Avertir le modérateur

  • Les vins du Jura méritent le détour

    536.jpgLes vins et leurs appellations

     

    - Vin jaune

     

    Il est issu exclusivement du raisin Savagnin (ou “Naturé”), proche du Traminer de la vallée du Rhin. Vendangés tardivement, les raisins surmaturés sont pressés et leur jus connaît alors une première fermentation. Au printemps suivant, le vin est soutiré et entreposé dans des petits fûts de chêne durant 6 (minimum autorisé) à 10 ans. Peu après cette mise en barriques, il se forme un voile étanche à la surface du vin qui le protège plus efficacement du contact de l’air. Cette mince pellicule évite l’opération d’ouillage en aspirant elle-même l’oxygène et interdit ainsi toute oxydation du vin. Il va sans dire que ce style de vinification, difficile car peu maîtrisable, est à l’honneur des propriétaires du Jura, et l’on comprend que ces vins puissent être chers. Le vin prêt à boire est mis dans des bouteilles réservées exclusivement aux appellations Arbois jaune et Château-Chalon, dénommées “clavelin” (63 cl). Un grand vin d’exception (il n’a son égal nulle part au monde) qui peut vieillir indéfiniment et devient indestructible.

    - Vin de paille

     

    Autrefois provenant de raisins séchés sur un lit de paille ou suspendus avant d’être égrappés, le vin de paille est aujourd’hui produit à partir de raisins étendus sur des claies de bois dans un lieu sec et aéré. Ce “séchage” dure 2 à 3 mois et apporte au vin une onctuosité naturelle qui lui permet, après un passage de quelques années en fûts, d’être de très longue garde.

    - Vins blancs

     

    Issus principalement du Chardonnay rehaussé de Savagnin et de Pinot blanc, les vins blancs que nous avons dégustés étaient plaisants, fruités et très aromatiques au bout de quelques années de vieillissement. Les meilleurs proviennent d’Arbois et de L’Étoile.

    - Vins rouges

     

    Si les Côtes-du-Jura (cépages Poulsard, Trousseau et Pinot noir) nous ont paru friands et parfumés, c’est surtout vers les Arbois rouges, issus des mêmes cépages, plus tendres et délicats, mais nerveux et charpentés, que vont nos préférences.

    - Vins rosés

     

    S’il existe de grands vins rosés sur la planète, ceux du Jura, gris, rosés ou corail selon qu’ils sont vinifiés lentement ou rapidement, à partir ou non d’assemblages de raisins rouges et blancs, ne sont pas loin d’en acquérir le trône ; ils possèdent un caractère fougueux et sont délicieusement bouquetés. À déboucher frais ou légèrement chambrés (14-15 °C) sur une cuisine assez riche. Les meilleurs viennent d’Arbois et d’Arlay.

    Millesimes
    Vins du Siècle

     

    LES VIGNERONS QUI COMPTENT

    (cliquez pour accéder aux commentaires de dégustation)

    Domaine Benoît BADOZ
    Cellier des CHARTREUX
    Joseph DORBON

    Domaine MACLE


    Guide des vins
    Millesimes


     

     


    Sur cette page vous pouvez chercher tous les producteurs d'une appellation donnée gràce au déroulant ci dessous

    Ou vous pouvez choisir de consulter l'index des producteurs en cliquant sur la première lettre du nom recherché
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

  • Et le Rhum ?

    Derrière l’appellation rhum, il existe plusieurs produits différents :

    Le rhum de sucrerie
    C’est une eau-de-vie obtenue par la fermentation suivie de la distillation des mélasses de canne à sucre. C’est le produit le plus courant, généralement utilisé pour la cuisine. Évitez de vous en servir un verre.

    Le rhum agricole ou rhum blanc
    On l’appelle aussi le rhum habitant parce que tous les petits exploitants fabriquent le leur. Il est directement tiré du sirop de canne. Quand on le vend nature, il a le goût du jus de canne qu’on nomme Vesou aux Antilles. Il est généralement incolore. Le rhum blanc sert de base aux cocktails, aux punchs, aux planteurs. Trois grandes marques principales le commercialisent : Saint-James, Old Nick et Saint-Gilles. Ces marques ont cependant souvent aussi leur rhum vieux, et c’est heureux.

    Le rhum vieux
    Il n’a droit à ce titre qu’après un vieillissement minimum de trois ans dans des fûts de chêne de moins de 600 litres. Comme à Cognac, c’est le tannin du chêne qui lui donne sa coloration naturelle (sans caramel). Plus il vieillit, plus le rhum affine son bouquet et son arôme et plus il perd de sa force alcoolique. Aux Antilles, les négociants et producteurs ont généralement leurs réserves personnelles de rhum vieux, parfois de plus de trente ou quarante ans d’âge. Injustement méconnu, le bon rhum vieux peut être comparable à un Cognac VSOP. Il ne représente en Fance qu’une toute petite consommation.

    Le rhum peut évidemment se boire sec, à la corsaire, surtout quand il s’agit du vieux rhum. Le plus souvent, il sert de base de cocktails, en particulier le rhum blanc. La recette de punch la plus courante consiste à couvrir le fond du verre avec du sirop, à remplir à moitié de rhum (vieux si possible), à ajouter des glaçons et une tranche de citron vert...

    LIRE LA SUITE

     

  • Les mots du vin : P... comme Portugal, Pelligrino, Paillon, Pérou...

    PAARL
    Afrique du Sud. La ville se situe à l’intérieur des terres, à l’est du Cap. C’est le centre de quelques-uns des bons blancs de cette province.

    PACHERENC-DU-VIC-BILH
    Une appellation confidentielle du Sud-Ouest de la France qui produit surtout des vins secs, assez typés et parfois charmants.

    PAÏEN
    Vin suisse cultivé près de Visperterminen.

    paille (VIN DE)
    Autrefois provenant de raisins séchés sur un lit de paille ou suspendus avant d’être égrappés, le vin de paille est aujourd’hui produit à partir de raisinsétendus sur des claies de bois dans un lieu sec et aéré. Ce “séchage” dure deux à trois mois et apporte au vin une onctuosité naturelle qui lui permet, après un passage de quelques années en fûts, d’être de très longue garde.

    PAILLON
    C’est le nom du fourreau de paille dans lequel on mettait les bouteilles pour les protéger lors des expéditions.

    PAIS
    Cépage chilien.

    PALATINAT
    La région de Rhénanie-Palatinat s’étend du nord au sud, de Monsheim à Wissembourg, sur une largeur d’une vingtaine de kilomètres, dans la continuité de la région de Hesse-Rhénanie, et doit l’origine de son nom français aux comtes palatins du Saint-Empire. Le climat est chaud, le pays fertile, les vignobles prolifiques et très étendus. Allemagne.

    PALETTE
    Non loin d’Aix-en-Provence, une minuscule appellation proche d’Aix-en-Provence qui se situe sur des parcelles d’éboulis calcaires. A retenir surtout pour les rouges.

    PALIDO
    Bon vin moelleux de dessert, jeune et sec, provenant de la DO Condado de Huelva, en Espagne méridionale.

    PALISSAGE
    Méthode pour guider et ordonner les rameaux de la vigne sur des fils de fer.

    PALOMINO
    Le cépage de référence du Xérès (Espagne). On en trouve aussi en Australieet en Afrique du Sud.

    PALUS
    Sol fertile d’origine alluviale récente, souvent planté inopportunément, peu propice réellement à la vigne de qualité. On en trouve dans la région bordelaise, notamment dans celle du Médoc.

    PAMID
    Cépage rouge bulgare largement répandu et donnant des vins ordinaires.

    PAMPELUNE
    Espagne. La ville est belle et permet, par son implantation géographique privilégiée, de partir à la découverte des vignobles de Rioja.

    Guide du terroir
    Guide du Terroir

    PANIER DE SERVICE
    Corbeille ou objet légèrement incliné où l’on couche une bouteille de vin lors d’un repas, pour mieux la présenter et servir le vin sans trop le secouer.

    parasites
    Les principaux parasites de la vigne sont les araignées (jaune ou rouge), l’altise, le cochyllis, la cochenille, le papillon pyrale et les vers (ver gris, ver fil-de-fer…).

    PARCHET
    Terme suisse qui désigne une parcelle de vigne, certainement cloturée (unclos).

    Paros
    Célèbre île des Cyclades, où l’on trouve ce bon vin blanc grec, assec sec, aunez complexe, de bonne bouche, généralement bien fait, issu du cépage Monemvassia. Le puissant vent du nord de la mer Egée, le Meltem, y conditionne la culture en vigne basse (en gobelet).

    PARELLADA
    Raisin blanc de Catalogne (voir Espagne).

    Paros
    Grèce. L’île de Paros produit ce vin vin blanc parfumé, provenant du cépage typique Monemvassia.

    PARSAC-SAINT-ÉMILION
    L’une des appellations satellites de Saint-Émilion. Elle n’est plus utilisée aujourd’hui.

    PASSE
    Seconde petite étiquette facultative sur laquelle peuvent être inscrits divers renseignements sur le vin.

    PASSERILLAGE
    Méthode de surmaturation des raisins consistant à faire évaporer l’eau de leur constitution en les exposant par exemple au soleil, sur un lit de paille, pour obtenir une concentration des sucres et un degré alcoolique plus élevé. La pratique est utilisée pour certains vins du Jura (les vins de paille), des Muscats et des liqueurs. Une autre méthode consiste à tordre le pédoncule de la grappe pour interrompre la circulation de la sève, provoquer un dessèchement du raisin,  et une concentration de sa teneur en sucre.

    PASSETOUTGRAIN
    Bourgogne. Modeste appellation de vins rouges qui peuvent provenir des cépages Pinot Noir et Gamay.

    PASSITO
    En Italie, le mot désigne un vin issu de raisins à demi séchés, très concentré.

    PASTEURISATION
    Stérilisation à chaud (65°) du vin qui consiste à le débarrasser de ses bactéries et micro-organismes. Le procédé dénature les vins.

    pastis
    Mélange d’alcool et d’anis, parfumé avec des herbes et de la réglisse, semblable à l’anisette (je préfère cette dernière). On dit que l’eau que l’on y ajoute fait “loucher” le pastis, en le troublant et en lui donnant cette jauneopacité.

    PASTOSO
    Demi-doux, en italien.

    PATRAS
    Bonne région vinicole de Grèce, où l’on trouve notamment de jolis muscats.

    PATRIMONIO
    Appellation contrôlée de Corse, produite à l’ouest de Bastia, sur des solscalcaires. On y fait un rouge typé et riche, de bonne charpente, où dominent les fruits mûrs et les sous-bois.

    PAUILLAC
    Trois des “Premiers” du classement de 1855 étendent leurs vignes dans cette appellation située entre Saint-Julien et Saint-Estèphe.

    PAULÉE
    Repas traditionnel au cours duquel se retrouvent œnophiles et vigneronsaprès les vendanges. Surtout en Bourgogne.

    PAYS-BAS
    Les Hollandais sont surtout des spécialistes d’eaux-de-vie comme le Genièvre, obtenu par une distillation du  malt avec des baies de         genévrier, le Brandewijn (Brandevin) ou les  liqueurs d’abricot et de curaçao, ou autres Bitters.

     

    LE VIN DE A à Z

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J

    K - L - M - N - O - P - Q - R - S

    T - U - V - W - X - Y - Z

     

    PÉCHARMANT
    Produits sur les pentes graveleuses de la rive droite de la Dordogne, issus des cépages bordelais, les vins sont généreux, veloutés, très élégants et de belle teinte rubis.

    PÊCHE
    eau-de-vie obtenue par la distillation de la pêche.

    PEDRO XIMÉnez
    Cépage blanc espagnol employé surtout pour l’élaboration du Xérès (voir ce mot). La maison Alvear fait à partir de ce raisin un très bon Amonyillado Carlos VII, complexe comme son Oloroso Asuncion, pur Pedro Ximénezégalement. On en trouve en Australie, en Tunisie, en Argentine et un peu enCalifornie avec lequel on y élabore un ersatz de Xérès…

    PELLIGRINO
    Pour déguster son Marsala Vergine.

    PÉLOPONNÈSE
    Très importante région vinicole grecque. Relié à l’Attique par l’isthme de Corinthe que coupe depuis la fin du XIXe siècle le canal du même nom, le Péloponnèse occupe une place prépondérante dans l’économie vinicole grecque, les cépages à vins cotoyant les cépages à raisins secs, que vous connaissez tous : Soultanina (Sultanie) au nord et surtout Corinthiaki (Corinthe) au nord-ouest et au Sud-Ouest.

    PELURE D’OIGNON
    Teinte rosée avec un léger reflet doré, comparable à la peau de certains oignons. Ce n’est pas une marque de vin, faites attention aux pièges des étiquettes (voir aussi Vin gris).

    PENEDÉS
    Espagne. Je préfère les vins rosés de Penedés à ceux des autres couleurs. Est-ce leur fruit puissant, cette façon d’être à la fois ronds et secs, leur teinte légèrement saumonée, les vins sont bons, francs et fruités.

    PENTRO DI ISERNIA
    Bonne DOC de la région de Molise, en Italie.

    PERCHE
    Mesure agraire suisse pour la vigne.

    PERLAN
    Dénomination d’ensemble du Chasselas blanc genevois (voir suisse).

    Journal du Vin
    Vinovox

    PERLANT
    Désigne un vin blanc très peu pétillant, comme ceux du Muscadet tiré sur lieou du Gaillac.

    PERLE
    Bon cépage issu d’un croisement du Gewurztraminer et du Müller-Thurgau, cultivé en Allemagne.

    PERLITE
    Substance d’origine volcanique utilisée pour la filtration.

    PERLWEIN
    Vin allemand gazéifié et pétillant de bas de gamme.

    PÉRICARPE
    Nom scientifique de la peau du raisin, de la pellicule qui entoure et protège la pulpe et la graine.

    PERNAND-VERGELESSES
    Petite mais prestigieuse appellation bourguignonne. De bons blancs secs, souvent méconnus, souplesnerveux, alliant rondeur et vivacité en bouche, et des rouges fins, parfumés, de belle robe, parfois longs à se faire, mais souvent surprenants.

    PÉROU
    L’un des plus anciens producteurs de vin d’Amérique du Sud, dont les vignobles s’étendent sur près de 15 000 hectares, principalement sur les zones cotières où le climat est plus apte à la culture de la vigne. On y fait desvins vinés et des rouges solides, produits autour des villes de Lima et Cuzco.

     

     

    VINS DU MONDE

    Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche,Espagne, Italie, Uruguay, Bulgarie, Californie, Chine, Chypre, Grande-Bretagne, Grèce, Nouvelle-Zélande, Roumanie, Slovénie, Suisse,Tunisie, Turquie, Canada, Chili, Japon, Liban, Portugal

     

     

    PÉROUSE
    Petite ville italienne située au cœur des vignobles de Toscane.

    PESSAC-LÉOGNAN
    La “nouvelle” appellation de certains vins de Graves (voir ce mot et leclassement). Pour mémoire, le 9 Septembre 1987, un décret reconnaissait l’Appellation d’Origine Contrôlée “Pessac-Léognan” et venait mettre fin officiellement à l’ambiguïté (et aux querelles de clocher) de cette région desGraves, en “séparant” les vins issus des terroirs situés autour des communes de Pessac et Léognan, du reste de toute la “simple” AOC Graves…Dès lors, une cinquantaine de châteaux ne faisaient plus partie de l’appellation Graves, tout en pouvant inscrire sur leur étiquette les mentions “Grand Cru deGraves”, “Grand Vin de Graves”, “Cru Classé des Graves”, “Graves”, “Grand Vin de Bordeaux”, “Grand Cru Classé de Graves”…

    Les Graves, c’est surtout un terroir, qu’il est d’ailleurs aisé de constater puisqu’il suffit de se promener dans les vignes. Le nom est ancien et remonte au Moyen Age. De cette époque il a désigné les pays de la rive gauche de la Garonne en amont de Bordeaux qui sont situés entre le fleuve et le plateau des Landes girondines. Fait unique en France l’appellation de Graves est la seule en Bordelais (en dehors des Graves de Vayres) et même en France àporter le nom même du sol qui est sa caractéristique principale.

    Le terroir des Graves se compose principalement de terrasses construites par la Garonne lors des grandes crus millénaires qui ont apporté une grande variété de débris caillouteux, venus parfois de très loin, notamment des Pyrénées; ces débris caillouteux multicolores, usés au point d’être polis, voire luisants après la pluie, sont plus ou moins enrobés de terre ou de limon. Les terrasses granuleuses dues à la Garonne ont été entaillées par les petits affluents de la rive gauche du fleuve qui ont ainsi sculpté le pays en interfleuves ou croupes (séparées par de petites vallées). Ainsi, le drainage naturel est le plus souvent excellent.

    Toutes ces conditions pédologiques (Graves et drainage) sont favorables à la qualité du vin. Celle-ci s’explique également par l’exposition du vignoble et par la caractéristique du sous-sol : les Graves reposent tantôt sur un sous-solcalcaire (convenant particulièrement aux vins rouges), ou sur des mélanges de sable et d’argile (favorables aux vins blancs).

    PÉTILLANT
    S’applique aux vins légèrement mousseux.

    PETIT-Chablis
    Appellation Contrôlée modeste de Chablis.

    PETITE Champagne
    Premier Cru de la région de Cognac, qui fait des eaux-de-vie florales et franches, très fruitées au nez.

    PETITE syrah
    Cépage noir californien, qui fait des vins un peu secs. Rien à voir avec lasyrah de la vallée du Rhône.

    Petit Verdot
    Très bon cépage rouge bordelais, de moins en moins utilisé.

    PEZA
    Bon vin rouge d’appellation de Crète, dense et coloré, issu des cépages Kotsifali et Mandilari.

    PFARRGARTEN
    Très bon Grosslage allemand du Bereich Kreuznach, dans la Nahe, où l’on déguste d’excellents vins de Riesling et de Müller-Thurgau.

    ph
    C’est l’acidité réelle ou la concentration en ions hydrogènes d’un liquide.

    phÉNOLOGIE
    Étude des variations annuelles de durée des grandes évolutions de la vigne comme la floraison et la véraison.

    PHOSPHATES
    Maintenus en dissolution par l’intermédiaire des acides, le phosphate de chaux ainsi que le phosphate de magnésie existent dans le vin.

    PHOTOSYNTHÈSE
    Transformation par les feuilles exposées au soleil du gaz carbonique et des nitrates en glucidesprotides et lipides, grâce à l’assimilation chlorophyllienne.

    PHYLLOXÉRA
    Puceron qui détruisit les ceps français à la fin du siècle dernier et atteint aujourd’hui le vignoble californien. Plus rare, cet insecte passe par un cycle sexué (sans système digestif mais au système reproductif très développé) et un cycle asexua (celui des œufs pondus par les premiers qui provoquent la gale des feuilles, et se reproduisent par parthénogenèse), et ainsi de suite.

    PICHET
    Récipient en bois, en terre ou en grès, dans lequel on sert les vinsgouleyantsblancs ou rouges, comme ceux du Beaujolais, de la Loire ou d’Autriche.

    Picolit
    Le Picolit est un raisin difficile à cultiver (et un vin difficile à trouver, 400 hl par an) qui produisait un vin déjà apprécié au XVIIIe siècle, issu des collines de la province d’Udine, au nord de l’Italie.

    PICPOUL
    Raisin à vin blanc cultivé dans le Sud de la France. Il donne des vins plutôt minces et sert aussi à faire du Vermouth. Les Catalans l’appellent Avillo.

    PIÈCE
    La pièce bourguignonne en chêne (228l) est l’équivalent de la barriquebordelaise. Voir aussi Feuillette.

    PIÉMONT
    Avec la Toscane, c’est l’autre grande région des bons vins italiens. Quand on aime les vins typés, on est servi, les collines du Piémont offrant un tel assortiment de raisins locaux que les cépages internationaux qui y ont été plantés sont plus que rares, et c’est une bonne       chose. Pour la production de vins blancs, l’Asti Spumante domine très nettement, issu du Moscato qui lui confère sa saveur caractéristique. Auprès du Muscat, les cépages Cortese,Erbaluce et Arneis, et les éternels RieslingChardonnay ou Sylvaner… Goûtez aussi le Moscato Naturale d’Asti, proche de l’Asti Spumantefrizzantelui aussi, gras et doux en bouche, au nez délicat.

    Les vins blancs de Gavi, légèrement frizzantini, se boivent jeunes, sonttendres (parfois carrément plats), mais dégagent souvent une agréable sensation de rondeur en bouche.

    Pour les rouges, véritablement chez eux ici, le Piémont est dominé par trois cépages: le Nebbiolo, le meilleur, qui doit son nom au brouillard (la nebbia) qui règne en automne dans cette région, le Barbera, le plus répandu, et leDolcetto. Le Nebbiolo donne le Barolo et le Barbaresco; le Barbera les vinsd’Alba et le Dolcetto la DOC du même nom.

    PIGATO
    Bon cépage blanc italien, de la région de Ligurie, qui fait un vin sec et vif en bouche, bien fruité.

    PIGMENTS
    Matières colorantes de la peau du raisin, qui se répandent dans le moût au fur et à mesure de la vinification des rouges.

    PIGEAGE
    Méthode qui consiste à fouler les raisins rouges au cours de la cuvaison pour  extraire le jus et  favoriser la macération.

    Pin Tea
    Produit dans les îles Canaries (Espagne), le Pin Tea ou Vino de Tea, est un vin au goût caractéristique de résine, obtenu par encuvage du vin dans des fûts en bois de pin des Canaries.

    PINARD
    Un gros rouge (ou blanc) de bas de gamme. Mieux vaut le boire en y ajoutant de l’eau…

    PINHEL
    Portugal. Située juste sous les vignobles du Porto, cette petite région vinicole produit des vins rouges chauds et veloutés.

    PINOTAGE
    Cépage noir sud-africain provenant d’un croisement du Pinot Noir et du Cinsaut, qui produit des vins moelleux...

    LIRE LA SUITE

  • Les 10 coups de cœur de la semaine

    Les coups de cœur de la semaine

     

    DOMAINE DE L'OUCHE-GAILLARD
    MONTLOUIS-SUR-LOIRE
    Créé en 1987 par Régis Dansault à partir de 70 ares de vieilles vignes de Chenin appartenant à la famille Dansault Baudeau, le Domaine s’est progressivement développé pour atteindre aujourd’hui une quinzaine d’hectares. L’acquisition progressive de vignes en fermages et de nouvelles plantations nous a permis d’obtenir un vignoble équilibré, où les parcelles de plus de 50 ans, idéales pour les Montlouis tranquilles, côtoient les plus jeunes pousses voues à la méthode traditionnelle. Le fil conducteur de notre démarche dans le passé comme dans le présent reste la recherche de la qualité dans un respect scrupuleux des dons de Dame Nature. Ainsi, la taille courte, les vendanges manuelles et les tries successives ont toujours été la règle pour la totalité de nos vins d’appellation Montlouis-sur-Loire. Soucieux depuis les débuts de l’équilibre biologique de la vigne, nous avons entamé le processus de conversion en viticulture biologique. Découvrez le Montlouis-sur-Loire sec cuvée Pic Douzy 2006, un vin puissant et racé, au nez fleuri avec des nuances de pomme et de noix fraîche, suave et puissant, d’une très belle persistance aromatique en bouche, marqué par des notes de pêche et de tilleul, très bien équilibré en finale. Remarquable Montlouis-sur-Loire moelleux cuvée Émeraude 2006, intense, très aromatique, à la belle robe dorée, au nez très élégant et intense, avec en bouche des arômes persistants d’agrumes mûrs et de brioche, d’amande grillée et de tilleul, de bouche veloutée, de garde. Le Montlouis-sur-Loire demi-sec cuvée Jade 2006 est une réussite, où s’entremêlent des notes d’amande, de pêche et de bruyère, un vin harmonieux en bouche, parfait sur un bar au beurre blanc.

    Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 9 ha, vendanges manuelles, fermentation en cuves ouvertes durant 12 à 15 jours, avec pigeage et remontage journaliers, maîtrise des températures par thermorégulation et élevage en fûts de chêne pendant environ 18 mois pour toutes les appellations. Superbe Échezeaux Grand Cru 2004, remarquable, charnu, au nez d’épices et de griotte mûre, très riche, d’une longue finale avec des nuances mûres et complexes de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse. Le 2003, racé et de grande finesse, complexe et riche, est souple et charnu à la fois, un vin bien typé comme il se doit, avec des notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, un grand vin puissant. Le Chambolle-Mussigny 2004 est de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample, très persistant en bouche comme ce Morey-Saint-Denis 2004, riche et généreux, avec des notes caractéristiques de mûre et de sous-bois, où le gras s’associe à la structure, de très bonne garde. Remarquable Clos de la Roche Grand Cru 2004, un très grand vin typé, où s’entremêlent les épices et la vanille, qui mêle structure et onctuosité en bouche, suave, d’excellente évolution comme cet Échezeaux 2003, racé et de grande finesse, complexe et riche, souple et charnu à la fois, un vin bien typé comme il se doit, avec des notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, un grand vin puissant. Remarquable Charmes-Chambertin Grand Cru 2004, de couleur soutenue, riche au nez, avec ces connotations de cerise et d’humus, un grand vin complexe et puissant, fondu en bouche comme le Clos Saint-Denis Grand Cru 2003, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin qui demande à se fondre, comme le Vosne Romanée 2006.
    Un domaine familial de 21 ha, dont certaines parcelles de vignes sont âgées de plus de 80 ans, exploité par Gérard et Bernard qui associent les usages traditionnels aux techniques modernes, grâce à leurs connaissances acquises en hauts lieux viticoles : Beaune, Macon et Bordeaux. Le domaine est implanté sur les meilleurs coteaux dominant la Loire, ce qui leur permet d'avoir des sols très représentatifs de la région : calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse et marnes kimméridgiennes, chaque sol apportant bien entendu une spécificité propre qui caractérise un vin possédant un terroir d'un autre qui n'en a pas. Leur Pouilly-Fumé cuvée Silex est vraiment superbe, associant complexité et finesse, au nez subtil où se retrouvent des notes de miel, de fleurs et d'épices, très marqué par ce sol qui lui confère ce goût minéral, d'une grande fraîcheur en bouche, un grand vin racé, très équilibré, puissant, ample et gras, de très bonne évolution. Le Pouilly-Fumé Coteau des Girarmes est remarquable, avec ces notes de fruits frais et de tilleul, un vin gras et parfumé, typé, ample et fruité, persistant. Membre des Vignerons Indépendants de France.

    Beau domaine de 50 ha de vignes, nichées sur les coteaux de Mezzavia, fleuron de la viticulture insulaire. Ce vieux domaine (les premières vignes y furent plantées au XVIème siècle) a été totalement restructuré en 1965 par le Comte de Poix-Peraldi, père de l’actuel propriétaire. Il est actuellement le plus important vignoble de l’appellation contrôlée « Ajaccio ». Le domaine vous propose ce remarquable Ajaccio Comte Peraldi rouge 2005, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, garrigue, poivre), légèrement épicé en bouche comme il se doit, de très bonne évolution. Belle cuvée Clos du Cardinal rouge 2003, issue de Sciacarello, élevée en fûts, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, charnu et complet, de très bonne évolution, à déguster sur un civet. Excellent Comte Peraldi rosé 2006, avec des notes de rose et de mûre, un vin friand et légèrement épicé, de bouche persistante, idéal sur des mets épicés, de bouche complexe comme ce blanc 2005, au nez minéral où dominent les agrumes et les petits fruits secs, ample et bouqueté, de bouche épicée et dense. Le blanc 2007, finement bouqueté, est de bouche fraîche et tendre, au nez subtil (fleurs blanches, amande, pomme), tout en rondeur et persistance, avec une note de fraîcheur très agréable au palais, s’allie parfaitement avec un bar au fenouil.

    Fondée en 1935 par Antoine CLAVELIER, puis dirigée par ses 3 enfants, Clavelier & Fils s'est acquis une solide réputation auprès d'une clientèle de particuliers, spécialement en Suisse et dans la région parisienne. En 2001, Isabelle et Henri Noël THOMAS reprennent l'affaire et développent le marché français auprès d'une clientèle de cavistes spécialisés et à l'exportation sur les marchés belges, luxembourgeois, hollandais, allemands, danois , japonais, coréens tchèque. En 2005, Philippe Bouchard intègre la maison en tant que responsable de la cave, en remplacement de Gérard Clavelier, fils du fondateur. En 2006, Clavelier & Fils acquiert une parcelle de vignes à Fixin, pour s'ancrer plus encore dans « la côte de Nuits». En 2008, une gamme d'habillages modernes est développée pour rajeunir l'image traditionnelle du Bourgogne. En 2008 également, un bureau de représentation commerciale est ouvert à Tokyo pour développer la zone Asie. C'est Sylvain Deschaumes qui rejoint notre équipe, après avoir fait des études commerciales et avec une bonne connaissance de la langue japonaise. En 2009, une petite gamme de vins d'appellations régionales est mise en bouteilles à vis, dont le développement semble s'accélérer. Afin de préserver une belle image de nos vins, nous avons utilisé des bouteilles de très belle qualité. Nos blancs 2007 sont très aromatiques, de belle longueur avec une finale légèrement acidulée. Les rouges 2007 présentent une robe moyennement soutenue, des arômes de fruits noirs et rouges compotés, une bouche flatteuse sans aspérité. Les blancs 2006 ont un équilibre parfait : fruit blancs et exotiques, nerveux et amples à la fois. Les rouges 2006 ont une très belle fraîcheur de baies rouges mêlée à des touches de croûte de pain et de chocolat, en raison de l'usage plus ou moins important de fûts neufs au cours de l'élevage. Une belle tenue ronde et attrayante

    Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble du Domaine de la Guilloterie s'étend aujourd'hui sur 50 hectares. Au sud de la Loire et au bord de son confluent le Thouet, ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s'épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés. Le Domaine de la Guilloterie produit un excellent Saumur blanc issu exclusivement du cépage Chenin, frais, avec des arômes flatteurs, bien typé. Le Saumur rouge est souple et très aromatique avec de la charpente qui supporte un léger vieillissement. Le Saumur Champigny est très harmonieux, bien typé avec des arômes très persistants de fruits rouges, complexe et très élégant. Le Saumur Mousseux brut et le Crémant de Loire sont deux vins aux bulles fines élaborés selon les méthodes traditionnelles, très agréables à déguster bien frais.

     

    CHATEAU DES MAILLES
    SAINTE-CROIX-DU-MONT
    Le château appartient à la famille Larrieu depuis 1734, il est situé sur un coteau argilo-calcaire faisant face à la Garonne, et reposant sur d’énormes bancs d’huîtres fossiles. Bénéficiant ainsi d'une exposition plein sud, le vignoble s'étend sur une superficie de 28 hectares dont 23 sont consacrés aux vignes blanches et 5 aux vignes rouges. Le Sainte-Croix-du-Mont 2005 est de belle robe dorée, avec des arômes de fleurs blanches et de miel, une bouche onctueuse à la finale vive et dense, typé et riche, très parfumé, très persistant, qui associe finesse et richesse aromatique. Le 2003 est tout en subtilité d’arômes (fruits cuits, aubépine), d’une douce onctuosité, un vin à découvrir à l’apéritif ou sur un dessert, très abordable. Le 2002 est un vin persistant, aux nuances aromatiques complexes (rose, acacia, miel...), très équilibré, fondu en bouche, de belle garde comme ce remarquable 2001, onctueux à souhait, au nez complexe et puissant dominé par des notes de miel et d’abricot confit. Superbe cuvée Laurence 2005, de couleur dorée, au nez dominé par les fruits mûrs (poire) et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en suavité et finesse, de belle garde. Pour le plaisir, cette superbe cuvée Laurence 98, au nez riche dominé par des notes de fruits macérés, qui commence à se goûter parfaitement.

    Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le 2004, millésimes longtemps boudé, s’ouvre délicieusement, il est suave, charmeur il a la fraîcheur d’un verger avec ses senteurs de fruits mûris par la douceur d’un automne miraculeux. 2005 : riche en parfums comme en degrés, les cabernets étaient d’une rare maturité, millésime exceptionnel, comme on souhaiterait que la nature nous l’offre éternellement. 2006 : qualifié de classique et bien équilibré, séduira à la dégustation, c’est un charmeur, élégant. 2007 : sauvé par un mois de septembre exceptionnel, excellente découverte que ce millésime. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin.

    CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS
    RILLY-LA-MONTAGNE
    D’abord vigneron, l’arrière-grand-père Edmond choisit de devenir manipulant dans les années 1920. Sa fille Anne-Marie, puis son petit-fils André (qui fit d'importants travaux en bâtiments, cuverie, caves dans les années 1970) secondé aujourd’hui par, ses deux filles, ses gendres ont modernisé l'outil de travail (pressoir, foudres, carrelage …) et son petit-fils, perpétuent la tradition familiale. Ce Champagne cuvée du Fondateur, composé de vieux vins de réserve de Chardonnay est riche et complexe, frais et charpenté à la fois, tout en bouche, aux nuances où dominent la rose et le miel. La cuvée du 21e Siècle est intense et savoureuse, de mousse fine, de jolie robe dorée, de belle charpente, un Champagne complet et dense, parfait tout au cours du repas. La Dame Palmyre Blanc de noirs Millésime 2004, tout en charpente, complexe, d’une bonne rondeur et avec un bouquet aux connotations de fruits mûrs et de pain grillé, de jolie mousse, est un Champagne généreux. Belle cuvée Sublime (30% Pinot noir, 30% Pinot Meunier, 15% Chardonnay, 25% de vins de réserve), qui porte bien son nom, un Champagne de robe or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, très équilibré, de bouche intense et savoureuse. Découvrez également cette nouvelle cuvée "Transparence"», présentée dans une bouteille transparente, issue d’un assemblage de vieilles vignes des Pinots noir et Meunier, et vieillie 3 ans en bouteille.

  • L'accord des vins et des mets du Languedoc

    Les paysages variés de cette région satisferont tous les goûts. Si vous êtes amateur de grandes étendues, vous serez séduit par la Camargue, ses étangs, sa végétation, sa faune. Les fervents des sites grandioses se dirigeront vers les gorges de l’Hérault. Les passionnés d’histoire retrouveront l’art roman au hasard de leurs promenades dans les Pyrénées-Orientales. Après le plaisir des yeux, nos papilles gustatives auront-elles la même chance ?

    Commençons par les viandes : on peut trouver du porc, du mouton et de la chèvre de la garrigue, des oies et pigeons, du petit gibier également, des grives, des perdreaux et des lièvres.

    En charcuteries, le menu est appétissant : foie gras sous toutes ses formes, différentes saucisses, aux herbes, truffées, boudin noirs souvent parfumé à l’anis, tripes, tripounettes, tripons plus ou moins relevés. Mais le mets probablement le plus célèbre, c’est le cassoulet : celui de Castelnaudary est à base de confit d’oie ou de canard, couennes, saucisses, porc frais, tomates et haricots de la région. Autre mets délicieux, les pâtés à base de viande de mouton, qui sont quelquefois sucrés.

    Les poissons proviennent pour la plupart de la Méditerranée : saint-pierre, rascasses, daurades, bars, mulets, thons, mérous, congres, maquereau, anchois. Sans oublier les huîtres de Bouzigues, les escargots en Lozère ou dans les vignes, et les truites du lac de Carlitte.

    En ce qui concerne les soupes, l’« eau bouillie » est très appréciée dans cette région. Cette soupe est composée d’eau additionnée d’ail, de sel, de sauge, que l’on verse sur des morceaux de pain imbibés d’huile d’olive ; elle peut aussi être préparée avec des œufs pochés. Pour rester dans le même domaine, on trouve aussi le « pain bouilli », sorte de purée de pain aillé et mélangé avec de la courge. Et les vraies bonnes soupes de campagne : aux châtaignes, au lait de chèvre, aux choux et aux haricots blancs, aux pommes de terre, aux poissons, à l’ail, à la tomate, à l’huile d’olive (la « boullinade » de Barcarés). Autre soupe typiquement languedocienne, faite avec de la graisse d’oie : le « tourain »...

    LIRE LA SUITE

     

    Guide des vins
    Guide des vins

    Top Vignerons Région Languedoc-roussillon

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en BLEU)

     

    Prix d’Honneur

    Famille Gualco (Étang des Colombes)
    Famille Laboucarié (Fontsainte)
    Pierre Martinolle (Martinolle-Gasparets)
    Famille de Thélin (Saint Geniès du Ménestrol)

    Prix d’Excellence

    Jean-Noël Bousquet (Grand-Moulin)
    Pierre Escudié (Nidolères)
    Raymond Miquel (Barroubio)

    Satisfecits

    Véronique Cuculière (Mingraut)
    Famille Greuzard (Herbe Sainte)
    Famille Mégé (Reynardière)
    Gilles Nouaille

    Lauréats

    Famille Bonfils (Vaugelas)
    Paul de Chefdebien (Abbaye des Monges)
    Famille Knysz (Karantes)
    Famille Pacaud-Chaptal (Croix Chaptal)
    Famille Panman (Rives-Blanques)
    Famille Pagès (Clotte-Fontane)
    Famille Serris (Pique-Perloup)
    Guilhem Viaud (Bergerie du Capucin)

    Espoirs

    Famille Boyer (Croix Belle)
    Anthony Dufour (Pacalis)
  • La Champagne à table

    Les grandes forêts et le climat rigoureux font de cette région le fief du gros gibier comme le sanglier que l’on chasse dans les Ardennes, les cerfs et les biches qui sont traqués dans les chasses à courre. Le petit gibier est surtout constitué de gibier à plumes, essentiellement des grives et des perdrix. On trouve peu de volailles, si ce n’est le pigeon ou le poulet élevé dans les Ardennes, quelques agneaux et du porc, suffisamment pour alimenter les produits charcutiers.

    L’assiette de charcuterie champenoise se compose de différents produits tels que les andouillettes de Troyes, les pieds de porc truffés, la langue à l’écarlate ou le gâteau de grelons, un feuilleté à la hure de porc. Dans les Ardennes on trouve la terrine de cerf au kirsch, les rillettes de sanglier, un pâté typique que l’on peut tartiner ou non, c’est selon le goût de chacun. A Rimes, il vous faut goûter le boudin de lapin ; à Rethel, les « tourtelets », sortes de pâtés au boudin blanc –spécialité de cette localité servie à Pâques. Mais il ne faut manquer à aucun prix les jambons des Ardennes aussi variés que bons, de Reims ou de Sézanne, chacun ayant un goût différent.

    Quant aux pâtés, il y a celui au pigeon de Reims, d’oie de Rupt et de Langres. L’énumération serait incomplète si l’on omettait les deux spécialités de la Champagne, l’épaule panée ou en croûte de Sainte-Menehould et les jambonneaux à la chapelure.

    Les plats de poisson sont préparés à partir de poissons de fleuve, souvent utilisés en friture ou selon des recettes plus audacieuses comme le brochet braisé au champagne ou encore farci à la viande ou au jambon.

    La Champagne n’est pas une région où l’on mange beaucoup de soupes. A part celle au lait à laquelle on ajoute des vermicelles dans les Ardennes, ou celle aux pommes de terre, légumes, bœuf et pourpier servie avec du pain brioché, c’est à peu près tout. Les Champenois préfèrent une cuisine plus élaborée où les vins de Champagne entrent pour une large part, comme par exemple le coq au Bouzy.

    Le plateau de fromages se compose essentiellement de carré de l’Est, au lait de vache, et du « chaource », également au lait de vache. On trouve toute une série de cendrés, plus ou moins forts selon leur provenance, ainsi que le langres –de la région du même nom– à la pâte délicate. Tous ces fromages peuvent être consommés avec de nombreuses galettes, des miches de tailles variées pouvant atteindre jusqu’à six kilos. Mais il faut savourer seul le pain brioché des Ardennes...

    Pour tout savoir sur le Champagne, cliquez ICI

    Pour les Classements des meilleures cuvées de Champagne, cliquez ICI

    Pour le Top Vignerons de Champagne, cliquez ICI


  • Coups de cœur en Languedoc-Roussillon

    1877.jpgEn Languedoc, Les 2008 à 2003 sont réussis, les 2002 et 2000 savoureux. Je soutiens les hommes et les femmes qui s’attachent à élever des vins typés par ces terroirs de garrigues, maîtrisant les rendements, respectant leur spécificité. Les terroirs ont le potentiel pour que l’on y élève tout naturellement de grands vins racés, sans vouloir copier telle ou telle appellation plus connue avec des cépages inappropriés. Pour certains, l’exagération des prix et certaines renommées bien trop récentes commencent à se dégonfler comme des baudruches...

    LIRE LA SUITE

    Partagez cet article Ajouter: Top+Vignerons+R%26eacute%3Bgion+Languedoc-roussillon � Face Book Ajouter: Top+Vignerons+R%26eacute%3Bgion+Languedoc-roussillon � Wikio Ajouter: Top+Vignerons+R%26eacute%3Bgion+Languedoc-roussillon � Digg Ajouter: Top+Vignerons+R%26eacute%3Bgion+Languedoc-roussillon � Delicious/ Ajouter: Top+Vignerons+R%26eacute%3Bgion+Languedoc-roussillon � Yahoo! Ajouter: Top+Vignerons+R%26eacute%3Bgion+Languedoc-roussillon � Google Ajouter: Top+Vignerons+R%26eacute%3Bgion+Languedoc-roussillon � Technorati Ajouter: Top+Vignerons+R%26eacute%3Bgion+Languedoc-roussillon � Live-MSN

    Top Vignerons Région Languedoc-roussillon

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

     

    Prix d’Honneur

    Famille Gualco (Étang des Colombes)
    Famille Laboucarié (Fontsainte)
    Pierre Martinolle (Martinolle-Gasparets)
    Famille de Thélin (Saint Geniès du Ménestrol)

    Prix d’Excellence

    Jean-Noël Bousquet (Grand-Moulin)
    Pierre Escudié (Nidolères)
    Raymond Miquel (Barroubio)

    Satisfecits

    Véronique Cuculière (Mingraut)
    Famille Greuzard (Herbe Sainte)
    Famille Mégé (Reynardière)
    Gilles Nouaille

    Lauréats

    Famille Bonfils (Vaugelas)
    Paul de Chefdebien (Abbaye des Monges)
    Famille Knysz (Karantes)
    Famille Pacaud-Chaptal (Croix Chaptal)
    Famille Panman (Rives-Blanques)
    Famille Pagès (Clotte-Fontane)
    Famille Serris (Pique-Perloup)
    Guilhem Viaud (Bergerie du Capucin)

    Espoirs

    Famille Boyer (Croix Belle)
    Anthony Dufour (Pacalis)
  • Les crus du Beaujolais les plus remarquables

    En Beaujolais, pour les crus, les derniers millésimes, de 2009 à 2001 (le 2007 difficile, mais il y a de belles réussites, le 2003 très mûr, atypique, moins séduisant), sont savoureux. Le 2008 est prometteur, le 2007 a été très délicat à maîtriser, le 2006 est excellent, le 2005 très typé, le 2004 est un millésime dense et très aromatique, et le 2003, beaucoup moins intéressant. La force du terroir donne une réelle typicité à chaque cru, et les meilleurs vignerons s’évertuent à sortir de beaux vins, chacun représentatif du style de son appellation. On se doute qu’un Saint-Amour ne doit pas ressembler à un Morgon, et c’est très bien ainsi.


     

    Maison Jean BARONNAT

    Maison Jean BARONNAT

    (BEAUJOLAIS)
    Jean-Jacques Baronnat
    491, route de Lacenas
    69400 Gleizé
    Téléphone :04 74 68 59 20
    Télécopie : 04 74 62 19 21
    Email : info@baronnat.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/jeanbaronnat
    Site : www.baronnat.com

    Jean-Jacques Baronnat dirige cette maison familiale de négoce, créée il y a plus de 100 ans par son grand-père, alors producteur en Beaujolais. Superbe Moulin-à-Vent 2009, savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez prononcé de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), avec des tanins ronds, c'est un vin à la fois puissant et souple, très typé. Excellent Brouilly 2008, très aromatique, avec ses notes subtiles et intenses d'humus, de petits fruits rouges surmûris et d'épices. Beau Morgon 2008, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin qui poursuit une très belle évolution. Goûtez le Mâcon Solutré Pouilly blanc 2008 et le Beaujolais-villages rouge 2009. Goûtez aussi son Coteaux-d'Aix-en-Provence rosé, bien représentatif des jolis vins de la région, de robe brillante, au nez d'agrumes et de fruits blancs frais, tout en souplesse, parfait sur une grillade de poissons. À ses côtés, le Côtes-du-Ventoux 2007, de robe rubis, au nez de petits fruits rouges mûrs, très parfumé, ample, de bonne charpente, généreux et persistant.

    Château de BOISFRANC

    Château de BOISFRANC

    (BEAUJOLAIS)
    Thierry Doat

    69640 Jarnioux
    Téléphone :04 74 68 88 88
    Télécopie : 04 74 62 93 39
    Email : earl.doat@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/boisfranc
    Site : www.chateaudeboisfranc.org

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine en conversion à au bio, sans artifice chimique ni chaptalisation. Beaucoup aimé son Beaujolais Supérieur rouge 2009, charnu et charpenté, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, un vin à déboucher sur un gibier d'eau. Son Beaujolais blanc 2009 est une référence, issu de sols argilo-calcaires, vendanges manuelles... (Chardonnay), qui révèle des notes de fruits secs et de bruyère délicatement poivré en finale, frais et savoureux.
    Domaine CRÊT des GARANCHES

    Domaine CRÊT des GARANCHES

    (BROUILLY)
    Sylvie Dufaitre-Genin

    69460 Odenas
    Téléphone :04 74 03 41 46
    Télécopie : 04 74 03 51 65
    Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches

    Passe à la tête des Premiers Grands Vins dans le Classement 2010. Une exploitation familiale de 9,60 ha, située au cœur du cru Brouilly. Terroir à dominante granitique, allié au cépage Gamay noir à jus blanc confèrent à ce vin sa finesse. Un coup de cœur pour son Brouilly 2008, provenant de vignes de 40 ans et de vendanges manuelles, d'une robe rouge cerise limpide, aux senteurs de griotte, typé, de charpente équilibrée, d'épices, en bouche, aux tanins enveloppés, alliant rondeur et intensité, d'une belle persistance en finale. Excellent Côte-de-Brouilly 2008, fort bien élevé également plusieurs mois en fûts de chêne, typé, un vin puissant mais tout en élégance, parfumé en bouche, où dominent des notes de groseille et de bruyère, aux tanins bien soyeux et très équilibrés, d'excellente évolution comme en atteste le 2006, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette).

    Alain MICHAUD

    Alain MICHAUD

    (BROUILLY)
    Alain Michaud
    Beauvoir cidex 1145
    69220 Saint-Lager
    Téléphone :04 74 66 84 29
    Télécopie : 04 74 66 71 91
    Email : alain.michaud17@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/alainmichaud
    Site : www.alain-michaud.fr

    Au sommet. Propriété créée en 1910 par le grand-père. Alain Michaud représente la troisième génération de vignerons, bientôt secondé par la 4 ème avec Dorian. Le domaine compte 13 ha dont 9 en appellation Brouilly, constitué pour 70 % par des vignes de plus de 50 ans. Beau Brouilly 2008, encore jeune, ample et savoureux, au nez subtil de fruits à noyau, alliant finesse et structure, de bouche savoureuse. Le 2007, charmeur, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille...), d'une belle finale en bouche, de très bonne évolution. Le Morgon 2008 (2,50 ha, vignes anciennes de 45 ans sur les coteaux) est de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), de bouche ample et ronde, un vin très légèrement poivré en finale. Le Beaujolais rosé 2009 est gourmand et fruité, parfait sur les charcuteries lyonnaises (2000 bouteilles seulement) . Goûtez “La Gamaysienne”, un étonnant pétillant rouge léger à faible taux d'alcool, très fruité, qu'ils élaborent eux-mêmes dans leur chai. Un vin qui est le fruit d'un travail méticuleux, la prise de mousse étant réalisée en bouteilles avec un dégorgement traditionnel, un produit idéal à l'apéritif ou sur un dessert. Beau rapport qualité-prix-plaisir, ce qui ne gâte rien.

    Domaine CHAMPAGNON

    Domaine CHAMPAGNON

    (CHENAS)

    Les Brureaux
    69840 Chénas
    Téléphone :03 85 36 71 32
    Télécopie : 03 85 36 72 00
    Email : earl.champagnon@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainechampagnon

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Domaine familial dirigé par les deux frères, Patrick et Jean-Yves qui représentent la troisième génération. Le domaine compte 16 ha, la récolte se fait manuellement et la vinification de façon traditionnelle. Beau Moulin-à-Vent 2007, un vin de couleur intense, aux notes de pruneau, un grand vin dense, typé et très harmonieux, avec des tanins soyeux mais bien présents, c'est un classique de ce millésime. Beau Chénas 2007, issu d'une vinification traditionnelle de 6 à 8 jours (élevage en foudres de bois), de bouche intense et dominée par la mûre, un vin mêlant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, qui posséde un réel potentiel d'évolution. Goûtez leur Fleurie 2008, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, un vin riche et charnu, souple et corsé à la fois.

    Domaine Émile CHEYSSON

    Domaine Émile CHEYSSON

    (CHIROUBLES)
    Régisseur : Jean-Pierre Large
    Clos Les Farges
    69115 Chiroubles
    Téléphone :04 74 04 22 02
    Télécopie : 04 74 69 14 16
    Email : domainecheysson@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chiroublesdomainecheysson

    Un domaine de 26 ha fondé en 1870 par la famille Cheysson. "Le Chiroubles est un cru qui doit rester gourmand, nous précise-t-on, avec beaucoup de fruit sans dureté dans les tanins. C'est un vin plaisir, synonyme de fruité et de fraîcheur. Le 2005 est une année de très belle qualité, puissante. Les 2006 et 2007 sont des années similaires de fruit et de légèreté, bien typées Chiroubles. Le 2008 est une très belle année, avec des arômes de fruits croquants et une belle matière sans dureté." Il y a donc ce beau Chiroubles 2007 La Précieuse, élevage en fûts durant 12 mois, l'élevage en fût n'étant pas très poussé, le fruit du Chiroubles est respecté dans ce vin riche et puissant, d'un beau rouge pourpre, qui présente au nez des arômes de myrtille, de cassis, de prune, de bouche ample. Le Chiroubles cuvée Traditionnelle 2008, issu en majorité de vignes de coteaux plantées sur un sol granitique caractéristique, est d'un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et de cannelle, un vin chaleureux, riche, de très bonne évolution. Les vins collectionnent les récompenses, à juste titre.

    Domaine de la COMBE AU LOUP

    Domaine de la COMBE AU LOUP

    (CHIROUBLES)
    Earl Méziat Père et Fils
    Au Bourg
    69115 Chiroubles
    Téléphone :04 74 04 24 02
    Télécopie : 04 74 69 14 07
    Email : david.meziat@meziat.com
    Site : www.meziat.com

    Un domaine de 13 ha, où les vins sont issus pour majorité de très vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques, ce qui leur donne un goût de terroir caractéristique. On travaille ici en famille puisque le fils David et son épouse, Nathalie, sont également présents sur la propriété, et l'on s'attache à une viticulture raisonnée et des techniques de culture respectueuses de l'environnement et de l'écosystème. Superbe Morgon 2007, de couleur rubis, avec des arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d'épices bien typique. Le Régnié 2008 est bien charnu, aux tanins très élégants, d'une belle finale, aux notes de griotte, de très belle évolution. Beau Chiroubles 2008, de robe pourpre, qui exprime un nez puissant de framboise, équilibré, d'une belle persistance aromatique gustative, une nouvelle fois très réussi. Goûtez leur Beaujolais-Villages cuvée de l'Oisillon 2008, avec cette touche de fraise des bois mûre, souple et corsé à la fois.

    Domaine Le PUITS du BESSON

    Domaine Le PUITS du BESSON

    (CÔTE DE BROUILLY)
    Walter Jomain
    1496, route Anse
    69400 Limas
    Téléphone :04 74 68 66 64
    Télécopie : 04 74 68 66 64
    Email : lepuitsdubesson@orange.fr

    Viticulteurs récoltants de père en fils depuis 1874, un domaine sous production raisonnée (Terra Vitis). Vous aimerez comme nous ce Côte-de-Brouilly 2008, issu de sols granitiques, d'un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d'épices, un vin chaleureux, d'une grande richesse, de très bonne évolution. Très joli Beaujolais blanc 2008, qui sent la noisette et le genêt, vif et rond à la fois, tout en fraîcheur en bouche, parfait sur des crustacés, réussi comme le Beaujolais Supérieur Château Bel-Air cuvée Prestige 2008, aux notes d'humus et de mûre, qui allie charpente et souplesse, aux tanins soyeux, corsé et très parfumé.

    CAVE des VIGNERONS

    CAVE des VIGNERONS

    (COTEAUX-DU-LYONNAIS)
    Directeur : Thierry Sothier
    RN 89
    69210 Sain-Bel
    Téléphone :04 74 01 11 33
    Télécopie : 04 74 01 10 27
    Email : contact@sainbelenlyonnais.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/vigneronsdesain-bel
    Site : www.sainbelenlyonnais.com

    En 1956, quelques viticulteurs soucieux de maintenir la culture de la vigne dans la région Lyonnaise décidèrent d'unir leurs efforts et fondèrent la Cave de Vignerons Réunis à Sain-Bel. Aujourd'hui la Cave regroupe quelques 110 coopérateurs pour 260 hectares de vignes et 13.000 hectolitres de production, répartis en 1/4 d'appellation Beaujolais et en 3/4 d'appellation Coteaux du Lyonnais (soit 60 % de cette appellation). Dotée d'un matériel performant et d'un savoir faire maîtrisé de la vinification semi carbonique traditionnelle, toute l'équipe s'implique pour produire des vins racés et généreux. De la parcelle à la cuverie, à tous les stades, des critères qualitatifs sont imposés et contrôlés pour répondre à l'orientation prise par la Cave depuis de nombreuses années : suivie de la conduite de la vigne par une commission technique, rémunération incitative des apports coopérateurs, démarche HACCP dans un souci de traçabilité et de sécurité alimentaire. Par cette mobilisation, tous les Vignerons de la Cave des Producteurs de Coteaux du Lyonnais sont les garants d'une production de qualité. Ces efforts se retrouvent dans leur excellent Coteaux-du-Lyonnais rouge Benoît Maillard 2008, au nez très ouvert de sous-bois et de mûre, de bouche complexe et marquée par les fruits rouges. Le blanc 2007 est d'une belle persistance aromatique, aux arômes de fleurs et d'abricot, un vin tout en bouche, qui allie rondeur et nervosité, parfait sur une truite, par exemple. Le Coteaux-du-Lyonnais cuvée l'Hommée rouge 2008 (au siècle dernier l'hommée représentait la surface qu'un vigneron travaillait en une journée avec son fessou), issu de terrains sableux peu profonds et d'une semi-macération carbonique, est velouté, avec des nuances caractéristiques de petits fruits macérés, épicé en bouche comme il se doit, aux tanins mûrs et savoureux, avec ces petites notes d'épices et d'humus en finale. Excellent Coteaux-du-Lyonnais cuvée Référence rosé 2008 (100% pressurage direct, vinification à température régulée), un vin aux nuances de fleurs et d'épices, associant richesse et souplesse, de bouche fruitée comme Le Coteaux-du-Lyonnais Domaine de Champ-Guichard rouge 2008, bien classique, tout en subtilité, avec des notes de rose et de mûre en finale. Joli Beaujolais Domaine du Soly 2008, élaboré uniquement avec les raisins issus des vignes les plus âgées, corsé et typé, il séduit par sa palette d'arômes riche et puissante. Nombreuses médailles au Concours de Paris et au Concours des Grands vins de Mâcon.

    Château du CHATELARD

    Château du CHATELARD

    (FLEURIE)
    Isabelle et Sylvain Rosier

    69220 Lancié
    Téléphone :04 74 04 12 99
    Télécopie : 04 74 69 86 17
    Email : vinduchato@aol.com
    Site : www.vins-du-beaujolais.com/chateauduchatelard

    Un domaine de 22 ha. Remarquable Fleurie Les Vieux Granits 2008 (vignes de 30 à 75 ans et élevage sur lies de 8 mois), une cuvée vieillie en fûts de chêne, un vin non filtré, typé, un vin puissant mais tout en élégance, parfumé en bouche, où dominent des notes de groseille et de bruyère, aux tanins bien soyeux et très équilibrés. Beau Moulin-à-Vent cuvée Terre de Lumière 2008, de robe rubis intense, aux arômes de prune, gras, de bouche riche, un vin racé et très parfumé, d'excellente garde. De belle robe pourpre, ce Morgon cuvée Les Roches 2008 est issu de vignes de 52 ans et d'une longue vinification (21 jours), il séduit par ce nez puissant et persistant de petits fruits rouges et de cerise noire, rond et gras, riche, Le Beaujolais-Villages cuvée Vieilles vignes 2009 (des vignes agées jusqu'à 85 ans pour certaines, double tri sélectif, encuvage réalisé manuellement pour une vinification en grappes entières), au nez puissant de framboise, équilibré, d'une belle persistance aromatique gustative, est très réussi.

    Cédric CHIGNARD

    Cédric CHIGNARD

    (FLEURIE)

    Le Point du Jour
    69820 Fleurie
    Téléphone :04 74 04 11 87
    Télécopie : 04 74 69 81 97
    Email : domaine.chignard@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainechignard

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une belle exploitation familiale et traditionnelle qui s'étend sur 8 ha, (vendanges à la main, 6 à 8 jours de cuvaison…). Depuis le millésime 2007 c'est le fils de Michel, Cédric, qui prend la responsabilité du domaine (4e génération). Il peut être fier de son Fleurie Les Moriers 2008, qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où il prolonge ses racines, un vin typé, aux arômes de fruits macérés, de cuir et d'épices, riche, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d'excellente évolution, très représentatif des belles réussites de l'appellation dans ce millésime. Superbe cuvée Spéciale Vieilles Vignes 2007, charmeur, charnu et velouté, parfumé, aux notes persistantes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille...), d'une belle finale subtilement épicée en bouche, de très bonne évolution. Nombreuses récompenses obtenues et largement méritées. Formidable rapport qualité-prix.

    Domaine du GRANIT DORÉ Georges ROLLET

    Domaine du GRANIT DORÉ Georges ROLLET

    (JULIÉNAS)
    Earl Rollet
    Domaine du Granit Doré La Pouge
    69840 Jullié
    Téléphone :04 74 04 44 81
    Télécopie : 04 74 04 49 12
    Email : rollet-g@wanadoo.fr
    Site : www.domainedugranitdore.com

    Le fils, Vincent, a rejoint la propriété après ses études et des stages en Bourgogne, en Alsace et en Afrique du Sud. Toutes les vignes du domaine étant en coteaux, tous les travaux de la vigne se font donc manuellement, ce qui représente une forte implication du vigneron mais favorise une observation au plus près de la végétation. Le Juliénas cuvée Spéciale Vieilles vignes 2007, développe des arômes de prune, de très bonne structure, bouqueté, à la fois fruité et de belle charpente, de bouche dense et persistante, qui s'accorde parfaitement avec un gigot. Excellent Juliénas Tradition 2008, d'une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, puissant en bouche. Le 2007, prix Prestige au concours des Grands Vins du Beaujolais 2008 est bien coloré et parfumé (groseille, cannelle), avec des tanins mûrs, qui se révèlent sur des notes délicates de fraise, de pivoine et d'épices, bien équilibré.

    Michel TÊTE

    Michel TÊTE

    (JULIÉNAS)

    Domaine du Clos-du-Fief
    69840 Juliénas
    Téléphone :04 74 04 41 62
    Télécopie : 04 74 04 47 09
    Email : micheltete@club-internet.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete

    De père en fils depuis trois générations. Le Domaine du Clos du Fief s'étend sur 6 ha de Juliénas AOC, 1 ha de Saint Amour AOC et 5 ha de Beaujolais-Villages AOC sur la commune de Juliénas, le tout provenant de cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1/2 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du cépage Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône et Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. Superbe Juliénas cuvée Prestige 2007 (sol argilo-siliceux) qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, harmonieux, très parfumé en finale, d'excellente évolution comme le prouve le 2005, savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, bien typé. De couleur intense, le Saint-Amour 2007, issu d'un sol de schiste argilo-calcaire, est bien fruité (griotte, mûre), finement épicé, un vin corsé, aux tanins harmonieux et bien équilibrés, très réussi. Le Saint-Amour 2006 est de robe grenat soutenu, aux senteurs de prune et de pivoine, tout en subtilité. Goûtez le Juliénas Tradition 2008, un vin avec beaucoup de charme, dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris, idéal sur une pintade rôtie, et le Beaujolais-Villages, provenant d'un sol filtrant composé de roches granitiques, de belle couleur grenat, un vin souple et harmonieux, au nez subtil à dominante de fumé et de fruits bien mûrs.

    Gérard BRISSON

    Gérard BRISSON

    (MORGON)
    M.Brisson
    Domaine des Pillets Chemin des Romains
    69910 Villié-Morgon
    Téléphone :04 74 04 21 60
    Télécopie : 04 74 69 15 28
    Email : vin.brisson@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
    Site : www.gerard-brisson.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Gérard Brisson élève ce superbe Morgon Les Charmes La Louve 2008, de très jolie couleur grenat, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, très classique, un vin qui associe couleur et matière, très réussi également dans le millésime 2007, avec des notes de violette et de réglisse, riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure. Dense, complexe, le Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2006 (Vignes de plus de 50 ans, élevage en foudres de chêne entre 12 et 18 mois), avec ses notes de mûre confite, est un vin aux tanins riches, ferme, tout en parfums, qui associe rondeur et charpente en bouche. Le 2005, aux arômes de prune est de très bonne structure, bouqueté et fruité, de bouche dense et persistante, il s'accorde parfaitement avec un gigot. Démontrant le potentiel d'évolution de ces Vins, le Vieilles Vignes 2001 est superbe, aux reflets pourpres, aux senteurs de cassis mûr et de réglisse, de bouche puissante, un vin étoffé, coloré et d'excellente évolution. Le Morgon Les Charmes Noble Tradition 2005 est un vin de belle couleur, parfumé (mûre, griotte et violette), intense au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, à ouvrir sur un foie de veau à l'ancienne. Beau 2004, où s'entremêlent le cacao, les épices, la griotte et les sous-bois, un vin fondu, puissant au nez comme en bouche, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, d'excellente évolution, parfait sur des gibiers marinés. Les Vins collectionnent, bien sûr, les récompenses : à lui seul, le Morgon Vieilles Vignes 2005 a eu la médaille d'Or à Mâcon, le prix Prestige à Villefranche et le Burgondia d'Or en 2008, ce qui n'est pas rien. À noter qu'ici, on pratique l'œnotourisme en voitures anciennes (Bentley de 1965 et Citroën 2 CV) à la découverte des Vins, des vignobles et du patrimoine culturel et gastronomique (circuits personnalisés).

    Bernard et Vincent DONZEL

    Bernard et Vincent DONZEL

    (MORGON)

    Fondlong
    69910 Villié-Morgon
    Téléphone :04 74 04 20 56
    Télécopie : 04 74 69 14 52
    Email : vincent.donzel@orange.fr

    Au sommet avec ce Morgon cuvée Prestige 2008, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, très classique, un vin qui associe couleur et matière, de très bonne évolution. Le 2007, très bien élevé en fûts durant 8 mois, savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, très typé. Beau 2006, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, de bouche dominée par le pruneau confit, un vin très équilibré, riche, tout en persistance, à déboucher sur un civet. Excellent Morgon cuvée Tradition 2008, issu de terrains schisteux granitiques, de belle teinte grenat, charpenté, au nez intense de groseille mûre, un vin riche, de bonne évolution, vraiment très réussi, comme le 2007, bien typé, aux notes de violette, de framboise et de sous-bois, charnu et long en bouche. Très agréable aujourd'hui, le 2006 est de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d'humus, aux tanins harmonieux, de bouche à la fois puissante et ronde. Il y a aussi le Chiroubles cuvée Tradition 2008, tendre et fruité comme on les aime.

    Château de PIZAY

    Château de PIZAY

    (MORGON)
    Direction : Pascal Dufaitre

    69220 Saint-Jean-d'Ardière
    Téléphone :04 74 66 26 10
    Télécopie : 04 74 69 60 66
    Email : chateau-de-pizay@chateau-de-pizay.com
    Site : www.chateau-de-pizay.com

    Au sommet également. La propriété s'étend sur 80 ha autour du château, dont 40 plantés en vignes. Beau Morgon château de Pizay 2008, de couleur intense, il est bien fruité (griotte, mûre), et finement épicé, corsé, aux tanins harmonieux et bien équilibrés. Le Régnié château de Pizay 2009, coloré et corsé, bien charpenté, au nez de fruits rouges surmûris, de très bonne évolution. Très séduisant Beaujolais blanc 2008, où s'entremêlent des nuances de fruits frais, de bruyère et de chèvrefeuille, un bien joli vin, frais et suave à la fois. Excellent Brouilly château de Saint-Lager 2008, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en arômes (cerise, violette), à la fois fruité et riche. Le château de Pizay est aussi un superbe hôtel 4 étoiles installé dans un magnifique château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, tennis, piscine, jardin à la française. Vous pourrez aussi déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, très pittoresques.

    Domaine BEL AVENIR

    Domaine BEL AVENIR

    (MOULIN-A-VENT)
    Alain et Cécile Dardanelli
    1087, Bel Avenir
    71570 La Chapelle-de-Guinchay
    Téléphone :03 85 36 75 02
    Télécopie : 03 85 33 86 91
    Email : domaine.bel.avenir@wanadoo.fr

    Coup de cœur pour leur Moulin-à-Vent Laura 2008, harmonieux, au bouquet subtil et intense à la fois (mûre, sous-bois), de bouche très généreuse, rond et charpenté. Le Morgon Charmes 2007, de robe pourpre, au nez puissant et persistant de framboise et de cerise noire, rond et gras, est riche, aux tanins enveloppés, de bouche bien corsée, un vin typé et complexe comme on les aime. Beau Moulin-à-Vent Élodie, dense, typé, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée et persistante, de bonne garde. Excellent Régnié 2007, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, riche et charnu, souple et corsé à la fois, de robe pourpre et soutenue, un vin qui présente une belle charpente. Le Saint-Amour 2009 est au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de kirsch et de fruits rouges surmûris, aux tanins bien fondus, très harmonieux et prometteur. comme leur Juliénas Les Capitans, coloré, intense et charmeur, bien marqué par son terroir, riche en couleur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs.

    les VINS GEORGES DUBOEUFMOULIN-A-VENT les VINS GEORGES DUBOEUF

    les VINS GEORGES DUBOEUF

    (MOULIN-A-VENT)
    Georges et Franck Duboeuf

    71570 Romanèche-Thorins
    Téléphone :03 85 35 34 20
    Télécopie : 03 85 35 34 25
    Email : message@duboeuf.com
    Site : www.duboeuf.com

    Au sommet, naturellement. Georges Dubœuf et son fils, Franck, peuvent être fiers de leur réussite, jalousée, bien sûr, mais on sait que l'on n'a rien sans rien. La maison est incontournable (120 pays à l'export, 12 000 clients en France dont 100 grossistes et représentants servant la restauration, 1200 clients restaurateurs et caves en direct et 10 000 clients particuliers, 15% de l'ensemble de la production totale du Beaujolais dont 30% en primeur). Il faut venir aussi à Romanèche-Thorins pour découvrir les nouveautés de leur “Hameau Dubœuf”. Très beau Morgon Belles Grives 2007, un vin remarquable, de jolie robe, de charpente à la fois puissante et souple, tout en arômes (pivoine, groseille), idéal sur une pintade rôtie. Splendide Moulin à Vent Clos du Moulin à Vent 2005, de couleur intense, la robe oscille entre un grenat sombre et un rubis profond. Dégusté jeune, il exprime un nez, de fleur et de fruit, avec une dominante de violette soutenue par une note de cerise. Avec les années, sa palette odorante devient plus complexe. S'y ajoutent des parfums d'iris, de roses fanées, d'épices, de fruits mûrs et de truffes. Excellent Régnié Sélection Printemps 2009, de couleur profonde, aux tanins fermes et fondus à la fois, bien parfumé, il associe rondeur et charpente. Le Beaujolais Villages 2009 est une valeur sûre. Le Brouilly 2007, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de pivoine, révèle une bonne structure, gras, de bouche riche et très équilibrée, c'est un vin racé et très parfumé, d'excellente évolution. Leur Côte de Brouilly Domaine de la Madone 2007 est d'une belle couleur, avec un nez très élégant et offre une grande richesse aromatique (fruits rouges, pêche, abricot…). C'est un vin très agréable, doté d'une grande complexité. Quant au Juliénas Prestige 2005, sa robe est d'un rubis de belle intensité. Le bouquet est à la fois floral (iris et pivoine) et fruité (fraise, framboise et pêche), un vin riche et gourmand, plein de fruit et de fraîcheur en bouche. Excellent Juliénas Château des Capitans 2007, de jolie robe pourpre, avec des notes de mûre et de poivre, est de bouche à la fois puissante et ronde, non encore à maturité. Le Fleurie Clos les 4 Vents 2007, dominé par le cassis mûr, charnu, de couleur pourpre, ample au nez comme en bouche, aux tanins riches et soyeux à la fois. Il y a encore leur Pouilly Fuissé Domaine Béranger 2006, un mélange de parfums : tilleul, verveine, amandes grillées complétées en bouche par de la noisette.

    Domaine MORTET Père et Fils

    Domaine MORTET Père et Fils

    (MOULIN-A-VENT)
    Jean-Pierre Mortet
    Le Bourg
    71570 Romanèche-Thorin
    Téléphone :03 85 35 55 51
    Télécopie : 03 85 35 53 19
    Email : jean.mortet@free.com
    Site : http://jean.mortet.free.fr/

    Domaine de 10 ha. Un vrai coup de cœur pour cet exceptionnel Moulin-à-Vent Les Rouchaux 2006, issu d'un sol de roche granitique, aux arômes de prune, de très bonne structure, de bouche dense et persistante, qui s'accorde parfaitement avec un gigot, mais mérite d'être conservé pour mieux profiter de son potentiel. Le 2005, issu d'un sol de roche granitique, particulièrement réussi, avec de beaux reflets pourpres, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, de bouche puissante, un vin étoffé, coloré et complexe, très prometteur. Le 2004, de robe grenat, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais très présents, est un grand vin subtil, charnu et parfumé en bouche, à ouvrir sur une daube. Son Moulin-à-Vent 2007 est un vin avec beaucoup de charme, aux nuances caractéristiques où l'on retrouve la framboise, la violette et les épices, gras, associant puissance et finesse, déjà savoureux mais qui mérite un peu de patience pour s'exprimer pleinement. Goûtez le séduisant Beaujolais-Villages rosé, franc et fruité, un vin gourmand à déboucher sur un soufflé.

    Michel SIFFERT

    Michel SIFFERT

    (MOULIN-A-VENT)

    Domaine de la Bruyère
    71570 Romanèche-Thorins
    Téléphone :03 85 35 50 28

    Remarquable Moulin-à-Vent 2008 (au moment de ma dégustation, le vin était en cuves et donc ni collé, ni filtré), très typé, issu de vieilles vignes, de couleur soutenue, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d'épices, aux tanins étoffés, qui mérite de la patience. Le 2007, issu de vieilles vignes, à la fois charnu et soyeux, coloré, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, de bouche ample, idéal sur un salmis. Superbe 2006, issu de vieilles vignes, bien marqué par son terroir, de très jolie teinte grenat, structuré, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, classique, un vin qui associe couleur et matière, de très bonne évolution.

    Jean-Paul GUIGNIER

    Jean-Paul GUIGNIER

    (RÉGNIÉ)
    Jean-Paul Guignier
    Domaine Au pied des deux Clochers Les Bruyères
    69430 Régnié-Durette
    Téléphone :04 74 69 01 99
    Email : guignier.jeanpaul@orange.fr

    Excellent Régnié Côte de la Pierre cuvée Vieilles Vignes 2008, provenant de Vignes achetées il y a plus de 90 ans par le grand-père de Mme Guignier, idéalement situées, ample et savoureux, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, qui allie finesse et structure, de bouche savoureuse, de garde, bien sûr. À la suite, un très bon Chiroubles 2008, bien typé comme son Brouilly 2008, corsé, bien structuré, aux tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets. Il y a encore ce séduisant Chiroubles Rose de Gamay, fruit d'une sélection féminine, un vin fruité aux arômes floraux. Le Morgon Domaine au pied des deux Clochers (vendanges manuelles) est un vin remarquable, aux arômes de fruits macérés et d'épices, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde.

    Domaine du PY de BULLIAT René MARTIN

    Domaine du PY de BULLIAT René MARTIN

    (RÉGNIÉ)
    René et Joëlle Martin

    69430 Régnié-Durette
    Téléphone :04 74 69 91 53
    Télécopie : 04 74 69 92 10
    Email : rene.martin12@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/rene-martin
    Site : www.beaujolais-rene-martin.com

    Au sommet, naturellement. Exploitation familiale, domaine viticole depuis cinq générations. Actuellement Joëlle et René Martin et leur fils Loïc, exploitent 8 ha de vignes. Les raisins sont cueillis à la main. La vinification allie les méthodes ancestrales transmises de père en fils, aux techniques de pointe qui permettent d'actualiser leurs connaissances œnologiques et de s'équiper des matériels les plus modernes. Bien typé, leur Régnié 2008 cuvée Terroir est issu de vieilles vignes (45 ans) plantées sur un Terroir caractéristique de granite rose, riche en minéraux, qui donne un vin de belle teinte grenat, aux notes de violette, de framboise et de sous-bois, charnu et long en bouche, vraiment très réussi. Beau 2007, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le Régnié cuvée du Grand-Père Vieilles vignes 2007, élevé en fûts de chêne, est corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, très fin, bien sec comme il se doit mais tout en rondeur, parfumé (rose, cerise), tout en distinction. Tout en fruité, le Beaujolais-Villages rosé est vif et souple en bouche, au nez de petits fruits rouges, bon équilibre entre sucre et acidité, idéal sur une quiche aux poireaux.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu