Avertir le modérateur

BOURGOGNE : CINQ APPELLATIONS, CINQ TENORS


Domaine des MONTS LUISANTSMOREY-SAINT-DENIS Domaine des MONTS LUISANTS

Domaine des MONTS LUISANTS 

(MOREY-SAINT-DENIS)
Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96 
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants 

Au domaine, le 2017 s’annonce d’excellente facture, nous dit Jean-Marc Dufouleur, et si les deux prochaines décennies devaient être égales aux deux dernières, il n’y aurait pas à porter plainte, tant la nature a choyé la Bourgogne. Source d’émotions fortes au printemps par une série de 3 épisodes de gel qui
n’ont pas manqué d’impacter le volume de la récolte, au final, le millésime est excellent. le 2016 est un très beau millésime, très proche du 2010, solaire et puissant, mais pas trop, fondu, jamais assez.
Le 2015 a tout pour lui. Généreux et soyeux, sa puissance flirte avec l’élégance. C’est un gros numéro.
Et que dire des 2014 et 2012, des 2011 et 2009… C’est beau, c’est bon. C’est racé et il y a du vin. De robe pourpre ou tuilée, exaltant des arômes de violette, de cassis, de musc, d’épices ou de sous bois, riche de tannins soyeux et savoureux, opulent, souple, puissant ou gras, mais toujours servi à table, le choix du vin, ici, n’est plus qu’affaire de préférence, et de circonstance.
Pourquoi pas :
- Morey Saint Denis, en Pierre Virant 2013… sur un bar grillé
- Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants 2010… et Charolaise, Limousine ou Blonde d’Aquitaine
- Morey Saint Denis 1er Cru les Genavrières 2007… contre un coq au vin
Clos de la Roche, Grand Cru 2000… sur une ronde des fromages
Chacun saura comment, et plus que tout, avec qui, partager sa DML.”

Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2015, sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chênependant 18 mois, de grande race, soyeux, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, musc, épices...), alliant puissance et finessegras et intensité, tout en bouche, harmonieux, de garde. Le 2014 est aussi l’archétype de ce que doit être un très grand vin bourguignon où le velouté s’allie à la structure, la complexité d’arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d’une matière pleine et riche, un très grand vin. Le 2013, coloré et intense, aux tanins bien équilibrés, mêle charpente et souplesse, très élégant, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, riche au palais, d’excellente évolution. 
Le 2012 est superbe, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction, un grand vin parfait sur un rôti de veau en croûte ou un canard aux navets, notamment. 
Remarquable 2011, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par la mûre, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde comme ce grand 2010, très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche voluptueuse, complexe, où s’entremêlent le poivre, la prune, le cuir et la cannelle. 
Exceptionnel 2009, puissant, aux tanins fondus, avec ces notes si caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, de garde. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannellegras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois qui se goûte remarquablement actuellement. 
On poursuit avec ce 2006, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, de bouche étoffée, associe ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées, formidable avec une pastilla de pigeon ou une bécasse flambée. Le 2005, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, est un vin puissant et gras, de très belle intensité, avec, en finale, des nuances de kirsch et d’humus.

Domaine BERTHAUT-GERBETFIXIN Domaine BERTHAUT-GERBET

Domaine BERTHAUT-GERBET 

(FIXIN)
Amélie Berthaut
9, rue Noisot
21220 Fixin
Téléphone :03 80 52 45 48 
Email : contact@domaine-berthaut.com 
Site : www.berthaut-gerbet.wine 

Exploitation familiale (6e génération) de 16 ha. Les vignes sont cultivées dans le souci du respect du terroir, peu d’engrais et le minimum de traitements phytosanitaires afin de respecter l’environnement. Les vins sont élevés en fûts de chêne 18 à 24 mois selon les appellations et les millésimes, dont 20% en fûts neufs. Amélie Berthaut a repris les vignes de sa mère (Gerbet), plus celles de son père (Berthaut). Le millésime 2016 est actuellement disponible.
Le Fixin Premier Cru Les Arvelets 2015, de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et d’épices, est complexe, d’une très belle charpente, aux tanins riches, un vin bien corsé, tout en bouche. Excellent Fixin Les Crais 2016, élevé 15 mois en fûts, riche en couleur comme en charpente, aux taninsamples, corsé, tout en bouche, chaleureux, aux nuances de fraise et de truffe, quand le 2015 développe des notes de cerise confite et d’humus, une bouche chaleureuse où dominent la mûre et la groseille, parfait, par exemple, sur un bœuf braisé aux carottes ou un foie de veau à la vénitienne. 
Très grand Gevrey-Chambertin Clos des Chezeaux 2015, élevé 15 mois en fûts, issu d'un petit Clos situé juste en dessous des Premiers Crus, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, tout en bouche. 
Le Vosne-Romanée 2015, élevé 13 mois en fûts, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, est très équilibré, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. Le 2015, est un vin de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre blanc, bien charnu, très typique, complexe, avec des saveurs intenses. 
Il y a aussi ce Vosne-Romanée Premier Cru Les Petits Monts, avec ce côté “fumé”, charmeur mais intense, au nez de prune, de sous-bois et de cerise à l’eau-de-vie, un vin bien marqué par son terroircharnu en bouche, d’excellente évolution.

Pierre BOURÉE FilsGEVREY-CHAMBERTIN Pierre BOURÉE Fils

Pierre BOURÉE Fils 

(GEVREY-CHAMBERTIN)
Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 25 
Email : contact@pierre-bouree-fils.com 
Site : www.pierre-bouree-fils.com 

Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. En 1922, son fils Bernard lui succède et crée l’enseigne actuelle: Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes- Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd’hui, Bernard et Jean-Christophe Vallet dirigent la maison.
Exceptionnel Charmes Chambertin Grand Cru 2012, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), est riche, très classique, typé comme nous les aimons, un vin aux tanins fermes et fondus à la fois, de garde. Son Closde la Roche Grand Cru 2012 est particulièrement charmeur, aux tanins enrobés, un vin typé, ample, de bouche puissante, au nez envoûtant avec ces notes de violette et de pruneau.
Le Gevrey-Chambertin Clos de la Justice 2012, intense, est harmonieux, aux notes de sous-bois et de griotte mûre, de bouche ample et fondue, classique de ce millésime, un vin charnu, très parfumé, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs au palais. Le Gevrey-Chambertin 2015, complet, parfumé au nez comme en bouche (violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins amples, mêle puissance et finesse. À noter, La Table de Pierre Bourée, où l’on propose des menus-dégustation avec 5, 7 et 9 vins.

Domaine de la POULETTENUITS-SAINT-GEORGES Domaine de la POULETTE

Domaine de la POULETTE 

(NUITS-SAINT-GEORGES)
François et Françoise Michaut-Audidier
103, Grande Rue
21700 Corgoloin
Téléphone :03 80 62 98 02 
Télécopie : 01 45 25 43 23 
Email : infos@poulette.fr 
Site : www.poulette.fr 

Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine. 

Les vendanges 2017, nous dit François Michaud, ont été précoces et de belle qualité, les raisins particulièrement sains laissent espérer un millésime très équilibrésoyeux, élégant, représentatif de la Bourgogne, et, pour compléter, la quantité était bien présente. A mon avis, ce millésime 2017 n'est pas très éloigné du 2010.
En vente en 2018 : les Coteaux Bourguignons et Nuits-Saint-Georges 2015, les Premiers Crus les Poulettes 2009, 2011, 2012, les Vaucrains 2012 et 2015, les Blancs 2015 et 2016. Désormais les Bourgognes 2017 auront l'appellation côte d’Or en blanc et en rouge.
Leur fille, Hélène Gaudeul, a créé une nouvelle société pour qu'ainsi la marque Domaine de la Poulette continue sous son impulsion et en accord avec ses parents. 
Une nouvelle cuverie vient également d'être installée.

Située sur une parcelle à Vosne-Romanée, la cuvée Corvée au Prêtre provient d'une vigne âgée et doit son nom au curé qui faisait travailler les vignes à sa façon. Elaboré en cuvaison froide, ce vin a de remarquables arômes et peut être bu jeune ou vieillir plusieurs années.
De nombreuses médailles viennent, chaque année, récompenser le travail accompli : médaille d'Argent au Concours des Vins de Lyon pour le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2011, médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris 2016 pour le Côtes de Nuits-Villages Blancs 2014, Burgondia d'Or 2016 et médaille d'Argent au Concours Féminalise 2016 pour le Côtes de Nuits-Villages Blancs 2013, Burgondia d'Or en 2016 pour le Bourgogne Blanc 2013 !
Vous allez aimer comme nous ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Poulettes 2012, d’un joli pourpre foncé, avec des arômes prononcés de musc, de fraiseet de sous-bois, un vin de bouche dense, aux tanins bien ronds, subtil, bien typé. Le 2009 est vraiment superbe actuellement, de couleur carmin, charnucomme il se doit, au nez où dominent la cerise confite et les épices, aux tanins concentrés et fondus à la fois, bien charpenté, tout en séduction, idéal avec des paupiettes de veau en cocotte ou des noisettes d'agneau aux flans de légumes.
Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2015, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs cuits, tout en finesse tannique, ample et de belle structure, très prometteur, quand le 2012, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins très étoffés, est un vin velouté où l’élégance s’exprime à plein, idéal, notamment, avec un filet de veau en croûte de cèpes ou un bœuf à l'aigre-doux. 
Goûtez aussi le Côte De Nuits Villages blanc 2015, avec un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, et le Bourgogne blanc Chardonnay 2015, de très jolie robe, un vin aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, associant souplesse et vivacité.

Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIRMARSANNAY Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR

Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR 

(MARSANNAY)
Patrice Ollivier
44, rue de Mazy
21160 Marsannay-la-Côte
Téléphone :03 80 52 21 12 
Email : fougeraydebeauclair@wanadoo.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/fougeraydebeauclair 
Site : www. fougeraydebeauclair.fr 

Coup de cœur pour ce Marsannay Les Saint Jacques rouge 2015, très typé (sols argilo-calcairesavec une forte présence de pierres et fossiles), au nez de prune mûre et de violette, corsé, est un vin de robe pourpre soutenu, à la fois rond et intense en bouche, un vin à prévoir sur une selle de mouton ou une poularde truffée aux légumes.
Le Marsannay rouge les Favières 2016, rond, avec des arômes de fruits bien mûrs, notamment de fruits noirs comme le cassis, est de bouche pleine, tandis que cet autre Marsannay rouge Les Boivins 2015, aux senteurs de violette et de fraise des bois cuite, riche en couleur, classique, associe charpente et souplesse, avec des senteurs complexes de prune et de réglisse au palais. Le Marsannay Les Saint Jacques blanc 2016, typé et ample en bouche, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes d'amande et de poire, est un joli vin gras et harmonieux, quand le Marsannay blanc les Aiges Pruniers 2015, aux arômes de fleurs blanches (aubépine, narcisse), est de jolie robe dorée, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité persistante. 
Superbe Gevrey-Chambertin Les Seuvrées 2015, très vieilles vignes sur sols calcaires avec une bonne proportion de marnes argileuses, de belle robe grenat, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis et de cannelle, riche et long en bouche, puissant, savoureux. Le 2014, intense et chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre, est tout en finale. Le 2013, de couleur intense, très parfumé (griotte, mûre), finement épicé, très charpenté, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois macérés, de belle évolution. 
Le Puligny-Montrachet Les Meix 2016, fin et riche à la fois, d’une belle persistance, a des notes de pêche et de noix, tout en structure et parfums au palais (genêt, poire), de finale complexe, ample et persistante. Beau Fixin rouge Clos Marion 2015, où dominent les saveurs de sous-bois et de fruits frais, fin et dense en bouche, est un vin qui demande à se fondre. 
Quant à ce Savigny-lès-Beaune blanc Les Golardes 2015, de bouche finement épicée, avec de petites notes de pêche jaune et de lis, riche et tout en délicatesse, typé comme le Savigny-lès-Beaune rouge Les Golardes 2015, d’une belle couleur aux reflets violets, classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Il y a aussi cette cuvée vin Orange Cœur de Femme, 100% Chardonnay, présentée dans une bouteille lourde, avec une étiquette orange, suave en bouche, est de belle robe jaune soutenu aux reflets or, au nez complexe et puissant (acacia, pomme), et le Bourgogne rouge Cœur de femme 2016, où l’élégance prime, parfumé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée au palais.

Écrire un commentaire

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu