay, à Aÿ ou à Bouzy, dans l’Aube ou la Marne. À cela s’ajoute la proportion des cépages, et chaque maison, cave ou vigneron, possède alors les facultés de créer véritablement une cuvée légère ou puissante. Et puis, ce qu’il ne faut pas occulter pour comprendre la différence entre une grande cuvée et une autre, ce sont, outre l’art fondamental de l’assemblage que signe la main de l’homme, les incontournables vins de réserve, que l’on ajoute à des vins plus jeunes.

    Attention aussi aux nombreuses marques qui appartiennent à certains “faiseurs”. Ceux qui ne sont plus que des noms sur une étiquette ne font pas partie de cette hiérarchie, comme d’autres marques de négoce, dont la qualité n’est pas en cause, qui sont dirigées par des responsables de groupes qui vendent du Champagne comme de la lessive…

     

    acheter-gdv-2019_r1_c2.jpg

     

    CLASSEMENT CHAMPAGNE GUIDE DUSSERT-GERBER DES VINS 2020

     

     

    LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE


    Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
     
    Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BOLLINGER
    KRUG (Grande Cuvée) (r)
    POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
    ELLNER (Réserve) (r)
    DEUTZ (William Deutz)
    Charles HEIDSIECK (Millénaires) 
    MUMM (R. Lalou)
    PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
    ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
    VINCENT D'ASTRÉE (Novæ)
    DOM PERIGNON
    LAURENT-PERRIER (Grand Siècle) (r)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    GOSSET (Grand millésime) (r)
    ROEDERER (Cristal) (r)
    DE SOUSA (Caudalies) (r)
    PAUL BARA (Réserve) (r)
    LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
    PERRIER JOUËT (Belle Epoque)
    DE VENOGE (Les Princes) (r)
    TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
    BARON ALBERT (La Préférence) (r)
    BARON FUENTÉ (Grand Millésime) (r)
    BRIXON-COQUILLARD (Extra brut))
    CAMIAT (Prestige)
    CASTELNAU (Millésimé) (r)
    CHARPENTIER (Terre d'Émotion) (r)
    Franck DEBUT (Prestige)
    Jacques DEFRANCE (Excellence)
    DORE LEGUILLETTE (Vieilles Vignes)
    FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)
    Philippe GAMET (Caractères)*
    GATINOIS (Millésime) (r)
    GOUTORBE (Percussion) (r)
    HAMM (La Preuve par Trois) (r)
    Jean Pol HAUTBOIS (Grande Réserve)
    JEAUNAUX-ROBIN (Les Grands Nos)
    LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
    LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
    LEJEUNE-DIRVANG (Noir et Blanc)
    Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)
    Michel LITTIERE (Grande Cuvée)
    Xavier LORIOT (Cuvée 100S)
    Rémy MASSIN (Prestige)
    MORIZE (Sélection) (r)
    Etienne OUDART (Référence) (r)
    Jean-Michel PELLETIER (Confidentielle)*
    René RUTAT (Nature) (r)
    THÉVENET-DELOUVIN (Insolite) (r)
    VAZART-COQUART (Grand Bouquet)
    Maurice VESSELLE (Hauts Chemins) (r)
    BARDOUX (Millésimé)
    Benoit BEAUFORT (Prestige)*
    BOCHET-LEMOINE (Réserve)*
    BOUCHÉ (Blanc de noirs)
    Christian BRIARD (Ambre)
    BRIAUX-LENIQUE (Les Semons)*
    CARLINI (Millésime)*
    J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)*
    Gaston CHIQUET (Or)*
    DAUPHIN (Instant Inpérial)*
    DETHUNE (Blanc de Noirs)*
    DOUSSOT (Ernestine)*
    HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)*
    HUOT (Annonciade)
    Paul LAURENT (Blanc de blancs)*
    Olivier et Laetitia MARTEAUX (Terre d'Origine) (r)
    MEHLINGER (Harmonie)*
    MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)*
    Odil MORET (Prestige)*
    Daniel PERRIN (Millésime)*
    PERRON BEAUVINEAU (Abraham)*
    Didier RAIMOND (Grande Réserve)*
    ROGGE-CERESER (Excellence)*
    Diogène TISSIER et Fils (Vintage)
    Alfred TRITANT (Mes Racines)*
    VALLOIS (Millésimé)
    DELOT (Blanc de noirs)
    DISSAUX BROCHOT (Vieilles Vignes)*
    Nicolas FEUILLATTE (Nature)
    FOLLET-RAMILLON (Harmonie)*
    JOLY-CHAMPAGNE (Réserve)*
    Charles LEGEND (Nature)*
    LETE VAUTRAIN (Millésimé)*
    Jean PLENER Fils (Cuvée Réservée)*
    Serge RAFFLIN (Prestige)*
    VAN GYSEL-LIÉBART (Tradition)*
    BIARD-LOYAUX (Prestige)*
    BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
    DEVAVRY (Achille)*
    MERCIER*
    VEUVE OLIVIER (Perle de Lumière)
    BAILLETTE-PRUDHOMME (Réserve)
    (Christian BOURMAULT (Grand Éloge))
    Richard CHEURLIN (L'Incontournable)
    GALICHET (Réserve)*
    (Serge MATHIEU (Prestige)*)
    (VRAIN-AUGÉ (Prestige) )
    Colette BONNET (Natur'elle)
    Daniel COLLIN (Grande Réserve)*
    CUPERLY (Prestige)
    GUY MEA (Nature)
    MARY-SESSILE (Sessile)*
    Ghislain PAYER (Nature)*
    PHILIPPART (Blanc de Noirs)*
    PHLIPAUX Père et Fils (Grande Réserve)
    PINARD Pierre (Tradition)
    RODEZ (Grands Vintages)*
    VILMART (Grand Cellier)*
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    Roger BARNIER (Exquise)
    BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve) (r)
    Franck BONVILLE (Les Belles Voyes)*
    BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
    Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
    BOURGEOIS-BOULONNAIS (Blanc de blancs) (r)
    BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
    BRICE (Vintage)
    Edouard BRUN (L'Élégante) (r)
    Lucien COLLARD (Millésime)
    COUTIER (Blanc de Blancs) (r)
    DAVIAUX (Extra brut)
    DILIGENT (Millésime) (r)
    DISSAUX VERDOOLAEGHE (Opaline)
    DRAPPIER (Grande Sendrée) (r)
    Emmanuel DRAVIGNY (L'Esprit Meunier)
    FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
    GRASSET-STERN (Blanc de Blancs)
    HARLIN Père et Fils (Ephémère)
    Guy LARMANDIER (Grand Cru)
    Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)
    Pierre LEGRAS (Blanc de blancs)
    Alain LITTIÈRE (Cuvée Alain)
    Gérard LORIOT (Sélection)
    MANNOURY (Ultra brut) (r)
    MARGAINE (M de Margaine) (r)
    Charles MIGNON (Comte de Marne) (r)
    Pierre MIGNON (Clos des Graviers) (r)*
    Albert de MILLY (Prestige) (r)
    MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Extra brut)
    PÉHU-GUIARDEL (Emotion) (r)
    Alexandre PENET (Nature)
    PIPER-HEIDSIECK (Rare)
    POINSOT Frères (Prestige) (r)
    RENAUDIN (Réserve) (r)
    ROYER (Vintage)
    SADI-MALOT (Nature)
    SOLEMME (Millésime)
    Michel TURGY (Réserve Sélection) (r)*
    ALEXANDRE Yann (Blanc de Noirs)*
    BRIGITTE BARONI*
    BEAUFORT Herbert (Mélomane)*
    BERTHELOT PIOT (Prestige)*
    BOATAS (Extra brut)*
    BOULARD (Les Murgiers)*
    CASTELGER (Blanc de blancs)*
    CORDEUIL (Nature)*
    DEKEYNE (Blanc de blancs)
    DEVILLIERS (Millésimé))
    DOUE (Les Corres)*
    (Eric LEGRAND (Réminiscence))
    MANDOIS (Victor)*
    Denis MARX (Confident)*
    MATHIEU-PRINCET (Blanc de Chardonnay)
    MOREL Père et Fils (L'Extral)*
    Yvon MOUSSY (Prestige)*
    Hubert PAULET (Millésime)*
    PETIT & BAJAN (Nuit Blanche)*
    PIOLLOT Père et Fils (Come des Taillants)*
    ROUSSEAUX-BATTEUX (Cuvée Blanche)*
    VERRIER (Raymond Verrier)
    VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)*
    VRAYET (Excellence)
    AGRAPART (Minéral)*
    (AYALA (La Perle)*)
    DANGIN (Saint-Cyr)*
    FANIEL et Fils (Appogia)*
    PLOYEZ-JACQUEMART (Extra brut)*
    Simon RION (Grande Réserve)*
    TAILLET (Sur le Grand Marais)
    (BARBIER-ROZE (Réserve)*)
    FANIEL-FILAINE (Millésime)*
    GRUMIER (Extra brut)
    GUILLOZET (Origine)
    Henri ABELÉ (Sourire de Reims)
    BRETON Corentin (Blanc de Blancs)
    CHARLOT-TANNEUX (Gouttes d'Or)
    (JACQUESSON (Cuvée 741))
    PERSON (L'Audacieuse)
    BONNET-GILMERT (Millésimé)
    CLERGEOT Père et Fils (Grande Réserve)
    COSNARD (Blanc de blancs)*
    B. GIRARDIN (Appoggiature)
    Didier GOUSSARD (Tentation)
    ROCHET-BOCART (Nature)*

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    JACQUART (Nominée)
    COESSENS (Sens Boisés)*
    (COLLET)
    Charles COLLIN (Blanc de noirs)
    COQUARD-BOUR (Vintage)*
    FORGET-BRIMONT (Blanc de blancs)*
    GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)*
    LAFORGE-TESTA (Millésime)*
    LALLEMENT (Réserve)
    LALLIER (Ouvrage)*
    LEGOUGE-COPIN (Inspirations)*
    LOUVET Rémy (Prestige)
    MALETREZ (Premier Cru)
    Camille MARCEL (Adage)
    OLIVIER Père et Fils (Aparté)*
    PANNIER (Réserve)
    PERSEVAL-FARGE (Jean-Baptiste)
    (POINTILLART & Fils (Rencontre))
    André TIXIER et Fils (Millésime)
    E. BARNAUT
    Paul GOERG (Millésime)
    Pierre GOULARD (Sélection)
    Hervé LECLERE (Reflet Sélection)
    François LECOMPTE (Céleste)*
    Laurent LEQUART (Blanc de Blancs)
    MATHELIN (L'Orée des Chênes)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    (BEAUDOUIN-LATROMPETTE (Blanc de blancs)*)
    BEAUGRAND (Réserve)
    Louise BRISON (Tendresse)
    COLIN 
    (COPINET Marie (Extra))
    DEHOURS (Extra brut Terre de meunier)
    EGROT (Extra brut)*
    (ESTERLIN (Cléo))
    FALLET DART (Clos du Mont)
    Nathalie FALMET (Nature)*
    (GIMONNET Pierre (Fleuron))
    GRUET (3 Blancs)*
    Robert JACOB (Collection Privée)*
    JAMART (Tentation)
    LOMBARD 
    Bernard LONCLAS (Prestige)*
    (MALINGRE (Symphonie)*)
    MOUTARD (Persin)*
    Louis NICAISE (Noces Blanches)
    RIGOLLOT (Grande Réserve)
    (ROBERT-ALLAIT (Prestige)*)
    RUFFIN (Roséanne)
    Frédéric SAVART (Extra brut)
    DE TELMONT
    J.M TISSIER (Apollon)*
    Florent VIARD (Absolu)
    (BOIZEL (Grand Vintage)*)
    (CHASSENAY d'ARCE (Extra brut))
    DÉROT-DELUGNY (Coiffe d'Or)
    François DUBOIS (Pure)*
    GALLIMARD Père et Fils (Réserve)
    TROUILLARD (Extra Sélection)
  • LES CINQ SAUTERNES INCONTOURNABLES

    Le vignoble (environ 1 700 ha) bénéficie d’une grande homogénéité (70 % de Sémillon, 25 % de Sauvignon, 5 % de Muscadelle), grâce à des sols et des sous-sols très diversifiés, graveleux, calcaires ou argilo-calcaires, qui donnent leur spécificité et leur personnalité aux différents crus. En dehors du terroir, le Ciron joue un rôle considérable. Né dans les Landes, couvert d’une voûte de feuillage tout au long de son cours, il crée, grâce à ses eaux plus froides que celles de la Garonne, un microclimat caractéristique dans la région du confluent, avec en automne des brumes matinales qui précèdent un soleil chaud à midi. Ces brouillards favorisent la prolifération d’un minuscule champignon, le Botrytis cinerea, qui a le pouvoir d’augmenter la teneur en sucre des raisins. Ce phénomène, appelé “pourriture noble”, est la condition sine qua non de ce raisin confit, récolté quasiment grain par grain, par tris successifs, de rendements très faibles. Ces vendanges à haut risque expliquent le prix de ces vins, largement justifié. Cinq communes bénéficient de l’appellation : Sauternes, Fargues-de-Langon, Bommes, Preignac et Barsac (voir surtout le Classement).

     

    Château FILHOTSAUTERNES Château FILHOT

    Château FILHOT 

    (SAUTERNES)
    Comte Gabriel de Vaucelles

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 76 61 09 
    Email : filhot@filhot.com 
    Site : www.filhot.com 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La création du vignoble actuel remonte aux années 1630 à 1650. Le Château, lui-même, fut créé en 1709 par Romain de Filhot, conseiller au parlement de Bordeaux, dont la famille possédait déjà, à Sauternes la maison noble de Verdoulet. Il avait imposé, à l'époque, l’usage de l’appellation Sauternes à la place de l’ancienne appellation “vin de Langon” pour les Vins liquoreux de cette région. Après la révolution, les Lur-Saluces, héritiers des Filhot par Joséphine de Filhot, gèrent le domaine. En 1840, Romain-Bertrand de Lur-Saluces (1810-1876) réunit les domaines du Château Filhot et de Pineau du Rey. En 1845, il reconstruit le Château dans un style néoclassique suivant les plans de l'architecte Poitevin et l'entoure d'un superbe parc à l'anglaise du renommé jardinier-paysagiste Louis-Ferdinand Fischer. Le Château fut noté deuxième cru dans le classement proposé en 1855 à Napoléon III par les courtiers et la chambre de commerce de Bordeaux. Classé sous son nom en 1855, le Château est ensuite diffusé mondialement, jusqu’à la fin du XIXe siècle, sous le nom de Château Sauternes. Le domaine reprend le nom de Château Filhot en 1901. 
    En 1935, la Comtesse Durieu de Lacarelle, née Lur-Saluces, rachète à son frère le vignoble. Son fils, Louis Durieu de Lacarelle reconstitua et développa le vignoble jusqu'aux années 1970. L’une des filles de la Comtesse Durieu de Lacarelle née Lur-Saluces épousa le Comte Pierre de Vaucelles, ambassadeur de France. 
    Leur fils aîné, le Comte Henri de Vaucelles, gèra le domaine dès 1974. 
    Son fils Gabriel, qui participe à la gestion depuis 1996, est donc désormais aux commandes. Les 62 ha de vignes sont plantés à 60% en Sémillon, 36% en Sauvignon et 4% en Muscadelle. Les côteaux sont orientés au sud ou au sud-ouest et sont constitués de gravesargile et sable sur plateau calcaire. Bordé par le massif forestier des Landes et traversé par une petite rivière locale, le Ciron, le domaine bénéficie de conditions micro-climatiques idéales au développement du Botrytis Cinerea.
    “En 2018, il y a eu de la grêle sur Sauternes, nous raconte Gabriel de Vaucelles, nous avons été moins touchés que beaucoup d’autres, mais nous avons quand même fait une petite vendange. L’acidité dans les Vins est plus faible, c’est dû à un automne chaud et sec. Ce sera un vin plus accessible dans le style du 1995. 
    Nous vendons le 2016 et le 2017 sera mis en bouteilles en juillet. Le 2015 a beaucoup de succès, il est dans la lignée du 2009, c’est celui que nous faisons déguster sur les salons et il a beaucoup de succès. Le 2016 est un millésime assez similaire mais, il est encore jeune, il affiche une bonne structure liquoreuse tout comme le 2015 qui est un très bon millésime.
    Nous accueillons toujours beaucoup de manifestations sportives dont la Raisin d’Or au mois de novembre, et culturelles, concerts EMA en juin, elles se déroulent dans le parc du Château Filhot qui est un lieu d’accueil durant l’été et l’automne.”
    Vous allez exciter vos papilles avec ce très grand Sauternes 2016, parfumé, tout en distinction, avec des arômes de grillé et de poire, ample et gras, un vin d’une finale intense, à prévoir sur des brochettes de foie gras ou un vacherin, notamment. Beau 2015, puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, un vin très raffiné, séducteur par son ampleur d’arômes au palais, de très belle évolution, parfait, par exemple, sur un faisan à la crème ou un Bleu de Bresse. Le 2014, est fidèle à lui-même, tout en délicatesse et distinction, fin et savoureux, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pêche cuite et de pain grillé, que l’on retrouve au palais. 
    Le 2013, de belle couleur aux reflets Or, est très harmonieux, mature mais toujours très fin, aux arômes de fruits blancs, développant des nuances de miel, de pain d’épices, de rose et de citron confit, d’une grande persistance. Le 2012, très bien maîtrisé dans ce millésime délicat (où la réussite n’est pas de mise partout), suave, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent, dominé par des notes de pain grillé et de fruits confits. Formidable 2011, qui a reçu une médaille d’Or à l’International Wine Challenge, il est gras, de bouche veloutée, tout en subtilité d'arômes, de teinte dorée, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et de pain d'épices, de garde. Le 2010, avec ces senteurs où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche ample et savoureuse, est un vin délicat, tout en subtilité, que je vous conseille aussi bien sur des ris de veau aux morilles qu’avec un homard au jus d'orange et safran. 
    Présenté dans une jolie petite bouteille élancée et moderne, il y a également ce Sauternes Zest 2016, bien marqué par le Sauvignon, particulièrement séduisant, vivace, fin, une belle idée pour séduire un public jeune.
    On peut visiter le parc de cette belle demeure à l’italienne datant de 1845, avec son magnifique pigeonnier de Pineau du XVIIe. Le Château organise de nombreuses manifestations durant l’année qui méritent une visite. Des rassemblements sportifs profitent aussi du cadre exceptionnel du vaste parc du Château Filhot : la Raisin d'Or le week-end du 11 novembre.
     

    Château HAUT-BERGERONSAUTERNES Château HAUT-BERGERON

    Château HAUT-BERGERON 

    (SAUTERNES)
    Famille Lamothe
    3, Piquey
    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 24 76 
    Email : haut-bergeron@wanadoo.fr 
    Site : www.chateauhautbergeron.com 

    Propriété de 34,68 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadellevignes 50 ans). Salle de réception pour 50 personnes pour repas et conférences, et nouvelle salle de dégustation.
    Savoureux Sauternes 2016, où s’entremêlent des nuances de miel, d’abricot confit et de brioche, d’une douce onctuosité, un vinample, aux nuances de coing et de miel, qui mêle finesse et structure. Sauternes L’Ilot de Haut-Bergeron 2016, plus vif, vraiment excellent, tout en bouche, avec ces nuances de pomme et de fumé, mêle suavité et finesse. Très beau Sauternes 2015, qui a beaucoup de corps, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes briochées, de bouche suave et distinguée. Le 2014, au nez persistant à dominante de lis et de petits fruits secs, de bouche onctueuse (abricot confit), de belle évolution, idéal, par exemple, aussi bien sur une canette aux épices et riz sauvage qu’avec une tarte aux noix et sorbet au pamplemousse. Le 2013, est classique, développant des arômes de coing, de miel et de fruitsconfits. Joli 2012, aux notes d’aubépine et d’amande grillée, de belle complexité en bouche. Superbe 2011, au bouquet délicat d’agrumes confits, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches, un vin qui demande un peu de patience.

    Château LAFONSAUTERNES Château LAFON

    Château LAFON 

    (SAUTERNES)
    Olivier Fauthoux
    EARL Fauthoux
    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 63 30 82 et 06 80 00 53 94 
    Email : olivier.fauthoux@wanadoo.fr 
    Site : www.chateaulafon.fr 

    Le Château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d'Yquem. Vignoble de 12 ha. Les vins collectionnent les récompenses.
    Remarquable Sauternes 2016, terroir de croupes graveleuses sur sous-sol argileux, vieilles vignes, 98% Sémillon, 2% Sauvignon, élevage 12 mois en fûts de chêne, il dégage des senteurs complexes, avec des notes de tilleul et d’abricot mûr, d’une belle ampleur, il est riche et complexe, de belle garde, naturellement. Le 2015, de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de fruits confits et d’épices, est d’une longue finale complexe. Le 2014, est à dominante de fleurs blanches et de brioche, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, idéal à avec, par exemple, des langoustines à l'aigre-douce ou des colliers d'alose au gril. Le 2013, est de bouche souplemais persistance, avec des nuances d’abricot confit, au nez comme au palais. 
    Superbe Sauternes cuvée Désir 2016, avec ces nuances où s’entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche ample et savoureuse, c’est un grand vin puissant et suave, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent. “Nous produisons cette cuvée depuis 2006, elle provient d'une sélection très stricte de la vendange. Nous avons choisi une parcelle de 30 ares vieille de 50 ans située au pied du Château d'Yquem. Le raisin y est vendangé très tardivement, ce qui donne un vin très concentré aux arômes de fruits confits. Nous en produisons très peu et cette cuvée vieillit en barriques neuves.”




     

    Château LAMOTHE-DESPUJOLSSAUTERNES Château LAMOTHE-DESPUJOLS

    Château LAMOTHE-DESPUJOLS 

    (SAUTERNES)
    Marie-France et Guy Despujols
    19, rue Principale
    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 76 67 89 
    Télécopie : 05 56 76 63 77 
    Email : lamothe.sauternes@gmail.com 
    Site : www.lamothe-despujols.com 

    Une expolitation familiale de 7,5 ha (Cru Classé). Le vignoble est situé à l'ouest du village de Sauternes, 85% Sémillon, 10% Sauvignon, 5% Muscadelle
    Le Château Lamothe fut bâti au XVI e siècle en arrière d’un fortin mérovingien, témoin des luttes qu’essuyèrent les habitants de Sauternes contre les invasions sarrasines au VIII e siècle puis normandes au IXe siècle. Plus tard, lors de la “Guerre de Cent Ans”, cet ouvrage servit de puissante «redoute». Les seigneurs de Fargues et de Budos en étaient les propriétaires. En 1814, Jean-François de Borie vend Lamothe à un négociant d’origine britannique, Monsieur Dowling. Depuis 1961, c’est donc d’un point culminant sur la vallée du Ciron, deux de ces affluents et le joli bourg de Sauternes que Jean, puis Guy Despujols s’attache à ce terroir de grande qualité. Le vignoble a un âge moyen supérieur à 40 ans et puise sa sève et son équilibre dans un sol profond de graves et d’argile. Guy Despujols dirige la propriété depuis 1989. Il apporte toute sa fougue, sa passion et son obstination à l’élaboration de ce grand vin.
    Belle réussite avec ce savoureux Sauternes 2015, au nez de rose et de miel, de bouche onctueuse, un grand vin concentré, où l’abricot confit prédomine en finale, de belle garde. Le Sauternes 2014, où l’on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, il est dense et distingué à la fois, de bouche profonde et persistante, très fin, parfait. 
    Excellent Sauternes 2013, très charmeur, d’une belle richesse naturelle, c’est un grand vin ferme et parfumé, frais et onctueux à la fois, aux notes florales intenses.
    De vieux millésimes sont également disponibles,1995, 1998, 1999, 2000, 2003, 2005, 2009, 2010, 2011, 2012.
     

    Château RAYMOND-LAFONSAUTERNES Château RAYMOND-LAFON

    Château RAYMOND-LAFON 

    (SAUTERNES)
    Famille Meslier - Gérante : Marie-Françoise Meslier
    4, au Puits
    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 63 21 02 
    Email : famille.meslier@chateau-raymond-lafon.fr 
    Site : www.chateau-raymond-lafon.fr 

    C'est en 1972 que Francine et Pierre Meslier deviennent proprié́taires, donnant ses lettres de noblesse à ce grand vin. Un vignoble de 20 ha, dont 18 en production, la majorité des parcelles sont regroupées autour du Château, sur les communes de Sauternes, Bommes et Preignac. Cépages : 80% Sémillon et 20% Sauvignonvignes 35 ans en moyenne. La vendange est effectué́e grain par grain, par tris successifs (3 à 10 passages) de raisins botrytisés. Les vins sont élevés 3 ans en barriques de chêne merrain
    Remarquable Sauternes 2015, il est intense, aromatique, à la belle robe dorée, au nez très élégant et intense, avec en bouche des arômes persistants d’agrumes mûrs, d’amande grillée et de tilleul, de bonne garde. Le Sauternes “jeunes pousses” 2013 (pas les jeunes vignes ! 18 mois de barriques au lieu de 36), c’est un vin puissant et racé, au nez fleuri avec des nuances de pomme et de noix fraîche, suave, d’une très belle persistance aromatique en bouche. Splendide Sauternes 2011, l’exemple type d’un très grand Sauternes, au nez très persistant à dominante de lis, de grillé et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), fondue, aux connotations de pain brioché en finale, un vin de grande é́volution. Le 2010 développe des nuances de pomme confite, de bouche fine et persistante, un vin dense et velouté, de belle couleur, au nez dominé par des notes d’agrumes très mûrs et de pain grillé. Le 2009 est envoûtant, racé, puissant, tout en arômes (pain brioché, citronnelle), un vin riche et complexe, trè̀s persistant, d’une grande onctuosité. Très grand 2007, typé et dense, avec des notes de noisette et de citron, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d’une longue finale, de belle robe dorée, de bouche complexe (miel, pain grillé), un beau vin de garde. Le 2005, séduisant par son nez de fruits confits, d’une belle complexité́, est gras, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de pain d’épices, d’une longue finale.
  • DE SANCERRE AU MUSCADET, LES VINS DE LOIRE DE RÉFÉRENCE !

    Domaine de La GAUTERIEANJOU Domaine de La GAUTERIE

    Domaine de La GAUTERIE 

    (ANJOU)
    Etienne Jadeau
    La Gauterie
    49320 Brissac Loire Aubance
    Téléphone :02 41 45 50 04 et 06 87 23 73 28 
    Email : contact@domainegauterie.fr 
    Site : www.vignoble-de-la-gauterie.fr 

    Fils, petit-fils et arrière petit-fils de viticulteur, Étienne Jadeau s'est installé, en 1990, au milieu des moulins à vent et des châteaux. Les 21 ha s'étalent entre l'Aubance et le Layon, deux rivières qui serpentent nonchalamment dans la douceur angevine.
    Remarquable Anjou rouge 2017, 100% Cabernet Sauvignonmacération durant 15 jours et un élevage en cuves, il possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau. Le Cabernet d’Anjou 2017, 100% Cabernet franc, pressurage direct, élevage en cuves, fermentation à 16 - 17°, a des arômes de prune, de très bonne structure, un vin classique et particulièrement abordable. Très agréable Anjou Blanc Sec2017, 100% Chenin, élevage en cuves, séduisant nez qui développe des nuances d’agrumes et de fleurs blanches, avec beaucoup d’élégance.
     

    Domaine de la GONORDERIEANJOU Domaine de la GONORDERIE

    Domaine de la GONORDERIE 

    (ANJOU)
    Sheilla et François Plumejeau
    La Gonorderie
    49320 Brissac Loire Aubance
    Téléphone :02 41 91 22 80 et 06 72 88 38 07 
    Email : contact@gonorderie.fr 
    Site : www.gonorderie.fr 

    Le domaine existe depuis quatre générations. Reprise en 2011 par Sheilla et François Plumejeau, la propriété possède 30 ha de vignes qui produisent des vinsblancsrosés, rouges et liquoreux. L'alliance entre modernité et respect du terroir reste la base de leur travail. Le domaine est constitué de grands ensembles de terroirs : des sables limoneux, l’idéal pour produire un vin rouge aux tannins soyeuxet des vins rosés fruitésargilo-calcaires, qui confèrent une bonne alimentation en eau à la vigne, et assurent une très bonne maturité de nos raisins pour produire leur Anjou Villages Brissac; argilo-graveleux, qui sont des sols parsemés de gravesd'Anjou et conviennent parfaitement à la production des vins blancs secs et nos rosés. Altérations de roche, une couche de terre peu profonde sur de la roche. C'est un terroir précoce adapté au Chenin blanc qui est utilisé dans la production de leurs vins liquoreux sur l'appellation Coteaux De L'aubance.
    Belle réussite avec cet Anjou-Villages-Brissac 2014, typé, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, avec ces nuances de groseille et de cannelle, légèrement poivré en finale, un vin d’une belle garde. L’Anjou rouge Fût de Chêne 2016 sent bon la griotte mûre et les épices douces, et demande une cuisine complexe comme un sauté de veau printanier ou une côte de veau à la normande. Goûtez également le Sauvignon blanc 2017, aux subtiles senteurs d’amande et de poire, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale. 
    Beau Chardonnay Réserve 2016, au nez dominé par les fruits jaunes et l'amande, très réussi, de belle robe, bien rond mais d'une belle aciditétypé et aromatique, tout en délicatesse, de bouche pleine et fondue, parfait, par un exemple avec des gambas flambées ou des escalopines tièdes de saumon fumé. Et pour finir le Coteaux-de-l’Aubance 2015, 100% Chenin, d’une jolie persistance, un vin parfumé avec des nuances de rose, de pain brioché et de pomme cuite.

    GODINEAU Père et FilsBONNEZEAUX GODINEAU Père et Fils

    GODINEAU Père et Fils 

    (BONNEZEAUX)

    Domaine des Petits-Quarts - La Douve
    49380 Faye-d’Anjou
    Téléphone :02 41 54 03 00 
    Email : earl.godineau@terre-net.fr 

    Un vigneron passionné pour cette belle appellation du Bonnezeaux, il propose une large gamme avec de nombreux millésimes
    On peut y déguster ce Bonnezeaux blanc Elevé en Fûts de Chêne 2016, un vin parfumé (musc, amande grillée...), il est frais et onctueux à la fois, gras, délicat, bien équilibré. Tout comme le Bonnezeaux blanc 2017, fin et mûr à la fois, tout en subtilité aromatique, avec cette nuance de fruits confits bien persistante en finale. 
    Très beau Bonnezeaux blanc Malabé 1er tri 2017, dense et velouté à souhait, d’une grande palette aromatique, de bouche onctueuse, bien gras, avec ces nuances de fleurs et de coing. Egalement l’Anjou rouge 2014, tout en fruité, aux senteurs de rose et de framboise mûre. Beaucoup de gourmandise et de fraîcheur pour ce Cabernet d’Anjou rosé 2017, et un très beau Coteaux-du-Layon 2017, onctueux mais très fin, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur.

    Château La VARIÈREBONNEZEAUX Château La VARIÈRE

    Château La VARIÈRE 

    (BONNEZEAUX)
    David Grellier
    Route de Mozé - Les Martignolles
    49320 Brissac Loire Aubance
    Téléphone :02 41 91 22 64 
    Email : contact@orchidees-chateaulavariere.fr 
    Site : www.chateaulavariere.com 

    Un vignoble d’une superficie de 150 ha, où une large gamme de très beaux vins est proposée.
    Remarquable Bonnezeaux blanc Les Melleresses 2017, belle robe or soutenu avec une belle concentration, nez, expressif, où domine des arômes de fruits confits. La bouche, est onctueuse, tout en longueur et en fraîcheur. Séduisant Quarts de Chaume GC blanc Les Guerches 2017, où s'expriment les fruits confits et le miel d'acacia, la bouche est ample, gourmande et onctueuse, équilibrée et persistante. Goûtez également l'Anjou-Villages-Brissac La Chevalerie rouge 2017, sa robe est grenat, un nez expressif avec des notes de fruits rouges, cassis. La bouche est souple et concentrée. Tout comme l’Anjou rouge 2018, sur le fruit, facile à boire. Il propose aussi l’Anjou-Village Brissac rouge 2017, au nez fin et délicat, sur les fruits rouges et violette, bel équilibre en bouche, bien fait. Sur la fraîcheur, le Cabernet d’Anjou rosé 2018, il est gouleyant et généreux, sur la fraise et la framboise mûres, idéal pour vos soirées d’été. 
    Pour David Grellier, “2018 est une vendange dans des conditions exceptionnelles, des conditions météo extraordinaires, des températures plutôt clémentes, cela nous a permis d’atteindre de très belles maturités. A la dégustation, cela donne des vins tout de suite accessibles, très agréables à boire. Certes, des degrés un peu élevés pour les rouges.
    Les vins blancs ont une belle acidité et beaucoup de fraîcheur, les vins rouges ont des couleurs exceptionnelles, de jolis tanins ronds, une belle sucrosité c’est ce qui marque ce millésime 2018 assez exceptionnel, je le compare volontiers au 1990. 
    A la vente, en Anjou-Brissac La Chevalerie et la Grande Chevalerie 2017 et les Bonnezeaux 2016 et 2017 pour les autres, en Anjou ou Saumur-Champigny ce sera le 2018. Sur les deux propriétés nous effectuons pas mal d’essais, nous avons vinifié le moelleux en amphores de terre cuite revêtue. L’idée du contenant de 500l me plaisait beaucoup, cela facilite la vinification. Pour une autre partie de Bonnezeaux, au Château La Varière, nous les vinifions dans des contenants de 400 litres. Nous travaillons différemment, avec le Chenin, je me méfie de l’osmose bois-vin. 
    Nous avons aussi fait un autre test au Domaine de la Perruche, 700l avec un peu de vinification intégrale en fûts de 500l, en grappes entières (30%). On obtient quelque chose d’assez génial, on gagne en richesse et en tanins.
    Le Domaine de la Perruche s’étend sur trois sites, 20 ha de chaque coté et de l’autre, il y a le Grand Clos de l’Eglise à Chassay. Pour la première fois, nous l’avons mis en bouteilles séparément, cela donne une cuvée haut de gamme Grand Clos de l’Eglise. arômes délicieux de cerise noire, fruits à l’alcool, un vin très intéressant. Nous formons une équipe très dynamique, très motivée, nous partageons notre volonté d’améliorer constamment la qualité de nos vins, c’est très fédérateur.“ 
    Excellent Coteaux-du-Layon 2018, aux reflets ambrés, un nez intense qui développe un bouquet aux notes de miel et de coing associées a des arômes floraux. La bouche est ronde, rafraîchissante, à déguster sur une cuisine exotique, ou épicée.
    On termine avec le Coteaux de l’Aubance La Division 2018, aux notes de fruits exotiques tels l'ananas, la mangue, et les fruits blancs, la bouche est onctueuse, un vin vraiment remarquable à découvrir.

    Pour le Domaine de la Perruche : on y déguste ce savoureux Saumur-Champigny rouge Le Chaumont 2018, d’une robe rouge cerise, limpide, un nez de griotte mais aussi avec des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins biens fondus. Et enfin le Saumur Blanc 2018, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches, de lis et de pain brioché, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, à ouvrir sur des quenelles de brochet, par exemple.
     

    Domaine des GÉLÉRIESBOURGUEIL Domaine des GÉLÉRIES

    Domaine des GÉLÉRIES 

    (BOURGUEIL)
    Germain Meslet
    4, rue des Géléries
    37140 Bourgueil
    Téléphone :02 47 97 74 83 
    Email : domainedesgeleries@orange.fr 
    Site : www.domainedesgeleries.com 

    Exploitation de 30 ha répartis sur plus de 45 parcelles. Ces parcelles appartiennent depuis plusieurs générations aux familles Meslet, Thouet et Rouzier.
    “Mon métier proche de la nature et de mes terroirs ligériens, explique Germain Meslet, a orienté mon choix dans une protection du vignoble de manière modérée et raisonnée. L’environnement dans lequel nous vivons au quotidien, est guidé par la volonté d’accéder à une excellente maturité des raisins. C’est en effet cette maturité complète qui offre aux vinstoute leur richesse, leur complexité mariant élégance et finesse.” 
    Remarquable Bourgueil Les Sablons 2016, un vin avec des arômes de framboise, de groseille et de mûre, classique, corsé, aux tanins mûrs, long en bouche. Très agréable Bourgueil cuvée Vieilles Vignes sur Tuffeau 2016, médaille de Bronze Concours des Ligers 2017, un vin complexe, intense et charmeur, bien typé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche puissante, une belle réussite. 
    On se fait plaisir avec le Saint-Nicolas-de-Bourgueil cuvée Tradition, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine, c’est un vin ample et velouté. Goûtez également le Chinon rouge Le Puy Blanc 2016, médaille d’Argent Concours de Ligers 2017, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais très présents, c’est un grand vin complexe charnu comme le Chinon cuvée Vieilles Vignes de Coteau 2016, médaille de Bronze Concours des Ligers 2017, c’est un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau. Et un très séduisant Chinon Blanc 2015, avec ces notes de fleurs et de noisette spécifiques, un vin bien caractéristique de son terroir, subtil et persistant. Très joli Bourgueil rosé Le Rosé des Géleries, issu d’une saignée après macération de quelques heures, tout en fraîcheur et gourmandise.

    Domaine du CHAILLOTCHATEAUMEILLANT Domaine du CHAILLOT

    Domaine du CHAILLOT 

    (CHATEAUMEILLANT)
    Pierre Picot
    1, place de la Tournoise
    18130 Dun-sur-Auron
    Téléphone :02 48 59 57 69 
    Email : pierre.picot@wanadoo.fr 
    Site : www.domaine-du-chaillot.fr 

    Ce propriétaire sait aussi faire preuve de poésie: “Le paysage retient l’attention du peintre, il est émotion mais au delà..., le paysan sait qu’il faut lui apporter beaucoup de soin. Le paysage, réservoir inépuisable de trésors, doit être guidé, modèlé par l’esprit de l’homme. S’il veut sa terre nourricière, il doit composer sans cesse avec les messages que lui livre une nature capricieuse. On s’attache aux lieux mais encore plus aux paysages. La vigne aime gravir les pentes et les sols pauvres, le vigneron imagine à cet endroit les rayons du soleil sur ses grappes et la naissance de son vin.” 
    Superbe Châteaumeillant rouge cuvée Parenthèse 2017, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois, puissant et savoureux, comme le Châteaumeillant rouge cuvée Rêvesens 2017, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en arômes (cerise, violette). Très agréable Châteaumeillant rouge cuvée Domaine 2017, aux tanins mûrs, de bonne bouche, un joli vin classique. Goûtez. aussi le rosé 2017, de jolie teinte, sur la fraîcheur et le fruité, à découvrir, notamment, sur une salade d'artichauts ou un foie de veau à la lyonnaise.

    Le LOGIS de la BOUCHARDIERECHINON Le LOGIS de la BOUCHARDIERE

    Le LOGIS de la BOUCHARDIERE 

    (CHINON)
    Serge et Bruno Sourdais
    La Bouchardière
    37500 Cravant-Les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 04 27 
    Email : info@sergeetbrunosourdais.com 
    Site : www.sergeetbrunosourdais.com 

    Un vignoble de 50 ha réparti pour les 3/4 en coteaux et 1/4 en plateaux, planté en Cabernet franc, avec un âge moyen des vignes de 30 ans, les plus vieilles atteignant 80 ans, plantées sur des sols à dominante argilo-siliceuse sur les plateaux et les coteaux, et des sols de sable et de graviers en plaine. 
    On se régale toujours avec le Chinon cuvée Les Clos 2016, Cabernet franc sur sol argilo-silicieux, très pauvre avec beaucoup de silex et de l'argile rouge en sous sol, dominé par la fraise des bois mûre et l’humus, mêle finesse et concentration, bien charnu, d’une belle longueur en bouche, aux tanins équilibrés. Très beau Chinon Les Cornuelles 2016, Cabernet franc, élevé en foudres et barriques pendant 18 mois, au nez dominé par le cassis mûr et l'humus, aux taninsprésents mais bien soyeux, de couleur pourpre, Goûtez aussi le Chinon cuvée Sourdais Taveau 2017, au nez persistant de framboise, aux tanins bien enveloppés, très abordable. Le Chinon cuvée la Bouchardière 2017, Cabernet franc, est ferme et bouqueté, de finale ronde, qui allie intensité et souplesse. Et le Chinon cuvée Le Chêne Vert 2016, Cabernet franc, élevé 1 an en barriques, un vin avec ces notes caractéristiques et persistantes de cerise, de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais très fins, il est complet et gras. Nous apprécions également le Chinon rosé 2017, Cabernet francsaignée avec macération à froid des jus entre 24 et 48 heures, de jolie teinte saumonée, toute en gourmandise.

    Domaine des BOUQUERRIESCHINON Domaine des BOUQUERRIES

    Domaine des BOUQUERRIES 

    (CHINON)
    Guillaume et Jérôme Sourdais
    4, Les Bouquerries
    37500 Cravant-Les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 10 50 
    Email : gaecdesbouquerries@wanadoo.fr 
    Site : www.domainedesbouquerries.com 

    Depuis 1935, la famille exploite le domaine des Bouquerries. Guillaume et Jérôme de pérennisent le développement de ce domaine de 29 ha. Les vignes sont enherbées et les contre-bourgeons éliminés afin de maîtriser les rendements
    Une référence avec le Chinon cuvée Confidence 2015, corsé, de belle robe soutenue, ample et distingué, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits bien mûrs. On se fait aussi plaisir avec le Chinon blanc Coteaux de Sonnay 2017, il est très séduisant, de robe pâle, brillante et limpide, un vin gras, qui associe la fraîcheur à l’élégance, et une jolie complexité aromatique. 
    Dans la même lignée le Chinon rouge Tradition 2017, intense, belle rondeur, ferme en bouche, tout en nuances aromatiquesfruitsrouges, épices. Goûtez aussi le Chinon rosé Plaisir 2017, de robe délicate, c’est un vin régulièrement réussi souplefrais, puissant en bouche, parfumé (rose, fraise...), sec et suave à la fois. Et pour finir le Chinon rouge cuvée Royale Vieilles vignes 2017, un vincomplexe, intense et charmeur, bien typé, qui sent bon les fruits cuits.

    Domaine GOURONCHINON Domaine GOURON

    Domaine GOURON 

    (CHINON)
    Laurent et Stéphane Gouron
    2, La Croix-de-Bois
    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 15 33 
    Email : info@domaine-gouron.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/gouron 
    Site : www.domaine-gouron.fr 

    Au sommet, Laurent et Stéphane, vinifient et commercialisent ensemble les vins provenant des 27 ha morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaires et argilo-siliceuses, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruitéeen plaine et corsée sur les coteaux. Toute l’année un travail important est effectué à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de l’environnement. Les vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété. 
    “Malgré une sécheresse importante de juillet à octobre, nous dit Laurent Gouron, le 2018 nous a surpris par une très bonne quantité et une qualité extraordinaire, avec de belle maturité, aux fruits noirs bien mûrs, une belle longueur en bouche. Les premières cuvéesseront friandes et bien équilibrées et de très grands vins de garde arriveront ultérieurement.
    Les ventes en 2019 : cuvée Domaine rouge et rosé 2018, cuvée Terroir 2017, Chinon rouge vieilles vignes 2014, blanc 2017.”
    Vous allez adorer ce Chinon rouge cuvée Vieilles vignes 2014, un pur Cabernet franc issu de vignes de plus de 45 ans, puissant et complexe, avec des nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices, c’est un vin aux tanins bien fondus, bien équilibrés, charnu, d’excellente garde.
    Leur Chinon cuvée Terroir 2017, a une jolie robebouqueté, un nez de petits fruits rouges macérés, une très bonne charpente, il est très charmeur et tout en rondeur.
    Remarquable Chinon rouge 2018, (fermentationmacération, puis élevage en cuves Inox), souple parfumé (griotte, prunehumus), bien charnu, d’une bonne longueur en bouche, aux tanins mûrs et savoureux. Et le Chinon rosé, de robe très limpide, au nez subtil de fraisesec et friandvif et parfumé en bouche.

    Domaine de NOIRÉCHINON Domaine de NOIRÉ

    Domaine de NOIRÉ 

    (CHINON)
    Odile et Jean-Max Manceau
    160, rue de L'Olive
    37500 Chinon
    Téléphone :02 47 93 44 89 
    Email : contact@domainedenoire.fr 
    Site : www.domainedenoire.com 

    Un vignoble de 15 ha où Jean-Max et Odile Manceau, forts de 30 ans d'expérience, redonnent ses lettres de noblesses à ce terroir réputé. L'encépagement est composé exclusivement de Cabernet franc dont certaines vignes ont plus de 50 ans. Le Domaine a le label Agriculture Biologique depuis 2014.
    Pour Olivier Robin, collaborateur de Jean-Max Manceau, “grâce au beau temps d’Août et de Septembre, l’année 2018 a été superbe, en qualité et aussi en quantité avec des volumes satisfaisants dans les trois couleurs. Les rouges sont fruités, sur la cerise, avec des arômes épicés. Les blancs sont de 2 types, les uns, élevés en amphores sont minéraux, les autres, élevés en barriques sont floraux et tanniques. Les rosés de presse ont des notes de pêches de vigne. En vente en 2019, les rosés 2018, les rouges 2014 et 2015, les blancs2019 puis 2017.
    Trois cuvées ont retenu l’attention du jury du Concours des Ligers lors de la 23e édition du Salon des Vins de Loire à Angers. Médaille d’Or pour la cuvée Soif de Tendresse 2018, et médailles d’Argent pour les cuvées Amphora 2017 et Élégance 2017.”
    Toujours de beaux Vins, notamment avec ce Chinon Caractère 2014, Cabernet francvignes de 45 à 70 ans en moyenne, c’est une référence, classique, de robe soutenue, au nez puissant, aux connotations de petits fruits cuits et de cuir, corsé en bouche, de garde. Tout comme le Chinon Élégance 2015, Cabernetfrancvignes de 35 à 50 ans en moyenne, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fruits à noyau, aux tanins présents mais savoureux, de garde également. 
    Très gourmand le Chinon Soif de Tendresse 2017, Cabernet francvignes de 25 à 30 ans en moyenne, au nez dominé par la fraise et la mûre, riche, structuré, d’une jolie finale, un vin classique, aux tanins mûrs.
    Goûtez aussi le Chinon rosé, de belle teinte, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, très charmeur.
    Côté œnotourisme : embarquez sur la gabare de Julien Ayrault au port de Chinon pour une promenade gourmande à la découverte des Vins du domaine, une dégustation commentée et admirez les vues sur la forteresse de Chinon et les rives de la Vienne.
    Découvrez les Apéros-Concerts de l’été (blues, jazz, rock, chansons) !

    Château des ROCHETTES COTEAUX-DU-LAYON Château des ROCHETTES

    Château des ROCHETTES 

    (COTEAUX-DU-LAYON)
    Catherine Nolot - Gérant : Yannick Babin
    104, Les Rochettes
    49700 Concourson-sur-Layon
    Téléphone :02 41 59 11 51 
    Email : chateaudesrochettes@orange.fr 
    Site : www.domaine-ete.com 

    Au sommet. Si la vigne était déjà présente au XVe, c’est Alphonse Roulleau (1885-1957) qui oriente vraiment la production du Château de Rochettes vers le vin. Déjà présent au Salon de l’Agriculture de Paris avant la guerre de 1914-1918, il y remporte de nombreuses médailles. 
    Suite au mariage de sa fille Raymonde Roulleau avec Louis Douet en 1946, la tradition se perpétue, et la commercialisation s’oriente vers la vente aux particuliers en fûts et en bouteilles
    En 1974, c’est leur fils unique Jean Douet qui reprendra les rênes du vignoble. Passionné de vins liquoreux, il mettra en place un groupe de travail au début des années 1990 pour la reconnaissance et la codification de la mention “Sélection De Grains Nobles”. 
    L’âge de la retraite approchant et n’ayant pas d’enfant intéressé par la reprise, il accepte de vendre le Château des Rochettes à Catherine Nolot, déjà propriétaire d’un vignoble voisin, le Domaine de L’Eté. 
    Un vignoble de 25 ha où la conduite de la vigne se fait dans le respect du terroir et de l'environnement (enherbement). 
    Magnifique Coteaux-du-Layon Vieilles Vignes 2016, suave, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin qui allie intensité et souplesse. 
    Très belle réussite avec cet Anjou blanc Pièces du Moulin 2016, qui dégage des senteurs d’agrumes mûrs et de fleurs, un vin charmeur. 
    Goûtez aussi l’Anjou-Villages Pièces du Moulin 2016, Liger d’or Concours du Val de Loire, il est typécorsé et riche, au nez subtil de fruits à noyau. Et ce Crémant De Loire 15’49, médaille d’or Paris 2018, très belle cuvée mêlant rondeur et nervosité, dégageant un nez de noisette et de lis, de mousse abondante et dense.

    Cave REALCÔTES DU FOREZ Cave REAL

    Cave REAL 

    (CÔTES DU FOREZ)
    Stéphane et Laurent Réal
    Fontvial - 534, chemin des Pics
    42560 Boisset Saint Priest
    Téléphone :06 67 48 04 63 
    Email : cavereal@sfr.fr 
    Site : www.cavereal.com 

    Le vignoble s’étend sur 5 ha de vignes Gamay, principalement, mais également de Viognier et de Syrah. La propriété pratique une culture raisonnée, dans un souci de respect du terroiret des traditions qui y sont rattachées. Les vendanges sont manuelles. Pour le reste et sur les 3/4 du domaine, pas d'herbicides, pas d'insecticides, pas d'anti pourriture. Travail du sol mécanique et beaucoup d'amour et de patience pour la vigne. Le millésime 2018 est très réussi, encore en élevage. Nouveauté avec une cuvée AOP rouge vinifié en levures indigènes, élevé sous-bois 12 mois. Cette cuvée ne sera disponible qu'en fin d'année 2019.
    On se fait toujours plaisir avec le VF Côtes du Forez rouge Les Perrières 2016, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d’humus, dense, aux tanins bien présents et fondus à la fois. Idem avec le VF rouge Syrah Coquelicots 2016, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux taninsronds, un vin à la fois puissant et souple. Goûtez le VF Côtes du Forez rouge Aquarelle 2016, de robe très brillante, aux nuances de framboise, de bouche fraîche, ample et fine, avec une finale légèrement poivrée. Et on se fait plaisir avec le Viognier blanc, Aldebertus 2016, avec des notes de fruits mûrs et de chèvrefeuille.

    Domaine Les HAUTES NOËLLESMUSCADET Domaine Les HAUTES NOËLLES

    Domaine Les HAUTES NOËLLES 

    (MUSCADET)
    Jean-Pierre Guédon
    Rue de Nantes
    44710 Saint-Léger-Les-Vignes
    Téléphone :02 40 31 53 49 et 06 48 08 35 08 
    Email : domaine@les-hautes-noelles.com 
    Site : www.les-hautes-noelles.com 

    Un domaine de 26 ha, en culture biologique. Depuis de nombreuses années, l’exploitation a banni tout herbicide pour des pratiques plus respectueuses de l’environnement, notamment les labours qui permettent de redonner une grande minéralité aux vins. La maîtrise des rendements reste une priorité, afin de favoriser la lutte biologique. 
    Beaucoup apprécié ce Muscadet Côtes de Grand Lieu sur lie Les Coteaux 2017 bio, au nez subtil, d'une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de tilleul, un vin harmonieux, de belle évolution. Beau Muscadet Côtes de Grand Lieu sur lieLes Granges 2017 bio, au nez fin où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche franche. Excellent Muscadet Côtes de Grand Lieu sur lie Les Parcelles 2017 bio, typé comme on les aime, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, c’est un vin élégant, d’une belle persistance en finale. 
    Superbe Muscadet les Hautes Noelles 2015 Bio, provenant des plus vieilles vignes (plus de 80 ans), terroir de sable et argile sur micaschiste, il est savoureux, avec des nuances de pain brioché et de fruits jaunes, de bouche pleine. Il y a aussi cet IGP Red Gamay 2017, macération carbonique courte sans soufre, un vin gourmand, sur le fruit. L’IGP Chardonnay Pré Fleuri 2017 bio, qui dégage des senteurs d’agrumes mûrs et de fleurs. Chambres d’hôtes sur place.

    Michel MORILLEAUMUSCADET Michel MORILLEAU

    Michel MORILLEAU 

    (MUSCADET)

    Prieuré royal Saint-Laurent
    44650 Legé
    Téléphone :02 40 26 60 95 
    Email : m.morilleau@yahoo.fr 

    Au sommet, et de loin. La famille est depuis 1740 dans ce vignoble de 18 ha. 
    “Pour Michel Morilleau, “un seul mot pour l’année 2018 : grandiose ! Les Muscadets et Chardonnays ont été touchés par la grêle mais les vignes n’ont pas souffert et ont produit de superbes raisins. Les Gros-Plants, eux aussi sont indemnes. En bref, la récolte est un peu plus faible en quantité (28 hl à l’hectare) mais la qualité est omniprésente et exceptionnelle. En vente cette année : Muscadet sur Lie2014 médaille d’Argent, Chardonnay Traditionnel 2017, Chardonnay Olympus 2014, puis 2018 en fin d’année. Le Chardonnay 2018 sera excellent lui aussi à l’instar des autres années, 20 hl/ha couplé d’une grande richesse. L’Exception 2018 actuellement en fûts devrait faire un vin de garde sans précédent.”
    Superbe Muscadet 2018, toujours très typé par son sol, c’est un vin rare, fin grasharmonieux et profond, il se goûte toujours très bien, dégage un nez minéral et subtil, avec des nuances de fleurs blanches et de coing. Remarquable Muscadet Olympus 2014, qui développe également des notes minérales, aux senteurs d'agrumes, séduisant par sa structure distinguée en finale, un grand vin !
    Goûtez le Gros Plant 2018, tout en rondeur, fruité, magnifique sur les huitres, poissons grillés, voir sur du fromage de chèvre sec, et le Gros-Plant 2014, fruitéet tout en fraicheur sans être acide. Nous avons aussi beaucoup aimé le Val de Loire Chardonnay 2017, parfait pour toutes les entrées et en particulier les viandes blanches. 
    Et le Val de Loire Exception Chardonnay 2015, conseillé par Michel Morilleau "sur des plats cuisinés avec une sauce riche et onctueuse. escalope de veau, poulet à la crème et aux morilles, fromages Comté affiné 24 mois minimum, bref tout ce que la cuisine peut révéler au travers d’un grand Chef spécialiste des bonnes sauces faites maison, bien sûr.”

    Earl POIRON-DABINMUSCADET Earl POIRON-DABIN

    Earl POIRON-DABIN 

    (MUSCADET)
    Jean-Michel et Laurent Poiron
    L’Enclos-Chantegrolle
    44690 Château-Thébaud
    Téléphone :02 40 06 56 42 et 02 40 06 51 43 
    Email : contact@poiron-dabin.com 
    Site : www.poiron-dabin.com 

    Vignerons de père en fils depuis 1858. Le domaine est regroupé le longde la rivière Maine. Les deux frères, Laurent et Jean-Michel, exploitent 70 ha de vignes en Terra Vitis, avec une variété de 13 cépages qui surprennent par leur expression. 
    “Le millésime 2018 a tous les critères d’une qualité optimale, nous dit Jean-Michel Poiron : une météo clémente nous a permis de produire un grand vin et la quantité est également très satisfaisante.
    Sur le marché en 2019 : Muscadet Haute Résolution 2013, Château-Thébaud 2012, 2013, 2014 (100% Melon de Bourgogne), puis toute le gamme des créations : Fié Gris 2018 (100% Sauvignon), Séduction Pinot Gris 2018 (100% Pinot Gris), Clé du Sol de Chantegrolle Muscadet Sèvre et Maine sur lie 2018 : généreux, puissant, Les Clefs du Secret 2017 (48% Cabernet Franc, 20% Berligou, 16% Pinot Noir et 16% de Côt Malbec), Muscadet Sèvre et Maine sur lie 2017 (100% Melon de Bourgogne) : secgénéreux.”
    Beaucoup de plaisir avec ce Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Clé du Sol de Chantegrole 2017, 100% Melon de Bourgogne, tout en subtilité, où s’entremêlent des connotations d’amande, de fruits frais, il est harmonieux, très parfumé. Une référence avec le Muscadet Sèvre-et-Maine Cru Château-Thébaud 2012, au nez d’amande fraîche et de citron, un vin tout en bouche, aux nuances de fruits blancs au palais, d’une belle longueur. 
    Une grande gamme IGP Val de Loire : le Pinot Noir 2018 : fin, épicé, Sauvignon Blanc 2018 : puissant, distingué, Rosé Fruité Pinot Gris 2015 : intense, séducteur, Entre Rouge et Rosé Côt Malbec 2018 (100% Côt de Loire) : une explosion de fruitsCôt Malbec 2018 : épicé, Chardonnay 2018 : puissant et enjôleur.

    Domaine de la TOURLAUDIÈREMUSCADET Domaine de la TOURLAUDIÈRE

    Domaine de la TOURLAUDIÈRE 

    (MUSCADET)
    Earl Petiteau-Gaubert - Roland, Jeanine et Romain Petiteau
    174, rue de Bonne-Fontaine
    44330 Vallet
    Téléphone :02 40 36 24 86 et 06 89 73 87 47 
    Email : vigneron@tourlaudiere.com 
    Site : www.tourlaudiere.com 

    Le domaine est repris depuis 2015 par Romain Petiteau après des études en Bourgogne et un passage par Tours. Aujourd’hui près de 18 vins dont 6 rouges pour le millésime 2018 et un premier millésime en conversion Bio ainsi qu’un hectare repris à des voisins déjà certifiés AB. Le parcellaire en vignes entre en rotation avec les prairies et les champs d’un paysan boulanger et éleveur. La gamme, très peu sulfitée, comporte 50% de cuvées sans sulfites ajoutés.
    “C’est notre première année en conversion Bio, nous précise Roland Petiteau. La récolte 2018 a été gustative, qualitative avec des vins d’une grande fraîcheur, avec beaucoup de finesse et des degrés élevés, atteignant voire dépassant les 14°. En bref, une année qui remonte le moral et qui nous a comblés. Nous proposons cette année, en crus communal, les Goulaine et Vallet 2013, et les autres appellations en 2018.”
    Superbe Muscadet Sèvre-et-Maine Clos de L’Arzillier 2014, issu de vignes plantées entre 1945 et 1950, sur des terroirs de gneiss recouverts de 50 cm de limons fins et d'argiles, bien marqué par son terroir, très agréable, aux notes de pomme et de fleurs, avec cette pointe de fraîcheur persistante en finale. Beau Muscadet Sèvre-et-Maine 2017, de robe dorée, très équilibré, d’une belle harmonie, tout en finessesouple, aux nuances de reinette et de citron. Remarquable Muscadet Sèvre-et-Maine Goulaine Cru Communal Clos du Ferré le Royaume 2013, présenté dans une belle bouteille, un vin tout en subtilité, où s’entremêlent des connotations de fruits frais et de bruyère. Joli IGP Val de Loire blanc Pinot Gris Les Closeries, au nez vif, qui sent bon la pomme, l’aubépine et l’amande mûre, de très bonne bouche, un joli vin ample, francfrais.

    Domaine Guy BAUDIN et FilsPOUILLY-FUMÉ Domaine Guy BAUDIN et Fils

    Domaine Guy BAUDIN et Fils 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Lilian Baudin
    Les Loges - Impasse des Tonneliers
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 20 12 47 et 06 30 95 12 98 
    Email : lilianbaudin@yahoo.fr 

    Un domaine familial qui est le fruit d'une longue tradition de vignerons, qui remonte à 1685. Il s'étend tout autour du hameau des Loges, village vigneron classé. Sur les 12 ha de vignes, 11 sont consacrés à la production de Pouilly-Fumé, et un hectare à la production de Pouilly sur Loire. Vendanges manuelles sans désherbant.
    Lilian Baudin s’est installé depuis janvier 2012, suite à la retraite de son père Guy, ils ont créé une société ensemble la Scea Domaine Guy Baudin et Fils.
    Remarquable Pouilly-Fumé Les Charmes 2016, provenant de sols argilo-calcaires sur marnes kimméridgiennes, il est fin et riche à la fois, avec ces notes complexes de grillé et de noix, de bouche persistante. Très agréable Pouilly-sur-Loire Les Loges 2017, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec de subtiles notes d’agrumes. 

    Francis BLANCHETPOUILLY-FUMÉ Francis BLANCHET

    Francis BLANCHET 

    (POUILLY-FUMÉ)

    33 et 35, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 05 90 
    Email : contact@vins-francis-blanchet.fr 
    Site : www.vins-francis-blanchet.fr 

    Le vignoble de 13,60 ha est réparti sur différents sols (marnes kimméridgiennes, argiles à silex, calcaires du barrois et calcaires en plaquettes de villiers). Mathieu, le fils de Francis est venu le rejoindre après avoir obtenu son diplôme d’œnologie, et acquis plusieurs expériences professionnelles dans des vignobles français et américains. “Depuis plus de 15 ans, nous avons choisi de protéger la diversité biologique de nos sols. En fonction des parcelles, soit nous enherbons les rangs de vignes, soit nous passons la charrue et les interceps afin d'enlever les herbes indésirables.” 
    C’est régulièrement un plaisir de déguster les vins de la famille Blanchet et notamment ce Pouilly-Fumé Kriotine 2017, 100% Sauvignon issu en partie de sélection massale dans de très vieilles vignes, avec un élevage en cuves Inox, d’une jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits frais et l’amande, tout en subtilité aromatique au palais. On retrouve aussi le Pouilly-Fumé Silice 2017, Sauvignonvignes de 22 ans en moyenne, élevage en cuves Inox, subtil au nez comme en bouche, d'une grande persistance aromatique, de couleur jaune paille
    Et, bien entendu, le Pouilly-Fumé Calcite 2017, Sauvignon blancvignes de 23 ans en moyenne, élevage en cuves Inox, médaille de Bronze Concours Général Agricole Paris 2018, c’est un vin racé à souhait, avec des arômes d’agrumes et des nuances de noisette et de pain grillé, un vin puissant. 

    CAVES de POUILLY-SUR-LOIREPOUILLY-FUMÉ CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE

    CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Directeur : Christophe Denoël
    Les Moulins-à-Vent - BP 9
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 10 99 
    Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr 
    Site : www.cavespouillysurloire.com 

    Cave de premier ordre qui vinifie 15% de la production, sur sols kimméridgiens coquillés principalement (terres blanches), d’argiles à silex (Saint-Andelain), de Portlandien et des terrasses alluviales en bord de Loire.
    “Pour nous, nous explique Christophe Denoël, les vendanges 2018 ont été intenses. Le temps chaud et sec laissait prévoir une petite récolte, mais non, cela n’a pas été le cas et nous sommes comblés. Des vendanges semblables à celles de 2003, des degrés plus élevés que d’habitude, et surtout un équilibre dans le vin qui est surprenant et réconfortant. Nous vendons cette année les cuvées haut de gamme 2016, pour les autres les 2017 puis 2018. Nous travaillons actuellement sur un vin sans soufre, cette cuvée sera lancée en septembre si elle nous satisfait.”
    Superbe Pouilly-Fumé Le Poirier Fou 2015, qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des notes de fleurs blanches et de noisette en finale (présenté dans une belle bouteille). Nous vous conseillons également le Pouilly-Fumé La Mariée 2016, il est ample et persistant, de robe finement dorée, riche au nez, avec des notes de rose et d’aubépine, élégant et persistant, de bouche délicate. Très agréable aussi le Pouilly-Fumé La Baudière 2017, avec des arômes d’agrumes, un vin dense, distingué, puissant mais avec cette nervosité en bouche caractéristique, alliant charpente et finesse, d’une belle finale. Séduisant Pouilly-Fumé Tonelum 2016, qui développe un nez de petits fruits, il est suave, richement bouqueté, un vin complexe et très persistant, alliant puissance et élégance. Goûtez aussi leur Pouilly-sur-Loire Les Moulins à Vents 2016, aux notes de noix et de narcisse, d’une très belle expression, francfrais et friand.

    André DEZAT et FilsPOUILLY-FUMÉ André DEZAT et Fils

    André DEZAT et Fils 

    (POUILLY-FUMÉ)

    Rue des Tonneliers - Chaudoux
    18300 Verdigny
    Téléphone :02 48 79 38 82 
    Email : contact@andredezat.fr 
    Site : www.dezat-sancerre.com 

    La famille est l’une des plus anciennes familles du Sancerrois. On la retrouve dans les archives dès 1550. André Dezat reprend en main le vignoble en 1948 et s’implique activement dans la promotion des vins de Sancerre. Dans les années 1970, ses fils Louis et Simon le rejoignent. Le domaine se modernise, prend un nouvel élan, notamment dans la production de vins de Sancerre et de Pouilly-Fumé. Plus récemment, Arnaud et Firmin, les petits-fils, ont fait leur entrée dans l’entreprise familiale. 
    Leur vignoble de Sancerre s’étend sur 15 ha plantés en Sauvignon blanc et 7 ha en Pinot Noir répartis essentiellement sur les communes de Verdigny, Sury en Vaux, Sancerre, Vinon et Veaugues. Celui de Pouilly-Fumé représente près de 16 ha de vignesuniquement plantés en cépage Sauvignon blanc (ou Blanc Fumé) répartis sur les communes de Pouilly, Saint Laurent, Tracy et Saint-Martin sur Nohain.
    Pour Firmin Dezat, “le 2018 est un millésime explosif, exceptionnel. Les blancs sont expressifs, puissants, les rouges également avec une concentration infinie.
    Sont vendus en 2019 : Sancerre blanc traditionnel 2018, rouge et rosé 2018, Sancerre rouge Prestige 2017, Sancerre blanc Prestige 2016, Pouilly-FuméSéduction 2016. Nous avons reçu le label HVE pour notre culture raisonnée plus proche de l’environnement.”
    Dégustation sur place avec Firmin Dezat, du Pouilly-Fumé 2017, pur Sauvignon sur sol de caillottes et de marnes kimméridgiennes, élevé́ en cuves Inox, il est distingué, puissant et savoureux, au nez de noisette et de lis, avec cette nervosité en bouche caractéristique, alliant charpente et finesse, d’une belle finale. Mélodie a particulièrement apprécié la cuvée Séduction 2016, aux arômes d’agrumes et aux nuances de noisette, de pain grillé, un vin puissant mais tout en distinction, plus gras. Remarquable Sancerre blanc 2017, sol de silex, toute en finesse, de bouche puissante, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), un vin riche très bien équilibré, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche. 
    Très agréable également, la cuvée Prestige blanc 2016, élevée en fûts de chêne avec vinification à l'ancienne, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robebrillante et limpide, un vin qui développe au palais des nuances de musc et de lis, tout en nuances, bien typé, vraiment réussi. 
    N’hésitez pas à découvrir également le Sancerre rouge 2017, l’un des meilleurs dégustés dans la région, un vin de plaisir, associant finesse et charpente, ample, coloré et très parfumé. Le rouge Prestige 2016, plus complexe, avec ces notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices, de jolie robe pourpre, très séduisant.

    Domaine LANDRAT-GUYOLLOTPOUILLY-FUMÉ Domaine LANDRAT-GUYOLLOT

    Domaine LANDRAT-GUYOLLOT 

    (POUILLY-FUMÉ)

    Les Berthiers - 16, rue du Mont Beauvois
    58150 Saint-Andelain
    Téléphone :03 86 39 11 83 
    Email : landrat-guyollot@wanadoo.fr 
    Site : www.landrat-guyollot.com 

    Le domaine de 16,50 ha, constitué de parcelles situées dans des lieux-dits réputés, a été patiemment réuni par dix générations de vignerons, sur un terroir typique de marnes kimméridgiennes et de silex, de sols argilo-calcaires et siliceux. Et la charte éthique du Domaine a de quoi séduire :
    - Garantir des vins naturels et authentiques : en respectant le patrimoine exceptionnel que constituent nos terroirs, par le choix d’une viticulture raisonnée, en perpétuant un savoir-faire vieux de plusieurs générations, en mettant en place la traçabilité de chaque phase de l’élaboration de nos vins.
    - Minimiser notre impact sur l’environnement: en ajustant la fertilisation aux besoins de chaque vigne et en limitant les traitements phytosanitaires à leur juste nécessaire, en renforçant l’éco-conception de nos packagings, en triant nos déchets pour leur recyclage.
    - Etablir un lien privilégié avec nos clients en leur offrant : des vins d’artisans vignerons, issus à 100 % de notre domaine familial, une gamme structurée et attractive de vins du vignoble de Pouilly/Loire, une garantie de qualité à travers nos nombreuses référenc. 
    - Un accueil chaleureux pour tous nos visiteurs dans un ouveau caveau élégant et moderne pour recevoir clients et expositions d’art.
    Nous avons dégusté le Pouilly-Fumé blanc Gemme Océane 2017, 100% Sauvignon blancvignes de 20 ans, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robebrillante et limpide, vraiment réussi. Toujours bien entendu le Pouilly-Fumé blanc La Rambarde 2017, 100% Sauvignon blancvignes de 23 ans. La Rambarde désigne l’embarcation à fond plat utilisée autrefois pour acheminer les vins de Pouilly-sur-Loire jusqu’à Paris par la Loire, le canal de Briare et la Seine. C’est un vin ample et persistant, au nez de lys et d’amande, rond, de bouche parfumée et intense. Superbe Pouilly-Fumé blanc Gemme de Feu 2012, 100% Sauvignon blancvignes de 28 ans, il est de bouche puissante, riche en bouquet, très harmonieux, d’une belle finale.

    Scea Roger PABIOT et ses FilsPOUILLY-FUMÉ Scea Roger PABIOT et ses Fils

    Scea Roger PABIOT et ses Fils 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Pauline et Bernard Pabiot
    Boisgibault - 13, route de Pouilly
    58150 Tracy-sur-Loire
    Téléphone :03 86 26 18 41 
    Email : domainerogerpabiot@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainerogerpabiot 
    Site : www.domainerogerpabiot.com 

    L’histoire commença au XIXe siècle, Gustave Pabiot, cultivait déjà la vigne puis son fils Roger, de retour de la guerre, s’installa. 
    Aujourd’hui, ses fils Bernard et Gérard Pabiot cultivent 22 ha dont certaines parcelles sont centenaires. Les générations se succèdent avec pour héritage la passion et l’amour pour ce terroir comme en témoigne l’arrivée de Pauline, la fille de Gérard, marquant la 5e génération. De la vigne à la cave, la volonté est de sublimer le terroir. La lutte raisonnée permet une adéquation entre les exigences de la vigne et celle du viticulteur soucieux de son environnement. Ce vignoble, représentatif des quatre types de sols de la région (calcairedur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse, marnes kimméridgiennes), produit des vins de caractère
    Bernard Pabiot est “fort satisfait de la vendange 2018, tout est parfait, qualitativement et quantitativement, les degrés sont élevés et les vins ont un bel équilibre, une belle acidité, un beau fruité.” Il met en vente cette année tous les 2018 et la cuvée silex 2017. Projet d’une nouvelle cuvée à découvrir bientôt.
    Voilà bien un superbe Pouilly-Fumé blanc cuvée silex 2016, de jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits frais et l’amande, tout en subtilité aromatique au palais. Nous vous conseillons également le Pouilly-Fumé blanc Coteau des Girarmes 2017, robe jaune clair, avec ces notes de petits fruits secs et de narcisse, puissant et bouqueté, très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes. Et bien entendu le Pouilly-sur-Loire blanc 2017, toujours aussi agréable, de bouche souple et vive à la fois, tout en charme, idéal sur un poisson de rivière.

    Domaine PETIT & FillePOUILLY-FUMÉ Domaine PETIT & Fille

    Domaine PETIT & Fille 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Aurélie Petit
    3, impasse de la Tuilerie
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 04 09 et 06 75 72 71 19 
    Email : domainepetit@orange.fr 

    Aurélie Petit dirige avec passion le savoir-faire familial. La famille cultive la vigne depuis trois générations. Le vignoble compte aujourd’hui 12 ha de Sauvignon et 45 ares de Chasselas. Les vignes s’enracinent sur des marnes, des caillottes et des argilo-calcaires. Riche de beaux terroirs et de beaux cépages, le Domaine Petit pratique une culture traditionnelle de la vigne, enherbement, travail du sol, en s’efforçant de respecter au maximum l’environnement.
    “Quantité et qualité se rejoignent, une magnifique année 2018 qui nous a apporté des raisins très sains, très beaux avec de forts degrés (13°), une acidité équilibrée, des vins ouverts”, nous raconte Aurélie Petit. Elle vend en 2019, le Pouilly-Fumé 2018, le Pouilly-sur-Loire 2018 et en Octobre, la cuvée Fût de Chêne 2018 en Pouilly-Fumé. A noter la nouvelle cuvée Elle liptique 2017 vieillie dans une cuve Frextank (ovoïde). En projet, le changement de cuverie.
    On se fait plaisir avec le Pouilly-Fumé 2017, issu d’un assemblage de différents terroirs, le Sauvignon apporte de la minéralité, de la fraîcheur et de la vivacité, de bouche persistante et très harmonieuse, avec des nuances délicates de pêche blanche et de narcisse. 
    Sa cuvée Elle liptique 2017, est une réussite, un vin au nez subtil, d'une belle persistance aromatique, à dominante d’abricot et de lis, un vin harmonieux, de belle évolution, typé, avec cette bouche ample où se développent la pomme et la noix fraîche, que l’on peut ouvrir sur des langoustines ou un de tartare au saumon, par exemple. 
    Le Pouilly-sur-Loire 2017, Chasselas planté sur des marnes kimméridgiennes, est un vin francfloral, de bouche nerveuse. 
    Des vins au remarquable rapport qualité-prix, c’est simple, lors de nos visites au domaine, la cave est toujours pleine de clients.

    Domaine de la COMMANDERIEQUINCY Domaine de la COMMANDERIE

    Domaine de la COMMANDERIE 

    (QUINCY)
    Jean-Charles et Etienne Borgnat
    Boisgisson - 6, rue des Champs Moreaux
    18120 Cerbois
    Téléphone :02 48 51 30 16 et 06 63 75 95 92 
    Email : jcborgnat@gmail.com 
    Site : www.commanderie-borgnat.com 

    Une histoire de famille qui remonte maintenant à 4 générations. En 1993, Jean-Charles Borgnat crée le Domaine de la commanderie puis le Domaine Jean-Charles Borgnat, afin de se spécialiser dans la culture de la vigne et du vin. Il compte aujourd'hui 8,5 ha de vignes en AOP Quincy et 2 ha en AOP Reuilly. Tous les vins sont en mono cépage, le vin blanc est élaboré à partir du Sauvignon, le rouge du Pinot Noir et le rosé à partir du Pinot Gris. A la suite de ses études en viticulture et œnologie suivi de son expérience en France comme à l’étranger, Étienne, le fils de Jean-Charles est arrivé début 2017 sur le Domaine pour lui succéder (nous avons fait sa connaissance sur place).
    Pour la conduite du vignoble, le travail se fait en groupement avec d'autres vignerons, par un personnel motivé, formé, avec des matériels performants gérés en CUMA. 
    “Jean-Charles Borgnat nous dit que “les vendanges 2018 se distinguent par la quantité et la qualité. La chaleur a bien fait mûrir les raisins, peu d’évaporation d’où un millésime précoce, fruitégouleyant aux arômes de coing et d’agrumes. Pour les rouges, 100% Pinot Noir, nous avons eu un rendement de 59 hl, pour les blancs, un peu plus, 65 hl. Nous vendons cette année tous les 2018 dans les 3 couleurs et le Pinot Noir 2017. Et aussi notre nouvelle cuvée Mister Hood Robin 2017, un Sauvignon vinifié en fûts d’acacia.”
    Nous apprécions toujours le Quincy Tradition 2017 du Domaine de la Commanderie, qui est issu de plusieurs parcelles situées sur les deux communes de Brinay et Quincy, c’est un Sauvignon, avec des vignes de 35 ans en moyenne, et l’élevage dure 6 mois en cuves Inox, c’est un vin tout en charme, complexe, au nez de petits fruits frais (citron), très bien équilibré, de bouche nerveuse. Toujours le Quincy blanc cuvée de Siam 2017, Sauvignonvignes de 35 ans en moyenne, élevé 6 mois en cuves Inox, il est intense au nez comme en bouche, charmeur avec des notes de fruits secs et d’agrumes mûrs, très légèrement poivré, un vin de caractère qui nous plaît régulièrement (l’habillage devrait évoluer dans les années à venir). 
    Et bien entendu le Reuilly blanc 2017, Sauvignonvignes de 6 ans en moyenne, élevage durant 6 mois en cuves Inox, ample et bouqueté, tout en rondeur, de bouche fruitée, avec ces notes d’acacia et de pomme reinette.

    Domaine TROTEREAUQUINCY Domaine TROTEREAU

    Domaine TROTEREAU 

    (QUINCY)
    Pierre Ragon
    3, route de Lury
    18120 Quincy
    Téléphone :02 48 51 32 23 
    Email : ragon_pierre@orange.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/p-ragon 

    Une propriété familiale qui vit le jour en 1804, quand Étienne Augustin Trotereau, issue d'une famille de vignerons vierzonnais, s'installa à Quincy. Depuis, cinq générations se sont succédées. Pierre Ragon qui a repris l'exploitation en 1973 est actuellement le 6e vigneron de cette longue lignée. Il exploite 13 ha qu'il cultive dans le respect de la nature en pratiquant une lutte raisonnée, la maîtrise des rendements et l'élevage passionné.
    Incontournable Quincy cuvée Vieilles Vignes 2016, issue de 3 ha de Vignes centenaires, mais dont la production est limitée et non annuelle, un beau vin typé, avec ce joli nez expressif de fumé et de poire, tout en structure et parfums, bien fondu en bouche. Le Quincy blanc Tradition 2016, à dominante de fleurs blanches et d’amande, de bouche délicate et harmonieuse, il est tout en finesse, bien marqué par son terroir, associant souplesse et vivacité. 

    Domaine Nathalie et David DRUSSÉSAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL Domaine Nathalie et David DRUSSÉ

    Domaine Nathalie et David DRUSSÉ 

    (SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL)

    1, impasse de la Villatte
    37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
    Téléphone :02 47 97 98 24 et 06 88 88 77 75 
    Email : drusse@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/drusse 
    Site : www.drusse-vindeloire.com 

    Un domaine de 21 ha. Ces sympathiques vignerons ont été récompensés en 2005 par le prix Départemental de la Dynamique Agricole. Domaine en conversion vers l’Agriculture Biologique depuis 2015.
    Voilà vraiment un superbe Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Vieilles Vignes 2015, médaillé au Concours Général Agricole de Paris 2017, un pur Cabernet franc, issu d’un terroir argilo-calcaire, un très joli vin qui a des connotations de fruits noirs et de sous-bois, bien en bouche, élégant, riche en couleur comme en ampleur, d’excellente évolution. 
    Remarquable cuvée Amplitude 2015, une production de faible rendement qui fait partie des récoltes de vieilles Vignes (64 ans), situées sur les coteaux de tuffeau, il est de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits macérés (prunefraise des bois...), de bouche dense, de garde.
    Leur autre Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Les Graviers 2016, élaboré sur des terroirs de silex et de sable, au nez mariant les fruits mûrs et les épices, est d’une complexité certaine en bouche, parfumé et intense avec des nuances de griotte et de prune, aux tanins soyeux. Quant à leur Saint-Nicolas-de-Bourgueilrouge L’Intuitive 2014, Liger d’Argent 2016, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, il est de bien jolie garde
    Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil rosé, a des senteurs de framboise, de groseille et de mûre, c’est une référence de la région. Il y a également leur Bourgueil rouge Leroy de Restigné 2015, médaille d'Or au Concours des Grands Vins de France à Mâcon 2016, marqué par son sol de tuffeau, au nez de fruits à noyau, légèrement épicé, tout en bouche, aux tanins souples. Accueil gratuit pour les camping-caristes adhérants à France Passion ou autres.

    Château de CREZANCYSANCERRE Château de CREZANCY

    Château de CREZANCY 

    (SANCERRE)
    Ingrid et Nicolas CHEVREAU
    4, chemin de la Noue - Le Bourg
    18300 Crézancy-en-Sancerre
    Téléphone :02 48 79 04 77 et 06 19 09 07 12 
    Email : chateaudecrezancy@gmail.com 

    “Le Sancerre est comme un bon chrétien, il est bon quand il a fait ses Pâques”, comme le disait Balzac. Un vignoble d'environ 13 ha, composé d'une partie de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les terres blanches, appelées “grosses terres” de composition argilo-calcaire qui se trouvent sur les collines les plus élevées, et d'une partie en caillottes, des solstrès pierreux et calcaires.
    Voilà un superbe Sancerre blanc 2017, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, de bouche distinguée.
    Le Sancerre rouge 2015, développe des tanins présents et très fins à la fois, puissant, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, très équilibré au palais. 
    Excellent Sancerre rosé, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois. 

    Domaine de la GARENNESANCERRE Domaine de la GARENNE

    Domaine de la GARENNE 

    (SANCERRE)
    Fabienne et Benoït Godon-Reverdy
    Rue Saint-Vincent
    18300 Verdigny
    Téléphone :02 48 79 35 79 
    Email : contact@sancerrelagarenne.com 
    Site : www.sancerrelagarenne.com 

    Les premières vignes sont exploitées dès 1820 par Jean-Louis Reverdy. A partir des années 1960, la production s’accroît. Dès lors, le Domaine ne cessera de se moderniser : dans les années 1970, Dominique et Bernard-Noël Reverdy font construire les chais et les bâtiments d’exploitation. En 2008, leur fille Fabienne et son mari Benoît Godon reprennent le Domaine de 12,5 ha conduit en lutte raisonnée, situé sur 3 grands types de terroirs : les marnes argilo-calcaires ou “terres blanches”, les calcaires durs ou tendres (“caillottes”), enfin les argiles à silex
    Vous allez aimer ce Sancerre blanc Domaine de la Garenne 2017, 100% Sauvignonvignes de 25 en moyenne, c’est un vin de robe brillante et limpide, au nez de fougère et d’acacia, d’une jolie rondeur, suave et persistant. 
    Goûtez aussi le Sancerre blanc Les Bouffants 2017, 100% Sauvignonvignes de 35 ans en moyenne, il associe richesse et finesse en bouche, très parfumé, de jolie teinte dorée, au nez subtil de fleurs blanches, tout en harmonie. On retrouve aussi le Sancerre rouge Domaine de la Garenne 2016, 100% Pinot Noir, avec des vignes de 30 ans en moyenne associant délicatesse et charpente, coloré et riche, très parfumé, avec ces nuances de cerise. 
     

    GITTON Père et FilsSANCERRE GITTON Père et Fils

    GITTON Père et Fils 

    (SANCERRE)
    Pascal, Denise et Chanel Gitton
    Chemin de Lavaud
    18300 Ménétréol-sous-Sancerre
    Téléphone :02 48 54 38 84 
    Email : gittonvin@wanadoo.fr 
    Site : www.gitton.fr 

    Au sommet, bien sûr, Pascal Gitton s’attache à élever des vinsmarqués par leurs différents terroirs et la “main de l’homme”. 
    Créés en 1945, par Marcel Gitton, à partir d'un demi hectare de vignes, les Vignobles Gitton Père et Fils s'étendent aujourd'hui sur 33 ha judicieusement répartis parmi les meilleurs climats du terroir, sur des sols riches en diversités sur les communes de Sancerre et de Ménétréol (27 ha en Sancerre et 2,5 ha en Giennois). En Pouilly, 4,75 ha se répartissent sur les communes de Saint-Andelain, sols calcaires, et de Pouilly-Loire, sols calcaires ou marneux qui confèrent au Sauvignon blanc une finesse supplémentaire. 



    “Le 2018 est un beau millésime, nous explique Pascal Gitton, le vin manque un peu d’acidité, il est tendre, discret, d’une belle finesse. Les fermentations ont été assez lentes mais finalement nous sommes très satisfaits du résultat. Les vins s’ouvrent progressivement, ce phénomène est général dans l’appellation
    Le 2017 était plus typé,Galinot et Belles Dames 2018 sont extras, 2017 était plus une année pour les vins produits sur les calcaires que les silex.
    A la vente en 2019, nous proposons les 2018 et 2017. Nous commençons à vendre les Pouilly 2017 et progressivement les 2018. La Maison Richard distribue Les Herses, ils vendent actuellement les 2015 et 2016. Nous avons quelques Galinot 2015 en stock, plus beaucoup, on commence tout juste à commercialiser le 2016. Nous tenons à conserver les vins au moins deux ans avant la commercialisation, nos vins le méritent. 
    A signaler, le Pouilly Fumé Névula 2015, 2016 et 2017. C’est une sélection des meilleurs fûts de Pouilly, il rencontre un franc succès et plaît beaucoup aux Russes qui m’en commandent la moitié de ma production, des vins très réussis. D’habitude, je vinifie le Pouilly en cuves mais, pour Névula je le fais en fûts, c’est gras, très puissant. 
    Vigne du Larrey 2017 est également excellent, ainsi que Les Montachins 2017, un vin de calcaire typique, très apprécié et connu pour sa qualité constante, on en exporte 80% ! Les Fredins est une vigne silex exposée au nord, un terroir situé près d’un bois ce qui apporte de la fraîcheur aromatique et de la puissance au vin, arômes de pierre à fusil, bourgeon de cassis, 2016 et 2018 sont très réussis, je le vends surtout en Suède et à New-York.
    Les rouges 2018 sont formidables, ils suivent les 2015, 2016 qui étaient déjà extraordinaires, en 2017, on en a très peu. Je les vinifie uniquement en cuves pour leur garder tout le fruit, je n’utilise plus du tout de fûts depuis 2012 pour le rouge, les vins sont plus agréables, je trouve, le Sancerre rouge est très prisé à Paris et j’en vends aussi à Détroit. Les rosés 2018 sont assez fruités, gourmands, toutefois un peu corsés en alcool.“ 
    On commence donc avec ce Sancerre blanc silex Les Herses 2016, très agréable, il associe la fraîcheur à l'élégance, d'une jolie complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citron et de fleurs blanches. On poursuit avec le Sancerre blanc Les Belles Dames 2017, toujours très typé par son sol de silexsparnacien, d'une grande finesse avec beaucoup d'expression, suave, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes d'amande, d'abricot frais et de bruyère. Il y a aussi ce Sancerre blanc Les Montachins 2017, dont le terroir est situé à l’ouest où les vignes sont protégées par une colline, le nez est dominé par les fleurs fraîches, très charmeur, aux notes de tilleul et de fruits secs, de bouche persistante,alliant ampleur et vivacité. 
    On continue avec le Sancerre blanc silex Galinot 2014, rond, plus gras, puissant, complet, un vin de garde. Tout en charme aussi, le Sancerre blanc silex Les Fradins 2016, un vin très fin, à la robe intense, qui allie structure et distinction, avec ces notes de fumé et d’agrumes mûrs. On excite toujours ses papilles également avec le Pouilly-Fumé Nébula 2015, médaille d’Or Espagne 2016, de bouche puissante et harmonieuse, tout en fraîcheur, au nez minéral, à dominante de rose et de noix fraîche. 
    Agréable Pouilly-Fumé rouge Les Herses 2015 aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus. Il y a aussi son Pouilly-Fumé blanc ClosJoanne d’Orion 2017, avec des arômes d’agrumes frais, un vin de bouche persistante, d’une très belle finale aromatique, vraiment savoureux. Il y a l’embarras du choix !

    Domaine Pierre MARTINSANCERRE Domaine Pierre MARTIN

    Domaine Pierre MARTIN 

    (SANCERRE)
    Yves et Pierre Martin
    Le Bourg
    18300 Chavignol
    Téléphone :02 48 54 24 57 
    Email : domaine.martinetfils@orange.fr 

    Domaine de 18 ha, transmis depuis plusieurs générations, le travail est effectué de façon très traditionnelle, dans le respect du terroir et de l’environnement, sur des solscalcaires ou argilo-calaires très pentus et difficilement mécanisables, ce pourquoi la plupart des travaux se font à la main. Nous aimons beaucoup les vins de ce viticulteur qui vous recevra dans sa cave en pierre. 
    On y déguste un délicieux Sancerre blanc Mont Damnés 2017, Sauvignon blanc, avec des vignes de 12 ans en moyenne, et un élevage sur lies fines avec bâtonnages, c’est un vin un vin typé, avec cette bouche ample où se développent la pomme et la noix fraîche. 
    Excellent Sancerre blanc Les Culs de Beaujeu 2017, aux notes subtiles de noix et de narcisse, d'une très belle expression, qui mêle ampleur et élégance, quand le Sancerre blanc 2018, goûté sur cuves, avant filtration, est déjà très flatteur, tout en nervosité, finement bouqueté. Goûtez le Sancerre rouge 2017, Pinot Noirvignes de 30 ans en moyenne, élevage en barriques et cuves béton, d’une robe rouge cerise, au nez de griotte et une bouche fraîche aux taninsbiens fondus

    Henry NATTERSANCERRE Henry NATTER

    Henry NATTER 

    (SANCERRE)
    Famille Natter
    Place de l'Église
    18250 Montigny
    Téléphone :02 48 69 58 85 
    Email : info@henrynatter.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/henrynatter 
    Site : www.henrynatter.com 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans les 3 couleurs. Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité. Depuis près de 30 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur.



    Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

    “Mon père Henry ayant pris sa retraite, nous raconte Vincent Natter, nous avons embauché un employé qui nous aide bien sur le domaine. Nous sommes maintenant équipés en thermorégulation, ce qui apporte beaucoup de fraîcheur aux Vins et nous permet une maîtrise très fine de la vinification, dont je m’occupe. 
    Le 2018 est un très bon millésime tant en rouge qu’en blanc. Des Vins charnus, charmeurs, aromatiques, bien soutenus par une structure bien droite, très élégante. Nous avons préféré ne pas produire de rosés
    En 2019, nous mettons en bouteille le 2017, c’est une belle réussite, cela a été un millésime un peu plus délicat au départ, mais le résultat dans la bouteille est bien prometteur, aussi bien en rouge qu’en blanc. Nous proposons la cuvée l’Enchantement en 2015 ainsi que des magnums 2015, un volume qui plaît beaucoup, une belle bouteille à mettre sur la table. Un vin très charmeur, pleinlong en bouche avec des notes légèrement épicées, des arômes soyeux de fraise et de mûre. Pour toute notre gamme de Vins, nous proposons donc les 2015, les 2016 puis les 2017 en suivant.
    Nous développons une petite activité de négoce, achetons les raisins de ma sœur Mathilde, que nous vinifions ici sur le domaine, cette nouvelle cuvées’appellera les Chevaux de Bois, le premier millésime sera le 2018, un vin issu d’une sélection parcellaire, une super cuvée en somme !” 
    C’est toujours un plaisir de goûter les Vins de la famille Natter, ils sont à leur image, chaleureux et constants. Effectivement, nous sélectionnons leurs Vinsdepuis nos débuts. 
    Ils nous régalent avec le Sancerre cuvée François de la Grange 2015, racé, typé comme on les aime, associant charpente et finesse, ample au palais, avec des nuances subtiles de noisette et de fruits jaunes, un beau vin qui s’accorderai bien avec une salade d'asperges et langoustines.
    On est aussi sous le charme avec ce Sancerre blanc 2017, issu du terroir des terres blanches, un grand vin minéral, tout en persistance aromatique, d’une belle longueur, avec cette bouche marquée par les fleurs (narcisse, chèvrefeuille) et les agrumes frais, très distingué. Goûtez le Sancerre rouge 2016, aux connotations complexes de mûre et de poivre, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus. Et toujours le formidable Sancerre rouge l'Enchantement 2015, vinification et élevage en fûts de chêne, de robe pourpre, au nez dominé par la fraise et la mûre, riche et structuré, d’une jolie finale, un vin classique, aux tanins mûrs mais bien présents. 
    Séduisant Sancerre rosé 2017, toujours le meilleur de l'appellation, au fruité délicat, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin très agréable, sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à la rondeur, et un superbe effervescent Secret d'Anaëlle rosé, d’une grande finesse, avec un nez gourmand, croquant en bouche, très désaltérant en finale.

    Domaine Daniel REVERDY & FilsSANCERRE Domaine Daniel REVERDY & Fils

    Domaine Daniel REVERDY & Fils 

    (SANCERRE)
    Cyrille Reverdy
    Chaudenay
    18300 Verdigny
    Téléphone :02 48 79 33 29 
    Email : daniel-et-fils.reverdy@wanadoo.fr 
    Site : www.daniel-reverdy-sancerre.com 

    Un vignoble de 9,3 ha, de la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des Terres blanches (argilo-calcaire), ce qui apporte au vin des arômes complexes et variés : florauxfruités mêlés de nuances végétales.
    Pour Cyrille Reverdy, “les vendanges 2018 sont très réussies. Il n’y a pas eu d’eau à partir de Juin d’où super concentration et de beaux rendements. Les rouges avoisinent les 13,5°, ils sont aromatiques, riches en couleur, les blancs ont beaucoup de fraicheur, dans l’ensemble on retrouve des vins construits avec une belle acidité. Il n’a pas été nécessaire de toucher à l’équilibre, les vins l’étaient naturellement.
    Il met sur le marché cette année les Sancerre blancs 2017 en cuvée classique et la cuvée parcellaire le Clos de Chaudenay, la cuvée Anthéa 2016, les blancs et rosés 2018.”
    Le Sancerre blanc 2017, Sauvignonvignes de 35 ans, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, médaille d’Or Concours Mondial du Sauvignon 2018, allie nervosité et gras, au nez envoûtant, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, bien marqué par son terroir. Goûtez aussi le Sancerre blanc Le Clos de Chaudenay 2016, Sauvignonvignes 35 ans, sur des sols de terres blanches et argilo-calcaires, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, c’est un vin séduisant, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par des notes de fleursblanches. Le Sancerre blanc cuvée Anthéa 2016, Sauvignonvignes de 60 ans, un élevage sur lies totales sur une durée de 12 mois : 40% en fûts de chêne et 60 % en cuves Inox, cela donne un vin très équilibré, d’une belle harmonie, souple, aux arômes de reinette et de noisette, tout en distinction, complexe et rond. On se régale également avec le Sancerre rouge 2016, Pinot Noir, avec des vignes de 50 ans, un élevage en cuves Inox durant 1 an, sur sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange, il a eu une médaille d’Or Concours Général Agricole Paris 2018. Il sent bon son Pinot Noir, d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de griotte cuite, de belle structure. 
    Rafraîchissant Sancerre rosé 2017, Pinot Noirvignes de 45 ans, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, légèrement épicée, avec ce nez de fleurs fraîches, alliant nervosité, suavité et belle complexité au palais, qui mérite une cuisine un peu relevée. Et pour finir, le Sancerre rouge cuvée P’tit Luce 2016, Pinot Noirvignes de 45 ans élevé pour 80% en fûts de chêne et 20 en cuves Inox durant 1 an, il a une médaille d’Argent au Concours des Ligers 2018, aux notes de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatique.

    Domaine Jean-Max ROGERSANCERRE Domaine Jean-Max ROGER

    Domaine Jean-Max ROGER 

    (SANCERRE)

    11, place du Carrou
    18300 Bué
    Téléphone :02 48 54 32 20 
    Email : contact@jean-max-roger.fr 
    Site : www.jean-max-roger.fr 

    Un domaine de 33 ha. La famille est issue d'une longue lignée de vignerons du village de Bué. Les premiers écrits la mentionnent dès le début du XVIIe siècle. Jean-Max Roger reprend les quatre hectares de vignes que lui lèguent ses parents au début des années 1970. En 2004, deux de ses trois fils, Étienne et Thibault, reviennent sur l'exploitation après différentes expériences professionnelles en France et à l’étranger. Le troisième fils, Xavier, exprime cette passion du vin dans le Languedoc-Roussillon. Les sols de ces lieux-dits, exposés Sud-Sud-Est sur des terrains pentus, sont d'origine jurassique. Très pierreux et très calcaires, ils sont localement appelés “Caillottes”. Les Caillottes ont la particularité d'apporter aux vins, qui en sont issus, élégance et finesse. Quand ces sols sont suffisamment argileux, comme c’est le cas sur le Domaine, ils procurent également une bonne aptitude au vieillissement.
    Superbe Sancerre blanc La Côte de Bué 2015, vendanges manuelles, élevage sur lies totales de fermentation jusqu’au premier soutirage qui intervient entre février et avril. Assemblage de la cuve et des fûts, la proportion de fûts varie selon les millésimes, mais n’excède pas 30% de l’Assemblage final. C’est un vin alliant rondeur et fraîcheur, typé comme on les aime, frais, au nez de noisette et de fruits frais, de bouche puissante, d’une longue finale. 
    Splendide Sancerre blanc GC Génèse 2017, un grand vin riche, harmonieux, aux notes de fruits secs (amande), d’aubépine, de musc, d’une belle ampleur, avec cette bouche pleine et distinguée, vraiment savoureuse. 
    Goûtez aussi le Sancerre blanc CM Marnes et Caillotes 2017, harmonieux en bouche, complexe, très fruité, avec cette pointe d’épices et cette structure à la fois riche et distinguée. Joli Sancerre rosé́ 2017, aux parfums intenses de fruits rouges, associés à de discrètes notes florales, un vin très agréable. Tout comme le Sancerre rouge La Grande Dimière 2015, remarquable, au nez d’humus et de griotte, associant finesse et charpente, avec des tanins savoureux, généreux et charmeur, très rond mais très fin également.

    Domaine de SARRYSANCERRE Domaine de SARRY

    Domaine de SARRY 

    (SANCERRE)
    Christelle et Nicolas Brock
    Route de Bourges
    18300 Le Briou de Veaugues
    Téléphone :02 48 79 07 92 
    Télécopie : 02 48 79 05 28 
    Email : info@sarry.org 
    Site : www.sarry.org 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Christelle et Nicolas sont charmants, passionnés, authentiques, innovants, et c’est avec plaisir que nous avons partagé un moment avec eux lors de notre déplacement à Sancerre.
    Un domaine constitué d’une vingtaine d’hectares, repris par le sympathique Nicolas Brock à la suite de son père, Michel, qui a créé presque entièrement le domaine dans les années 1960, en replantant notamment un ancien domaine viticole inexploité depuis le Moyen Âge. 
    Le domaine (11 ha d’un seul tenant), perché sur la Montagne Noire (l’un des points culminants de la région, 353 m d’altitude), est constitué de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les “terres blanches”. Puis le coteau et la côte de la Roche forment une dizaine d’hectares de caillottes. 
    Aucun herbicide, ni insecticide n’est employé. Les sols sont travaillés mécaniquement. L'enherbement existant est naturel et varié (diversité). Le retour à des pratiques agraires ancestrales contribue à favoriser la vie des sols (cycles) à travers le respect des équilibres naturels de la flore et de la faune.

    Formidable Sancerre blanc Montagne Noire 2012, un grand vin minéral, d’une très grande finesse, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, de robe jaune clair, structuré, avec, en bouche, des connotations de fumé, de poire et de narcisse, un vin qui mêle richesse aromatique et persistance.
    “Ce vin est difficile à accommoder de mots parce qu’il évolue constamment au rythme des cycles de la plante et des saisons dont il se souvient. C’est peut-être cette mémoire qui fait un grand vin. La Montagne Noire est une version plus puissante et intérieurement plus structurée par une technique d’élevage de Vins de grande garde. On a tenté de rendre hommage au terroir et aux anciens en maîtrisant l’histoire et la géographie. Il y a plus de force que de puissance, la force du travail et de la patience. La Montagne Noire est toujours dégustée à la cave, à l’endroit où elle a été élevée. A la minéralité, au fruit, souvent confit, mêlés aux envies souvent de souvenirs, la dégustation horizontale se dévoile millésime après millésime.“
    Très agréable Sancerre Les Mille Sens blanc 2016, avec des arômes de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse, complexe, avec une finale puissante dominée par le grillé, où l’on retrouve des notes de pomme et d’amande, de bouche puissante, de robe jaune pâle, savoureux et tout en délicatesse, à tester par exemple sur une terrine de lapin ou tous simplement à l’apéritif.
    “Les Mille Sens est disponible huit mois après la récolte, au mois de mai, explique Nicolas Brock. Il s’agit du vin blanc le plus jeune que nous ayons à la vente. Pour nous, il s’agit presque d’un primeur, qui exprime surtout les notions du fruité. Même si on peut facilement déterminer son terroir, nous pensons que ce dernier s’exprime au mieux lorsque les Vins sont plus âgés.“
    Très séduisant Sancerre Domaine de Sarry blanc 2017, un vin intense au nez comme en bouche, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, avec des notes de pêche blanche et de lis, tout en finesse. Toujours le superbe Sancerre Domaine de Sarry rouge 2015, vignes âgées de 40 ans et élevage durant une année en fûts de chêne, très marqué par son Pinot Noir, un vin de couleur intense, aux notes de pruneau, harmonieux, aux tanins soyeux, avec des connotations de mûre et de poivre au palais, à déguster avec une planche de charcuterie ou une terrine de foie de volailles.

    Domaine David SAUTEREAUSANCERRE Domaine David SAUTEREAU

    Domaine David SAUTEREAU 

    (SANCERRE)
    David Sautereau
    Les Epsailles
    18300 Crézancy-en-Sancerre
    Téléphone :02 48 79 42 52 
    Email : david.sautereau@orange.fr 
    Site : www.sancerre-sautereau.com 

    Ce domaine compte 8 ha, et des vignerons de père en fils depuis 10 générations. On s’applique ici à harmoniser modernisme et tradition en conservant la typicité du Sancerre.
    “Le terroir de Sancerre est magnifique, précise David Sautereau, et permet de sublimer le Sauvignon Blanc et le Pinot Noir. L’expression du terroir est pour moi primordiale. Aucune étape, aussi bien dans les vignes qu’en cave, ne doit être laissée au hasard pour veiller à préserver toute la richesse de cette expression.”
    Vraiment remarquable, le Sancerre Blanc 2017, bien équilibré en acidité, avec ces arômes de pomme et de tilleul, de bouche harmonieuse et subtile, un vin d’une grande finesse, racé, séduisant par sa structure distinguée en finale.  
    Très bien aussi le Sancerre rouge 2016, typé, au nez de fruits mûrs et d’humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, d’un beau rouge profond, avec des notes de fruits rouges et noirs au palais, idéal avec un rôti de porc froid ou des poivrons farcis aux légumes. Également le Sancerre rosé2017, aux parfums intenses et frais de fruits rouges, associés à de discrètes notes florales, il est très agréable.

    Domaine de la PALEINESAUMUR Domaine de la PALEINE

    Domaine de la PALEINE 

    (SAUMUR)
    Marc et Laurence Vincent - Maître de chai : Patrick Nivelleau
    9, rue de la Paleine
    49260 Le Puy-Notre-Dame
    Téléphone :02 41 52 21 24 
    Email : contact@domaine-paleine.com 
    Site : www.domaine-paleine.com 

    Au sommet, en blanc comme en rouge. Les 35 ha du vignoble menés en Agriculture Biologique sont principalement plantés de Chenin et de Cabernet franc, le terroir est argilo-calcaire. Sous le domaine, 1,5 km de galeries sont creusées dans le Tuffeau. À cela s’ajoute une parcelle d’1,50 ha de Saumur-Champigny. Les vignes sont enheré́es afin d’inciter la vigne à plonger au plus profond du Tuffeau. Cette roche calcaire unique est une véritable éponge, elle absorbe les excès d’eau l’hiver pour les restituer parcimonieusement lorsque la vigne en a besoin. C’est de à̀ que vient la typicité des vins du Domaine de la Paleine. Le remarquable cépage Chenin s’exprime à souhait et produit de grands vins blancs secs aux arômes de fruits frais, de fleurs et de noisette, ainsi que des Saumur Brut. Particulièrement bien adapté à ce terroir argilo-calcaire, le Cabernet franc produit des vins fruités et souples très appréciés dans leur jeunesse mais d’excellente évolution. Depuis 2018, la récolte est labellisée en Biodynamie.
    “2018 : superbe année qualitative et quantitative, nous indique Patrick Nivelleau. En raison de la chaleur, nous avons des degrés élevés avoisinant les 14,5–15 °. Dans les deux couleurs, on retrouve des vins puissants avec une belle aciditéfriands, de garde. Sont mises en vente en 2019, la plupart des cuvées 2014, 2015, et La Paleine blanc 2018 au Printemps. Une nouveauté : un blanc 2018, 100% Cheninfrais, savoureux, dont le nom n’est pas encore déterminé. Agrandissement de la salle d’étiquetage et d’expédition.”
    On se régale avec le Saumur Puy-Notre-Dame La Maison Cassée 2017, 100% Cabernet franc, d’un beau rouge profond, riche en fruits et en arômes, tout en finesse tannique, un vin très parfumé, d’une belle finale en bouche. Beau Saumur Puy-Notre-Dame La Loge de Vigne Oiré 2017, charnu et frais à la fois, avec cette belle finale équilibrée, au fruité persistant, très typé, aux notes de mûre et d’épices. Séduisant Saumur Puy-Notre-Dame Moulin des Quints 2017, au nezde violette très caractéristique, franc, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins harmonieux, d'une bonne longueur. Et goûtez le Crémant De Loire rosé, au nezconcentré où dominent la rose et les fruits à noyau mûrs, très savoureux 
    Un caveau de dégustation est installé à Montsoreau dans une maison classée de vigneron (4, rue Port au Vin. 49730 Montsoreau. Tél. 02 41 52 21 24. Ouvert tous les week-ends et toute la semaine lors de la saison touristique) et deux chambres d'hôtes sont disponibles. Même propriétaire que le Château Pasquette (voir Saint-É́milion).

    Domaine de la GUILLOTERIESAUMUR-CHAMPIGNY Domaine de la GUILLOTERIE

    Domaine de la GUILLOTERIE 

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Patrice Duveau
    63, rue Foucault
    49260 Saint-Cyr-en-Bourg
    Téléphone :02 41 51 62 78 
    Email : contact@domainedelaguilloterie.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulaguilloterie 
    Site : www.domainedelaguilloterie.com 

    Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble s’étend aujourd’hui sur 50 ha. Ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s’épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés, qui collectionnent les récompenses.
    “2018 : une année qui comble tous nos vœux, nous dit Patrice Duveau. Des vendanges parfaites, une qualité exceptionnelle, une quantité réjouissante, des degrés élevés, une belle concentration, du fruité, bref, tout est là.
    Sur le marché en 2019, Saumur-Champigny rouge 2016 et 2017, Saumur Blanc 2017 et 2018, et les Crémants de Loire en rosé et en blanc.
    Une nouvelle cuvée apparaît : un Saumur-Champigny élevé 1/3 en barriques et 2/3 en cuves Flextank (en forme d’œuf) qui conservent la fraîcheur du fruit en ne laissant pas les composés volatiles s’échapper. Notre projet : agrandir de 1 hectare la surface de Saumurs blancs et de Crémants.”
    On se régale avec ce Saumur-Champigny cuvée des Loges 2015, issu de vieilles vignes, de couleur cerise soutenue, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, cerise, pruneaux, truffe, très équilibré, aux tanins fermes et fondus à la fois. Très agréable Saumur-Champigny rouge cuvée Affinité 2016, de couleur grenat, avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise, d'épices et d’humus, de charpente équilibrée. Classique et bien fait, le Saumur-Champigny Tradition 2016, de très bonne structure, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de pivoine, tout en subtilité. Goûtez également le Saumur Blanc Les Perruches 2015, rond et chaleureux, avec des nuances d’abricot et de coing, séducteur comme cet autre Saumur Blanc Élégance 2017, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes. Joli Crémant De Loire rosé brut, de mousse parfumée (rose, fraise), fin, au nez de petits fruits mûrs, de bouche vive comme le Crémant De Loire brut (Chenin et Chardonnay), dense et fruité, avec des notes florales persistantes, d’une jolie finesse en bouche, de mousse crémeuse.

    Les Clos MAURICESAUMUR-CHAMPIGNY Les Clos MAURICE

    Les Clos MAURICE 

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Mickaël Hardouin
    18, rue de la Mairie
    49400 Varrains
    Téléphone :02 41 38 80 02 et 06 88 15 01 14 
    Email : closmaurice@orange.fr 
    Site : www.clos-maurice.com 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge. Mickaël Hardouin, chaleureux, passionné, est une référence dans l’appellation. Vigneron depuis 1997 aux côtés de son père, il a repris l'exploitation de 20 ha, lors du départ à la retraite de celui-ci. La majeure partie des vignes des Clos Maurice est située sur des terroirs qui ont une vraie personnalité. Ils sont en Clos pour beaucoup (ClosMaurice, Clos Poinçon, Clos de Dards, Clos Prieur...). Ces terroirs argilo-calcaires (le calcaire est ici la pierre de tuf) confèrent au vin une structure harmonieuse et veloutée.
    “Bien que Mai, Juin et Juillet aient été pluvieux, le mildiou n’est pas apparu, nous dit Mickaël Hardouin.
    Nous avons une belle récolte en Bio, nos Vins ont des arômes inconnus à ce jour et une matière certaine. C’est un millésime atypique, la qualité bien présente. Les blancs sont exubérants, pour les rouges : pas de problèmes côté fermentation alcoolique malgré des degrés élevés, ils ont des arômes très prononcés et seront des Vins de garde (10 à 15 ans).
    Les ventes, cette année, se fixent sur les Saumur-Champigny Voltige des Clos 2018, Le Clos du Midi 2016, la Cabriole des Clos 2015, les Vieilles vignes 2017, les Rosés 2018, La Coquette, les Crémants Volupté des Clos 2016.
    Une nouvelle cuvée en Crémant De Loire : Dame Jeanne, élevage 6 à 8 mois qui marquera la première année en Bio, cuvée qui s’annonce exceptionnelle. Nous avons le projet d’embellir la cour.”
    Superbe Saumur-Champigny Vieilles vignes 2016, 100% Cabernet franc, charmeur et volumineux avec des notes de violette et de réglisse, il est riche en couleur, alliant finesse et structure, ample et de très bonne garde. Réel vin d'expression variétal et de terroir (Elevage en cuves béton). 
    Le Saumur-Champigny Voltige des Clos rouge 2017, 100% Cabernet franc, aux arômes de framboise, de groseille et de mûre, développe des tanins discrets et soyeux, un fruité en bouche persistant. Il y a aussi ce formidable Saumur-Champigny La Cabriole 2015, 100% Cabernet franc, 100% barriques dont un tiers neuves pour ce vin d'élevage qui saura vous surprendre : pourpre, intense, arômes de réglisse, de cannelle, sur une guirlande de fruits noirs. Les taninsclassiques du Cabernet franc ont été domptés par la barrique. En bouche, en effet, les tanins sont bien présents mais d'une extraordinaire souplesse. 
    Séduisant Saumur Blanc Licorne du Clos 2017, 100% Chenin., un vin tout en rondeur, de bouche fruitéetendre et corsé à la fois, alliant saveur et distinction. Sympathique Saumur rosé Coquette du Clos 2017, 100% Cabernet franc, aux notes discrètes de fraise des bois, fort bien équilibré, distingué et vif, c’est un vin gourmand, idéal sur une planche de charcuterie ou lors de vos apéritifs. Remarquable Crémant De Loire Volupte des Clos, 90% Chenin et 10% Chardonnay non dosé, l'élevage du vin de base en barriques permet d'atteindre cet équilibre incomparable. On retrouve des arômes de fleurs blanches, de poire et de noisette.

    Domaine de la PETITE CHAPELLESAUMUR-CHAMPIGNY Domaine de la PETITE CHAPELLE

    Domaine de la PETITE CHAPELLE 

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Laurent et Chantal Dézé
    4, rue des Vignerons
    49400 Souzay-Champigny
    Téléphone :02 41 52 41 11 
    Email : deze.laurent@orange.fr 
    Site : www.domainepetitechapelle.com 

    Des vignerons charmants et un vignoble familial (12 générations), conduit en lutte raisonnée depuis plus de 30 ans, 35 ha sur des sols argilo-calcaires très caractéristiques de son appellation. Au XIXe siècle, un marinier, rescapé d'un naufrage en Loire fit bâtir une chapelle auprès de la maison familiale. Mais ce n'est qu'en 1982 que le domaine pris ce nom, lors de l'installation de Laurent avec son père, Gilbert. Gabriel Dézé, frère du grand père de Laurent (autrement dit son grand oncle) fut à l'origine de l'appellation Saumur Champigny dont il signa le décrêt le 31 décembre 1957 en tant que Président



    Remarquable Saumur-Champigny Les Chaneluzes 2014, très représentatif de ce que doit être un vin de cette appellation, où s'entremêlent les épices, la griotte et les sous-bois, est un vin fondu, puissant au nez comme en bouche, d'excellente évolution. Très agréable Saumur-Champigny Tradition 2015, très aromatique, aux notes subtiles et intenses d'humus et de petits fruits rouges, de bouche savoureuse comme il le faut. 
    Superbe Saumur Blanc Volupté 2017, très équilibré, très élégant, de bouche dense et parfumée, plaisant par sa vivacité, d'une belle persistance d'arômes, à dominante de fruits secs (abricot) et d'aubépine, à un prix défiant vraiment toute concurrence. Vous aimerez tout autant le Cabernet De Saumur rosé de robebrillante rose clair, mêlant fraîcheur et charpente, un vin tout en bouche, avec des arômes subtils et persistants où dominent les fruits frais. Le Saumur BlancL'Ancestrale 2016, est un vin qui mêle distinction et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux notes subtiles de poire et d’amande fraîche. Le Coteaux-de-Saumur Blanc 2016, est élégant, richement bouqueté, tout en rondeur, de bouche fruitéetendre et corsé à la fois. Et toujours le Crémant De Loire brut rosé, ample et très fruité (petits fruits rouges mûrs), c’est un vin classique et distingué, harmonieux. Il y a encore leur Méthode Traditionnelle brutzéro Dézir, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d'abricot, de bouche délicate, et elle existe aussi en brut. A découvrir aussi la Méthode Traditionnelle rouge demi-sec Carminal, riche en arômes de fruits rouges, une cuvée intense, très fraîche. 


    Domaine des RAYNIÈRESSAUMUR-CHAMPIGNY Domaine des RAYNIÈRES

    Domaine des RAYNIÈRES 

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Sylvain Rebeilleau
    33, rue du Ruau
    49400 Varrains
    Téléphone :02 41 52 44 87 
    Email : contact@domainedesraynieres.com 
    Site : www.domainedesraynieres.com 

    C’est en 1840 que l’on retrouve des traces du Domaine des Raynières. Arrivé en 2006 au Domaine, Sylvain Rebeilleau représente la 6e génération. Culture raisonnée : vignesenherbées pour maîtriser leur vigueur, rendements régulés grâce à la taille et vendanges en “vert”. La vinification se déroule dans un chai climatisé en cuves en Inox thermo régulées pour une parfaite harmonie suivant les cuvées désirées.
    Nous avons beaucoup apprécié le Saumur-Champigny 2017, Cabernet franc, élevage traditionnel en cuves Inox thermo-régulées, vraiment réussi, de couleur profonde, concentré, avec des arômes de fruits cuits, de cassis, alliant couleur et matière. Très beau Saumur-Champigny Vieilles vignes 2016, Cabernet franc, élevage traditionnel en cuves Inox thermo-régulées, savoureux, d’une grande richesse aromatique(griotte, mûre, cuir), de robe intense, ferme, aux tanins denses, d’excellente évolution. Goûtez le Saumur rouge 2017, Cabernet franc, avec un élevage traditionnel en cuves Inox thermo-régulées, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette, un vin franc, classique et typé, et le Saumur Blanc2017, Chenin, très élégant, de bouche dense et plaisante par sa vivacité, des arômes d’abricot et d'aubépine.

    Domaine de ROCHEVILLESAUMUR-CHAMPIGNY Domaine de ROCHEVILLE

    Domaine de ROCHEVILLE 

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Philippe et Agnès Porché
    Les Hauts de Valbrun 
    49730 Parnay
    Téléphone :02 41 38 10 00 et 06 85 20 92 09 
    Email : contact@domainederocheville.fr 
    Site : www.domainederocheville.fr 

    “Vignoble mené en conduite raisonnée, labellisation Terra Vitis sans période probatoire en 2011 (pas de désherbage chimique, plantation de haies, favorisant la lutte raisonnée par des insectes naturels, effeuillage, vendanges vertes...), puis démarche de conversion Bio. La vendange 2019 sera certifiée AB : travail du solplus développé, abstinence totale de produits phytosanitaires... Même démarche dans la construction de notre chai pour lequel nous avons pris soin d'utiliser des matériaux neutres pour le vin, locaux, et en accordant une attention particulière à la gestion de l'eau, de l’électricité , des effluents et déchets.” 
    Tout cela est parfait et donne ce Saumur-Champigny rouge Le Page 2016, épicé comme il le faut, aux tanins denses, de bouche ample, de couleur grenat soutenu, tout en puissance et finesse, il mêle fermeté et rondeur. Également le Saumur Blanc Le Clos de La Thibaudière 2014, de robe jaune or, au nez de narcisse, il développe une bouche très parfumée aux nuances florales et légèrement fumées. Très agréable aussi, le Saumur Blanc La Dame 2014, qui dégage de subtils arômes d’amande et de poire, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale, très charmeur au palais. Joli Saumur Blanc Jouvencelle 2015, fleuri et persistant, avec ces notes de fleurs et de noisette caractéristiques, un très joli vin, qui allie fraîcheur et souplesse en bouche. Réjouissant Saumur-Champigny rouge Le Roi 2014, corsé, aux tanins souples et bien équilibrés, un nez intense (mûre, épices), de bouche puissante, de très belle évolution. Séduisant Saumur-Champigny rouge Le Prince 2014, qui est très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent la framboise et les sous-bois, avec des nuances de mûre et de griotte, bien corsé. Agréable aussi, le Crémant De Loire Extra-brut La Favorite 2015 (millésimé, élevage sur lattes de 36 mois minimum), une cuvée harmonieuse, d’une bonne rondeur, avec un bouquet de fleurs blanches et de citronnelle. 
    Vous trouverez des visites du vignoble et des chais suivies de dégustations. Le domaine a reçu les labels “Cave d'excellence” des caves touristiques du Val de Loire et “Vignoble et Découverte”. On peut aussi découvrir tout au long de l’année de nombreuses expositions d’art.

    Château de TARGÉSAUMUR-CHAMPIGNY Château de TARGÉ

    Château de TARGÉ 

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Édouard et Paul Pisani-Ferry
    Chemin de Targé
    49730 Parnay
    Téléphone :02 41 38 11 50 
    Télécopie : 02 41 38 16 19 
    Email : edouard@chateaudetarge.fr 
    Site : www.chateaudetarge.fr 

    Depuis 2000, nous avons le label Terra Vitis : le sol est travaillé et enherbé, le compost a remplacé les engrais chimiques. Paul a décidé d’aller plus loin avec un passage en conversion Agriculture Biologique depuis 2017 lors de son arrivé sur le domaine. Belle demeure flanquée de 4 tours à flanc de coteau, le domaine est superbement situé sur le coteau particulièrement calcaire qui domine la Loire avec un vignoble de 21 ha, 17 en rouge (Cabernet franc), et 4 en blanc (Chenin). Paul décide d’ailleurs de développer le Chenin blanc sur de superbes terroirs
    “L’année 2018 a été chaotique, nous raconte Paul Pisani, touchées par le mildiou, les vignes nous ont réservé une agréable surprise avec une récolte abondante et des degrés élevés (plus de 15), de ce fait, nous avons acheté des raisins en Bio pour les assembler à ceux de Targé, en cuvée traditionnelle, cuvée rosé, et les vins à bulles blanches et rosées. La cuvée Quintessence, elle, sera produite uniquement avec les vins du Château. Le Targé 2018 sortira au printemps 2020.
    Ventes en 2019 : Targé 2016, puis 2017, les cuvées Quintessence et Ferry 2015, en blanc, les Fresnettes 2017 : 100% Chenin, le Coteau de Targé 2017, le rosé 2018 et, pour les bulles, le Saumur brut en rosé et en blanc.”
    Comme d’habitude, voilà un superbe Saumur-Champigny Quintessence 2015, vieilles vignes de Cabernet franc, élevé en fût de chêne, dense, racé, au nezintense et complexe (mûre, cannelle, cuir), de bouche étoffée, de garde. Goûtez le Saumur-Champigny Château de Targé 2016, aux notes de griotte, mêle souplesse et intensité aromatiqueharmonieux et très équilibré, un vin typé. Excellent Saumur-Champigny rouge Cuvée Ferry 2015, vieilles vignes de Cabernetfranc, au nez complexe où dominent les groseilles, associant puissance et finesse, c’est un vin bien corsé, de garde. Vous allez aussi aimer le Saumur BlancFresnettes, au nez de fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur et riche, avec en bouche, des dominantes d’amande et de poire.  Agréable rosé, sur la fraîcheur, idéal pour un pique-nique en bord de la Loire. Le Saumur brut blanc de Targé, 70% Chenin blanc, 30% Cabernet franc, méthode traditionnelle façon Crémant, aux bulles fines, avec des arômes de coing et de tilleul, et une belle minéralité, très abordable comme le Saumur brut rosé, 100% Cabernetfranc, remarquable, au nez intense et délicat d’agrumes et de fruits frais, tout en fraîcheur.

    Domaine de la CHAISETOURAINE Domaine de la CHAISE

    Domaine de la CHAISE 

    (TOURAINE)
    Christophe et Quentin Davault
    37, rue de la Liberté
    41400 Saint-Georges-sur-Cher
    Téléphone :02 54 71 53 08 
    Email : domainedelachaise@orange.fr 
    Site : www.domaine-de-la-chaise-41.com 

    Ici, on est vigneron de père en fils depuis six générations. En 2004, c'est au tour de Christophe de poursuivre la tradition, Jean-Pierre étant à la retraite. Et il est rejoint par Quentin qui représente aujourd’hui la 7e génération.
    Depuis 1980, 45 ha de vignes ont été achetés ou replantés, ce qui porte la superficie du domaine à 59 ha de vignes situées sur des coteaux dont les solsreposent sur tuffeau du Turonien moyen ou sur argiles à silex. De nombreux investissements ont été réalisés à la cave depuis une quinzaine d'années, dans le souci de l'amélioration constante de la qualité (thermorégulation, cuverie, pressoirs pneumatiques). 
    Excellent Touraine Chenonceaux rouge 2016, Côt et Cabernet, de bouche dense, aux tanins bien fondus, où s’entremêlent des notes de fruits mûrs et de réglisse, bien classique de ce millésime, un vin séducteur à déboucher avec une terrine de canard à la pistache ou un poulet froid à la crème de poivron. 
    On se régale avec ce Touraine blanc Sauvignon 2017, aux notes de tilleul et de fruits secs, de bouche persistante, très équilibré, alliant ampleur et vivacité. Et on poursuit avec ce Touraine rosé 2017, vinifié par pressurage, de jolie teinte orange, qui sent l’abricot et la fraise, d’une finale rafraîchissante.

    Domaine CHARBONNIERTOURAINE Domaine CHARBONNIER

    Domaine CHARBONNIER 

    (TOURAINE)
    Michel et Stéphane Charbonnier
    4, chemin de la Cossaie
    41110 Châteauvieux
    Téléphone :02 54 75 49 29 et 06 14 70 95 44 
    Email : dms.charbonnier@domainecharbonnier.com 
    Site : www.domainecharbonnier.com 

    Troisième génération de vignerons, pour ce Domaine de 22 ha de vignes conduites en culture raisonnée. Ce vignerons nous propose une gamme riche et séduisante avec pour commencer ce Touraine cuvée du Doyen 2014, qui sent la rose et la fraisedes bois, c’est un beau vin, mêlant nervosité et rondeur, avec cette touche délicatement épicée au palais. 
    Très agréable Touraine Sauvignon 2017, beaucoup de charme par sa typicité et sa nervosité, tout en complexité d'arômes, avec une jolie note de fraîcheur en finale. 
    Goûtez également le Touraine Malbec 2016, marqué par ce beau cépage, au goût de fumé, de bouche riche. Le Val de Loire Pinot Noir 2017, où se mêlent la violette et la fraise, de bouche ronde se déguste bien. Beaucoup de fraîcheur pour le Rosé De Loire l’Élégance 2017, du fruit, et encore du fruit. Le Méthode Traditionnelle Touraine Fines Bulles rosé, au nez de mûre, est très parfumé en finale, parfait sur les desserts aux fruits, tandis que le Méthode Traditionnelle Touraine Fines Bulles blanc, de mousse crémeuse, aux arômes de rose et de genêt.

    Jean-Christophe MANDARDTOURAINE Jean-Christophe MANDARD

    Jean-Christophe MANDARD 

    (TOURAINE)

    Le Moulin-Feuillet - 14, rue du Bas-Guéret
    41110 Mareuil-sur-Cher
    Téléphone :02 54 75 19 73 et 06 64 25 14 13 
    Email : mandard.je@wanadoo.fr 
    Site : www.mandardjeanchristophe.fr 

    Domaine de 16,70 ha, où Jean-Christophe Mandard représente la 4e génération depuis 1870. Le vignoble bénéficie d’un encépagement varié de 10 cépages, plantés sur des sols perrucheux (argile à silex) et des bournais, les vignes sont menées selon Terra Vitis.
    Superbe Touraine blanc Sauvignon 2017, harmonieux, mature, aux arômes délicats de fruits blancs, qui offre toute la palettearomatique que sait livrer ce superbe cépage. Quant à son Touraine Malbec 2017, il est très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent la framboise et les sous-bois, avec des nuances de poivre et de mûre, corsé, riche.
    Très séduisant Touraine Chenonceaux blanc 2017, vif, tout en charme, au nez de petits fruits frais (citron), parfait, par exemple, sur des filets de harengs pommes de terre à l'huile ou une andouille de Vire. Très agréable également le Touraine Gamay rouge 2017, gourmand et fruité, à boire un peu frais. Le Touraine rosé 2017, mêle une bouche dense à une fraîcheur séduisante. Et le Touraine brut Blanc de fine mousse, où dominent les agrumes macérés et les petits fruits secs, tout en persistance, de jolie robe dorée.

    Domaine de MONTIGNYTOURAINE Domaine de MONTIGNY

    Domaine de MONTIGNY 

    (TOURAINE)
    Jean-Marie Michaud
    22, route de Soings
    41700 Sassay
    Téléphone :02 54 79 60 82 et 06 71 89 38 43 
    Email : domaine.montigny@gmail.com 

    Le domaine est en Agriculture raisonnée depuis 2005. Vignes de 25 à 60 ans, partiellement enherbées, petits rendements.
    Nous avons goûté ce superbe Touraine rouge Gamay 2016, bien marqué par son cépage, est particulièrement charmeur, rond, gourmand, il sent bon la violettte et à ce prix là, on ne se prive pas. Séduisant Touraine blanc Sauvignon 2017, de bouche persistante et harmonieuse, avec des nuances de pamplemousse et de narcisse, un vin très bien équilibré en acidité, et peut se prévoir sur une terrine froide de poisson. Toujours le Touraine rouge Côt 2015, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, aux tanins soyeuxcharnu, bien charpenté, très réussi. 
    Très accessible le Touraine rosé 2017, cépages Pineau d’Aunis, Gamay et Côt, séduisant par sa rondeur et son fruité en bouche. 
    Le Touraine blanc Fines Bulles, assemblage de Chenin et de menu Pineau, de mousse fine, mêle richesse aromatique et persistance en bouche, avec des nuances de pêche et de noisette bien caractéristiques. Testé cette année, l’IGP vin de France Dolce Vita blanc, un vin mœlleux, cépage menu Pineau appelé Orbois en Touraine, un vin gourmand, très agréable en bouche.

    Jean-Claude et Didier AUBERTVOUVRAY Jean-Claude et Didier AUBERT

    Jean-Claude et Didier AUBERT 

    (VOUVRAY)

    10, rue de la Vallée-Coquette
    37210 Vouvray
    Téléphone :02 47 52 71 03 
    Email : vinsdevouvray@aubertjcd.fr 
    Site : www.aubertjeanclaudeetdidier.com 

    Exploitation familiale depuis 7 générations, de 45 ha sur sols argilo-calcaires et argilo-siliceux. Vignoble conduit en culture raisonnée, mûrissement des vins en bouteilles dans les caves troglodytiques creusées dans le tuffeau. Les Vouvray tranquilles sont vinifiés en cuves ou fûts, puis assemblage de 7 à 8 mois. 
    Selon Didier Aubert, “les vendanges 2018 ont rempli toutes les cases d’une récolte d’exception, des raisins sucrés, dorés, et des volumes importants. La qualité rejoint la quantité. Les blancs sont si riches qu’ils ressemblent davantage aux vins de le Vallée du Rhône plutôt qu’à ceux du Val de Loire ! Les moelleuxsont frais avec des degrés s’élevant jusqu’à 21°. Un panel complet, parfait dans toutes les appellations.
    Nous proposons cette année les 2016, 2017 et à partir du 15 Avril, les 2018, les moelleux 2015, et en pétillant, méthode traditionnelle Le Temps D’Aimé 2014, en souvenir du grand-père. Cette cuvée restée 48 mois sur lattes a des notes plus riches et une finesse de bulles remarquable.”
    C’est un plaisir de rencontrer ce viticulteur dans sa cave troglodyte, c’est plein de charme et on peut y découvrir son Vouvray Mœlleux cuvée Harmonie, vinifié et élevé en barriques pendant 10 mois sur lie avec des bâtonnages réguliers, un vin qui garde une belle vivacité, tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé et les fleurs fraîches, de garde, bien sûr. Remarquable Vouvray cuvée Tradition brut, à la tête de son appellation, vinifié en cuve, et élevage sur lieavec bâtonnages jusqu’à la fin de l’hiver, vient ensuite la prise de mousse, suivi d’un séjour de 12 mois sur latte, puis sont effectués le remuage et le dégorgement. La particularité de cette cuvée est dans la discrétion de l’effervescence qui favorise l’élégance et l’expression du fruité, au nez de petits fruits et d’amande, ferme et suave, alliant rondeur et nervosité, d’une belle finale. 
    Superbe Vouvray sec 2016, récolté mi-octobre sur des terroirs argilo-calcaires et argilo-siliceux, vinification en cuves thermorégulées à basse température afin d’extraire finesse et arômes, suivi d’un élevage sur lie avec bâtonnage régulier, il a une robe jaune or, avec des notes de pêche et de noix fraîche.

    Domaine Le CAPITAINEVOUVRAY Domaine Le CAPITAINE

    Domaine Le CAPITAINE 

    (VOUVRAY)
    Alain, Christophe et Florian Le Capitaine
    11, rue Saint-Georges (cave)
    37210 Rochecorbon
    Téléphone :02 47 52 51 84 et 02 47 52 53 86 
    Email : contact@domainelecapitaine.com 
    Site : www.domainelecapitaine.com 

    Des vignerons à la tête de 28 ha sur les premières côtes de Rochecorbon, qui vinifient tous leurs terroirs séparément avant de procéder après dégustation aux assemblages. “La situation climatique particulière marque un effet millésime fort, influencé par les conditions de maturité du Chenin qui, selon la richesse en sucre, nous laissent le choix d’élaborer des cuvées de fines bulles ou des vinstranquilles secs ou demi secs. Lorsque l’été indien accompagne les vendanges, le développement de la pourriture noble permet les vins moelleux. En 2019, Florian s’occupera de 6 ha de vigne en culture bio.”
    Très joli Vouvray blanc sec Les Perrières 2017, très chaleureux, fin et puissant à la fois, aux nuances d’abricot confit et de ­brioche fraîche. Séduisant Vouvrayblanc Adrien 2017, franc et fruité, aux notes de pamplemousse et de buis. Egalement le Vouvray Les Florians 2016, un vin marqué par son terroir, complexe, au nez intense et floralfrais et puissant à la fois en bouche.

  • SAINT-ÉMILION : LE TERROIR SIGNE LES VRAIS GRANDS VINS

    Château CANTENACSAINT-ÉMILION Château CANTENAC

    Château CANTENAC 

    (SAINT-ÉMILION)
    Nicole Roskam-Brunot
    2, Cantenac - RD 670
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 51 35 22 
    Email : johan.roskam@chateau-cantenac.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac 
    Site : www.chateau-cantenac.fr 
     
     

    Nicole Roskam­-Brunot et ses fils, 4e génération, perpétuent leur savoir-faire avec passion. Cette année célèbre leurs 80 ans à la tête du ChâteauCantenac, une belle histoire de famille ! Prenez le temps de découvrir les très jolis vins de leurs domaines et d’aller à leur rencontre. “Pour les vins, nous n’utilisons plus du tout de désherbant entre les rangs, pratiquons les labours, les plantations à 6600 pieds par hectare pour une meilleure concurrence…, cela entraîne plus de travail car il y a plus de pieds, les rendements sont mieux maîtrisés, et tous ces efforts font partie logiquement de notre démarche qualitative.”
    Pour Johan Roskam, “le millésime 2018 s’annonce très prometteur. Suite à la belle mais très faible récolte 2017, nous avions beaucoup d’attentes pour le millésime 2018. Force est de constater que le millésime 2018 a dépassé tous nos espoirs tant en qualité qu’en quantité, malgré un début de saison qui nécessitait une attention de tous les instants. 
    A la sortie d’un hiver humide typiquement bordelais, la saison de croissance s’est présentée chaude et ensoleillée. La température saisonnière qui était au-dessus de la moyenne, nous a mené vers des vendanges précoces, ensoleillées et particulièrement sèches. Cette fin de saison nous a laissé libre dans nos choix de récolte parcellaire pour atteindre des maturités optimales. Dès les premières jours de vinification, mon frère Franz a tout de suite remarqué et su exploiter les jus très sombres, aux beaux arômes de fruits mûrs, des vins riches en devenir. Aujourd’hui le 2018 se bonifie en barriques.
    Les vins à la vente : 2014, excellent à la dégustation, sans contraintes. Très bon millésime charmeur, fin, tout en harmonie, vin de bonne garde. Le 2015 est déjà très bon mais sera encore meilleur après quelques années de vieillissement, grand millésime, riche, sombre, structuré, très complet, très belle garde. Le 2016, est un vin qui commence à se découvrir, un grand millésime lui aussi très fruité, très bon équilibre, belle fraîcheur en bouche, d’un beau classicisme et d’une bonne typicité, de très grande garde
    Nous allons mettre le 2017 dans une bouteille anniversaire : 80e millésime/année de la famille au Château Cantenac, présente depuis 1937. A l’occasion de nos 80 ans, nous créons de nouvelles étiquettes pour se tourner vers l’avenir. Nous organisons toujours de nombreuses manifestations ainsi que des visites/dégustations, le concert des Grandes Heures de Saint-Émilion, fête des 20 ans de l’Unesco, Portes Ouvertes….“
    On est incontestablement sous le charme de leur Saint-Émilion GC 2015, terroir de sable sur graves et argile bleue, 75% Merlot et 25% Cabernets, il est vraiment remarquable, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, particulièrement charmeur, fin et coloré, un vin aux tanins savoureux, légèrement épicé au palais comme il se doit, bien charnu, très prometteur. 
    Superbe 2015, Platine au Decanter World Wine Awards 95 pts Meilleur Bordeaux Rive Droite, a une robe profonde et dense, reflets violine, belles larmes, un nez expressif, élégant, fait de fruits bien mûrs sur fond de chêne toasté, crayeux, épices douces. L’attaque est ample, la bouche pleine dotée d’une charpente pleine, intense en fruits mûrs sombres, rafraichissante. Un ensemble harmonieux et puissant dans la lignée des grands vins de garde
    Le 2014, médaille d’Or Féminalise, est de belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées et réglissées, où élégance, équilibre des tanins et persistance sont en harmonie. 
    La Sélection Madame 2015, médaille d’Argent Concours de Bordeaux, de belle teinte grenat foncé, avec ce nez d’épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, est un vin bien charpenté, parfumé en bouche, aux tanins bien présents mais soyeux.  
    Le 2014, médaille de Bronze IWC, de robe rubis assez profonde, brillante, a un nez net, élégant et nuancé de fruits rouges mûrs (fraiseframboise, cerise), de la mûre, réglisse, avec de la matière soyeuse qui affiche une jolie structure sur une finale séduisante. 
    Il y a aussi l’excellent Haut-Médoc Cru Bourgeois Château La Lauzette 2015, il est dense, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, intense, de robesoutenue, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins bien présents, d’excellente garde.

    Château CORBIN MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CORBIN MICHOTTE

    Château CORBIN MICHOTTE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Famille Boidron

    33330 Saint Emilion
    Téléphone :05 57 51 64 88 
    Email : vignoblesjnboidron@wanadoo.fr 
    Site : www.boidron.info 

    Au sommet, tant ce cru associe élégance et typicité. 
    “La vendange 2018 est exceptionnelle, nous explique Emmanuel Boidron, pas de maladie dans notre vignoble, donc aucune incidence sur la qualité des vins. Grâce à nos terroirs d’exception, qui sont limoneux mais avec du sable et des graves, donc très drainants, nous avons une excellente maturité des Cabernets francs, ce qui n’est pas négligeable, sachant que le vignoble en est composé de 30% !”
    Nous proposons le 2015, une année idéale, nous avons pu vendanger à la carte, on se promenait et on prenait son temps car le climat a été extrêmement clément, et, ainsi, on a pu laisser mûrir les raisins à leur rythme. Nous avons obtenu un très joli millésime, un vin très concentré, aux arômes de fruits bien préservés.
    Nous accentuons le respect de l’environnement, nous continuons à ne pas utiliser de désherbants, nous avons éliminé tous les produits dangereux de synthèse en les remplaçant par des produits naturels qui sont essentiellement à base de cuivre et de soufre. Nous sommes passés à 100% du travail du solet cela dans la totalité des vignobles Boidron, que ce soit à Corbin Michotte, à Calon ou à Cantelauze.“
    Superbe Saint-Émilion GC 2015, un grand vin de couleur grenat, aux tanins très équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche en couleur et en arômes, aux notes de fruits macérés en finale, de bouche savoureuse, de garde
    Le 2014, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), classique, est typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le 2013, est particulièrement harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l’humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample, très classique. 
    Beau 2012, avec ce nez de griotte surmûrie, un vin qui est complexe, aux tanins bien équilibrés, d’une richesse réelle et persistante, avec des notes de prunecuite, finement poivré, idéal avec des paupiettes de veau en cocotte ou une côte de bœuf marchand de vin. Formidable GCC 2009, un grand vin marqué par l’élégance, très typé, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, coloré et charnu, aux tanins puissants et souples à la fois, qui commence à se goûter remarquablement actuellement, à prévoir sur un carré d'agneau ou des magrets de canard aux cèpes. Le 2008, est très typé, très spécifique de ce grand millésime classique bordelais, de couleur pourpre intense, aux tanins savoureux, très parfumé, associant gras et intensité, un vin généreux, avec cette bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Le 2007, est de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins très étoffés, un vin velouté où l’élégance s’exprime, vraiment remarquable aujourd’hui. 
    Vous allez aimer aussi leur Montagne-Saint-Emilion Château Calon 2012, sol argilo-calcaire sur calcaire à astéries, un vin au sommet de son appellation, très typé, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, qui a des tanins mûrs, de bouche veloutée et ample. Et ce Pomerol ChâteauCantelauze 2012, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des senteurs persistantes de fumé, d’humus et de cerise noire, de bouche ample, de garde.

    Château La CROIX MEUNIERSAINT-ÉMILION Château La CROIX MEUNIER

    Château La CROIX MEUNIER 

    (SAINT-ÉMILION)
    Sandrine et Camille Meunier
    N° 7 Montlabert
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :06 88 15 26 19 
    Email : sand.pierre.meunier@orange.fr 

    Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sablesanciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation.
    Beau Château La Croix Meunier Saint-Émilion cuvée Georges Meunier 2015, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un joli vin, avec des senteurs de cassis et de cuir, riche mais d’une jolie souplesse au palais.

    Château CROQUE MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CROQUE MICHOTTE

    Château CROQUE MICHOTTE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Pierre et Lucile Carle

    33330 Saint Emilion
    Téléphone :05 57 51 13 64 
    Email : chateau@croque-michotte.fr 
    Site : www.croque-michotte.fr 

    Au sommet. Le vin est racé et distingué, très représentatif de ce que doit être un vrai grand vin de Saint-Émilion, collectionne les récompenses !

    récompenses, et c’est mérité.

    suivant les règles de l’Agriculture Biologique.


    Pour Lucile Carle, “les vendanges 2018 se sont très bien passées, nous avons eu un peu de perte sur le Merlot à cause du mildiou, alors que le Cabernet a été très peu touché, globalement, nous avons fait une belle récolte et nous sommes plutôt contents. Nous continuons les vinificationssans sulfites comme nous le faisons depuis 2015, utilisation de la table à tri optique depuis 2012… Beaucoup d’efforts qualitatifs auxquels nous sommes attachés, cela fait partie de notre philosophie de travail. Ce 2018 va être un très beau millésime, il ressemble au 2015. 
    Le 2017 est un très bon millésime, nous en avons de petites quantités, donc, nous en aurons très peu à vendre aux particuliers. C’est un peu pareil pour le 2016 qui est composé d’une majorité de Cabernets, moitié-moitié, pratiquement, alors que pour le 2017, il y a une majorité de Merlots. Ces 2017 et 2018 sont des vins au bon potentiel de garde.
    Cela fait 20 ans cette année que nous sommes en culture biologique labélisée, nous avons été l’un des premiers, si ce n’est le premier domaine, à cultiver en Agriculture Biologique. Nous travaillons toujours avec la même équipe, nos ouvriers agricoles sont avec nous depuis pratiquement 20 ans et, c’est grâce à eux, que l’on produit du bon vin, ils connaissent très bien les parcelles, 80% de travail se fait tout au long de l’année en travaillant les vignes, c’est aussi un atout du Château Croque-Michotte.”
    Comment résister à ce Saint-Émilion GC 2016, généreuxplein de charme, de couleur soutenue, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin gras, tout en bouche, d’une belle persistance, avec ces nuances de fruits compotés au palais, de garde, naturellement. Formidable 2015, récompensé déjà par 5 médailles lors de Concours : 1 Grand Or, 2 en Or et 2 en Argent (bravo !), intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. Le 2014, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des taninssoyeux, tout en bouche, très savoureux déjà, même s’il a un réel potentiel d’évolution. Le 2012, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, parfait avec un carré d'agneau rôti ou des noix de veau, sauce au romarin. Le 2011, tout en finesse, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois. Le 2010, est superbe, de base tannique importante et très équilibrée, aux arômes de fruitsrouges cuits, de truffe, d’épices et de sous-bois, un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière. Le 2009, n’a rien à lui envier, très typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d’une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant en bouche, certainement l’une des plus belles réussites de l’appellation dans ce millésime. Quant à ce 2008, parfait actuellement, de couleur soutenue, il est d’une belle charpente, structuré, aux connotations de réglisse, de sous-bois et de cerise macérée, de bouche savoureuse. Excellent 2007, suave et chaleureux, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en finale. Gage de ce que donne l’évolution d’un vrai grand vin, le 2001 est formidable actuellement, racé, velouté, parfumé, un vrai régal !




    Château DARIUSSAINT-ÉMILION Château DARIUS

    Château DARIUS 

    (SAINT-ÉMILION)
    Michel et Odette Pommier - GFA Des Pommier

    33330 Saint-Laurent-des-Combes
    Téléphone :06 24 38 06 83 
    Email : gfadespommiers@orange.fr 

    Un vignoble de 6 ha 60 sur sols argilo-calcaires, en agriculture raisonnée. 
    Excellent Saint-Émilion GC Darius 2016, il est riche au nez comme en bouche, charnu, puissant, aux nuances de fruits macérés et d’épices, d’une belle complexité, avec des tanins denses et veloutés. Le 2015, récompensé d’une médaille d’Or au concours de Mâconharmonieux, dense, au bouquetsubtil, qui développe une bouche délicate, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, aux tanins bien enrobés. Le 2014, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, un vin velouté et riche, d’une belle persistance et de très bonne garde.

    Château LE DESTRIERSAINT-ÉMILION Château LE DESTRIER

    Château LE DESTRIER 

    (SAINT-ÉMILION)
    Olivier Cheminade - Vignobles Cheminade 
    7, Peyrouquet
    33330 Saint-Pey-d'Armens
    Téléphone :05 57 47 15 39 et 06 10 31 40 13 
    Email : contact@vignobles-cheminade.com 
    Site : www.vignobles-cheminade.com 

    Un vignoble dans la famille depuis plus de quatre générations. “En fonction du degré optimal de maturation, la cueillette est élaborée fin Septembre début Octobre, parcelle par parcelle. La vendange est triée manuellement avant d'être mise en cuves thermorégulées pour les vinifications







    Beau Saint-Émilion Château Le Destrier cuvée Prestige 2016, un pur Merlot noir issu de vignes de 60 ans sur sol argilo-siliceux (élevage de 12 mois en barriques neuves à 30%), vraiment très bon, avec une jolie fraîcheur, un vin minéral, tendu, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche soyeuse en finale. Dans la lignée, le 2015, de robe sombre, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, avec des tanins riches et une bouche où l’on retrouve ces fruits mûrs. Le 2014, est de bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de prune et de cuir, avec des nuances épicées, un vin complexe, harmonieux, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. 
    Intense et savoureux, le Premium Château Le Destrier Saint-Émilion GC 2016, issu de 12 mois en barriques neuves à 80%, il est complexe avec ces nuances de fruits mûrs et de notes vanillées, un vin complet, ample et très équilibré, qui poursuit une très belle évolution. Goûtez le Bordeaux rouge Les Chênes 2016, toujours pur Merlotsol lié à la Crasse de fer et graves, vieilli en fûtséquilibré, aux arômes d’épices, de fruits rouges cuits et de violette, aux tanins présents et soyeux à la fois.

    Château La FLEUR CRAVIGNACSAINT-ÉMILION Château La FLEUR CRAVIGNAC

    Château La FLEUR CRAVIGNAC 

    (SAINT-ÉMILION)
    Jean-Bernard et Henri Beaupertuis
    1, Cravignac - BP 104
    33330 Saint Emilion
    Téléphone :06 45 64 23 35 et 06 12 17 60 04 
    Email : info@chateaulafleurcravignac.com 
    Site : www.chateaulafleurcravignac.com 

    La propriété s’étend sur 7,5 ha d’un seul tenant. L’encépagement est constitué à 80% de Merlot, 15% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon, sols argilo-calcaire. Culture traditionnelle et absence de désherbants, une moyenne d’âge des pieds d’une trentaine d’année avec des rendements limités à 45 hl/ha.
    Beau Saint-Émilion GC 2016, bien représentatif de ce grand millésime charmeur, coloré, où dominent la mûre, les épices et l’humus, de bouche persistante, de très bonne base tannique. Le 2015 associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien soyeux, de bouche ample avec cette saveur poivrée persistante. Le 2014, médaille d’Or du concours mondial des Féminalise 2017, et médaille d'Argent à Bordeaux 2017, de robe grenat, est un beau vin ample, aux notes de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, aux tanins d’une grande suavité.

    Château FONROQUESAINT-ÉMILION Château FONROQUE

    Château FONROQUE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Direction : Alain Moueix

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 60 02 
    Email : info@chateaufonroque.com 
    Site : www.chateaufonroque.com 

    La famille Moueix a vendu, en 2017, suite à des nécessités successorales, le Château Fonroque à la famille Guillard, assureurs basés à Nantes. Pour autant, Alain Moueix et son équipe restent en charge du Château Fonroque avec la mission de poursuivre le travail entrepris. Le Château Fonroque est certifié en Agriculture Biologique et c'est l’une des figures d’avant-garde de la Biodynamie à Bordeaux. Alain Moueix est à l’origine du renouveau qualitatif de cette propriété depuis 2001. Ses méthodes reposent sur l’observation et le travail minutieux d’un terroir vivant et permettent au domaine de livrer des vins dont la réputation ne cesse de grandir depuis une quinzaine d’années. Parmi les divers travaux de rénovation visant à accompagner le développement significatif du cru, la construction d’un nouveau cuvier est d'ores et déjà à l’étude. 
    Selon Alain Moueix , “2018 n’a pas été une année facile au niveau viticole puisque nous avons eu un printemps humide et une pressionmildiou inconnue jusqu’alors, il a fallu batailler… Nous sommes en Bio au Château Fonroque depuis 2002 et cela a été l’année la plus compliquée que j’ai connue. Nous avons fait de petits rendements de 30 hl/ha, et un peu moins même au Château Mazeyres où les sols plus légers ont souffert de la sécheresse de l’été. La vigne a subi un stress et les baies étaient toutes petites. Nous avons toutefois obtenu des vins concentrés, riches et c’est finalement un très beau millésime. Les vins sont à la fois puissants tout en étant abordables avec des tanins pas trop secs, ni amers, mais qui offrent beaucoup de douceur. Nous évoluons vers des élevages avec de moins en moins de bois pour mettre le fruit en valeur. Nous mettons la moitié en barriquesou dans des petites cuves ovoïdes et le reste en foudres. Nous voulons que le bois soit fondu dès la mise en bouteilles.
    Le 2016 est, pour moi, à ce jour, le plus grand millésime que j’ai eu la chance de travailler. C’est un millésime qui d’ailleurs a eu une climatologie un peu comparable à celle de 2018. C’est un vin très riche, beaucoup de douceur, de raffinement, d’élégance. Présence d’un très bel équilibre contrairement au 2015, qui lui, est un millésime plus solaire, un peu atypique. Le 2016 est vraiment un grand millésime classique de Bordeaux. Le bel été indien nous a permis de récolter à pleine maturité, nous n’avons pas d’arômes de trop cuit, le vin présente une belle fraîcheur aromatique typique de Bordeaux. Des vins avec de la complexité, de la profondeur, je compare volontiers le 2016 au 2010 et le 2018 devrait s’en rapprocher.
    Le 2017 est le millésime du gel, nous avons été impacté plus à Mazeyres qu’à Fonroque. Nous avons beaucoup travaillé à la vigne pour trier les raisins, nous avions marqué tous les pieds gelés et avons vendangé par lots séparés, un vrai travail de Romains ! Cela nous a permis de faire des premiers vins avec les raisins issus des vignes non gelées. Le deuxième vin est plus court en bouche, plus fluide, plus léger
    En biodynamie, nous avons des outils assez efficaces, la vigne a plus de ressource, on s’est aperçu qu’elle est moins sensible à toutes sortes d’agression comme le stress hydrique, par exemple. 
    A Fonroque, nous allons construire un nouveau cuvier qui sera opérationnel en 2020, nous l’équiperons de petites cuves pour vraiment séparer chaque morceau de parcelle, les extractions se font plus facilement dans de petits contenants car il y a moins de pression sur le marc. Les volumes sont plus faibles
    A Mazeyres, nous avons beaucoup développé l’élevage en petites cuves en forme d’œuf de 7 hl, cela aide à conserver la fraicheur des vins et à mettre le fruit en valeur. Depuis 2014, on constate que les vins de Mazeyres ont beaucoup plus de fraîcheur, de verticalité, de tonicité. Nous allons augmenter notre proportion de Petit Verdot en doublant la quantité. Le deuxième vin va en bénéficier !”
    Remarquable Saint-Émilion GCC 2016, d’une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, c’est un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup d'ampleur. Dans la lignée, le 2015, de robe grenat brillante, au nez complexe avec des arômes de fruitsrouges (cerise), en bouche, une attaque franche avec un bel équilibre entre l'acidité et le boisé, on retrouve bien les fruits rouges du bouquet.

    Château FRANC LARTIGUESAINT-ÉMILION Château FRANC LARTIGUE

    Château FRANC LARTIGUE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Elisabeth et Jean-Pierre Toxé - Vignoble Marcel Petit
    6, chemin de Pillebois
    33550 Saint-Magne-de-Castillon
    Téléphone :05 57 40 33 03 
    Email : contact@vignobles-petit.com 
    Site : www.vignobles-petit.com 

    La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit avec l’acquisition du Château Pillebois en Castillon Côtes de Bordeaux. Dès 1988, la société s’est enrichie avec les Châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs étant engazonnés. Domaine en démarche qualitative tout en respectant l’environnement (certification HVE 3 - ISO 1401).
    Jean-Pierre Toxé nous parle “d’une belle vendange 2018, d’une jolie récolte homogène. Nous proposons de nombreux millésimes, dont le dernier est le 2016. Il a une structure tannique plus marqué, bien dosé, il est élégant avec des arômes de mûre et de cassis. Il a d’ailleurs eu une médaille d’Or au Concours de Mâcon 2018. 
    Nous proposons à la vente, pour le Château Franc Lartigue, les millésimes 2013 à 2016, et pour le Château Pillebois en vieilles vignes, les millésimes 2014 à 2016 et le tradition 2016, qui a eu une médaille d’Or au Concours Agricole de Paris 2018.”
    Vous allez apprécier ce Saint-Émilion GC 2015, issu de vignes de 42 ans, assemblage de 70% de Merlot et parts égales de Cabernets Franc et Sauvignon, 12 mois en barriques dont 1/3 de fûts neufs, aux senteurs d’humus et de cassis mûr, un vin de bouche ample et fondue, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure. Le 2014, a une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins fondus. Très joli 2013, tout en rondeur, belles nuances aromatiques (cerise noire, cannelle), tout en séduction. 
    Joli Castillon Côtes de Bordeaux Vieilles vignes Château Pillebois 2015, d’une belle couleurcorsé, avec une dominante de fruits rouges et une pointe de fumé.

    Château La GRACE FONRAZADESAINT-ÉMILION Château La GRACE FONRAZADE

    Château La GRACE FONRAZADE 

    (SAINT-ÉMILION)
    François-Thomas et Bénédicte Bon - Earl Persevero
    4, route de Jaquemeau
    33330 Saint-Emilion
    Téléphone :06 70 02 81 67 
    Email : persevero@lagracefonrazade.com 
    Site : www.lagracefonrazade.com 

    “Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, raconte François-Thomas Bon. Nous avons acheté la maison principale fin 2010, et les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique que nous souhaitons. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Nous avons fait le choix d’être en Agriculture Bio, dans le respect des sols et de la nature (les Saint-Émilion sont en Agriculture Biologique dès le millésime 2013, les Bordeaux, à partir du millésime 2016).”
    Joli Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2016, une vraie réussite, mêlant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de cuir et de fruits légèrement cuits, un vin classique et gourmand, d’excelente évolution. Le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2015, 100% Merlot noir, légèrement épicé comme il se doit, avec cette structure délicate, aux senteurs où prédominent le cassis et les sous-bois, c’est un vin généreux et charmeur. Le Grand vin Blanc du Château La Grâce Fonrazade, est tout en saveurs, tout en fraîcheur aromatique, d’une jolie persistance, c’est un vin parfumé avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme en finale. Il y a aussi ce rosé Pink Pead 2018, gourmand et séduisant, et le Bordeaux Supérieurrouge Château de Gardegan 2016, un vin ample, avec ses arômes de fruits rouges à noyau.

    Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRESAINT-ÉMILION Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE

    Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Sylvie Courreaud-Fompérier
    La Gaffelière
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 46 92 
    Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr 
    Site : www.lecellierdesgourmets.fr 

    Vignoble de 14 ha sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernetfranc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d’âge des vignesde 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...).
    Excellent Saint-Émilion GC 2016, riche en couleur comme en matière, au nez intense de fruits noirs et d’humus, légèrement épicé, de bonne bouche, classique de ce beau millésime, très prometteur. Le 2015, est un vin généreux, aux nuances caractéristiques de fruits rouges mûrs (prunefraise des bois), légèrement épicé en bouche, charpenté, avec des taninséquilibrés. Le 2014, est vraiment savoureux, corsé, aux tanins souples, où se mêlent la griotte bien mûre, le poivre et la fraisedes bois, de robe grenat soutenu, dense au nez comme en bouche.

    Château LANIOTESAINT-ÉMILION Château LANIOTE

    Château LANIOTE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Arnaud et Florence de la Filolie
    3, La Niotte
    33330 Saint Emilion
    Téléphone :05 57 24 70 80 
    Email : contact@laniote.com 
    Site : www.laniote.com 

    Le Château est dans la famille d’Arnaud de la Filolie depuis près de deux siècles. Le vignoble de 5 ha, orienté principalement sud-est, est d’un seul tenant sur le haut du plateau argilo-calcaire de Saint-Émilion
    L’encépagement est de 80% de Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, ce qui permet un bon équilibre des caractères olfactifs et gustatifs. L’âge du vignoble est de 35 ans, vendanges manuelles, vinifications traditionnelles avec éraflage total et tri des raisinscuvaison longue, maîtrise des températures, pressurage vertical modéré, fermentationmalolactique en fûts neufs, vieillissement durant 12 mois en fûts de chêne
    Très beau Saint-Émilion GCC 2016, typé, savoureux, corsé, tout en bouche, au nuances de fraise des bois, de truffe et d’humus, un vin intense, qui associe finesse et charpente, très parfumé en bouche (truffe, groseille), aux tanins fermes mais soyeux, de garde. Le 2015, avec une structure solide en tanins, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, est un vin de belle couleurcorsétypé, aux notes de fruits mûrs (prune, griotte) et de truffe au palais. Le 2014, est généreuxcharnu, un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, riche et volumineux en bouche, de très belle évolution.
     

    Château La MARZELLESAINT-ÉMILION Château La MARZELLE

    Château La MARZELLE 

    (SAINT-ÉMILION)


    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 55 10 55 
    Email : info@lamarzelle.com 
    Site : www.lamarzelle.com 

    C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. La Marzelle s’étend sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables : la Haute Terrasse de Saint-Emilion, qui a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation Bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes.
    Superbe Saint-Émilion GCC 2016, un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et denses, de garde, bien sûr. Le 2015, est un beau vin charnu, épicé, de bouche soyeuse, riche et corsée, un vin concentré, aux tanins fermes et savoureux à la fois, avec une jolie finale légèrement poivrée, de grande évolution. Le 2014, est de couleur grenat intense, au nez profond et complexe avec des notes de fruits rouges (cerise) et un côté un peu fumé. En bouche, les tanins sont déjà fondus, les fruits très présents avec une touche légèrement boisée et parfaitement fondue. Le 2013, marqué par les fruits noirs, de bouche pleine, ample et velouté, d’une belle concentration, est tout en charme.

    Château MAUVINONSAINT-ÉMILION Château MAUVINON

    Château MAUVINON 

    (SAINT-ÉMILION)
    Famille Tribaudeau
    217, Mauvinon
    33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
    Téléphone :05 57 24 64 79 et 06 10 84 03 97 
    Email : chateaumauvinon@orange.fr 
    Site : www.chateaumauvinon.com 

    Au sommet, tant ce cru possède une véritable typicité, marqué par une alliance entre la finesse et la richesse, le tout lui conférant un potentiel de gardeconséquent. On y voit aussi toute la force du Cabernet franc, sous-estimé par rapport au Cabernet-Sauvignon. Une propriété de 6,50 ha. Sol et sous-Sol : 70% silico-graveleux, 30% sables humifères. Âge moyen du vignoble 30 ans, 65% Merlot, 35% Cabernet franc, vendanges manuelles à la cagette et tri manuel. Cuvaison de 3 à 4 semaines, élevage en barriques de chêne renouvelées par moitié, de 12 à 16 mois. 
    “Pour Brigitte Tribaudeau, le 2016 est un vin élevé sans souffre, c’est un millésime exceptionnel de par la qualité du raisin. Nous l’avons vinifié dans notre nouveau chai et cela a été un plus indéniable. Sélection parcellaire lors de la vendange, petites cuves pour une plus grande souplesse dans le travail, pré-fermentaire à froid à 4°, encuvage gravitaire, le fruit est ainsi bien préservé. Un millésime complet avec beaucoup de couleur, un vin très chaleureux. Le 2015 est un très bon millésime mais 2016, lui est un peu supérieur. 
    La cuvée haut de gamme Gabriel Lauzat est proposée en 2014, 2015 et 2016. C’est une sélection parcellaire, on laisse moins de grappes sur la vigne pour concentrer la vendange, on récolte de nuit à la lampe frontale pour éviter toute oxydation et rentrer des raisins très frais, la vinification se fait en petits contenants. Le vin est plus concentré, exprime bien son terroir, c’est une cuvée très confidentielle qui est de plus en plus demandée. 
    Nous entamons une conversion en Bio et le vignoble sera certifié en 2020. Je n’utilisais déjà plus de désherbant depuis deux ans. Nous avons eu un épisode de gel et il n’y aura qu’une petite production pour le millésime 2017. L’encépagement a un peu évolué : 75% de Merlot, 20% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon.“
    Superbe Saint-Émilion GC 2016, au nez puissant avec des notes de cassis et de framboise cuite, de belle robe soutenue, tout en souplesse des tanins et complexité des arômes, avec des notes de groseille surmûrie en finale, bien corsé. Le 2015, légèrement épicé, aux senteurs où prédominent le cassis et les sous-bois, généreux, d’une belle complexité d’arômes au palais, (cannellefraise des bois, épices...), riche au nez comme en bouche, aux tanins amples, de très belle évolution.
    Le 2014, qui dégage des arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, est charnu, complet et complexe, d'une bouche persistante, où dominent la prune et l'humus, déjà séducteur mais d’excellente évolution. 
    Il y a aussi la cuvée Gabriel Lauzat 2016, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique. Le 2015, de robe brillante et soutenue, dégage des senteurs de fruits rouges cuits et de cuir, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais denses, d’une belle longueur. Le 2014, aux senteurs de petits fruits confits et de sous-bois, est riche en couleur comme en matière, aux tanins ronds mais bien présents, un beau vin charnu et souple à la fois.

    Château ORISSE du CASSESAINT-ÉMILION Château ORISSE du CASSE

    Château ORISSE du CASSE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Danielle Dubois
    248, lieu-dit Lartigue
    33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
    Téléphone :05 57 24 72 75 
    Email : dubricru@terroirsenliberte.com 
    Site : www.terroirsenliberte.com 

    La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l'exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l'exploitation grâce à l'amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan, sont établis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépageterroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts
    Selon Danielle Dubois, “pour le millésime 2018, nous avons eu quelques attaques de mildiou mais cela a été maîtrisé, la conséquence, un peu moins de quantité, je ne suis pas au plein rendement.
    Les vins à la vente en 2019 : Saint-Émilion 2014 puis 2015. Château Orisse du Casse 2013 que je termine avant de proposer le 2014. Et Le Côtes de Castillon Athémis toujours le 2008. Arthémis 2008 est un cru en Côtes de Castillon que je produis seulement certaines années et en quantité très limitée. Le 2008 est une année très riche, j’avais de très beaux raisins, le vin a une belle couleur pourpre, puissants arômes de fruits rouges et d’humus, un vin structuré, les taninssont bien présents et puissants, le bouquet est très fin, grande élégance, beau potentiel de garde, finale d’une grande finesse en bouche. 
    P du Roy, j’ai toujours pour les amateurs quelques vieux millésimes de ce Grand Cru de Saint-Emilion 1998, 1999 et 2002. Des vins à la jolie couleur cuivrée, aux arômes fondus et veloutés, beaucoup de soyeux et de complexité.
    Je suis seule sur le domaine, ce qui n’est pas simple. Je suis les Grands Crus avec les primeurs. Le Château Orisse du Casse 2015 est en bouteilles, le vin est d’une belle structure, couleur soutenue, il a beaucoup d’amateurs mais, peut-être que le 2016 est de qualité supérieure… un millésime plus classique, plus typé, moins chaleureux sans doute. 
    Mon fils Arthur vient travailler avec moi, je souhaiterais lui céder le domaine. Il a fait des études d’ingénieur et de viticulture.“
    On ne peut qu’apprécier son Saint-Émilion GC 2015, coloré et charpenté, de bouche puissante, avec des tanins équilibrés, gras et persistant, où dominent les fruits cuits et le poivre. Le 2014, parfumé, aux notes typiques de mûre, de belle structure, aux tanins soyeux mais bien présents, un vin généreux et souple. Le 2012, se goûte particulièrement bien, corsé, de bouche dense, un vin qui séduit par son intensité, avec ce nez marqué par les fruits noirs et le poivre, des tanins fins et structurés, de très bonne garde, à savouer sur un bœuf bourguignon ou des bouchées aux cèpes. Le 2011, de belle couleurcharnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des senteurs de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, de garde. Le 2009, aux tanins savoureux, d’une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé, un vin à maturité. 
    Il y a aussi la très belle cuvée Arthémis 2008, franchement remarquable en ce moment, tout en arômes, au nez de cerise confite et d’humus, riche, corsé, avec, au palais, des connotations de fraise des bois, veloutée, très harmonieux.

    Château de PASQUETTESAINT-ÉMILION Château de PASQUETTE

    Château de PASQUETTE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Laurence et Marc Vincent
    Lieu-dit Pasquette
    33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
    Téléphone :06 87 03 37 26 
    Email : chateaudepasquette@hotmail.fr 
    Site : www.chateaudepasquette.com 

    Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Saumur), sont tombés sous le charme de cette propriété, un vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, qui bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileuxfaibles rendements. “Notre Saint-Émilion Grand Cru offre un très joli fruit expressif. C'est un vin croquant et au style sincère, c'est un peu “la marque de fabrique” de Pasquette, explique Marc Vincent. Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes en Bio, tout comme au Domaine de la Paleine. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je veux, en effet, qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.”
    Joli Saint-Émilion GC 2016, qui sent la groseille mûre, de robe grenat, riche, aux tanins amples et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, est d’une belle finale aromatique. Le 2015, à la fois puissant et souple, avec des senteurs de fruits rouges complexes (griotte, mûre), c’est un vin de bouche dominée par des nuances de griotte, qui poursuit son évolution.

    Château PETIT MANGOTSAINT-ÉMILION Château PETIT MANGOT

    Château PETIT MANGOT 

    (SAINT-ÉMILION)
    Vignobles Décamps

    33330 Saint-Étienne-de-Lisse
    Téléphone :05 57 40 25 44 
    Email : nadia@petit-mangot.com 
    Site : www.petit-mangot.com 

    La famille Décamps exploite fièrement les terres de Petit Mangot depuis 1934 soit 4 générations. Aujourd'hui, Nadia Bologna-Décamps perpétue avec son mari cette tradition familiale pour apporter une touche contemporaine dans ce beau vignoble. Les 12 hectares exploités sont situés à Saint Etienne de Lisse, à 8 kilomètres à l'est de Saint Emilion. Nos 2 cépages, le Merlot (80%) et le Cabernet-Franc (20%) sont plantés sur un sol de coteaux exposés sud – sud est et pricipalement à tendance argilo-calcaire. Le premier apporte toute sa rondeur et son fruité, une belle et profonde couleur et le second, une structure et ses notes épicées, poivrées. Les méthodes culturales anciennes sont reproduites fidèlement dans un souci d'équilibre entre longévité et rendement des vignes. Notre approche du vignoble est régie par les principes d'une agriculture raisonnée, ainsi la protection phytosanitaire du vignoble est pondérée par les besoins du végétal, de son fruit et la pression des maladies et ravageurs. Depuis plus d'une décennie, le désherbage est uniquement mécanique, sans aucune application herbicide chimique. Les méthodes de vinificationsont elles aussi les plus simples avec la sélection parcellaire au moment des vendanges et un dernier tri des baies avant cuvaison. Grâce à cela et à notre équipement de thermorégulation nous contrôlons au plus juste la période de vinification.
    Très joli Saint-Émilion GC 2016, associant couleur et matière, au nez complexe à dominante de prune, aux tanins présents, avec cette saveur d’épices persistante. Le 2015, riche en bouquet comme en matière, est dense et bien charnu, mêle couleur et strture, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humuscharpenté et typé. Tout en séduction, le Saint-Émilion Grand Cru Miss Petit Mangot 2016, très rond, au nez persistant et subtil à la fois, avec, au palais, des notes de petits fruits cuits (cassis, griotte), aux tanins bien fondus. Quant au Saint-Emilion 2016, il est tout en charme, charnu, tout en nuances aromatiques, coloré.

    Château PIGANEAUSAINT-ÉMILION Château PIGANEAU

    Château PIGANEAU 

    (SAINT-ÉMILION)
    Jean-Baptiste et Vincent Brunot
    1, Jean-Melin
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 55 09 99 
    Email : vignobles.brunot@wanadoo.fr 
    Site : www.vignobles-brunot.fr 

    Vincent Brunot poursuit la tradition familiale qui est de privilégier le fruité et de réduire l’apport de bois neuf. Les vins sont toujours élevés une année en barriques mais avec seulement 25% de bois neuf, on obtient des vins plus veloutés, plus fruités, séduisants avec une aptitude à vieillir mais aussi aptes à être appréciés dans leur jeunesse.“Nous restons raisonnables dans l’élevage en barriques qui ne doit pas masquer notre joli terroir de sables et de graves, et privilégions le bon rapport qualité-prix.”
    “Pour la vendange 2018, nous dit Vincent Brunot, cela dépend car nous avons trois sites. À Saint-Émilion, hormis la perte de récolte, cela s’est bien passé, nous avons obtenu de jolis degrés sans atteindre des sommets alors qu’à Lussac, on frôlait les 14,5°, des vins plus difficiles à vinifier à cause des sucres, ensuite les fermentations malolactiques ont été lancinantes.

    Nous avons à la vente les Château Piganeau Saint-Émilion Grand Cru 2014, 2015 et 2016. Une trilogie très réussie, même gamme de qualité avec des petites nuances selon les millésimes. Par exemple, le 2016 est un vin coloré, assez explosif en bouche, un joli millésime. Ces trois millésimes qui se suivent ont vraiment un air de famille.
    En Lussac Saint-ÉmilionChâteau Tour de Grenet, nous proposons les 2015 et 2016 : deux jolis millésimes sur la souplesse, toutefois, le 2016 est plus puissant, très belle couleur, bel équilibre, un vin plus ensoleillé marqué par un été chaud. En Lalande-de-Pomerol, nous proposons Château Le Gravillot 2014 et 2016, des vins qui plaisent beaucoup, sur le fruit et la souplesse. Quant à notre Bordeaux Supérieur Château Maledan 2016, c’est également une belle réussite. 
    Je suis engagé dans le SME (système management environnemental), c’est le CIVB qui a mis en place ce mouvement. J’intègre un groupe de différents viticulteurs pour mettre en place des moyens afin de mieux respecter l’environnement, il y a un cahier des charges pour obtenir une certification. Depuis déjà deux ans, nous ne faisons plus de désherbages. L’an passé, nous avions investi dans du matériel de travail du rang.
    Une nouveauté, en 2019, nous allons faire un Bordeaux blanc au Château Maledan. Nous avions planté il y a 3 ans du Sauvignon blanc mais aussi du Cabernet-Sauvignon qui vont entrer en phase de production.”
    Voilà, en effet, un remarquable Saint-Émilion GC 2016, de couleur rubis soutenu, un vin typé, très équilibré, bien bouqueté, aux tanins soyeux, au nez complexe dominé par la violette, la prune et la cannelle. Le 2015, tout en bouche, mêlant ce gras caractéristique à des notes finement boisées, un vin d’une jolie concentration, ample et épicé en finale. Le 2014, parfumé, associant couleur et matière, très équilibré, aux tanins mûrs et structurés, au nez de cassis, de griotte et d’épices, ample en finale. Goûtez son Bordeaux Supérieur rouge Château Maledan 2016, charnu, aux tanins savoureux, tout en nuances avec des notes de griotte mûre. Il y a a encore leur Lalande-de-Pomerol Château Le Gravillot 2016, associe finesse et concentration, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense où s’entremêlent des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse. Le 2015, est tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiquesferme et soyeux, avec une bouche savoureuse. Au sommet de son appellation également, le Lussac-Saint-Émilion Château Tour de Grenet 2016, de couleur rubis, riche et structuré, au nez légèrement épicé, aux tanins présents qui commencent à se fondre, très équilibré́, riche et charnu, il est de jolie garde, et s’apprécie dès maintenant sur des magrets de canard et petits pois ou une selle d'agneau en persillé de truffe.

    Château CLOS des PRINCESAINT-ÉMILION Château CLOS des PRINCE

    Château CLOS des PRINCE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Marie-Christine et Gilles Prince
    68, rue Emmanuel Roy (Lieu-dit Ferrandat Sud 33330 St-Laurent-des-Combes)
    33420 Branne
    Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11 
    Email : chateau-closdesprince@orange.fr 
    Site : www.chateau-closdesprince.fr 

    Un vignoble de 4 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d’âge des vignes de 48 ans (80% Merlot et 20% Cabernet franc). Le suivi du vignoble est permanent afin de préserver au maximum les sols et de respecter les vignes. La taille, élément fondamental de la qualité, est précise et limite ainsi les rendements, gage d'excellence. Au chai, on applique le même souci de perfection et de modernité maîtrisée. Vendanges manuelles en cagettes, tris sévères, tapis roulants et tables vibrantes pour une vinification parcellaire, dont une partie est réalisée en "vinification intégrale", une pratique qui confère au vin un soyeux et une élégance délicats.

    “Les vendanges, en 2018, nous précise Gilles Prince, se sont déroulées dans des conditions optimales, tout était là : chaleur, luminosité, ce qui a donné un vin très volumineux avec beaucoup de précision, une intention de fruits très intéressante, un vin structuré, similaire aux millésimes 2009, 1969, 1947. A l’élevage, une belle maturité, un bel équilibre, beaucoup de croquant, beaucoup d’éclat. Nos ventes en 2019 se situent sur les millésimes 2013, 2014, 2015, 2016.”

    Vous allez apprécier ce beau Saint-Émilion GC 2016, avec des notes d’épices, de cerise confite, de mûre et de violette, bien structuré et gras en bouche, il est ample, de très bonne évolution. Dans la lignée, le 2015, de robe rubis profond, ample et franc en bouche, aux tanins soyeux, un vin qui délivre des arômespuissants de fruits rouges bien mûrs, charnu, avec des nuances épicées au palais. Le 2014, est un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche, de belle évolution. 
    Excellente cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2012, mêlant structure et charnu, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’une belle longueur, idéale avec un filet de veau en croûte de cèpes ou un bœuf à l'aigre-doux.

    Château La ROSE-POURRETSAINT-ÉMILION Château La ROSE-POURRET

    Château La ROSE-POURRET 

    (SAINT-ÉMILION)
    Philippe et Laure Warion
    1, La Miolle
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 71 13 
    Email : contact@la-rose-pourret.com 
    Site : www.la-rose-pourret.com 

    Un vignoble familial (depuis 5 générations) de 8 ha d’un seul tenant. La génération actuelle maintient la tradition en travaillant avec passion les Merlot (75%) et Cabernet franc (25%), plantés sur des sols argilo-sableux sur crasse de fer et sablesanciens. Labours, vendanges manuelles, vinification traditionnelle, élevage en barriques neuves renouvelées par 1/3 chaque année...
    Beau Saint-Émilion GC 2016, avec un nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, mêle rondeur et harmonie, aux tanins amples, très équilibré au nez comme en bouche. Le 2015, de couleur profonde, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois, mêlant concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction, d’excellente garde. Le 2014, qui mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, aux notes très caractéristiques de cuir et de fruits confits. Excellent 2012, dense et puissant au nez comme au palais, avec ses taninssoyeux, au nez de fruits cuits (myrtille, fraise des bois), de bouche finement épicée.

    Château ROYLLANDSAINT-ÉMILION Château ROYLLAND

    Château ROYLLAND 

    (SAINT-ÉMILION)
    Martine et Jean-Bernard Chambard
    1, Roylland
    33330 Saint-Emilion
    Téléphone :05 57 24 68 27 et 06 12 33 31 89 
    Email : chateau.roylland@orange.fr 

    En 2010, Martine et Jean-Bernard Chambard jusqu'alors investis dans les établissements de santé, deviennent les nouveaux propriétaires. Dès leur arrivée, ils entreprennent de grands travaux : rénovation totale des chais, des salles de réception et de dégustation. Dans les communs du Château, ils créent le Gîte du Roy, « un hébergement haut de gamme, classé Super Host qui accueille des visiteurs du monde entier. 
    Dans le même temps, ils procèdent à une valorisation des vignes avec des investissements dans la replantation de parcelle et la mise en oeuvre d'un complantage régulier et suivi. Une agriculture raisonnée est pratiquée pour le maintien d'une biodiversité importante des sols (lombrics ... ) et des insectes. Passionnés de la vigne et du vin, Martine et Jean-Bernard dirigent leur domaine avec la même rigueur et les mêmes exigences qui étaient les leurs dans le domaine de la médecine.
    Beau Saint-Émilion GC 2016, aux senteurs de cassis mûr et d’épices, un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, avec des connotations de fruits à noyau et de cannelle, finement toastées, un vin de garde. Le 2015, médaille d’Or Paris 2015, avec des arômes de fruitsrouges mûrs, de cannelle et de fumé, aux tanins équilibrés, est un vin bien corsé et de très bonne évolution. On retrouve aussi le 2014, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration, mais tout en rondeur, représentative du millésime, un vin charnu et parfumé au palais, de très bonne garde. Le 2012 est généreux, avec des nuances de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, de charpente solide et fine à la fois, savoureux comme le 2011, plus rondgénéreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassiscannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux.

    Château LA TOUR DU PIN FIGEACSAINT-ÉMILION Château LA TOUR DU PIN FIGEAC

    Château LA TOUR DU PIN FIGEAC 

    (SAINT-ÉMILION)
    Famille Giraud
    4, Cheval Blanc Ouest
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 51 06 10 
    Email : giraud.belivier@wanadoo.fr 
    Site : www.giraud-belivier.com 

    Au sommet. Les 11 ha de vignes bénéficient d’un sol graveleux et argilo-siliceux avec un sous-sol très ferrugineux permettant aux vignes âgées de 40 ans de produire le meilleur. L’encépagement est réparti pour 75% de Merlot et 25% de Cabernet franc. Les fermentations sont longues et surveillées, le vieillissement se fait en fûts de chêne.
    Voilà un grand Saint-Émilion GC 2016, de charpente élégante mais dense, aux tanins présents et fondus à la fois, ample, d'une belle finale, tout en nuances avec des notes de griotte, de fumé et d'épices. Le 2015, est ferme, tout en bouche, d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, aux senteurs de fruits rouges surmûris. Le 2014, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de prune mûre et de poivre, intense au nez comme en bouche, un beau millésime, ample et chaleureux, à prévoir sur un filet de bœuf à la salardaise ou un lièvre en crépinettes. Le 2013, est parfumé, ample, séveux et persistant, avec ces notes de fraise et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche franche, où se retrouvent des notes de framboise mûre et de sous-bois. Le 2012, est riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, très typé. Le 2011, de couleur soutenue, est structuré, aux senteurs intenses, de charpente élégante, très parfumé (fruits cuits, poivre), d’une belle finale. Voir le Château Le Caillou, à Pomerol.

    Clos TRIMOULETSAINT-ÉMILION Clos TRIMOULET

    Clos TRIMOULET 

    (SAINT-ÉMILION)
    Guy, Alain et Joël Appollot
    3, Trimoulet
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 71 96 
    Email : contact@clos-trimoulet.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet 
    Site : www.clos-trimoulet.com 

    Au sommet. De forte personnalité, les frères Appollot, Alain et Joël, continuent d’appliquer la même philosophie que leur père, Guy Appollot. Des vignerons qui s’adaptent à leur terroir et savent en tirer le meilleur vin possible, grâce à l’anticipation, au sens de l’observation et à leur grande expérience. Chaque année, ils essayent de tirer la quintessence du millésime, avec humilité́, s’effaçant devant la Nature, qui reste reine. Le Domaine est certifié HVE niveau 3.
    “Vendange 2018 : très bel été, belle arrière-saison ce qui nous a donné une très bonne maturité, 2018 est un très beau millésime qui est à l’élevage en barriques durant 12 à 14 mois, nous précise Alain Appollot. Les Cabernets étaient très jolis, les Merlots très soyeux, le vin est très concentré.
    Millésime 2017 : nous avons récolté une petite quantité à cause du gel de printemps, mais ce qui a été vendangé était de très belle qualité cela donne un millésime assez classique.
    Nous commercialisons nos 2016. C’est un excellent millésime, dense et savoureux. Les raisins étaient très mûrs. La très belle arrière-saison a eu une incidence majeure, les vins ont beaucoup de concentration, ils sont riches avec des tanins puissants mais pas dominants, c’est le côté soyeux qui domine, ce sont des vins très plaisants.
    Château Chevalier Saint-Georges 2015 et 2016 sont de la même veine que Clos Trimoulet avec des durées d’élevages qui diffèrent un peu. L’élevage est un peu plus court pour Chevalier Saint-Georges, cela lui permet de conserver un caractère plus vineux, plus fruité.
    Ces dernières années, nous avons eu une très jolie série de millésimes. Je remarque que c’est souvent la fin août qui fait la qualité du millésime. Nous avons maintenant beaucoup de soleil en septembre et jusqu’à début octobre, on peut ramasser de très jolis raisins à pleine maturité. Nous essayons toujours de faire de mieux en mieux d’une année sur l’autre, de nous adapter au millésime pour en ressortir le meilleur !” 
    Vous allez vous faire plaisir avec leur Saint-Émilion GC 2015, très parfumé (humus, griotte mûre), alliant couleur et matière, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre noir, d’une jolie finale finement épicée, un vin d’excellente évolution. 
    “Le 2015 est un millésime charnu, poursuit Alain Appollot, structuré, au bon potentiel de garde qu’il faudra laisser un peu vieillir pour vraiment l’apprécier. Il est très typé Saint-Émilion, c’est un très joli millésime avec de la finesse et de l’élégance. Arômes bien présents de fruits rouges et même de fruits noirs, très jolie couleur profonde.“
    Le 2014, médaille d’Or, au nez délicat, mêlant puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d’une grande harmonie, séveuxgénéreux aux papilles. Le 2013, médaille d’Argent Bordeaux, se goûte parfaitement, de robe rubis profond, généreux, un vin persistant au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins fins, aux connotations de cassis mûr et de truffe en finale.
    Le 2012, médaille d’Or Bordeaux, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, a des notes de fruits rouges et de réglisse, un vin bien charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches. Le 2011, lui aussi médaille d’Or Bordeaux, est excellent, parfumé (humus, griotte, mûre), tout en bouche, aux taninsamples, au nez complexe (violette, fraise des bois), est très chaleureux. Superbe 2010 (médaille d'Argent), un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, très équilibré, aux Arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent. 
    Au sommet de son appellation également, leur Montagne-Saint-Émilion Château Chevalier Saint-Georges 2016, d’une belle couleur rubis profond, avec des Arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, c’est un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de souplesse. Le 2015, dégage un nez complexe à dominante de fruits frais, avec des nuances d’épices et de truffe, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, très chaleureux. Le 2014, est de couleur cerise soutenu, aux Arômes puissants de fruits cuits et d’épices, d’un bon équilibre, aux tanins fermes et fondus à la fois, un vin de très bonne garde. Le 2013, est tout à fait réussi, très qualitatif. Un vin assez fruité, assez fin, pas de grosse puissance tannique, des vins qui se dégusteront assez facilement. Le 2012, est un vin très équilibré avec des tanins plus souples, un vin d’une belle harmonie, d’une belle structure aux Arômesfruités très flatteurs.

    Château VIEUX RIVALLONSAINT-ÉMILION Château VIEUX RIVALLON

    Château VIEUX RIVALLON 

    (SAINT-ÉMILION)
    Alexandre Plocq - Scea Bouquey Rivallon
    3, Le Rivallon
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 51 35 27 
    Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr 
    Site : www.chateau-vieux-rivallon.com 

    D'une superficie de 20 ha, le Château est situé sur la commune, au pied du coteau, à l'ouest de la cité médiévale, sur un sol tantôt silico-argileux, tantôt silico-calcaire. 
    Superbe Saint-Émilion GC Cuvée Charles 2015, il est gras et corsé, d'une grande finesse, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte cuite, aux tanins denses, d'une jolie finale, de belle évolution. 
    Excellent Saint-Émilion GC 2015, 60% Merlot, 35% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon et Pressac, vieilles vignes âgées de 35 ans en moyenne, de jolie robe grenat intense, avec ce bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, est riche et rond, de bouche pleine. 
    Le 2014, aux connotations de prune macérée et d’épices, ample, charnu, est bien classique de ce joli millésime, et vous l’apprécierez dès aujourd’hui, notamment, avec un filet de bœuf et foie gras ou une pintade.
    Château BALESTARD La TONNELLESAINT-ÉMILION Château BALESTARD La TONNELLE

    Château BALESTARD La TONNELLE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Jacques et Thierry Capdemourlin

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 62 06 
    Email : info@vignoblescapdemourlin.com 
    Site : www.vignoblescapdemourlin.com 

    Remarquable Saint-Émilion GCC Château Balestard La Tonnelle 2016, de couleur soutenue, très équilibré, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin très bien élevé, gras, tout en bouche, d’une belle persistance, idéal lors de vos repas de famille ou entres amis sur une cuisine traditionnelle, de terroir. Le 2015, est un vin avec beaucoup de structure, très bien équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de bouche ronde mais puissante, dominée par les fruits macérés et l'humus, de fort belle garde. Le 2014, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé. “Concernant le 2014, nous avons vendangé vers la mi-octobre. Dans l’ensemble de nos propriétés les robes sont homogènes, le vin est généreuxvineux, ample, notes de cerise noire et de truffe, bouche superbe, dense et racée, des tanins remarquablement enrobés par un boisé délicat. Finale longue et persistante, un superbe vin de garde. Pour le Château Cap de Mourlin, la robe est grenat intense, notes de fruits noirs, attaque franche et fraîche, belle concentration, tanins serrés, gras et onctueux, un très grand vin de terroir. Nous cherchons à obtenir cette complexité aromatique en vendangeant tardivement et en faisant de petits rendements de 35hl/ha. Nous avons prolongé l’élevage en barriques de 15 à 18 mois.” Le 2013, de robe grenat foncé, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, aux tanins harmonieux, tout en bouche, fin et corséà la fois, un vin charmeur. 
    Séduisant Saint-Émilion GCC Château Cap de Mourlin 2016, aux nuances de truffe et de framboise, aux tanins souples, mêlant charpente, élégance et puissance aromatique, de couleur pourpre, avec des senteurs de fruits rouges surmûris. Le 2015, 14 ha de vignes, est généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassiscannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux. Le 2014, qui mêle concentration d’arômes et ampleur, a des notes de cerise noire macérée, de cuir et d’humus, a une bouche savoureuse. Joli 2013, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, est un joli vin, avec des senteurs de cassis et de cuir, d’une grande souplesse au palais. 
    Quant à leur Montagne-Saint-Emilion Château Roudier 2016, avec un nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, qui mêle rondeur et harmonie, aux tanins amples, est très équilibré au nez comme en bouche. Le 2015, toujours à la tête de son appellation, très classique, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, c’est un vin au nez de fruits rouges surmûris, légèrement épicé en finale, de très bonne charpente, de bouche puissante.

  • LOIRE : LES VINS N'ONT JAMAIS ETE AUSSI BONS !

    Top Vignerons Région Val De Loire

     
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

     

    Prix d’Honneur 

    Jean-Charles Borgnat (Commanderie)
    Bruno et Patricia Denis (Renaudie)
    Famille Godineau
    Jean-Christophe Mandard
    Pierre Picot (Chaillot)
    Sheilla et François Plumejeau (Gonorderie)
    Jean-Max Roger
    Marc et Laurence Vincent (Paleine)

     

    Prix d’Excellence 

    Famille Le Capitaine
    Stéphane Réal

     

    Satisfecits 

    Bruno et Nicolas Lecomte
    Eric Louis
    Romain Paire (Pothiers)
    Jean-Claude Roux
    Anne-Cécile Roy
    Frédéric Sigonneau (L'R)
    Christian Thirot-Fournier

     

  • PARUTION MILLESIMES 2019 : LES QUATRE CHINON INCONTOURNABLES

    Le LOGIS de la BOUCHARDIERECHINON Le LOGIS de la BOUCHARDIERE

    Le LOGIS de la BOUCHARDIERE 

    (CHINON)
    Serge et Bruno Sourdais
    La Bouchardière
    37500 Cravant-Les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 04 27 
    Email : info@sergeetbrunosourdais.com 
    Site : www.sergeetbrunosourdais.com 

    Un vignoble de 50 ha réparti pour les 3/4 en coteaux et 1/4 en plateaux, planté en Cabernet franc, avec un âge moyen des vignes de 30 ans, les plus vieilles atteignant 80 ans, plantées sur des sols à dominante argilo-siliceuse sur les plateaux et les coteaux, et des sols de sable et de graviers en plaine. 
    On se régale toujours avec le Chinon cuvée Les Clos 2016, Cabernet franc sur sol argilo-silicieux, très pauvre avec beaucoup de silex et de l'argile rouge en sous sol, dominé par la fraise des bois mûre et l’humus, mêle finesse et concentration, bien charnu, d’une belle longueur en bouche, aux tanins équilibrés. Très beau Chinon Les Cornuelles 2016, Cabernet franc, élevé en foudres et barriques pendant 18 mois, au nez dominé par le cassis mûr et l'humus, aux taninsprésents mais bien soyeux, de couleur pourpre, Goûtez aussi le Chinon cuvée Sourdais Taveau 2017, au nez persistant de framboise, aux tanins bien enveloppés, très abordable. Le Chinon cuvée la Bouchardière 2017, Cabernet franc, est ferme et bouqueté, de finale ronde, qui allie intensité et souplesse. Et le Chinon cuvée Le Chêne Vert 2016, Cabernet franc, élevé 1 an en barriques, un vin avec ces notes caractéristiques et persistantes de cerise, de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais très fins, il est complet et gras. Nous apprécions également le Chinon rosé 2017, Cabernet francsaignée avec macération à froid des jus entre 24 et 48 heures, de jolie teinte saumonée, toute en gourmandise.

    Domaine des BOUQUERRIESCHINON Domaine des BOUQUERRIES

    Domaine des BOUQUERRIES 

    (CHINON)
    Guillaume et Jérôme Sourdais
    4, Les Bouquerries
    37500 Cravant-Les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 10 50 
    Email : gaecdesbouquerries@wanadoo.fr 
    Site : www.domainedesbouquerries.com 

    Depuis 1935, la famille exploite le domaine des Bouquerries. Guillaume et Jérôme de pérennisent le développement de ce domaine de 29 ha. Les vignes sont enherbées et les contre-bourgeons éliminés afin de maîtriser les rendements
    Une référence avec le Chinon cuvée Confidence 2015, corsé, de belle robe soutenue, ample et distingué, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits bien mûrs. On se fait aussi plaisir avec le Chinon blanc Coteaux de Sonnay 2017, il est très séduisant, de robe pâle, brillante et limpide, un vin gras, qui associe la fraîcheur à l’élégance, et une jolie complexité aromatique. 
    Dans la même lignée le Chinon rouge Tradition 2017, intense, belle rondeur, ferme en bouche, tout en nuances aromatiquesfruitsrouges, épices. Goûtez aussi le Chinon rosé Plaisir 2017, de robe délicate, c’est un vin régulièrement réussi souplefrais, puissant en bouche, parfumé (rose, fraise...), sec et suave à la fois. Et pour finir le Chinon rouge cuvée Royale Vieilles vignes 2017, un vincomplexe, intense et charmeur, bien typé, qui sent bon les fruits cuits.

    Domaine GOURONCHINON Domaine GOURON

    Domaine GOURON 

    (CHINON)
    Laurent et Stéphane Gouron
    2, La Croix-de-Bois
    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 15 33 
    Email : info@domaine-gouron.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/gouron 
    Site : www.domaine-gouron.fr 

    Au sommet, Laurent et Stéphane, vinifient et commercialisent ensemble les vins provenant des 27 ha morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaires et argilo-siliceuses, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruitéeen plaine et corsée sur les coteaux. Toute l’année un travail important est effectué à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de l’environnement. Les vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété. 
    “Malgré une sécheresse importante de juillet à octobre, nous dit Laurent Gouron, le 2018 nous a surpris par une très bonne quantité et une qualité extraordinaire, avec de belle maturité, aux fruits noirs bien mûrs, une belle longueur en bouche. Les premières cuvéesseront friandes et bien équilibrées et de très grands vins de garde arriveront ultérieurement.
    Les ventes en 2019 : cuvée Domaine rouge et rosé 2018, cuvée Terroir 2017, Chinon rouge vieilles vignes 2014, blanc 2017.”
    Vous allez adorer ce Chinon rouge cuvée Vieilles vignes 2014, un pur Cabernet franc issu de vignes de plus de 45 ans, puissant et complexe, avec des nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices, c’est un vin aux tanins bien fondus, bien équilibrés, charnu, d’excellente garde.
    Leur Chinon cuvée Terroir 2017, a une jolie robebouqueté, un nez de petits fruits rouges macérés, une très bonne charpente, il est très charmeur et tout en rondeur.
    Remarquable Chinon rouge 2018, (fermentationmacération, puis élevage en cuves Inox), souple parfumé (griotte, prunehumus), bien charnu, d’une bonne longueur en bouche, aux tanins mûrs et savoureux. Et le Chinon rosé, de robe très limpide, au nez subtil de fraisesec et friandvif et parfumé en bouche.

    Domaine de NOIRÉCHINON Domaine de NOIRÉ

    Domaine de NOIRÉ 

    (CHINON)
    Odile et Jean-Max Manceau
    160, rue de L'Olive
    37500 Chinon
    Téléphone :02 47 93 44 89 
    Email : contact@domainedenoire.fr 
    Site : www.domainedenoire.com 

    Un vignoble de 15 ha où Jean-Max et Odile Manceau, forts de 30 ans d'expérience, redonnent ses lettres de noblesses à ce terroir réputé. L'encépagement est composé exclusivement de Cabernet franc dont certaines vignes ont plus de 50 ans. Le Domaine a le label Agriculture Biologique depuis 2014.
    Pour Olivier Robin, collaborateur de Jean-Max Manceau, “grâce au beau temps d’Août et de Septembre, l’année 2018 a été superbe, en qualité et aussi en quantité avec des volumes satisfaisants dans les trois couleurs. Les rouges sont fruités, sur la cerise, avec des arômes épicés. Les blancs sont de 2 types, les uns, élevés en amphores sont minéraux, les autres, élevés en barriques sont floraux et tanniques. Les rosés de presse ont des notes de pêches de vigne. En vente en 2019, les rosés 2018, les rouges 2014 et 2015, les blancs2019 puis 2017.
    Trois cuvées ont retenu l’attention du jury du Concours des Ligers lors de la 23e édition du Salon des Vins de Loire à Angers. Médaille d’Or pour la cuvée Soif de Tendresse 2018, et médailles d’Argent pour les cuvées Amphora 2017 et Élégance 2017.”
    Toujours de beaux Vins, notamment avec ce Chinon Caractère 2014, Cabernet francvignes de 45 à 70 ans en moyenne, c’est une référence, classique, de robe soutenue, au nez puissant, aux connotations de petits fruits cuits et de cuir, corsé en bouche, de garde. Tout comme le Chinon Élégance 2015, Cabernetfrancvignes de 35 à 50 ans en moyenne, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fruits à noyau, aux tanins présents mais savoureux, de garde également. 
    Très gourmand le Chinon Soif de Tendresse 2017, Cabernet francvignes de 25 à 30 ans en moyenne, au nez dominé par la fraise et la mûre, riche, structuré, d’une jolie finale, un vin classique, aux tanins mûrs.
    Goûtez aussi le Chinon rosé, de belle teinte, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, très charmeur.
    Côté œnotourisme : embarquez sur la gabare de Julien Ayrault au port de Chinon pour une promenade gourmande à la découverte des Vins du domaine, une dégustation commentée et admirez les vues sur la forteresse de Chinon et les rives de la Vienne.
    Découvrez les Apéros-Concerts de l’été (blues, jazz, rock, chansons) !

  • GUIDE ALSACE : LES VIGNERONS INCONTOURNABLES

    Nous commençons les dégustations pour le prochain GUIDE 2020, qui paraît fin Août.

    Pour l'Alsace, à ce jour (cette liste peut évoluer, selon les dégustations), voici les incontournables du Guide actuel !

    Top Vignerons Région Alsace


    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

     

    Prix d’Honneur 

    Rémy Gresser
    Louis Hauller
    Georges Klein
    Robert Klingenfus

     

    Prix d’Excellence

    Martine Becker

    Satisfecits 

  • LES CÔTES DE BORDEAUX INCONTOURNABLES

    39-2.jpg3476-2.jpgDans les appellations de Côtes, on peut passer du sublime au vin “dépersonnalisé”, selon les expositions, les sols, la complémentarité des cépages... et la main de l’homme.Les propriétaires talentueux se démarquent aisément des autres, et c’est ainsi depuis des décennies. De Cars à Tauriac, de Lestiac à Saint-Magne-de-Castillon, Les meilleurs signent de beaux vins de caractère, puissants ou soyeux, vifs ou suaves, et c’est tant mieux.

    - Côtes-de-Bourg Dénommée la “Suisse girondine” à cause de son relief accidenté qui ondoie de coteaux en vallons, la région de Bourg (3 950 ha) est baignée par la Dordogne. On trouve ici une réelle typicité, un style qui lui est propre, où le Merlot prédomine souvent, et vient s’allier aux Cabernets pour créer ces vins qui associent puissance et charme, et possèdent une belle longévité.

    - Côtes de Bordeaux. A l’exception des Côtes-de-Bourg, les autres appellations se sont regroupées pour l’intitulé des “Côtes de Bordeaux” (12 000 ha et 950 producteurs). Six appellations : Côtes de Bordeaux (possibilité de faire des assemblages), Blaye Côtes de Bordeaux, Cadillac Côtes de Bordeaux, Castillon Côtes de Bordeaux, Francs Côtes de Bordeaux et Sainte-Foy Côtes de Bordeaux.

     

    CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
     
    LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE


    Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
     
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSES

    COTES-DE-BOURG
    MOULIN VIEUX (Bl)
    FALFAS
    GRAND-MAISON
    HAUT-MACO
    HAUT-MOUSSEAU
    CADILLAC
    COTES-DE-BORDEAUX
    MARSAN (Bl)
    FAUGAS
    HAUTS DE PALETTE
    MELIN
    PAYRE (Bl)
    RICAUD
    CASTILLON
    COTES-DE-BORDEAUX
    ARTHUS
    BEYNAT (Bl)
    CANON MONSEGUR
    BLAYE
    COTES-DE-BORDEAUX
    BERTHENON (Bl)
    Les GRAVES (Bl)
    HAIE (Bl)
    LAGARDE
    PONT LES MOINES (Bl)
    VALENTIN
    CANTINOT



    DEUXIEMES GRANDS VINS
     CLASSES

    COTES-DE-BOURG
    CÔTS
    PUY D'AMOUR
    REYNAUD
    COLBERT
    GRAND LAUNAY
    GRAVES DE VIAUD*
    CASTILLAC
    COTES-DE-BORDEAUX
    ANNICHE
    BELLEVUE*
    CEDRES
    GENISSON
    MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
    CASTILLON
    COTES-DE-BORDEAUX
    PILLEBOIS
    BLAYE
    COTES-DE-BORDEAUX


    GRAND MOULIN*
    GRAVES D'ARDONNEAU
    PETIT BOYER
    ESPERANCE*
    TERRE BLANQUE
    MAYNE-GUYON
    MOINES

    TROISIEMES GRANDS VINS CLASSES

    COTES-DE-BOURG
    CASTILLAC
    COTES-DE-BORDEAUX
    (CARIGNAN)
    CASTILLON
    COTES-DE-BORDEAUX
    BLAYE
    COTES-DE-BORDEAUX


    (LACAUSSADE SAINT MARTIN*)
    (PETITS-ARNAUDS)
    (SEGONZAC)
    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD  
  • LES VINS PARFAITS SUR UN TAGINE

    Tajine d'agneau

    Tajine de souris d'agneau

     

    Tajine aux aubergines

    Tajine de boeuf aux pois chiches

     

    Tajine de veau aux fèves et artichauts

    Tajine aux citrons confits

     

    Tajine de daurade au fenouil

    Tajine de pigeons aux dattes

     

    Tajine aux légumes et citrons confits

    Tajine de poulet aux pruneaux

     

    Tajine de poulet aux patates douces

    Tajine de poulet aux citrons confits

     

    Tajine de volaille au cumin

    Tajine d'agneau aux pruneaux

     

    Tajine de poulet aux aubergines

    Tajine de sardines aux légumes

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu