Avertir le modérateur

Guide du vin

  • L'ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES VINS / G, COMME GRIS, GRECO, GRACIANO, GIACONDA...

    GAILLAC
    Le vignoble de Gaillac qui s’étend autour des villes, châteaux et abbayes, est l’un des plus anciens de France. Historiquement, la vigne, amenée en Provence par les Phocéens, a progressé vers la Narbonnaise, puis vers l’Aquitaine sous l’impulsion des Romains. Gaillac est la première étape de cette marche à l’ouest (la ville de Gaillac même date de 972). Là encore, c’est surtout sous l’impulsion des moines bénédictins que la notoriété des vins s’élargit et que la commercialisation se tourna tout naturellement vers l’ouest, en empruntant la principale voie de communication, le Tarn.

    GAILLACOISE (MÉTHODE)
    Ou rurale. Par rapport à la méthode champenoise (voir ce mot), le vin ne subit pas de seconde fermentation en bouteille. Il est embouteillé durant la première fermentation, qui se poursuit donc en bouteille.

    GALESTRO
    Vin blanc de Toscane, sec, à boire très frais.

    GALETS
    C’est à Châteauneuf-du-Pape que l’on rencontre cette “mer” de gros cailloux roulés, en forme de galets, qui possèdent les qualités idéales d’attirer la réverbération du soleil et de conserver la chaleur du jour durant la nuit.

    GALLON
    Mesure de capacité (4,5 l) de Grande-Bretagne.

    GAMAY
    Le raisin qui donne toute sa mesure quand il est vinifié en macération carbonique (Beaujolais).

    GAMZA
    Cépage bulgare.

    GARDE (VIN DE)
    Un vin de garde est tout naturellement un vin qui a la possibilité de s’épanouir dans le temps. Pour les rouges, la présence tannique est un bon gage de son potentiel de vieillissement. Un grand vin est un vin de garde.

    GARGANEGA BIANCO
    Cépage italien qui sert dans la production du Soave (Italie).

    GARNACHA TINTA
    Cépage espagnol caractéristique, riche et alcoolisé.

    GARRAFEIRA
    Nom réservé aux vins rouges et blancs portugais de qualité, millémisés, et élevés un minimum en fûts puis en bouteilles.

    GATTINARA
    Ce petit vignoble italien borde le Sésia, à l’est de Biella, dans le nord du Piémont. Les collines morainiques de Gattinara, dont le climat est plus tempéré que celui de la plaine, ont été formées il y a plus de 150 millions d’années, lors de l’imposante glaciation des Alpes. La terre rougeâtre, graveleuse donne beaucoup de finesse aux fruits et permet une maturation précoce. Le symbole de Gattinara est depuis l’an 1000 la tour en pierre appelée “la Castelle”, construite sur les collines par le roi Arduino. Le cépage principal de l’appellation est l’excellent Nebbiolo (ou Spanna), auquel s’ajoutent le Bonarda ou le Vespolina (10% maximum). De couleur intense, avec des notes de violette et d’épices, les meilleurs sont gras, bien tanniques, de belle garde.

    GAVI
    Italie, Piémont. Certains vins blancs de Gavi sont très agréables par leur souplesse.

    GAY-LUSSAC
    Célèbre chimiste français auquel on doit la formule chimique de la fermentation.

    GAZ (INERTES)
    L’azote et le gaz carbonique sont des gaz inertes.

    GAZ CARBONIQUE
    Ou CO2. Il se dégage naturellement au cours de la fermentation du vin.

    GAZÉIFICATION
    Procédé qui consiste à rendre les vins mousseux par une insufflation de gaz carbonique. A éviter.

    GEBIET
    Région, en allemand.

    GEELONG
    Australie. Importante région vinicole de Victoria, où l’on se fait plaisir avec plusieurs blancs intéressants, provenant du Riesling et du Chardonnay.

    GÉLATINE
    Substance qui sert à clarifier le vin en éliminant les matières qui sont en suspension.

    GEMEINDE
    En Allemagne, signifie village ou commune.

    GÉNÉREUX
    Quand le vin est riche en degré alcoolique, avec une attache puissante au nez comme au palais.

    GÉNÉRIQUE
    Le terme désigne un vin commercialisé sous son appellation ou sa région d’origine. Exemples : Bordeaux ou Côtes-du-Rhône.

    GENEROSO
    Désigne un vin viné et de dessert espagnol.

    GENÈVE (VIGNOBLE DE)
    Le vignoble genevois se caractérise par son tracé harmonieux, à l’image de la Suisse, c’est-à-dire paisible. Les seules chaînes de montagnes qui entourent le bassin genevois contribuent à la douceur bienveillante du climat, assez propice à la vigne. Les vins blancs issus du Chasselas portent la désignation officielle de Perlan, réservé à la production genevoise, et qu’il est de bon ton de déboucher sur un poisson de lac.

    GENTIANE
    Liqueur française obtenue en distillant des racines de gentiane.

    GERBER
    L’opération consiste à empiler les fûts dans le chai les uns sur les autres, sur deux ou trois niveaux, afin de gagner de la place.

    GERK
    Vin blanc légèrement amer de Dalmatie.

    GEVREY-CHAMBERTIN
    C’est l’une des appellations communales les plus importantes de la Côte-d’Or bourguignonne. Neuf (très) grands crus, très morcelés, dont la spécificité propre à chacun est un bon exemple de l’extrême complexité des terroirs bourguignons : Chambertin, Chambertin Clos de Bèze, Latricières-Chambertin, Mazoyères-Chambertin, Charmes-Chambertin, Mazis-Chambertin, Griottes-Chambertin, Ruchottes-Chambertin et Chapelle-Chambertin, tous de couleur soutenue, riches en matière et en intensité aromatique, très parfumés en bouche, à dominante de cerise confite (la “griotte” évidemment), de violette et de réglisse, d’excellente évolution. Quelques beaux Premiers Crus également, qui possèdent une chair pleine et savoureuse, comme Les Cazetiers, Le Clos-Saint-Jacques, Aux Échezeaux, Aux Combottes, Lavaut, La Combe-aux-Moines…

    GEWURZTRAMINER
    1/. Appellation alsacienne. Plus alcoolisé que le Riesling, charpenté, de saveur épicée et très parfumé, le Gewurztraminer est un vin qui vieillit parfoit remarquablement bien.

    2/. Cépage. Excellent raisin, très typé, très aromatique, qui donne des vins épicés, très caractéristiques (voir Alsace et L’accord idéal des vins et des mets).

    GHEMME
    Appellation (DOC) de vin rouge du Piémont, en Italie. Difficile de s’en procurer de très bons.

    GIACONDA
    En Australie, une bonne maison où l’on fait ce joli Pinot noir, souple et épicé en bouche, bien fait comme le Chardonnay.

    GIACOSA (BRUNO)
    Une valeur sûre en Italie avec ce très bon Barbaresco Gallina di Neive, un superbe Barolo Collina Rionda Di Serralunga, et un Dolcetto d’Alba Basarin di Neive qui me séduit régulièrement.

    GIGONDAS
    Vallée du Rhône (1 200 hectares). Appellation d’origine contrôlée datant du 6 janvier 1971. Cépages autorisés: pour les rouges, le Grenache noir (65% maximum), la Syrah, le Mourvèdre et le Cinsault (minimum 25%) ; pour les rosés, Grenache noir (60% maximum) et Cinsault (15%). L’appellation est située au pied des Dentelles de Montmirail, dans un site de très grande beauté et de peuplement fort ancien. Son nom vient de “jocunditas” (joie), nom donné par les Romains qui avaient fondé ici un camp de repos militaire. On trouve encore, à Saint-Cosme, les restes d’un grand cuvier remontant certainement à cette époque. Les qualités du terroir de Gigondas, la nature de son sol, son exposition ouverte au sud-ouest et ses terrasses en légère altitude valent une réputation de longue date à ses vins, rouges pour la presque totalité, qu’appréciaient fort les évêques et les princes d’Orange, dont la commune dépendait.

    GIN
    Eau-de-vie aromatisée aux baies de genièvre, dont l’élaboration est certainement due aux Hollandais (Genièvre).

    GIN FIZZ
    Boisson composée de gin, de sucre, de citron et d’eau de Seltz.

    GIRO DI CAGLIARI
    Bon vin rouge sarde (Italie), issu du cépage Giro, souple et parfumé.

    GISBORNE
    Nouvelle-Zélande. Bonne région à vins blancs, notamment pour le Chardonnay et le Müller-Thurgau.

    GIVRY
    L’appellation Givry est située au sud de la Côte-de-Beaune (voir Bourgogne). De bons rouges bien charpentés et fruités, et des blancs fins et bouquetés, associant rondeur et nervosité, tous très abordables.

    GLOGG
    Solide boisson chaude à base de vin auquel on ajoute de l’eau-de-vie et des raisins secs. Surtout dans les pays scandinaves.

    GLORIA
    Un croisement Sylvaner et Müller-Thurgau, qui donne des vins frais et légers, manquant parfois d’acidité. On le trouve surtout en Allemagne.

    GLUCIDES (LES)
    Le glucose et le lévulose, contenus dans le jus de raisin, disparaissent au cours de la fermentation. Un vin très élaboré ne doit pas contenir de traces de sucre réducteur. Toutefois, certains vins blancs très liquoreux, tels ceux de Sauternes, en renferment une quantité assez importante. Le sucre est retenu dans le foie sous forme de glycogène, que cet organe transforme ensuite en glucose, pour le laisser passer au fur et à mesure des besoins de l’organisme. Brûlé dans les tissus et les muscles, il sert à entretenir la chaleur animale, mais surtout à produire l’énergie nécessaire au travail musculaire.

    GLUCOMÈTRE
    Ou mustimètre. Instrument indiquant la richesse en sucre du moût.

    GLYCÉRINE
    Ou glycérol. Élément important du vin qui lui apporte son onctuosité. Insensible au vieillissement, elle apparaît lors de la fermentation alcoolique mais provient aussi, pour les vins moelleux et liquoreux, de l’action bénéfique de la pourriture noble sur les grains de raisin.

    GOBELET
    1/. Système consistant à attacher la vigne sur des piques séparées : le tronc court diverge en plusieurs branches qui lui donnent cette forme caractéristique. Utilisé principalement en moselle et dans le Rhône.

    2/. Récipient en métal, en bois, en plastique, jouant le rôle de verre à boire.

    GORON
    Vin suisse issu du Gamay et du Pinot noir n’ayant pas atteint la richesse en sucre naturel nécessaire pour obtenir l’appellation Dôle.

    GOULBURN (VALLEY)
    Australie. Région vinicole de la province de Victoria, où l’on produit de bons vins rouges.

    GOUVEIO
    Variété de Porto blanc.

    GOUDDEN CAROLUS
    Ou Carolus d’Or. Excellente bière belge brune corsée de près de 8°, qui a un fort goût de malt. Se déguste aussi en apéritif ou, pourquoi pas, sur un fromage à la manière d’un Porto Vintage, comme on l’a savoure à Bruxelles.

    GOULEYANT
    Le Beaujolais nouveau est certainement le vin auquel ce terme convient le plus. Le vin est coulant, léger, gai, remplissant bien la bouche.

    GOUTTE (VIN DE)
    C’est le vin issu du jus qui s’est écoulé naturellement des raisins avant le pressurage réel.

    GRACIANO
    Un autre bon cépage espagnol, qui donne des vins colorés et parfumés, bien tanniques.

    GRADO ALCOOLICO
    Mention du degré d’alcool mentionné sur l’étiquette des vins italiens.

    GRAISSE
    Altération du vin. Le vin devient huileux.

    GRAN RESERVA
    Espagne. Le plus haut classement des vins espagnols qui implique un minimum de cinq années de vieillissement, dont deux en barriques, avant d’être commercialisé.

    GRAND CRU
    C’est une réelle et prestigieuse appellation en Alsace et en Bourgogne, qui correspond à un terroir particulier et géographique tandis qu’elle est utilisée également à Bordeaux, sous la notion générale de classements, et de façon parfois moins qualitative.

    GRAND VIN
    En réalité, ce terme employé souvent sur l’étiquette, ne correspond à aucune classification particulière. Un vin très modeste a le droit d’apposer cette mention sur son étiquette.

    GRANDE-BRETAGNE
    On fait ici du vin avec le terroir que l’on a, et ce n’est pas suffisant de planter du Chardonnay ou un cépage améliorateur, qui marche bien ailleurs, pour que cela soit une réussite partout. Toutes proportions gardées, on peut rapprocher ce pays du Portugal, tous deux ayant comme principal attrait, l’un de faire du Porto et l’autre du whisky.

    GRANITE
    Roche dure, riche en minéraux, qui se réchauffe rapidement et qui retient la chaleur. On en trouve dans le nord-ouest de l’Italie, et au Portugal, pour la production du Vinho verde.

    GRAPPA
    Célèbre eau-de-vie de marc italienne.

    GRAS
    Désigne un vin charnu, moelleux et souple.

    GRASA
    Cépage de Roumanie.

    GRAVE DEL FRIULI
    Italie. C’est la plus grande appellation de la région du Frioul-Vénétie, qui s’étend de Pordenone à l’ouest à Cormons à l’est, où vous ne trouverez pratiquement que des vins de cépages qui ne vous dépayseront pas (Merlot, Pinot noir, Chardonnay, Sauvignon… il ne manque plus que la Syrah ou la Marsanne). Préférez les vins qui proviennent des Refosco, Tocai, Pinot grigio ou Verduzzo.

    GRAVES
    1/. Prolongement naturel des terres du Médoc, le vignoble des Graves a été de tout temps rapproché historiquement et géographiquement de celui du Médoc. Là aussi la terre est graveleuse (le mot “Graves” vient de là), pauvre, mais secourue par un climat exceptionnel et des vignerons qui ont écrit l’histoire du Bordelais. Les vins rouges sont plus charpentés que ceux du Médoc et possèdent un caractère propre qui leur permet de s’en différencier plus aisément (voir Pessac-Léognan).

    2/. Cailloux siliceux, qui assurent un excellent drainage et conviennent parfaitement à la vigne, lui imposant de chercher sa propre nourriture. Ces sols s’adaptent parfaitement aux cépages Cabernet, et font des merveilles dans l’appellation Margaux (et dans les Graves bien sûr). On retrouve également des sols de graves sablonneuses dans le Libournais, et des marnes graveleuses dans le Jura.

    GRAVES SUPÉRIEURS
    Totalement méconnu, ce vignoble bordelais des Graves, à l’extrémité Sud, se consacre aux vins blancs liquoreux qui bénéficient de l’appellation “Graves Supérieurs”. Assez nerveux, moins riches que les Sauternes, ces vins possèdent aussi leur originalité.

    GREAT WESTERN
    Australie. Région viticole de Victoria, où l’on élabore surtout des vins mousseux.

    GRÈCE
    La Grèce est une patrie naturelle de la vigne, et la variété des climats, des paysages, comme l’influence des vents et de la mer façonnent chaque vignoble, du Péloponnèse à Rhodes. C’est l’archétype des pays vinicoles où le vin est particulièrement adapté aux habitudes de table et de consommation. Sous une tonnelle, vous verrez que l’on se fait au Retsina, à ces petites gorgées que l’on avale discrètement au cours d’une partie de cartes ou de dés, en grignotant une petite friture. Vous verrez aussi que la force du soleil s’associe bien à celle de ces vins rouges corsés, intenses au nez comme en bouche, qu’il faut savourer frais sur des mets épicés.

    GRECO
    Bon cépage blanc italien.

    GRECO DI BIANCO
    En Calabre, le DOC Greco di Bianco, produit sur la côte ionienne, est un vin de dessert doux issu de raisins passiti, puissant, suave, intense au nez comme en bouche, très réussi et très apprécié.

    GREFFAGE
    Opération de propagation de la vigne qui consiste à insérer un scion dans un porte-greffe.

    GRENACHE BLANC
    Très répandu en France, cet ancien cépage espagnol peut donner un vin corsé de bonne qualité, ample et peu acide.

    GRENACHE NOIR
    Le raisin de prédilection des grands vins de Bandol ou des crus de la vallée du Rhône. Il apporte structure, puissance et concentration aromatique.

    GRÈS
    Roche sédimentaire composée de particules. Souvent alliée au calcaire comme dans le Palatinat ou en Franconie, en Allemagne.

    GRIS (VIN)
    Vin rosé de couleur très pâle, “pelure d’oignon”. On en fait dans de nombreuses régions françaises, en Lorraine comme en Provence.

    GROG
    Tout le monde connaît les bienfaits de ce bon mélange d’eau chaude, de rhum, de miel et de citron, contre le rhume ou la grippe.

    GROMBALA
    Tunisie. Région de vins rouges.

    GROS-PLANT DU PAYS NANTAIS
    Appellation de la Loire qui a pour cépage la Folle blanche d’origine charentaise, cultivé en pays nantais depuis le XVIe siècle. Il est produit sur l’ensemble du vignoble nantais et plus spécialement dans la région d’Herbauges et de Logne et Boulogne. C’est un vin blanc modeste, frais, léger et sec.

    GROSSLAGE
    Un bon exemple de la complexité (certains diraient le “flou”) de la réglementation allemande : un Grosslage est un ensemble de sites viticoles (Einzellagen), c’est-à-dire une aire relativement étendue. La complexité pour le consommateur réside dans le fait que le nom d’un Grosslage peut figurer sur l’étiquette, au même titre que celui d’un Einzellage, après le nom d’une commune. Quand vous saurez qu’il existe 150 Grosslagen, et que parfois plusieurs Einzellagen se regroupent sous le nom d’un Grosslage, souvent lors de petites récoltes ou de quantités limitées, vous comprendrez que cela ne fait qu’ajouter à la confusion, et qu’il est extrêmement difficile de déterminer réellement l’origine exacte d’un vin allemand quand on lit son étiquette.

    GRUNER VELTLINER
    Bon cépage autrichien, où il donne des vins à la saveur fraîche et fruitée. On en trouve aussi en Hongrie.

    GUEUSE
    Les Gueuses sont des bières belges qui sont actuellement parmi les plus demandées sur le mini-marché des amateurs raffinés. La particularité des gueuses est qu’elles sont constituées par le mélange de plusieurs lambics de base. Le lambic est une bière dite spontanée à base de froment qui fermente seule sans ajouter de levure. La gueuse doit fermenter en tonneaux pendant de longues années et elle continue à fermenter après sa mise en bouteille. La fabrication de la gueuse demande donc beaucoup de temps et de travail.

    GUIGNOLET
    Eau-de-vie française de cerise noire.

    GÜLDENMORGEN
    Grosslage allemand, situé près de la commune Oppenheim, dont l’on a du mal à se procurer les vins, même sur place, tant ils semblent recherchés pour leur prestance. Ce sont des vins très équilibrés, charpentés, fermes et puissants, tous possédant ce moelleux très caractéristique de cette aire de production, qui les distinguent aisément.

    GUTENBORNER
    Un croisement Müller-Thurgau et Chasselas (Allemagne).

    GUYOT
    Certainement la meilleure méthode de palissage de la vigne qui consiste à attacher les sarments sur deux fils de fer parallèles.

    GYÖNGYÖS
    Hongrie. La région connaît un essor certain pour ses blancs secs et mousseux.

     

    LE VIN DE A à Z
    A - B - C - D - E - F - G -H - I - J
    K - L - M - N - O - P - Q -R - S
    T - U - V - W - X - Y - Z

  • DE CHINON A SANCERRE, LE MEILLEUR DU VAL DE LOIRE

    DOMAINE GOURON
    CHINON

    Laurent et Stéphane Gouron

    Fondé en 1946 par René Gouron, le DOMAINE se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 80. Désormais, ce sont les petits enfants LAURENT et STEPHANE qui vinifient et commercialisent ensemble les 28 hectares que compte la propriété familiale. Classé en Appellation CHINON Contrôlée le DOMAINE GOURON est morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaire et argilo-siliceux, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de ...

    www.vinsdusiecle.com/gouron

     

    CHATEAU DES ROCHETTES
    COTEAUX-DU-LAYON

    Gérant : Yannick Babin

    Si la vigne était déjà présente au XVème, c’est Alphonse Roulleau (1885-1957) qui oriente vraiment la production du Château de Rochettes vers le vin. Déjà présent au Salon de l’Agriculture de Paris avant la guerre de 1914-1918, il y remporte de nombreuses médailles. Suite au mariage de sa fille Raymonde Roulleau avec Louis Douet en 1946, la tradition se perpétue, et la commercialisation s’oriente vers la vente aux particuliers en fûts et en bouteilles. En 1974, c’est leur fils unique Jean Douet ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaudesrochettes

     

    CHATEAU DU COING DE SAINT FIACRE
    MUSCADET

    Véronique Günther-Chéreau

    Le Château du Coing de Saint-Fiacre est situé au confluent de la Sèvre et de la Maine. La propriété comprend 42 ha de vignes sur des pentes de 14 % exposées plein sud. C’est une propriété historique du vignoble nantais elle existait au Moyen-Age, elle a été remaniée au 18ème siècle en 1756 puis au 19ème en 1810. Les communs construits en 1810 sont de pur style italiens (dit clissonnais) avec des génoises et des fenêtres géminées très typiques du vignoble nantais.
    Le Château du Coing ...

    www.vinsdusiecle.com/chateauducoing

     

    DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS
    POUILLY-FUME

    Gérard et Bernard Pabiot

    Un domaine familial de 21 ha, dont certaines parcelles de vignes sont âgées de plus de 80 ans, exploité par Gérard et Bernard qui associent les usages traditionnels aux techniques modernes, grâce à leurs connaissances acquises en hauts lieux viticoles : Beaune, Macon et Bordeaux. Le domaine est implanté sur les meilleurs coteaux dominant la Loire, ce qui leur permet d'avoir des sols très représentatifs de la région : calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse et marnes ...

    www.vinsdusiecle.com/domainerogerpabiot

     

    DOMAINE TROTEREAU
    QUINCY

    Pierre Ragon

    Le Domaine TROTEREAU est une propriété familiale qui vit le jour en 1804 quand Etienne Augustin TROTEREAU, issue d'une famille de vignerons vierzonnais, s'installa à Quincy. Depuis, cinq générations se sont succédées. Pierre RAGON qui a repris l'exploitation en 1973 est actuellement le 6ème vigneron de cette longue lignée. Il exploite 13 ha qu'il cultive dans le respect de la nature en pratiquant une lutte raisonnée, la maîtrise des rendements et l'élevage passionné du vin.
    Très ...

    www.vinsdusiecle.com/p-ragon

     

    EARL GUY MALBETE
    REUILLY

    Guy et Florence Malbète

    Domaine familial depuis 4 générations. L'exploitation assume la gestion complète de 4 ha de Sauvignon, 4 ha de Pinot noir et 2 ha de Pinot gris. La culture se fait de façon traditionnelle : buttage, débuttage, incorporation de fumier naturel. Vinification traditionnelle, élevage du vin sur lie fine, filtration sur terre (pas de collage).
    On retrouve tout cela dans de Reuilly Pinot noir 2010, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à ...

    www.vinsdusiecle.com/guymalbete

     

    CAVE DRUSSE NATHALIE ET DAVID
    SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL

     

    Un domaine de 21 ha. Ces jeunes viticulteurs ont été récompensés en 2005 par le prix Départemental de la Dynamique Agricole. Nous n'utilisons plus de désherbant chimique dans nos vignes, précisent-ils, qui sont enherbées entre les rangs et travaillées en surface aux pieds.
    Très classique du millésime, ce remarquable Saint-Nicolas-de-Bourgueil Vieilles vignes 2013, terroir argilo-calcaire, est un vin où dominent la structure et la finesse, aux notes de truffe et de fraise des bois, de ...

    www.vinsdusiecle.com/drusse

     

    HENRY NATTER
    SANCERRE

    Henry et Cécile Natter

    Domaine de 23 ha, où l’on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont en effet à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leur bouteille soit une source de convivialité. Leur fille, ...

    www.vinsdusiecle.com/henrynatter

     

    DOMAINE DE LA GUILLOTERIE
    SAUMUR-CHAMPIGNY

    SCEA Duveau Frères

    Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble du Domaine de la Guilloterie s'étend aujourd'hui sur 50 hectares. Au sud de la Loire et au bord de son confluent le Thouet, ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s'épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés.
    Le Domaine de la Guilloterie produit un excellent Saumur blanc issu ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaulaguilloterie

     

    DOMAINE DE LA RENAUDIE
    TOURAINE

    Patricia et Bruno Denis

    Des vignerons de père en fils depuis trois générations; c'est en effet, l'arrière grand-père, Albert Denis le premier de la lignée, qui s'est installé sur le Domaine de la Renaudie en 1928. Depuis 1982, Bruno Denis est à la tête du domaine. Il est perfectionniste et passionné par son métier, et depuis qu'il vinifie, la qualité des vins n'a cessé de progresser. Sa femme Patricia Denis a une formation d'onologue, mais elle s'occupe principalement de la commercialisation. L'âge des vignes (35 ans ...

    www.vinsdusiecle.com/domainerenaudie

     

  • ALSACE : Les vins n’ont jamais été aussi bons

    Des villages fleuris, des winstubs, des collines ondulées, des crus les uns plus typés que les autres... tout ici concorde à une grande convivialité du vin, où chaque vigneron s’emploie à faire ressortir la typicité de son Riesling ici, de son Gewurztraminer là... On élève alors des vins sans concurrence, dans une large gamme où se cotoient des Vendanges Tardives rares, un vin suave, un autre sec, un rouge savoureux ou un Crémant tout en fraîcheur.

    Ici, la force des terroirs et la main de l’homme sont toujours en osmose.

    Voici le Top Vignerons actuel, au moment où commencent les sélections de mon prochain GUIDE, le Top Vignerons pouvant, évidemment, évoluer en fonction des dégustations.

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en SOULIGNES)

     

    Prix d’Honneur 

     

    Éric Casimir (Gérard Metz)
    Daniel Haegi
    Georges Klein
    Pierre Reinhart
    Famille Ruhlmann-Schutz

     

    Prix d’Excellence

     
    Famille Halbeisen
    Pascal Joblot (Brobecker)
    Famille Kaes
    Damien et Nicolas Solher (Frey-Solher)

     

    Satisfecits 

     
    Martin Schatzel
  • LES VINS EXEMPLAIRES DE PUISSEGUIN, LUSSAC ET MONTAGNE SAINT-EMILION

    Château HAUT-SAINT-CLAIRPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château HAUT-SAINT-CLAIR

    Château HAUT-SAINT-CLAIR

    (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
    Yannick et Andrea Le Menn

    33570 Puisseguin
    Téléphone :05 57 74 66 82
    Télécopie : 05 57 74 51 50
    Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair
    Site : www.chateauhautsaintclair.fr

    Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire. L’encépagementest marqué par de vieux Cabernets francs (Bouchets) de plus de 50 ans, 25%, et les Merlots noirs dont les âges s’étalent de 30 à 60 ans. La situation de ce vignoble accidenté donne desvins riches, puissants et aromatiques. La technique est apportée avec précision : effeuillage ponctuel, raisins triés avant et après égrappage, sélection des jus, mis en cuve sans foulage. La fermentation et la macération sont étalées sur un mois, la régulation des températures et les dégustations sont les outils utilisés pour l’obtention des cuvées. Aprèsfermentation malolactique, les vins sont décantés et mis en barriques. Le tiers des fûts est renouvelé chaque année. L’élevage en bois s’échelonne sur 10-12 mois selon les millésimes. Les assemblages définitifs s’effectuent en cuve Inox avant la mise en bouteilles.
    “Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l’élevage est tout un art. Je déguste chacune séparément, ainsi je sais quel est le lot qui s’y épanouira le mieux. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênesviennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité.
    On a pris du plaisir à travailler ce 2014, poursuit Yannick le Menn, septembre et octobre ont été extraordinaires, avec des températurestrès chaudes, il y a même des raisins qui avaient des coups de soleil ! Et du coup, malgré certaines craintes, on s’est finalement retrouvé avec un potentiel très intéressant. Nous avons obtenu une récolte très homogène, des raisins mûrs. J’ai aussi effectué des saignées pour obtenir encore plus de concentration, des macérations à chaud car j’ai l’intention de faire des cuvées spéciales. Un vin très travaillé sur le fruit, cela permet d’enrichir notre gamme en proposant une autre cuvée, un vin exceptionnel par notre travail sur le raisin accommodé d’un élevage en bois approprié. Nous avons donc élaboré cette cuvée avec notre fils aîné Nicolas qui est œnologue et qui travaille pour le groupe LVMH.
    Le 2014 méritait un tel traitement, c’est un vin très prometteur, sur le fruit, très charnu. Nous avons mis nos vins dans des fûts très peu chauffés afin qu’ils prennent plus de sucrosité que de notes toastées.
    Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin, l’un a terminé ses études d’œnologie et travaille sur une thèse en Champagne chez Veuve Clicquot, et le second est à l’Inseec Bordeaux après un BTS production viticole. C’est très encourageant et stimulant de travailler avec des jeunes. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d’azote, par exemple.”
    Vous aimerez comme nous ce Puisseguin-Saint-Émilion 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humuscaractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraisedes bois surmûrie. Le 2012, précise Yannick Le Menn, c’est “le miraculé”: il fallait être bon vigneron, et heureusement que la fin de l’été et l’automne ont été très beaux. Les vins sont riches, concentrés, nous avons fait des macérations à chaud pour obtenir de beaux taninsqui se fondent bien actuellement. Le vin évolue lentement, on revient au rythme traditionnel bordelais, ce qui est très prometteur. Le 2011 développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime. Remarquable 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille,fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin charnu comme on les aime, de garde. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux années autour de lui ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.”
    Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Beau 2005, où s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices. Goûtez leur excellent Second Vin, la cuvée Moulin Saint-Clair, bien équilibré, très Harmonieux, au bouquet concentré, d’une belle finale au palais.
    Château CHENE-VIEUX

    Château CHENE-VIEUX

    (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
    Sce Foucard et Fils
    34, route de Saint-Émilion
    33570 Puisseguin
    Téléphone :05 57 51 11 40
    Télécopie : 05 57 25 36 45
    Email : foucardetfils@orange.fr

    Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire et une répartition idéale de 79%Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépages, avec des vignes de 25 ans.
    Une réussite avec ce Puisseguin cuvée Première 2011, corsé comme il se doit, tout en bouche, riche et parfumé (fruits frais, humus...), légèrement poivré en finale. Le 2010, très coloré, au nez complexe de fruits rouges à noyau et de fumé, aux tanins présents, prometteur comme le 2009, de jolie robe grenat intense, bien classique, ferme et épicé, de bouchecharnue, au nez concentré (violette et cassis), de couleur pourpre, avec des arômes de fruits frais et d’épices, soyeux et dense. Le 2008, médaille d’Or au concours des Grands vins de Bordeaux 2010, allie charpente et souplesse, où s’entremêlent en bouche des notes de petits fruits rouges cuits et de réglisse, très harmonieux, équilibré, riche et charnu.
    Le Puisseguin-Saint-Émilion 2011, bouqueté, dense et persistant, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d'humus, tout en souplesse, et le Lalande-de-Pomerol Château de Musset cuvée Première 2011, aux arômes de cerise noire et d’humus, associent concentration aromatique, richesse des tanins et distinction.

     


    Château VAISINERIE

    Château VAISINERIE

    (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
    Dominique et Bernard Bessède

    33570 Puisseguin
    Téléphone :05 57 24 93 05 et 06 12 41 60 00
    Télécopie : 05 57 24 61 43
    Email : bessede.vaisinerie@gmail.com
    Site : www.chateau-vaisinerie.com

    La bâtisse fut construite en 1685 et dépendait du Château de Puisseguin. En 1718, elle prend son indépendance. Création des chais à cette époque. C'est en 2004 que la propriété est intégralement rénovée, s'équipant des dernières technologies d'élaboration des vins ainsi que d'un magnifique chai à barriques. Une propriété de 25 ha, dont 13 ha de vignes, 91% Merlot noir et 9% Cabernet franc, sols argilo-calcaires. “Nous fêtons aujourd’hui la consécration d’une propriété dont l’exposition et le terroir exceptionnels nous offrent des vins aromatiques, élégants et prometteurs”.
    Une référence avec ce Puisseguin-Saint-Émilion 2013, de couleur grenat intense, ample et parfumé, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, mûre) et d’humus, un vin séveux et persistant en bouche. Savoureux 2012, au nez de mûre et d’humus, charnu, aux connotations decassis et de fraise des bois au palais, un vin qui mêle rondeur et structure. Le 2011 dégage destanins mûrs et fermes à la fois, au nez ample et subtil dominé par les fruits macérés et l'humus, bien complexe. 
    Le 2010, bien représentatif de ce millésime, intense, très parfumé, avec des notes de mûre et de griotte, un vin riche en couleur, qui allie distinction et structure, aux tanins présents, de bouche soyeuse et intense à la fois.
    La cuvée Quercus 2013 est tout en bouche, de jolie matière, un vin au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits (cassis, groseille). Le 2012 est riche en couleur comme en matière, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, intense au nez comme en bouche avec des nuances de fruits noirs et de truffe, bien corsé. Jolies chambres d’hôtes.
     
     
    Château de la GRENIERE

    Château de la GRENIERE

    (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
    Jean-Pierre Dubreuil

    33570 Lussac
    Téléphone :05 57 24 16 87
    Télécopie : 05 57 74 56 28
    Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr
    Site : www.chateaudelagreniere.fr

    L'origine du Château remonte au XVIIe siècle. Représentant la 4e génération de la famille, Jean-Pierre Dubreuil conduit avec passion le vignoble de 15 ha, en digne héritier du labeur de ses ancêtres. Culture raisonnée, vendanges à maturité optimale, vinification traditionnelle.
    Coup de cœur pour son Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2012 (Merlot 75 %,Cabernet-Sauvignon 20 %, Cabernet franc 5 %), une cuvée élevée en fûts de chêne, classique, de couleur soutenue, un vin très équilibré, très parfumé (griotte, violette, mûre), au nez complexe, alliant rondeur et charpente, de bonne garde. Savoureux 2011, avec des notes de mûre et de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes etfinesse en finale. Le 2010 est un vin dense, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec une bouche chaleureuse, de garde comme le 2009, où la complexité s’allie à la distinction, un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux taninsfermes et fins à la fois, aux arômes de fruits rouges cuits.
    Quant au 2008, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, de charpente à la fois puissante et souple, il est très représentatif des belles réussites de l’appellation dans ce millésime, et s’accorde avec un rôti de veau farci aux truffes.
    Goûtez le Château de la Grenière 2012, corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus...), associant concentration aromatique, finesse destanins en bouche. Excellent 2011, de belle structure, un vin ample et savoureux comme nous les aimons, avec des notes de mûre et d’humus, aux tanins souples, de bouche complexe et persistante. Le 2010, corsé, au nez de groseille et de cuir, de belle robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette, aux tanins fermes et mûrs à la fois. Savoureux 2009, médaille d’Or au concours général Agricole Paris, savoureux, qui mêle une charpente réelle à une jolie rondeur en au palais.
    Il y a encore ce Lussac Esthète de la Grenière 2012, de texture soyeuse, un vin puissant mais distingué, tout en bouche, le Lussac Château Haut la Grenière 2012, de bouche ronde, marqué par des nuances de cannelle et de cerise, et le joli rosé Parenthèse de la Grenière 2014, Merlot 50%, Cabernet franc 50%, pressurage direct, fermentationbasse température, de bouche franche et friande, parfait sur des gougères.

     

     

     

    Château La FLEUR GRANDS-LANDES

    Château La FLEUR GRANDS-LANDES

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Vignobles Carrère
    9 route de Lyon - Lamarche D 1089
    33910 Saint-Denis-de-Pile
    Téléphone :05 57 24 31 75
    Télécopie : 05 57 24 30 17
    Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr

    Un vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne), sur un terroir graveleux, 80% de Merlot, 20% de Cabernet-Sauvignon, élevage de 18 mois, dont 55% en barriques, le reste en cuves ciment.
    Vous apprécierez ce Montagne-Saint-Émilion 2012, typé, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée et persistante, chaleureux comme on les aime, d’une grande richesse aromatique au palais (mûre, épices). Beau 2011, intense, charnu, velouté, avec des notes subtiles de sous-bois et de pruneau, aux tanins fermes mais souples. Le 2010, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des nuances de petits fruits rouges mûrs et de réglisse, d’excellente évolution comme le 2009, de belle robesoutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, un vin charnu, généreux, épicé en bouche, avec de la matière, des tanins mûrs. Le 2008, où dominent le pruneau et les épices, associe souplesse et structure, volumineux, bien typé, de garde comme en atteste le 2006, charnu, avec des arômes d’humus et de groseille, gras et persistant en bouche, aux tanins fins et mûrs, unvin riche en couleur, bien charpenté. Goûtez également le Lalande-de-Pomerol Château Chagniasses 2011, très aromatique, avec ces notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices, de robe pourpre, bien marqué par ce millésime biensoyeux.

    Château PIRON

    Château PIRON

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Domaine Fressineau Frères

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 61 57
    Télécopie : 05 57 74 61 57
    Email : chateau.piron@free.fr
    Site : www.domaine-fressineau-chateau-piron.com

    Le domaine s'étend sur 16 ha d'un seul tenant dont 12 ha de vignes plantées sur un sol argileuxavec une assise calcaire.
    “J'ai le respect du terroir qui donne le goût au vin, précise Gilles Fressineau. Pas de produit standardisé, pas de complaisance à une mode, je préfère utiliser la nature et mon terroirprivilégié pour réaliser un vin authentique qui ne ressemble pas à tous les vins et qui a sa personnalité. J'élève mon vin suivant la tradition transmise par mon père sans céder aux sirènes du commerce. Mon vin, j'en suis fier, il est le résultat d'une alchimie entre ma vigne et l'homme que je suis.”
    Ce Montagne-Saint-Émilion 2012, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges cuits, est d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu. Le 2011 est de robe pourpre soutenu, d’une belle concentration, aux notes de griotte mûre et d’épices, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois et de notes giboyeuses, savoureux en finale. Beau 2010, qui allie harmonie et richesse alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, parfumé, chaleureux, corsé, de très bonne évolution. Le 2009, puissant, structuré, très élégant, tout en finesse aromatique, dégage un nez intense de cerise, de fraise et d’épices, onctueux au palais.

     


    VIEUX CHATEAU des ROCHERS

    VIEUX CHATEAU des ROCHERS

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Jean-Claude Rocher
    Mirande
    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 62 37 et 06 80 64 49 75
    Télécopie : 05 57 25 18 14
    Email : vieuxchateaudesrochers@orange.fr

    Un vignoble de 4,8 ha, planté sur des sols argilo-calcaires et argilo-siliceux avec de vieilles vignes de 30 ans, 80% Merlot et 20%Cabernet franc. Les vins sont élevés dans le respect de la tradition : taille rigoureuse, éclaircissage des grappes, effeuillage, vendanges manuelles de raisins mûrs et sains, cuvaison douce et suffisamment longue, élevage de 18 à 24 mois.
    “Le 2013 manque de couleur et de structure, précise Jean-Claude Rocher, c’est un millésime difficile, tandis que le 2014 est bien coloré,fruité, concentré, de belle garde.”
    Superbe Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2010, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, riche et coloré comme il le faut, fort bien élevé, aux nuances en bouche de fruits mûrs (groseille, cerise) et d’épices, aux tanins souples et présents à la fois. Le 2009 est un beau vin au nez intense de sous-bois, de cassis et d’épices, onctueux et gras en bouche, aux taninspuissants mais très fins, qui allie une charpente réelle à un joli velouté en finale. Le 2008, aux tanins amples et harmonieux, est riche etsoyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante. Le 2007 est velouté, bien classique, avec ses senteurs de mûre et de sous-bois, aux tanins fermes et ronds à la fois, de robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, de bouche suave marquée par une pointe d’épices.
    Le Montagne-Saint-Émilion Tradition 2012, corsé et généreux, bien typé, aux nuances de fruits rouges mûrs, légèrement épicé au palais, d'une belle harmonie, commence à s'apprécier particulièrement bien.

     
     
  • APPELLATION PAR APPELLATION, LE MEILLEUR DU VAL DE LOIRE !

     

    Domaine de la Gonorderie

    Domaine de la Gonorderie


    Sheilla et François Plumejeau
    La Gonorderie
    49320 Brissac-Quincé
    Téléphone :02 41 91 22 80 et 06 72 88 38 07
    Email : contact@gonorderie.fr
    Site : www.gonorderie.fr

    Le domaine existe depuis quatre générations. Reprise en 2011 par Sheilla et François Plumejeau, la propriété possède 30 ha de vignes qui produisent des vins blancs, rosés, rouges et liquoreux. L'alliance entre modernité et respect du terroir reste la base de leur travail. “Le domaine est constitué de grands ensembles de terroirs, précise-t-on : des sables limoneux, l’idéal pour produire un vin rouge aux tannins soyeux et des vins rosés fruités; argilo-calcaires, qui confèrent une bonne alimentation en eau à la vigne, et qui assurent une très bonne maturité de nos raisins pour produire notre Anjou Villages Brissac; argilo-graveleux, qui sont des solsparsemés de graves d'Anjou et conviennent parfaitement à la production de nos vins blancs secset nos rosés. Altérations de roche, une couche de terre peu profonde sur de la roche. C'est un terroir précoce adapté au Chenin Blanc qui est utilisé dans la production de nos vins liquoreuxsur l'appellation « Coteaux De L'aubance.”
    Excellent Anjou rouge 2014, pur Cabernet franc, charnu, de bouche parfumée, au nez de violette et de fruits rouges surmûris, alliantfinesse et structure, ample et classique, à prévoir sur un poulet poché froid crème de poivron ou une terrine de légumes en gelée. L’Anjou rouge Fût de Chêne, plus structuré, sent bon la griotte mûre et les épices douces, et demande une cuisine plus complexe comme un sauté de veau printanier ou une côte de veau à la normande.
    Le Sauvignon blanc 2014 dégage des senteurs d’agrumes mûrs et de fleurs, un vin charmeur, bien vinifié comme le ChardonnayRéserve 2013, plus rond, qui sent bon le chèvrefeuille, de bouche fondue. Il y a également ce Coteaux-de-l’Aubance, finementliquoreux, très élégant au nez comme en bouche avec ces nuances de coing et de brioche, tout en finale.
    Joli Rosé De Loire, assemblage des Cabernet-Sauvignon et Pineau d'Aunis, qui sent bon la fraise fraîche, un vin vif et franc, tout en charme.

    Domaine de La GAUTERIE

    Domaine de La GAUTERIE

    (ANJOU)
    Etienne Jadeau
    Le Gauterie
    49320 Charcé Saint-Ellier-sur-Aubance
    Téléphone :02 41 45 50 04 et 06 87 23 73 28
    Email : etienne.jadeau@wanadoo.fr
    Site : www.vignoble-de-la-gauterie.fr

    Fils, petit-fils et arrière petit-fils de viticulteur, Étienne Jadeau s'est installé, en 1990, à quelques kms des bords de la Loire, au milieu des moulins à vent et des châteaux. Les 21 ha s'étalent entre l'Aubance et le Layon, deux rivières qui serpentent nonchalamment dans la douceur angevine.
    Voilà un Anjou rouge 2014 (sols graviers et sable, macération 10 jours, élevage en cuves durant 9 mois), typé, corsé, au nez de petits fruits rouges à noyau et de fumé, charmeur, un vin aux notes d’épices en bouche, à déboucher sur une poitrine de veau farcie ou un poulet sauce moutarde. L’Anjou Clos de la Gauterie rouge 2014, élevé durant 7 mois en barriques de chêne français, est plus dense, avec une structure tannique soyeuse, un bouquet de fruitsnoirs et de poivre, d’une finale persistante et veloutée, un vin qui mérite d’être attendu pour profiter de son potentiel. 
    Le Rosé De Loire est un très joli vin, de belle teinte, très bien vinifié comme l’Anjou blanc 2014, où l’on retrouve toute la subtilité duChenin, avec des arômes de citronnelle, d’une grande finesse et d’une belle persistance, de bouche vive, parfait sur une côte de veau à la crème comme sur des palourdes farcies, par exemples.

    GODINEAU Père et Fils

    GODINEAU Père et Fils

    (BONNEZEAUX)

    Domaine des Petits-Quarts - La Douve
    49380 Faye-d’Anjou
    Téléphone :02 41 54 03 00
    Télécopie : 02 41 54 25 36

    Toujours au sommet avec ce superbe Bonnezeaux Malabé 2013, velouté, de belle couleur, aunez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits frais, tout en bouche, aux nuances d’abricot et de miel, d’une belle longueur. Le 2011 poursuit sa belle évolution, un grand vin gras et dense, aux connotations confites subtiles (mandarine, coing), de bouche profonde et persistante, d’une longue finale aromatique, de grande garde. Beau BonnezeauxMelleresses 2013, fin et mûr à la fois, tout en subtilité aromatique, avec cette nuance de fruits confits bien persistante en finale. Tout aussi séduisant, le Bonnezeaux 2011, de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de fruits confits et d’épices, est d’une longue finale complexe. Goûtez le Coteaux du Layon Faye d’Anjou, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur, le Coteaux du Layon blanc 2011, aux notes de fleurs, de pêche et de noisette, tout en délicatesse et suavité en finale, l’Anjou blanc, au nezde noisette et de fruits frais, bien rond, typé et aromatique, avec ce côté de musc subtil. Excellent Anjou rouge 2011, charnu, au nez de violette et de fruits rouges surmûris, avec des tanins amples et mûrs.

    Château La VARIÈREBONNEZEAUX Château La VARIÈRE

    Château La VARIÈRE

    (BONNEZEAUX)
    Jacques Beaujeau

    49320 Brissac-Quincé
    Téléphone :02 41 91 22 64
    Télécopie : 02 41 91 23 44
    Email : chateau.la.variere@wanadoo.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. ExceptionnelBonnezeaux Château La Varière 2013, dense et velouté à souhait, d’une grande palette aromatique, de bouche onctueuse et persistante, bien gras, avec ces nuances defleurs et de coing, sublime sur un Bleu d'Auvergne ou un foiegras à la confiture de figue, de belle évolution comme ce Quarts de Chaume Grand Cru Les Guerches 2013, racé, auxarômes de fleurs blanches et de miel, avec cette bouche onctueuse à la finale vive et dense.
    L'Anjou-Village-Brissac La Chevalerie rouge 2014, classique et puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux des arômes de fruitsrouges et noirs intenses (mûre, groseille...), d’une bien jolie finale. Excellent Coteaux-du-Layon 2014, au bouquet fleuri, avec ces notes caractéristiques de noisette et de poire, alliant souplesse et structure comme le Coteaux-de-l'AubanceClos La Division 2014, médaille d’argent Vignerons Indépendants 2015, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin parfumé avec des nuances de rose, de pain brioché et de pomme cuite. Il y aussi leur Saumur-Champigny 2015, d’une belle couleur, qui dégage beaucoup de corps tout en conservant une grande souplesse, un beau vin généreux, avec des notes de fraise des bois et de sous-bois, que l’on peut associer à une côte de veau panée à la milanaise.

    Domaine des GÉLÉRIES

    Domaine des GÉLÉRIES

    (BOURGUEIL)
    Germain Meslet
    Rue des Géléries
    37140 Bourgueil
    Téléphone :02 47 97 74 83 et 02 47 97 72 83
    Télécopie : 02 47 97 48 73
    Email : domainedesgeleries@orange.fr
    Site : www.domainedesgeleries.com

    La propriété a été reprise par le neveu de Jean-Marie Rouzier. Exploitation de 30 ha répartis sur plus de 45 parcelles. Ces parcelles appartiennent depuis plusieurs générations aux familles Meslet, Thouet et Rouzier.
    “Mon métier proche de la nature et de mes terroirs ligériens, explique Germain Meslet, a orienté mon choix dans une protection du vignoble de manière modérée et raisonnée. L’environnement dans lequel nous vivons au quotidien, est guidé par la volonté d’accéder à une excellente maturité des raisins. C’est en effet cette maturité complète qui offre aux vins toute leur richesse, leur complexité mariant élégance etfinesse.”
    Beau Bourgueil Sablons 2014, un vin avec des arômes de framboise, de groseille et de mûre, corsé, aux tanins mûrs, long en bouche, que l’on peut aisément associer avec une blanquette d'agneau à l'oseille ou une échine de porc à la purée d'ail, pour exemples. 
    Le Bourgueil rouge Vieilles Vignes 2014, 90% de Cabernet franc et de 10% de Cabernet-Sauvignon, élevé en barriques de chêne durant huit à dix mois, développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré, classique. Excellent Chinon rouge Vieilles Vignes 2014, de belle couleur, au nez de petits fruitsrouges caractéristiques, d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu et typé comme on les aime.
    Goûtez aussi le Saint-Nicolas-de-Bourgueil Tradition, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois.

    Domaine du CHAILLOT

    Domaine du CHAILLOT

    (CHATEAUMEILLANT)
    Pierre Picot
    Place de la Tournoise
    18130 Dun-sur-Auron
    Téléphone :02 48 59 57 69
    Télécopie : 02 48 59 58 78
    Email : pierre.picot@wanadoo.fr
    Site : http://domaine.du.chaillot.free.fr

    Ce propriétaire passionné sait aussi faire preuve de poésie : “Le paysage retient l’attention du peintre, il est émotion mais au delà..., le paysan sait qu’il faut lui apporter beaucoup de soin. Le paysage, réservoir inépuisable de trésors, doit être guidé, modelé par l’esprit de l’homme. S’il veut sa terre nourricière, il doit composer sans cesse avec les messages que lui livre une nature capricieuse. On s’attache aux lieux mais encore plus aux paysages. Parfois ceux de son enfance qui racontent un grand-père au champ. Le blé aime la plaine et la terregrasse, le paysan admire ce paysage. La vigne aime gravir les pentes et les sols pauvres, le vigneron prend plaisir à imaginer à cet endroit les rayons du soleil sur ses grappes et la naissance de son vin.
    En 1993, le Chaillot nous laissait deviner les activités d’une vingtaine de vignerons à une époque plus ancienne. C’est, d’une petite route communale, le regard porté sur une nature en friches que me furent contées l’histoire du lieu et la fête des vendanges. Une légende pour celui qui n’a pas connu, mais un beau défi pour reconstruire le Chaillot d’antan !”
    Remarquable Châteaumeillant rouge cuvée Parenthèse 2014, pur Gamay (vignes 10 ans, vendanges manuelles), charpenté,harmonieux, avec des connotations de griotte et de musc, corsé mais souple, aux tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets. La cuvée Domaine rouge 2014, au nez dominé par les petits fruits rouges (cassis, framboise), est classique.
    Excellent Châteaumeillant cuvée Révesens 2014 (sols de micaschistes), avec des senteurs bien caractéristiques de fruits rouges cuits, légèrement épicé comme il le faut, parfait avec des jambonettes de canard aux olives ou un lapin de garenne farci.

    Le LOGIS de la BOUCHARDIERE

    Le LOGIS de la BOUCHARDIERE

    (CHINON)
    Serge et Bruno Sourdais

    37500 Cravant-Les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 04 27
    Télécopie : 02 47 93 38 52
    Email : info@sergeetbrunosourdais.com
    Site : www.sergeetbrunosourdais.com

    Un vignoble de 50 ha réparti pour les 3/4 en coteaux et 1/4 en plateaux, planté en Cabernetfranc, avec un âge moyen des vignes de 30 ans, les plus vieilles atteignant 80 ans, plantées sur des sols à dominante argilo-siliceuse sur les plateaux et les coteaux, et des sols de sable et de graviers en plaine.
    Le Chinon Le Chêne Vert 2014, un hectare seulement pour ce superbe clos sur une pente à 20%, un sol assez exceptionnel car peu courant dans la région, sorte de falun appelé “millarge”, fort bien élevé 12 mois en barriques d’un vin, le tout donnant ce vin ample, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche, à déboucher sur des noix de veau à la favorite ou une échine de porc grillée à la purée d'aïl. 
    Le Chinon cuvée Les clos 2013 Ligers d’argent 2015, Cabernet franc sur sol argilo-silicieux, très pauvre avec beaucoup de silex et de l'argile rouge en sous sol, un joli vin dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche, très parfumé, aux senteurs de mûre et d'humus, à déboucher sur un lapin aux pruneaux ou une palette de porc aux lentilles.
    Le Chinon cuvée Les Cornuelles 2012, issu de très vieilles vignes de 50 à 100 ans sur sol argilo-calcaire, coteaux très pentus, exposition plein sud, aux arômes riches de cassis et d’épices, est un vin qui séduit par l’intensité du fruit, sa structure et sa longueur, d’excellente évolution.
    Goûtez le Chinon Le Logis de La Bouchardière 2014, au nez persistant de framboise, aux tanins bien enveloppés, et le Chinon rosé,Cabernet franc, saignée avec macération à froid des jus entre 24 et 48 heures, de jolie teinte saumonée, toute en gourmandise.

    Domaine des BOUQUERRIES

    Domaine des BOUQUERRIES

    (CHINON)
    Guillaume et Jérôme Sourdais

    37500 Cravant-Les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 10 50
    Télécopie : 02 47 93 41 94
    Email : gaecdesbouquerries@wanadoo.fr
    Site : http://gaecdesbouquerries.winealley.com

    Depuis 1935, la famille Sourdais exploite le domaine des Bouquerries. C’est aujourd’hui au tour de Guillaume et Jérôme de pérenniser le développement de ce domaine de 29 ha. Les vignessont enherbées et les contre-bourgeons éliminés afin de maîtriser les rendements.
    Leur Chinon cuvée Royale 2014, issu de très vieilles vignes de plus de 50 ans, très bien élevé 10 à 12 mois en fûts de chêne, de robe grenat, est riche et persistant en bouche, bien charnucomme il se doit, aux notes de fruits frais et d’humus, un vin de très bonne charpente. Le Chinoncuvée Confidence 2013 (médaille d’Argent Concours Général Agricole Paris 2015), riche au nezcomme en bouche, est charmeur, légèrement épicé, coloré et puissant. Le Chinon blanc est très séduisant, de robe pâle, brillante et limpide, un vin gras, qui mêle la fraîcheur à l’élégance, et une jolie complexité aromatique, un vin qui s’associe fort bien avec une alose aux mousserons ou un rôti de saumon aux échalotes, par exemple. 
    Goûtez également le Chinon rosé cuvée Plaisir, avec cette finale poivrée très élégante et ce Chinon blanc Coteaux de Sonnay 2014,Chenin sur sol argilo-calcaire, élevé 12 mois en fûts de chêne, avec ces notes de fleurs et de noisette spécifiques, marqué son terroir.

    COULY-DUTHEIL

    COULY-DUTHEIL

    (CHINON)
    Jacques et Arnaud Couly
    12, rue Diderot - BP 234
    37500 Chinon
    Téléphone :02 47 97 20 20
    Télécopie : 02 47 97 20 25
    Email : info@coulydutheil-chinon.com
    Site : www.coulydutheil-chinon.com

    Le domaine (depuis quatre générations) est géré selon le principe de la lutte raisonnée et du respect de l'environnement (enherbement complet du vignoble, effeuillage, faibles rendements...). Trois terroirs : les plaines aux graviers mêlés de sables en bordure de Vienne, les pentes et les plateaux argilo-silicieux, et les coteaux argilo-calcaires.
    Toujours une référence avec ce Chinon rouge Clos de l'Olive 2014, concentré, de couleur profonde, tout en nuances d’arômes (griotte,cannelle, grillé), aux tanins fondus mais très riches, de garde. Le Chinon rouge Clos de l'Écho 2014, de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en bouche. Le Chinonrouge Baronnie Madeleine, élevé 9 mois en cuves, médaille d’Argent Concours des Vins de Loire 2015, au nez intense (mûre, épices), de bouche puissante, où s’entremêlent des notes d’épices et de framboise, riche, très équilibré, d’une belle longueur. Le Chinon rosé René Couly, qui fleure les framboises et les sous-bois, mêle nervosité et fondu en bouche.
    Beau Chinon blanc Les Chanteaux 2014, de robe jaune paille, avec des notes de pêche et de noix fraîche, mêle richesse aromatique et persistance, parfait aussi bien sur des boudins à la compote d'oignons que sur des brochettes de Saint Jacques. n

    Domaine DOZON
    Eric Santier
    Clos du Saut-au-Loup
    52, rue du Rouilly 37500 Ligré
    Tél. 02 47 93 17 67
    Fax. 02 47 93 95 93
    e-mail : domainedozon@gmail.com
    www.domaine-dozon.fr
    Le vignoble de 24 ha se situe sur coteaux argilo-siliceux et argilo-calcaires exposés au sud et protégés au nord et à l'est par un massif boisé.
    “Originaire de Chinon, explique Eric Santier, j’ai suivi des études à Tours puis à Dijon, en école de commerce, avec une spécialisation dans le commerce international des Vins et des Spiritueux. Après quelques années à vendre et à promouvoir les Vins (Sopexa, Asie...), j’ai choisi de rentrer en France, pour reprendre mes études. J’ai alors suivi une formation en viticulture et œnologie à Bordeaux, puis j’ai voulu revenir dans ma région natale. L’étape suivante fut alors de trouver une belle opportunité pour s’installer, et c’est ainsi que j’ai eu la chance de pouvoir reprendre le Domaine Dozon et son magnifique vignoble du Saut au Loup à Ligré. Une nouvelle aventure a commencé donc !”
    Remarquable Chinon rouge Clos du Saut-au-Loup 2014, 100% Cabernet franc, issu de vignes de 40 ans, riche et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante (violette, pruneau), avec des nuances de mûre en finale, d’excellente évolution.
    Le Chinon rouge C du Plaisir, 100% Cabernet franc, sélection de jeunes vignes d’une quinzaine d’années, est un bien joli vin où domi- nent des notes de fruits rouges et de violette, à déguster jeune, de jolie bouche comme le Chinon rosé, 100% Cabernet franc, provenant de vignes de 25 ans, pressurage direct, vinification en cuves, corsé, tout en arômes de fruits.
    Pour la très bonne bouche, ce Chinon rouge l'Exception 2008, une cuvée élevée en barriques de 8 à 9 ans, afin d'affiner la structure et apporter de la rondeur, un vin avec ces notes caractéristiques et persistantes de cerise, de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais très fins, complet et gras.

    Domaine de L'R

    Domaine de L'R

    (CHINON)
    Frédéric Sigonneau
    14, coteau de Sonnay
    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 98 03 57 et 06 85 10 01 02
    Email : tontonred@free.fr
    Site : www.domainedelr.com

    Après 2 ans passés en Espagne (Dominio de Atauta, Ribera del Duero), Frédéric Sigonneau, revient en Touraine en 2004 et fonde trois ans plus tard son domaine sur les vestiges du domaine familial à Cravant les Coteaux. Son vignoble compte à ce jour 5 ha, et la culture se fait le plus naturellement possible : travail du sol, pas d'herbicides ni d'insecticides, vendanges manuelles en caisses, encuvage par gravité dans des cuves en ciment brut, remontage et soutirage. Les vins sont certifiés Bio.
    Savoureux Chinon Les Cinq Eléments 2013 (Cabernet franc sur sols de graviers, ancien lit de la Vienne, sablo-argileux, sur des montilles (buttes) avec un fond calcaire et une parcelle sableuse), harmonieux, aux notes de fruits rouges frais, de bouche ample et puissante, alliant charpente et velouté, un vin qui développe en finale des nuances séduisantes de cassis et de sous-bois, avec des notes toastées. Son Chinon cuvée Les Folies du Noyer Vert 2011, élévé 12 mois en barriques bordelaises et bourguignonnes, est complexe, coloré, intense et charmeur, bien typé, riche en couleur, corsé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche puissante, parfait sur un tournedos au poivre Vert ou des côtelettes d'agneau à la purée de champignons.
    Goûtez le Chinon cuvée Le Canal des Grands Pièces 2012, aux notes fruitées (cassis) et épicées, dense, un vin souple et ferme à la fois.

    Domaine DOZON

    Domaine DOZON

    (CHINON)
    Eric Santier
    Le Rouilly
    37500 Ligré
    Téléphone :02 47 93 17 67
    Télécopie : 02 47 93 95 93
    Email : domainedozon@gmail.com
    Site : www.domaine-dozon.fr

    Le vignoble de 24 ha se situe sur coteaux argilo-siliceux et argilo-calcaires exposés au sud et protégés au nord et à l'est par un massif boisé.
    “Originaire de Chinon, explique Eric Santier, j’ai suivi des études à Tours puis à Dijon, en école de commerce, avec une spécialisation dans le commerce international des Vins et des Spiritueux. Après quelques années à vendre et à promouvoir les Vins (Sopexa, Asie...), j’ai choisi de rentrer en France, pour reprendre mes études. J’ai alors suivi une formation en viticulture et œnologie à Bordeaux, puis j’ai voulu revenir dans ma région natale. L’étape suivante fut alors de trouver une belle opportunité pour s’installer, et c’est ainsi que j’ai eu la chance de pouvoir reprendre le Domaine Dozon et son magnifique vignoble du Saut au Loup à Ligré. Une nouvelle aventure a commencé donc !”
    Remarquable Chinon rouge Clos du Saut-au-Loup 2014, 100% Cabernet franc, issu de vignes de 40 ans, riche et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante (violette, pruneau), avec des nuances de mûre en finale, d’excellente évolution.
    Le Chinon rouge C du Plaisir, 100% Cabernet franc, sélection de jeunes vignes d’une quinzaine d’années, est un bien joli vin où domi- nent des notes de fruits rouges et de violette, à déguster jeune, de jolie bouche comme le Chinon rosé, 100% Cabernet franc, provenant de vignes de 25 ans, pressurage direct, vinification en cuves, corsé, tout en arômes de fruits.
    Pour la très bonne bouche, ce Chinon rouge l'Exception 2008, une cuvée élevée en barriques de 8 à 9 ans, afin d'affiner la structure et apporter de la rondeur, un vin avec ces notes caractéristiques et persistantes de cerise, de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais très fins, complet et gras.

    Domaine GOURONCHINON Domaine GOURON

    Domaine GOURON

    (CHINON)
    Laurent et Stéphane Gouron
    La Croix-de-Bois
    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 15 33
    Télécopie : 02 47 93 96 73
    Email : info@domaine-gouron.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/gouron
    Site : www.domaine-gouron.com

    Au sommet. Fondé en 1946 par René Gouron, le domaine se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 1980. Désormais, ce sont les petits-enfants Laurent et Stéphane qui vinifient et commercialisent ensemble les vinsprovenant des 30 ha de la propriété. Le domaine est morcelé en de nombreuses parcelles :argilo-calcaires et argilo-siliceuses, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruitée en plaine et corsée sur les coteaux. Toute l’année un travail important est effectué à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendementsmaîtrisés, une meilleure concentration et le respect de l’environnement. Les vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété.
    Pour Stéphane Gouron, “le 2015 a connu une maturité difficile, c’est un beau millésime prometteur, élégant, de bonne structure, avec une belle qualité quantitative, moins puissant que le 2014. En vente en 2016 : cuvée du Domaine 2014, puis 2015, la cuvée Terroir2010, puis 2011, la cuvée Vieilles Vignes 2010.”
    Voilà un superbe Chinon cuvée Terroir 2010, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’excellente évolution. Le Chinon rouge cuvée Vieilles Vignes 2010, complexe, intense et charmeur, bien typé, est riche en couleur, corsé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche puissante, une réussite certaine. Le Chinon rouge cuvée Domaine 2014, ferme et bouqueté, de finale ronde, allie intensité et souplesse.
    Remarquable Chinon La Croix Boisée blanc, pur Chenin, vinifié en barriques sans levures exogènes à température ambiante, qui dégage des notes florales persistantes, aux arômes d'abricot sec, une bouche riche, bien équilibrée en acidité, d'une jolie finesse.

    Domaine de NOIRÉ

    Domaine de NOIRÉ

    (CHINON)
    Jean-Max Manceau
    160, rue de L'Olive - Noiré
    37500 Chinon
    Téléphone :02 47 93 44 89
    Télécopie : 02 47 98 44 13
    Email : domaine.de.noire@orange.fr
    Site : www.domainedenoire.com

    Un vignoble de 15 ha racheté en 2001 par Jean-Max et Odile Manceau. Forts de 30 ans d'expérience, ils s'attachent à redonner ses lettres de noblesses à ce terroir réputé. Ces passionnés se sont engagés dans une démarche bio, actuellement en conversion vers une certification Agriculture Biologique. L'encépagement est composé exclusivement de Cabernetfranc dont certaines vignes ont plus de 50 ans.
    Son Chinon rouge cuvée Élégance 2012, de couleur pourpre, aux tanins savoureux, est très parfumé (mûre, épices…), et associe puissance et finesse au palais, où se marient des notesfruitées et de sous-bois. Le 2011, présenté dans une belle bouteille en verre antique lourde légèrement tronconique, est une belle réussite, de robe grenat, charpenté, de bouche persistante, au nez de fruits noirs et de poivre, avec des tanins souples et amples. Beau 2010, puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, d'une bien jolie finale. Le Chinon rouge cuvée Caractère 2011,Cabernet franc, élevé 13 mois en barriques de chêne (25% neuves, 25% un vin, 25% deux vins et 25% en cuves), est très typé, decouleur grenat, concentré aromatiquement, ample, au fruité persistant (griotte, pivoine, poivre), de charpente équilibrée, dense etharmonieux.
    Côté œnotourisme : embarquez sur la gabare de Julien Ayrault au port de Chinon et partez pour une promenade gourmande à la découverte des vins du domaine, une dégustation commentée et admirer les vues sur la forteresse de Chinon et les rives de Vienne. Et les Apéros-Concerts de l’été (blues, jazz, rock, chansons) !

    Domaine des HAUTS PERRAYS

    Domaine des HAUTS PERRAYS

    (COTEAUX-DU-LAYON)
    Luc et Claire Le Fournis
    Les Hauts-Perrays
    49290 Chaudefonds-sur-Layon
    Téléphone :02 41 78 67 57
    Télécopie : 02 41 78 68 78
    Email : contact@domaine-des-hauts-perrays.fr
    Site : www.domaine-des-hauts-perrays.com

    “Voici 7 ans j'ai eu le “coup de cœur” pour ce domaine situé en haut de Chaudefonds sur Layon, précise Claire Le Fournis, 5 ans de reconversion de pratiques culturales qui nous ont permis d'être le premier domaine d'Anjou à être certifié par le ministère de l'agriculture “Haute Valeur Environnementale”, 7 ans de travail œnologique et d'investissement pour produire des vins auxarômes charmants, sensuels et authentiques du terroir.”
    Remarquable Coteaux du Layon Vieilles Vignes 2010, provenant de parcelles de plus de 50 ans, à faible rendement, sur les coteaux dominant le Layon, suave, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin qui allie intensité et souplesse, degarde. Excellent Coteaux-du-Layon blanc cuvée Tradition 2014, aux connotations d’abricot et de pain grillé, d’un bel équilibre, liquoreuxet vif à la fois, aux senteurs de fruits confits et d’une très jolie finale. 
    L’Anjou rouge Coulée Les Herrines 2013, pur Cabernet franc, est corsé et riche en couleur comme en fraîcheur en bouche, au nez subtil de fruits à noyau, typé. Goûtez le Rosé d’Anjou Lumineux 2014, avec une belle robe rose pivoine et des arômes fins de fruits jaunes.
    Bel Anjou blanc 2014, aux subtiles senteurs d’amande et de poire, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale. Le Crémantblanc brut mêle rondeur et nervosité, dégageant un nez de noisette et de lis, de mousse abondante, dense, de bouche vivace.

    Château des ROCHETTES

    Château des ROCHETTES

    (COTEAUX-DU-LAYON)
    Catherine Nolot - Gérant : Yannick Babin
    Les Rochettes
    49700 Concourson-sur-Layon
    Téléphone :02 41 59 11 51
    Email : domainedelete@wanadoo.fr
    Site : www.domaine-ete.com

    Au sommet. Si la vigne était déjà présente au XVe, c’est Alphonse Roulleau (1885-1957) qui oriente vraiment la production du Château de Rochettes vers le vin. Déjà présent au Salon de l’Agriculture de Paris avant la guerre de 1914-1918, il y remporte de nombreuses médailles. Suite au mariage de sa fille Raymonde Roulleau avec Louis Douet en 1946, la tradition se perpétue, et la commercialisation s’oriente vers la vente aux particuliers en fûts et en bouteilles. En 1974, c’est leur fils unique Jean Douet qui reprendra les rênes du vignoble. Passionné de vins liquoreux, il mettra en place un groupe de travail au début des années 90 pour la reconnaissance et la codification de la mention « Sélection De Grains Nobles ». L’âge de la retraite approchant et n’ayant pas d’enfant intéressé par la reprise, il accepte de vendre le Château de Rochettes à Catherine Nolot, déjà propriétaire d’un vignoble voisin le “Domaine de L’Eté”.
    Un vignoble de 25 ha où la conduite de la vigne se fait dans le respect du terroir et de l'environnement (enherbement). Les vinificationssont personnalisées pour chaque type de vins. Selon les cuvées, l'élevage dure 6 à 18 mois.
    Remarquable Coteaux-du-Layon Vieilles Vignes 2014, au fruité tendre et discret de pêche de vigne et de fruits exotiques, élégant au nezcomme en bouche, suave et distingué, parfait aussi bien sur un poulet aux pistaches que sur des fruits de saison à l'anglaise. Pour la très bonne bouche, ce Coteaux-du-Layon cuvée Folie 2010, au nez complexe et puissant, un grand vin dense, aux connotations florales subtiles, de bouche onctueuse, gras, aux nuances de fleurs et de miel, non encore à maturité.
    L’Anjou blanc Pièce du Moulin 2014 fleure bon son Chenin, un vin avec beaucoup de complexité aromatique, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, qui possède sa propre originalité. Excellent Anjou-Villages rouge Pièce du Moulin 2012, complexe, avec des arômes defruits noirs, d’épices, harmonieux, d’une jolie robe groseille, de bouche classique.

    Gabriel et Régis DANSAULT

    Gabriel et Régis DANSAULT

    (MONTLOUIS)

    1, rue Gaspard Monge
    37270 Montlouis-sur-Loire
    Téléphone :02 47 44 36 23
    Email : regis.dansault@wanadoo.fr

    Voilà un beau Montlouis demi-sec Plaisir de Nature 2014, aux senteurs persistantes, de bouche veloutée, tout en subtilité d'arômes, de teinte dorée, avec des notes délicates de tilleul et d'abricot très mûr, idéal sur un veau à la crème comme sur un clafoutis aux petits raisins. LeMontlouis blanc Impressionnant 2013, complexe, d’une belle élégance, au nez intense à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, finement épicé, est un joli vin subtil. Excellent Montlouis blanc brut Nature 2014, fin, harmonieux au nez comme en bouche, aux nuances d’agrumes et de fruits jaunes, à la mousse distinguée et fruitée, d’une jolie finale avec des connotations de lis et de miel.
    Le Touraine rouge 2014 est de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, riche et savoureux en bouche, parfumé et typé. Goûtez le Loire rouge Pierre de Lune 2014 Bio Cabernet franc, où l’on retrouve laframboise, la violette et les épices, de bouche corsée, aux tanins bien étoffés.

    Michel MORILLEAU

    Michel MORILLEAU

    (MUSCADET)

    Prieuré royal Saint-Laurent
    44650 Legé
    Téléphone :02 40 26 60 95
    Télécopie : 02 40 26 63 65
    Email : m.morilleau@yahoo.fr

    Classé 1er Grand Vin, et de loin. La famille est depuis 1740 dans ce vignoble de 18 ha.
    Pour ce vigneron passionné et talentueux, “le millésime 2015 sera encore très bon, faiblerendement une fois de plus 20 hl/ ha de moyenne en Muscadet et Chardonnay. Fermentationsalcooliques terminées en douceur, sauf pour les fûts de Chardonnay Exception. Le Gros Plant sera de qualité habituelle.”
    Formidable Muscadet Olympus 2004, avec des notes minérales, aux senteurs d'agrumes, séduisant par sa structure distinguée en finale; un Vin qui mérite une cuisine raffinée comme des huîtres chaudes à la sauce safranée ou des brochettes de lotte au lard fumé.
    Superbe Muscadet Côtes-de-Grand-Lieu sur lie 2010, au nez subtil, d'une belle persistancearomatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de tilleul, un Vin harmonieux, de belle évolution, parfait sur un poulet au sel ou des escalopes de saumon à l'oseille.
    Le Gros-Plant blanc Prieuré Royal Vieilles Vignes 2014, toujours très bien équilibré en acidité, aunez de fleurs blanches et d’agrumes, est vivace et persistant, très plaisant en finale.

    Earl POIRON-DABINMUSCADET Earl POIRON-DABIN

    Earl POIRON-DABIN

    (MUSCADET)
    Jean-Michel et Laurent Poiron
    L’Enclos-Chantegrolle
    44690 Château-Thébaud
    Téléphone :02 40 06 56 42 et 02 40 06 51 43
    Télécopie : 02 40 06 58 02
    Email : dom.poiron@wanadoo.fr
    Site : www.muscadet-poiron.com

    Vignerons de père en fils depuis 1858. Le domaine est regroupé le long de la rivière Maine avant qu’elle ne se jette dans la rivière Sèvre. Les deux frères, Laurent et Jean-Michel, exploitent 70 ha de vignes avec une variété de 10 cépages qui surprennent par leur expression.
    Pour Laurent Poiron, “ce 2015 est un vrai bonheur, aromatique, gros potentiel. Ventes en 2016 : les Muscadets 2014 et 2015, le millésime 2013 en fûts et des 2010 et 2009. Médailles d'Or à Angers, Feminalise à Beaune et à Mâcon pour le Muscadet 2011. La nouveauté : le Berligo rouge 2014.”
    Exceptionnel Muscadet Cru Château Thébaud 2010 (Appellation communale), issu des meilleursterroirs, caractérisés par leur sous-sol de granite schisteux d’une rare qualité à la fois très drainant et capable de conserver l’humidité suffisante à la croissance sans stress de la vigne. Des élevages sur lieslongs de 7 ans permettent de développer la matière et les caractères si spécifiques, le tout donnant cevin tout en délicatesse, ample et distingué, tout en vivacité, de bouche fruitée et persistante, aux arômescomplexes de fleurs blanches et d’agrumes, avec ce côté de fumé spécifique au palais, à prévoir sur des coquilles Saint-Jacques à la nantaise ou un homard breton. Le Muscadet Sèvre et Maine sur Lie Vieilles vignes 2014, médaille d’Or au Concours Ligers 2015, développe une bouche très subtile avec des nuances de noix fraîche et de pomme, tout en parfums. 
    Il y a aussi L’Excel Extra Brut, une belle réussite, aux connotations d’amande et des nuances de lis et de citronnelle, de mousse friande et tout en subtilité, et la Perle de Séduction, “méthode dite Ancestrale, qui fleure bon son Pinot Gris, d’une couleur très délicate, un vin pétillant avec une Perle très fine, une robe légère et des arômes subtils defruits exotiques qui développent au palais beaucoup d’élégance.

    Domaine de la TOURLAUDIÈRE

    Domaine de la TOURLAUDIÈRE

    (MUSCADET)
    Earl Petiteau-Gaubert - Roland, Jeanine et Romain Petiteau
    174, rue de Bonne-Fontaine
    44330 Vallet
    Téléphone :02 40 36 24 86 et 06 89 73 87 47
    Télécopie : 02 40 36 29 72
    Email : vigneron@tourlaudiere.com
    Site : www.tourlaudiere.com

    Roland a vinifié sa première récolte en 1976, un
    fameux millésime obtenu après une formation
    de technicien en viticulture oenologie au Château de la Tour Blanche, dans le Sauternais. Jeanine a fait ses débuts de viticultrice avec le millésime 1982, après avoir effectué la même formation à l'Oisellerie à Angoulême. En 1984, ils ont réuni, sous le nom de Petiteau-Gaubert, des terroirs et des vignes issus d'un patrimoine familial, datant du XVIIe siècle. Le domaine est cultivé selon le cahier des charges Terra Vitis depuis 2004. L'observation, la réflexion et les choix agronomiques permettent d'aller dans le
    sens d'une agriculture durable, et de récolter des raisins de qualité. Leur fils Romain a rejoint le domaine depuis trois ans et a repris les rênes depuis janvier 2015.
    Beau Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie cuvée Domaine de la Tourlaudière 2014, au nez subtil où dominent les fruits frais et le tilleul, unecuvée qui associe une élégance certaine à une rondeur en bouche séduisante. Très agréable Muscadet Sèvre-et-Maine Clos de l’Arzillier, issu de vignes plantées entre 1945 et 1950, sur des terroirs de gneiss recouverts de 50 cm de limons fins et d'argiles, d’une belle harmonie, tout en fruits et finesse, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche parfumée et franche. Le Pinot Gris, mêlant finesse et persistance, est un vin très agréable pour sa fraîcheur et son fruit, et l’excellent Pinot Gris moelleux, tendre et finement acidulé.

    BARILLOT Père et Fils

    BARILLOT Père et Fils

    (POUILLY-FUMÉ)

    36, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 15 29
    Télécopie : 03 86 39 09 52
    Email : barillotpouilly@wanadoo.fr

    Né aux environs de 1770, le domaine familial est situé au coeur du vignoble, sur 11 ha (95 % enSauvignon duquel est issu le Pouilly-Fumé et 5 % en Chasselas, qui produit le Pouilly-sur-Loire, terrains argilo-calcaires, élevage en cuves Inox thermo-régulées).
    Beau Pouilly-Fumé Camillium 2013, issu de vieilles vignes, un vin fin, subtil au nez comme en bouche (noix fraîche, poire...), d'une grande persistance aromatique, de couleur jaune paille, d'une belle longueur, idéal sur des brochettes de fruits de mer, et toujours à un prix défiant vraiment toute concurrence. Le 2012 dégage un nez minéral, un vin ferme et suave en bouche, où s'entremêlent des notes d'amande, de pêche et de bruyère.
    Excellent Pouilly-Fumé 2014, avec des notes florales persistantes, aux arômes d’abricot sec, de bouche riche, bien équilibré en acidité, d’une jolie finesse, charpenté. Le Pouilly-sur-Loire 2014, marqué par son Chasselas qui lui donne cette fraîcheur en finale bien agréable, au nez d’amande et de coing, vif et ample.

    Domaine Guy BAUDIN

    Domaine Guy BAUDIN

    (POUILLY-FUMÉ)
    Lilian et Caroline Baudin
    Les Loges
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 20 12 47
    Télécopie : 03 86 39 17 13
    Email : guy.baudin3@wanadoo.fr
    Site : www.guy.baudin@wanadoo.fr

    Un domaine familial qui est le fruit d'une longue tradition de vignerons, qui remonte à 1685. Il s'étend tout autour du hameau des Loges, village vigneron classé, et est bordé par la Loire, rivière sauvage s'il en est, et classée réserve naturelle sur 20 km. Sur 12 ha de vignes, 11 sont consacrés à la production de Pouilly-Fumé, et un hectare à la production de Pouilly sur Loire. Vendanges manuelles sans desherbant. Lilian Baudin s’est installé depuis janvier 2012, suite à le retraite de son père Guy et ont créé une société ensemble la Scea Domaine Guy Baudin et Fils.
    On se fait donc plaisir avec ce Pouilly-Fumé Les Charmes 2014, provenant de sols argilo-calcaires sur marnes kimméridgiennes, aux nuances de lis, de coing et d’agrumes, avec des arômes de noix et d’agrumes, un vin d’une bonne acidité, vif et fin, persistant et parfumé, d’une belle finale fraîche marquée par ce goût de fumé spécifique.
    Le Pouilly-sur-Loire 2014 est tout en bouche, bien marqué par son Chasselas, un vin tendre, léger, vif, à prévoir sur une tarte à l’oignon ou une salade nordique.

    Francis BLANCHET

    Francis BLANCHET

    (POUILLY-FUMÉ)

    33 et 35, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 05 90
    Télécopie : 03 86 39 13 19
    Email : francisblanchet@orange.fr
    Site : www.vins-francis-blanchet.fr

    Le vignoble est composé de 9,5 ha répartis sur différents sols (marnes kimméridgiennes, argilesà silex, calcaires du barrois et calcaires en plaquettes de villiers).
    “Notre philosophie, dit-on, est de préserver l'héritage de nos anciens : la qualité et la diversité de nos terroirs, afin de pouvoir les transmettre à nos enfants. Depuis plus de 15 ans, nous avons choisi de protéger la diversité biologique de nos sols. En fonction des parcelles, soit nous enherbons les rangs de vignes, soit nous passons la charrue et les interceps afin d'enlever les herbes indésirables. En effectuant plusieurs fois par semaine le tour régulier de toutes nos parcelles, nous réfléchissons nos interventions phytosanitaires afin de réduire l'impact sur l'environnement. Cette conduite raisonnée du travail de la vigne favorise la protection de la plante, des terroirs et permet de produire des raisins de meilleure qualité.”
    Superbe Pouilly-Fumé Silice 2013, marqué par son terroir argilo-siliceux (vignes de 20 ans), issu d’un pressurage direct, sansmacération, très caractéristique de son sol, au nez de lis et de coing, charmeur avec des notes de fruits secs, de bouche souple et vive à la fois, tout en nuances, un vin élégant, de jolie robe dorée.
    Beau Pouilly-Fumé Kriotine 2013, Sauvignon issu de sélection massale dans de très vieilles vignes, fermentation avec des levuresindigènes, pressurage immédiat (sans macération) lent et à faible pression, qui fleure le musc et l’aubépine, séduisant au nez comme en bouche où se développe un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité. Quant au Pouilly-Fumé Calcite 2013, il est de bellecouleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré, sec, typé et parfumé, de bouche puissante et d’une longue finale, avec de jolies nuances délicates de genêt et de coing.

    CAVES de POUILLY-SUR-LOIREPOUILLY-FUMÉ CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE

    CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE

    (POUILLY-FUMÉ)
    Directeur : Christophe Denoël
    Les Moulins-à-Vent - BP 9
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 10 99
    Télécopie : 03 86 39 02 28
    Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr
    Site : www.cavespouillysurloire.com

    Cave de premier ordre qui vinifie 15% de la production, sur sols kimméridgiens coquillés principalement (terres blanches), d’argiles àsilex (Saint-Andelain), de Portlandien et des terrasses alluviales en bord de Loire.
    Pour Christophe Denoël, “le 2015 est un millésime qui a été sauvé par les pluies de la mi-septembre. Les vignes ont souffert de la canicule du début de l'été, mais aussi du manque d'eau en Juillet et Août. Cette météo très "solaire" a été positive avec une qualité sanitaire exceptionnelle des raisins, les sucres, concentrés dans les baies, ont permis d'éviter toute chaptalisation. Mais la période qui a succédé à la fleur a provoqué coulure et millerandage, d'où une récolte 2015 d'un volume inférieur à une année normale et cela n'arrange pas les stocks, au plus bas depuis 15 ans. Les dégustations des 2015 laissent entrevoir un millésime riche, généreux, avec un équilibre inattendu au regard des acidités plutôt faibles des raisins.
    Millésimes à la vente en 2016 : le Pouilly-Fumé Moulins à Vent 2014, puis 2015, Pouilly-Fumé La Chevalière et La Marée 2013, puis 2015, Pouilly-Fumé Tonelum 2013 (3e trimestre), puis 2014 en fin d'année, Pouilly-sur-Loire et Coteaux Du Giennois 2014, puis 2015.
    Depuis 3 mois , nous proposons une nouvelle cuvée de Coteaux Du Giennois rouge 2012, réalisée à l'issue d'un choix de raisin survignes et d'un tri avec une très large majorité de Pinot Noir. Ce vin subit une macération pelliculaire à froid puis est élevé pendant 1 an dans des fûts de chêne (chauffe blonde ou moyenne moins). Le vin vieillit ensuite 2 à 3 ans. Cette cuvée, appelée Grand Quercus est vendue, pour l'instant, exclusivement dans notre magasin. Nous en élaborons environ 4000 cols et nous ne le produisons pas tous les ans. Toujours dans notre magasin, nous présentons une nouvelle cuvée de Pouilly-Fumé : Le Poirier Fou, du nom de la parcelle dont elle est issue, composée de “calcaire en plaquettes de Villiers”, qui confère au vin une droiture et une finesse que l'on retrouve chaque année, puisque le terroir prédomine sur le millésime.
    En Juin, extension de notre Cave, construction d'importants locaux de stockages de produits finis et de matière sèche, agrandissement de la cuverie de près de 1800 hl et reconstruction d'une nouvelle salle d'embouteillage. Une innovation : l'équipement d'une centrale de production d'azote et de son circuit de distribution dans l'ensemble de la Cave, ceci pour poursuivre notre objectif de réduire l'utilisation de SO2 sans pour autant accroître le risque d'oxydation. Ces travaux ont duré 2 ans pour un coût de 2 millions d'euros et ont augmenté de 50% notre outil de production.”
    Superbe Pouilly-Fumé Tonelum Vieilles vignes 2014, élevé en fûts de chêne, un très joli vin typé, de bouche puissante, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), un vin riche qui s’associe avec une daurade meunière au chou vert ou une matelote de roussette. Beau Pouilly-Fumé Tonelum 2013, typé, associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin derobe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix.
    Dans la lignée, le Pouilly-Fumé Les Chevalières 2013 est puissant et harmonieux, tout en fraîcheur, au nez minéral, à dominante de rose et de noix fraîche, d’une belle ampleur. Le Pouilly-Fumé Les Moulins-à-Vent 2014, finement épicé, subtil et suave, où s’entremêlent lesfruits et les fleurs fraîches, tout en persistance d’arômes, est un vin qui s’accorde avec un jambon persillé ou des vols-au-vent aux fruitsde mer. Le Pouilly-sur-Loire Fleur de Pierre Blanc, de bouche souple et vive à la fois, est tout en charme.

    Domaine CHAMPEAU

    Domaine CHAMPEAU

    (POUILLY-FUMÉ)
    Franck et Guy Champeau
    Le Bourg
    58150 Saint-Andelain
    Téléphone :03 86 39 15 61
    Télécopie : 03 86 39 19 44
    Email : domaine.champeau@wanadoo.fr
    Site : www.domainechampeau.com

    Troisième génération de vignerons pour ce domaine de 15 ha en Sauvignon et 1,5 ha enChasselas. C’est le grand-père paternel Léon Champeau qui commença l’exploitation en 1942, suivi par ses fils René et Christian, et aujourd’hui, ce sont Franck et Guy Champeau, les deux cousins associés, qui s’occupent du Domaine.
    “Nos sols sont travaillés de plus en plus par binage pour limiter l’utilisation de désherbant, précise-t-on, la fumure utilisée provient des fermes voisines. Nous pratiquons depuis plusieurs années une protection phytosanitaire raisonnée, pour le respect de la faune et de nos terroirs. La vinification se fait en cuves Inox, la fermentation à température contrôlée, interviennent ensuite le soutirage puis le collage suivi duremontage des lies fines, afin de donner rondeur et complexité aromatique.”
    Remarquable Pouilly-Fumé Silex 2012, qui a largement mérité sa médaille d’Or au concours de Mâcon 2013, très caractéristique de son terroir argilo-siliceux composé de Silex rouges, issu des parcelles situées au point culminant de l’appellation, un vin  tout en nuances, aunez de fleurs, de belle robe, typé et aromatique, épicé avec des senteurs d’agrumes et de fleurs blanches, de belle robe paille, de bouche harmonieuse, qui mêle souplesse et vivacité. Le Pouilly-Fumé cuvée Vieilles Vignes 2012, élevé en barriques, très marqué par ce sol de Silex (pur Silex, sur sols argilo-calcaires, argile à Silex, calcaire), a des notes d’agrumes, un vin complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches et raisin frais), vivace et très plaisant, très bien vinifié. ExcellentPouilly-Fumé 2012 (sol argilo-calcaire, argile à Silex, calcaire portlandien), riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes.

    André DEZAT et FilsPOUILLY-FUMÉ André DEZAT et Fils

    André DEZAT et Fils

    (POUILLY-FUMÉ)

    Rue des Tonneliers - Chaudoux
    18300 Verdigny
    Téléphone :02 48 79 38 82
    Télécopie : 02 48 79 38 24
    Email : dezat.andre@terre-net.fr
    Site : www.dezat-sancerre.com

    La famille est l’une des plus anciennes familles du Sancerrois. On la retrouve dans les archives dès 1550. André Dezat reprend en main le vignoble en 1948 et s’implique activement dans la promotion des vins de Sancerre. Dans les années 1970, ses fils Louis et Simon le rejoignent. Le domaine se modernise, prend un nouvel élan, notamment dans la production de vins de Sancerre et dePouilly-Fumé. Plus récemment, Arnaud et Firmin, les petits fils, ont fait leur entrée dans l’entreprise familiale.
    Leur vignoble de Sancerre s’étend sur 15 ha plantés en Sauvignon blanc et 7 ha en Pinot Noirrépartis essentiellement sur les communes de Verdigny, Sury en Vaux, Sancerre, Vinon et Veaugues. Celui de Pouilly-Fumé représente près de 16 ha de vignes uniquement plantés encépage Sauvignon blanc (ou Blanc Fumé) répartis sur les communes de Pouilly, Saint Laurent, Tracy et Saint-Martin sur Nohain.
    Selon Firmin Dezat, “pour ce millésime 2015, en blanc, c’est un millésime différent de 2014, l'on craignait qu'il n'ait pas assez d'acidité, mais, finalement ce 2015 est complet, concentré, frais, bien équilibré. En rouge, le 2015 est prestigieux, il se rapprocherait un peu du 2013.
    Ventes en 2016 : en Mars-Avril, des rouges classiques 2013, puis la cuvée en Fûts 2014.
    En blancs, le 2014 est épuisé, le 2015 arrivera premier trimestre 2016.
    Nouveautés : sortie fin 2015 d'une cuvée Prestige blanc 2013, élevée en Fûts de chêne avec vinification à l'ancienne, et une cuvéeSéduction 2013 en Pouilly-fumé.”
    Superbe Pouilly-Fumé Domaine Thibault 2013, pur Sauvignon sur sol de caillottes et de marnes kimméridgiennes, élevé en cuves Inox, très parfumé (pêche, coing, narcisse), d’une bouche particulièrement séduisante, soyeuse mais vivace, savoureuse. 
    Parfait avec une omelette aux asperges ou un lapin à la moutarde, le Sancerre blanc 2014, un vin au nez intense à dominante de fleursblanches, de pomme et de petits fruits secs, puissant, persistant, de bouche ample. 
    Remarquable Sancerre blanc Les Celliers Saint-Romble, sol de silex, au nez fleuri, suave et puissant, d’une très belle persistancearomatique au palais, avec des nuances de pêche, de citron et de tilleul, avec une pointe de musc séduisante.

    Domaine LANDRAT-GUYOLLOT

    Domaine LANDRAT-GUYOLLOT

    (POUILLY-FUMÉ)

    Les Berthiers - 16, rue du Mont Beauvois
    58150 Saint-Andelain
    Téléphone :03 86 39 11 83
    Télécopie : 03 86 39 11 65
    Email : landrat-guyollot@wanadoo.fr
    Site : www.landrat-guyollot.com

    Le domaine de 16,50 ha, constitué de parcelles situées dans des lieux-dits réputés, a été patiemment réuni par dix générations de vignerons, sur un terroir typique de marnes kimméridgiennes et de silex, de sols argilo-calcaires et siliceux. Et la charte éthique du Domaine a de quoi séduire :
    - Garantir des vins naturels et authentiques : en respectant le patrimoine exceptionnel que constituent nos terroirs, par le choix d’une viticulture raisonnée, en perpétuant un savoir-faire vieux de plusieurs générations, en mettant en place la traçabilité de chaque phase de l’élaboration de nosvins.
    - Minimiser notre impact sur l’environnement: en ajustant la fertilisation aux besoins de chaque vigneet en limitant les traitements phytosanitaires à leur juste nécessaire, en renforçant l’éco-conception de nos packagings, en triant nos déchets pour leur recyclage.
    - Etablir un lien privilégié avec nos clients en leur offrant : des vins d’artisans vignerons, issus à 100 % de notre domaine familial, une gamme structurée et attractive de vins du Vignoble de Pouilly/Loire, une garantie de qualité à travers nos nombreuses référence, un accueil chaleureux pour tous nos visiteurs.
    Ces efforts se retrouvent naturellement dans leur Pouilly-Fumé La Rambarde 2014, sol argilo-calcaire, élevage sur lies fines, ample et persistant, de robe finement dorée, d’une jolie finale aromatique, riche au nez, avec des notes de rose et d’aubépine, élégant et persistant, de bouche délicate.
    Beau Pouilly-Fumé Gemme Océane 2012, dont la forme de la bouteille est très originale, développe un nez de petits fruits et de fumé, est suave, richement bouqueté, complexe et très persistant, alliant puissance et élégance.

    Scea Roger PABIOT et ses Fils

    Scea Roger PABIOT et ses Fils

    (POUILLY-FUMÉ)
    Gérard et Bernard Pabiot
    Boisgibault, 13, route de Pouilly
    58150 Tracy-sur-Loire
    Téléphone :03 86 26 18 41
    Télécopie : 03 86 26 19 89
    Email : domainerogerpabiot@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainerogerpabiot
    Site : www.domainerogerpabiot.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire commença au XIXe siècle, Gustave Pabiot, cultivait déjà la vigne puis son fils Roger, de retour de la guerre, s’installa. Aujourd’hui, ses fils Bernard et Gérard Pabiot cultivent 22 ha dont certaines parcelles sont centenaires.
    Les générations se succèdent avec pour héritage la passion et l’amour pour ce terroir comme en témoigne l’arrivée de Pauline, la fille de Gérard, marquant la 5e génération de propriétaire-récoltant. Les vignes implantées sur les coteaux dominant la Loire, des Beauregard aux Girarmes, profitent d’un micro climat tempéré et ensoleillé. De la vigne à la cave, la volonté est de sublimer le terroir. La lutte raisonnée permet une adéquation entre les exigences de la vigne et celle du viticulteur soucieux de son environnement.
    Ce vignoble, représentatif des quatre types de sols de la région (calcaire dur ou caillottes , argileà silex, terrasse sableuse, marnes kimméridgiennes), produit des Vins de caractère.
    On le voit avec ce formidable Pouilly-Fumé silex 2012, racé, gras mais très vif, subtil au nezcomme en bouche (noix, miel, poire, pain grillé...), d’une grande persistance aromatique. parfait aussi bien sur un haddock poché que sur un poulet au sel.
    Leur Pouilly-Fumé Coteau-des-Girarmes 2015, de robe brillante, au nez subtil à dominante de lis et de pêche jaune, bien minéral, développe au palais des notes de fleur d’acacia, de poire et de miel, associant structure et finesse, tout en harmonie, de bouche persistante, et se marie, lui, avec un saumon braisé au sauvignon ou des cuisses de grenouilles au cerfeuil.

    Domaine Bernard PETIT & Fille

    Domaine Bernard PETIT & Fille

    (POUILLY-FUMÉ)
    Bernard et Aurélie Petit
    3, impasse de la Tuilerie
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 04 09
    Télécopie : 03 86 39 04 09
    Email : petitbernard58@orange.fr

    Une place enviable dans le Classement pour cette exploitation familiale qui cultive la vigne avec passion depuis trois générations, où Aurélie rejoint son père après des études viticulture-œnologie et vinifie son premier millésime en tant qu’exploitante vinicole en 2009. Les sols sont labourés pas d’engrais chimiques, amendements organiques uniquement, traitements phytosanitaires raisonnés. Les vendanges sont mécaniques.
    Coup de cœur pour ce Pouilly-Fumé 2014, au nez fleuri, qui développe une très belle persistance aromatique en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, très bien équilibré en finale, un vin de jolie robe dorée, tout en finesse et distinction. 
    Le 2013 est d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, de musc et de narcisse, dense et distingué à la fois. Le 2012, aux notes de fumé, de pêche et de noix, est de bouche riche, bien équilibré en acidité. “Une maturation lente et un état sanitaire excellent sont autant d’éléments qui ont permis de rentrer un millésime certes tardif mais d’une très belle qualité, précise-t-on. Issu d’un assemblage de deux terroirs (sable argileux et marnes kimméridgiennes) ce Pouilly-Fumé est élevé sur lies très fines avec plusieurs remontages de ces lies. La première mise en bouteille a lieu en avril”. Excellent Pouilly sur Loire, pur Chasselas sur un terroir de marne kimméridgiennes, où s'entremêlent des notes d'amande et de fruits frais.

    Domaine de la COMMANDERIE

    Domaine de la COMMANDERIE

    (QUINCY)
    Jean-Charles Borgnat
    Boisgisson
    18120 Cerbois
    Téléphone :02 48 51 30 16 et 06 63 75 95 92
    Télécopie : 02 48 51 32 94
    Email : jcborgnat@gmail.com
    Site : http://www.commanderie-borgnat.com

    Une histoire de famille qui remonte maintenant à 3 générations. La polyculture a laissé place en 1983 avec la nouvelle génération à la production exclusive de vins en Quincy et Reuilly. Désormais, ce vignoble berrichon s'étend sur 10 ha et est géré par Jean-Charles Borgnat, actuelvigneron. La 4e génération se profile à travers Etienne qui fait actuellement ses classes dans leBeaujolais.
    Conduite du vignoble : taille guyot simple ou double, enherbement ou entretien par travail superficiel, mise en place de la lutte raisonnée contre les maladies et ravageurs, protection par des tours antigel. Vinification : pressurage pneumatique, débourbage, fermentation et élevage en cuves thermorégulées.
    “Pour nous, le 2015 est en faible quantité - 20% au moment de la floraison, nous raconte Jean-Charles Borgnat. C'est un vin concentré avec des degrés élevés, très équilibré, frais. Lors des soutirages, les arômes explosent.
    Ventes en 2016 : les cuvées Tradition et Prestige 2014, puis 2015. Nous proposons trois Reuilly Domaine Borgnat en blanc, rosé et rouge en 2014 et 2015, et avons eu une médaille d'Or à Paris pour le Tradition et une médaille d'Argent à Angers pour le Reuilly. La nouveauté, c’est aussi l’arrivée de mon fils Etienne, au deuxième semestre 2016, pour me seconder.”
    Remarquable Quincy cuvée Siam blanc 2014, issue de raisins récoltés sur une sélection de vignes mûres et saines, parcelles situées sur la commune de Brinay, au nord de Bourges : Les Fontaines et Les Noira, positionnées sur la rive Sud du Cher. Elles sont constituées majoritairement d' alluvions anciennes. avec une bonne proportion de macération pelliculaire, élevage plus long, de 8 mois en moyenne..., le tout donnant ce vin tout en subtilité, tout en nuances d’agrumes et de lis, qui mêle fraîcheur et rondeur, bien équilibré,minéral en bouche, à déboucher sur une raie au beurre noisette ou une marinière de coques.
    Excellent Quincy Tradition 2014, issu de plusieurs parcelles situées sur les deux communes de Brinay et Quincy, au nord de Bourges : Les Coudreaux, la Brosse, La Vallée Major et les Crèves-Cœur, positionnées sur la rive Sud du Cher et constituées également d'alluvions anciennes. Le vin est nerveux, au nez de petits fruits frais (citron...), bien équilibré en acidité, de bouche vivace, comme leReuilly blanc, couche superficielle d'alluvions posée sur un sous-sol calcaire jurassique, où le Sauvignon exprime une minéralité et une salinité spécifiques, au nez d’amande et de coing.

    Domaine DRUSSÉ

    Domaine DRUSSÉ

    (SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL)
    David et Nathalie Drussé
    1, impasse de la Villatte
    37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
    Téléphone :02 47 97 98 24
    Télécopie : 02 47 97 61 89
    Email : drusse@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/drusse
    Site : www.drusse-vindeloire.com

    Un domaine de 21 ha. Ces jeunes viticulteurs ont été récompensés en 2005 par le prixDépartemental de la Dynamique Agricole. “Nous n'utilisons plus de désherbant chimique dans nos vignes, précisent-ils, qui sont enherbées entre les rangs et travaillées en surface au pieds. L'expression des terroirs est conservée au maximum, fruitée pour les graviers et charme pour les argilo-calcaires. Dans nos régions, le Cabernet franc est un cépage qui demande beaucoup de patience, d'attention et de soins, afin d'élaborer des vins gourmands et séduisants : un grand défi tous les ans.”
    “Millésime 2014 : tout y est, finesse, fraîcheur, délicatesse, nous explique Nathalie Drussé. La cuvée rosé, de teinte saumonée, de bouche généreuse, est idéale à l'apéritif ou avec des plats rappelant l'été. La cuvée Les Graviers est croquante, elle a des tanins soyeux et un nez de myrtille. La cuvée Vieilles vignes est très représentative de son terroir argilo-calcaire : intensité tannique et accents de fruitsnoirs. La cuvée L'Intuitive dégage puissance des arômes et longueur en bouche. Un vin complet, issu des tuffeaux, qui promet d'être grand.”
    C’est le meilleur Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Vieilles vignes 2014, issu d’un terroir argilo-calcaire, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais équilibrés, parfait avec unrôti de porc boulangère ou des coquelets dorés. 
    Leur autre Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Les Graviers 2014, élaboré sur des terroirs de silex et de sable, de couleur rubis intense, développe un nez où dominent la groseille et les épices, avec des tanins ronds, un vin qui allie souplesse et harmonie, à prévoir sur des rillettes de lapin.
    Belle réussite encore avec ce Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge L’Intuitive 2014, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissantsarômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, de bien jolie garde. Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil rosé, avec des senteurs de framboise, de groseille et de mûre, est toujours une référence.
    Excellent Bourgueil rouge Leroy de Restigné 2014, marqué par son sol de tuffeau, riche en couleur, sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, un vin très bien équilibré, aux tanins amples. Accueil gratuit pour les camping-caristes adhérants à France Passion ou autres.

    CREZANCY/CHEVREAU

    CREZANCY/CHEVREAU

    (SANCERRE)

    4, chemin de la Noue - Le Bourg
    18300 Crézancy-en-Sancerre
    Téléphone :02 48 79 04 77 ou 02 48 79 08 67
    Télécopie : 02 48 79 44 17
    Email : chateaudecrezancy@gmail.com

    “Le Sancerre est comme un bon chrétien, il est bon quand il a fait ses Pâques”, dit-on ici, comme le faisait Balzac. Un vignoble d'environ 13 ha, composé d'une partie de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les terres blanches, appelées "grosses terres" de composition argilo-calcaire qui se trouvent sur les collines les plus élevées, et d'une partie en caillottes, des sols très pierreux et calcaires.
    On est bien au sommet avec ce Sancerre blanc 2014, de bouche vive, harmonieuse et persistante, avec des connotations de pêchejaune, alliant nervosité et ampleur, très typé, très séduisant, parfait sur une omelette aux asperges ou des langoustines poêlées au gingembre.
    Très beau Sancerre rouge 2013, associant délicatesse et charpente, ample, coloré et riche, très parfumé, dense, avec ces nuances de cerise confite et d’épices caractéristiques.
    Excellent Sancerre rosé, sec, avec cette pointe d’épices au palais, à déboucher sur une salade de haricots ou des sardines aux échalottes.

    GITTON Père et FilsSANCERRE GITTON Père et Fils

    GITTON Père et Fils

    (SANCERRE)
    Pascal Gitton
    Chemin de Lavaud
    18300 Ménétréol-sous-Sancerre
    Téléphone :02 48 54 38 84
    Télécopie : 02 48 54 09 59
    Email : gittonvin@wanadoo.fr
    Site : www.gitton.fr

    Pascal Gitton s’attache à élever des vins très marqués par leurs différents terroirs et la “main de l’homme”. Créés en 1945 par Marcel Gitton à partir d'un demi hectare de vigned, les Vignobles Gitton Père et Fils s'étendent aujourd'hui sur 27 ha judicieusement répartis parmi les meilleurs climats du terroir, sur des sols riches en diversités sur les communes de Sancerre et de Ménétréol. En Pouilly, 7,5 ha de vignes se répartissent sur les communes St Andelain, sols calcaires, et de Pouilly-Loire, sols calcaires ou marneux qui confèrent au Sauvignon blanc (ouBlanc Fumé), une finesse supplémentaire.
    “Les fermentations en 2015 ont été très longues, peu d’acidité, les vins seront plus gourmands, moinstypés Sancerre, nous explique Pascal Gitton. Les millésimes 2013 et 2014 demandent du temps pour se faire. 2014 Belles Dames, Montachins mais aussi l’Amiral et les Herses. Je trouve l’Amiral 2014 extraordinaire. Rapport qualité-prix Les Herses et l’Amiral 2014 sont formidables. Les Herses, Le Pouilly 2013 sont superbes, ils se sont ouverts. J’ai encore des 2012, je commence seulement à commercialiser Larrey et Galinot 2012, je propose Larrey 2010 qui est un vin de calcaire et Galinot 2009 et 2010, ces deux vins ont reçu une pluie de médailles dont une d’Or au concours de Bruxelles, ce qui est une vraie référence, et cela fait plaisir. Je n’ai pas fait de Galinot et Larrey ni en 2011, ni en 2013, je trouvais que la matière première ne correspondait pas à ce niveau de notoriété, ce sont deux vinsd’excellence.
    Le Sancerre rouge connaît un grand succès à Paris dans beaucoup de restaurants et de brasseries, la demande augmente de façon très significative. Notamment Les Romains et les Herses 2013, ce sont des vins rouges pas trop tanniques, plutôt sur le fruit, vinifiés en cuve ouverte avec pigeage, ils offrent une bouche gourmande, assez fruitée et bien équilibrée.”
    En blancs, c’est un festival qui commence par ce très beau Sancerre blanc Les Crilles 2014, tout enfinesse aromatique, harmonieux, bien équilibré en acidité, très élégant, au nez de rose et d’amande, de bouche flatteuse comme cet autre Sancerre blanc Les Belles Dames 2014, toujours très typé par son sol de silex sparnacien, à déboucher sur une andouillette au four ou des rougets rôtis à la sauge. Superbe Sancerre blanc La Vigne du Larrey 2010, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, nez de fougère et d’acacia, d’une jolie rondeur, suave et persistant. 
    Le Sancerre blanc Les Montachins 2014, dont le terroir est situé à l’ouest où les vignes sont protégées par une colline, associe richesse et finesse en bouche, très parfumé, de jolie teinte dorée, au nez subtil de fleurs blanches et fumé, tout en harmonie, d’une jolie finale. Beau Sancerre blanc cuvée Xelis 2012, dense, avec ce nez complexe où s’allient le genêt et le grillé, tout en finale, de garde, et qui s’accorde très bien avec un lapin de garenne sauté au Sancerre ou un pâté de tête de cochon. Son Sancerre blanc Les Herses est dans la lignée, avec son style propre, équilibré, parfumé et persistant, bien sec et floral en bouche. Il y a aussi ce Sancerre rouge Les Romains, fidèle à lui-même, tout en rondeur, parfumé comme le Pouilly-Fumé Clos Joanne d’Orion 2013, de bouche persistante et très harmonieuse, avec des nuances délicates de pêche blanche et de narcisse.

    Henry NATTERSANCERRE Henry NATTER

    Henry NATTER

    (SANCERRE)
    Henry et Cécile Natter
    Place de l'Église
    18250 Montigny
    Téléphone :02 48 69 58 85
    Télécopie : 02 48 69 51 34
    Email : info@henrynatter.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/henrynatter
    Site : www.henrynatter.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans les 3couleurs. Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, travaille avec ses parents, son frère, Vincent-Joseph, s’occupe plus de la cave.
    Depuis près de 25 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des “Vignerons atypiques”. La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leursbouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité.
    “Ma fille Mathilde, nous raconte Cécile Natter, a participé avec l’Union viticole à l’élaboration du dossier concernant le Sancerrois pour le faire inscrire au patrimoine de l’Unesco. Les paysages et notre vignoble sont concernés puisque nous sommes le point culminant du département, ici, à Montigny. C’est dans le but que tout ce patrimoine touristique, viticole ne soit pas industrialisé. Elle a su être convaincante envers tout le monde : Office de tourisme, Communauté de communes, visites parcs et châteaux, artisanat local… Une démarche qui va avoir pour effet de valoriser la région. Nous poursuivons notre travail de préservation de l’environnement dans nos vignes, nous avons aussi développé nos exportations deVins en Corée et en Asie en général, où nos Vins sont bien appréciés, c’est un marché qui me plaît beaucoup, Mathilde s’occupe plus particulièrement du marché américain avec une très belle progression.”
    Le Sancerre cuvée François de la Grange blanc 2014, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique, avec des notes prononcées de petits fruits secs et de pêche, tout en distinction et vivacité. Le rouge 2014 est dans la lignée, de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche.  “blanc 2014 est un très beau millésime qui se livre avec beaucoup de simplicité, de générosité, explique Vincent-Joseph Natter. C’est un vin complexe, vraiment marqué par la griffe “Henry Natter”. Le terroir argilo-calcaire s’exprime parfaitement. Dans nos Vins, on ne retrouve pas des Sauvignons type “Nouveau Monde” qui sentent le buis, nos Vins présentent un beau classicisme, ils sont typés et se goûtent très bien, dès maintenant.
    Rouge 2014 : un très beau millésime, nous avons pu extraire davantage, cela est dû à notre nouvelle méthode de vinification qui a évolué depuis le 2012. Elle apporte dans les Vins plus de complexité, plus de matière, et nous sommes très satisfaits des résultats.”
    Formidable Sancerre rouge l'Enchantement 2010, vinification et élevage en fûts de chêne, de couleur grenat soutenu et intense, au nezpuissant de fruits surmûris, de truffe et de musc, aux tanins harmonieux, généreux, un joli vin, de bouche savoureuse. 
    Leur Sancerre rosé est toujours le meilleur de l'appellation, de belle teinte, avec des notes d'orange et de fleurs blanches, ample, gras, idéal sur un foie de veau à la lyonnaise, voire un tarama. Excellent Sancerre blanc 2014, issu du terroir des terres blanches, d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, un vin élégant et typé, d’une belle persistance en finale. Goûtez le Sancerre Secret d'Anaëlle Sparkling rosé, de mousse crémeuse, de bouche ronde, avec ces senteurs de fruits frais.

    Domaine du P'TIT ROY

    Domaine du P'TIT ROY

    (SANCERRE)
    Pierre et Alain Dezat
    Mainbray
    18300 Sury-en-Vaux
    Téléphone :02 48 79 34 16
    Télécopie : 02 48 79 35 81
    Email : dezat.pierre@orange.fr

    Le vignoble compte 9,3 ha. De la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des Terres blanches (argilo-calcaire), ce qui apporte au vin des arômescomplexes et variés : floraux, fruités mêlés de nuances végétales.
    Selon Cyrille Reverdy, “le 2015 a toutes les qualités pour faire un bon vin, des degrés forts et un rendement optimal. Une nouvelle cuverie en Inox a été terminée en 2015 pour accueillir justement le millésime 2015.
    Ventes en 2016 : les Sancerres blancs et rosés 2015, puis le Vieilles Vignes Anthéas 2014. Récompenses : médailles d'Argent au concours des vins de Loire à Angers et au Wine Challenge à Londres pour le Sancerre blanc 2014.”
    Superbe Sancerre blanc 2014, issu de Vignes de 30 ans, d'une fermentation à basse température (14-17°c) et d'une vinification avec élevage sur lies totales sur une période de 6 mois, tout en finesse aromatique, harmonieux, bien équilibré en acidité, très élégant, au nezde rose et d’amande, de bouche flatteuse, toujours très typé. 
    Le Sancerre blanc cuvée Anthéas 2014, vieilles Vignes de plus de 50 ans sur des sols argilo-calcaires, terres blanches, vendanges manuelles, élevage sur lies totales sur une période d’un an (25% de cette cuvée sont élevés en fûts de chêne), est un vin très charmeur, ample, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité. Le Sancerre rosé, de robe délicate, est un vin, frais, puissant en bouche, parfumé, sec et suave à la fois.
    Remarquable Sancerre rouge 2013, Vignes de 40 ans, sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange, préfermentation à froid, fermentation avec une macération de trois semaines..., un vin typé, coloré, riche en couleur, comme en arômes,charnu, aux notes de cassis et de sous-bois, classique comme cet autre Sancerre P’tit Luce rouge, élevé 50% en fûts de chêne 10 mois, où s’entremêlent des notes de cassis et de cannelle, harmonieux, riche et parfumé.

    Domaine Daniel REVERDY & FilsSANCERRE Domaine Daniel REVERDY & Fils

    Domaine Daniel REVERDY & Fils

    (SANCERRE)

    Chaudenay
    18300 Verdigny
    Téléphone :02 48 79 33 29
    Télécopie : 02 48 79 33 29
    Email : daniel-et-fils.reverdy@wanadoo.fr
    Site : www.daniel-reverdy-sancerre.com

    Le vignoble compte 9,3 ha. De la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des Terres blanches (argilo-calcaire), ce qui apporte au vin des arômes complexes et variés : floraux, fruités mêlés de nuances végétales.
    Selon Cyrille Reverdy, “le 2015 a toutes les qualités pour faire un bon vin, des degrés forts et unrendement optimal. Une nouvelle cuverie en Inox a été terminée en 2015 pour accueillir justement lemillésime 2015.
    Ventes en 2016 : les Sancerres blancs et rosés 2015, puis le Vieilles Vignes Anthéas 2014. Récompenses : médailles d'Argent au concours des vins de Loire à Angers et au Wine Challenge à Londres pour le Sancerre blanc 2014.”
    Superbe Sancerre blanc 2014, issu de Vignes de 30 ans, d'une fermentation à basse température(14-17°c) et d'une vinification avec élevage sur lies totales sur une période de 6 mois, tout enfinesse aromatique, harmonieux, bien équilibré en acidité, très élégant, au nez de rose et d’amande, de bouche flatteuse, toujours très typé. 
    Le Sancerre blanc cuvée Anthéas 2014, vieilles Vignes de plus de 50 ans sur des sols argilo-calcaires, terres blanches, vendanges manuelles, élevage sur lies totales sur une période d’un an (25% de cette cuvée sont élevés en fûts de chêne), est un vin très charmeur, ample, d’une bonneacidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité. Le Sancerre rosé, de robedélicate, est un vin, frais, puissant en bouche, parfumé, sec et suave à la fois.
    Remarquable Sancerre rouge 2013, Vignes de 40 ans, sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange, préfermentation à froid, fermentation avec une macération de trois semaines..., un vin typé, coloré, riche en couleur, comme en arômes, charnu, aux notes de cassis et de sous-bois, classique comme cet autre Sancerre P’tit Luce rouge, élevé 50% en fûts de chêne 10 mois, où s’entremêlent des notes de cassis et de cannelle, harmonieux, riche et parfumé.

    Domaine Jean-Max ROGER

    Domaine Jean-Max ROGER

    (SANCERRE)

    11, place du Carrou
    18300 Bué
    Téléphone :02 48 54 32 20
    Télécopie : 02 48 54 10 29
    Email : contact@jean-max-roger.fr
    Site : www.jean-max-roger.fr

    Un domaine de 31 ha. La famille est issue d'une longue lignée de vignerons du village de Bué. Les premiers écrits la mentionnent dès le début du XVIIe siècle. Jean-Max Roger reprend les quatre hectares de vignes que lui lèguent ses parents au début des années 1970. Il développe le domaine pour en donner les contours actuels. En 2004, deux de ses trois fils, Étienne et Thibault, reviennent sur l'exploitation après différentes expériences professionnelles en France et à l’étranger. Le troisième fils, Xavier, exprime cette passion duvin dans le Languedoc-Roussillon.
    Nouvelle cuvée, ce Sancerre blanc La Côte de Bué 2014 (vendanges manuelles, élevage sur lies totales de fermentation jusqu’au premier soutirage qui intervient entre février et avril. Assemblage de la cuve et des fûts, la proportion de fûts varie selon les millésimes, mais n’excède pas 30 % de l’Assemblage final), un vin particulièrement réussi, qui allie richesse aromatique et persistance, avec des notes de pomme, de narcisse et de noix en finale, typé. 
    Beau Sancerre blanc GC 2014, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, pomme), très bien équilibré, de bouche parfumée, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche. Le Sancerre blanc CM, fleurant bon le genêt, le coing et les noisettes, est un grand vin harmonieux, riche et fin à la fois. Joli Sancerre rosé la Grande Dimière 2014, floral, franc, tout en densité aromatique comme leSancerre rouge La Grande Dimière, harmonieux, au nez de fruits mûrs et d’humus, aux tanins bien équilibrés, à la fois puissant et rond, de bouche ample et finement épicée.

    Domaine de SARRYSANCERRE Domaine de SARRY

    Domaine de SARRY

    (SANCERRE)
    Christelle et Nicolas Brock
    Le Briou - Route de Bourges
    18300 Sancerre
    Téléphone :02 48 79 07 92
    Télécopie : 02 48 79 05 28
    Email : info@sarry.org
    Site : www.sarry.org

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine constitué d’une vingtaine d’hectares. repris par le sympathique Nicolas Brock à la suite de son père, Michel, qui a créé presque entièrement le domaine dans les années 1960, en replantant notamment un ancien domaine viticole inexploité depuis le Moyen Âge. Le domaine (11 ha d’un seul tenant), perché sur la Montagne Noire (l’un des points culminants de la région, 353 m d’altitude), est constitué de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les “terres blanches”. Puis le coteau et la côte de la Roche forment une dizaine d’hectares de caillottes.
    “Cet endroit, où vous êtes le bienvenu, raconte Nicolas Brock, est un site d’informations culturelles et historiques sur le Domaine viticole de Sarry. Un vin séduit comme une musique séduit. Il n’est pas nécessaire d’en connaître le solfège pour en apprécier la beauté. Il n’est pas nécessaire de se faire expliquer un bon vin, ou de chercher le secret d’une hypothétique recette. Un bon vin doit ravir celui ou celle qui le déguste sans explication et sans folklore, c’est à cette évidence que nous travaillons. C’est à cette seule condition que la beauté peut évoluer et vivre. Le vin s’adresse au corps et à l’esprit, et la raison n’intervient que pour couronner cette magie. Lorsqu’un dégustateur me dit qu’il n’est pas connaisseur, je lui tends une oreille attentive car nul n’étant prophète en son pays, je sais que je vais apprendre quelque chose. La qualité n’est pas figée dans la méthode ou la tradition, elle habite chez l’Autre et nous devons aller la chercher sans fantasme et sans illusion.”
    Aucun herbicide, ni insecticide n’est employé. Les sols sont travaillés mécaniquement. L'enherbement existant est naturel et varié (diversité). Le retour à des pratiques agraires ancestrales contribue à favoriser la vie des sols (cycles) à travers le respect des équilibres naturels de la flore et de la faune.

    Château de BEAUREGARDSAUMUR Château de BEAUREGARD

    Château de BEAUREGARD

    (SAUMUR)
    Bernard Cambier
    4, rue Saint-Julien
    49260 Le Puy-Notre-Dame
    Téléphone :02 41 52 25 33
    Télécopie : 02 41 52 29 62
    Email : info@saumur-chateaudebeauregard.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaubeauregard

    La propriété de 23 ha de vignes est divisée en 2 ilôts correspondant à 2 terroirs différents : le premier îlot situé juste en face du château est en coteaux orientés plein sud. Le sol argilo-calcaire repose sur un socle très épais de craie tuffeau. C’est sans doute l’un des meilleurs terroirs du saumurois; le deuxième îlot est situé à quelques kms, commune de Brossay, sur un plateau d’argile à silex. Culture raisonnée, les vignes sont enherbées, il n’est pas utilisé d’engrais chimique, les traitements contre les maladies sont employés à bon escient et à doses réduites.
    Savoureux Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Cabernet franc, charmeur, légèrement épicé comme il se doit, coloré et typé. Le Saumur rouge Les Fontenelles 2014, issu du Cabernet franc (70%) et duCabernet-Sauvignon (30%), aux arômes de fruits cuits (cassis, fraise) et de réglisse, ample et fondu, est fort bien typé. Savoureux Saumur Blanc Clos Beauregard 2010, très équilibré, très élégant, de bouche dense et parfumée, plaisant par sa vivacité, d'une belle persistance d'arômes, à dominante de fruitssecs (abricot) et d'aubépine.
    De mousse finement crémeuse, le Saumur Blanc brut, médaille d'Argent au concours des vigneronsIndépendants 2015, frais, mêle finesse et structure, rondeur et persistance aromatique, un vinsavoureux et très fin. Superbe Saumur Blanc brut cuvée Élégance, médaille d’Or Mâcon, alliant rondeur et nervosité, au nez de noisette, à la mousse délicate, aux notes de pêche et de miel, d'une grande franchise au nez et au palais.

    Domaine de la PALEINESAUMUR Domaine de la PALEINE

    Domaine de la PALEINE

    (SAUMUR)
    Marc et Laurence Vincent - Maître de chai : Patrick Nivelleau
    9,rue de la Paleine
    49260 Le Puy-Notre-Dame
    Téléphone :02 41 52 21 24
    Télécopie : 02 41 52 21 66
    Email : contact@domaine-paleine.com
    Site : www.domaine-paleine.com

    Les 35 ha du vignoble menés en agriculture biologique sont principalement plantés de Chenin et de Cabernet franc et son terroir est argilo-calcaire. Sous le domaine, 1,5 km de galeries creusées dans le Tuffeau. C’est là, à 12°C, que s’épanouissent tranquillement, à l’abri de la lumière, les vins de Saumur. À cela s’ajoute une parcelle d’1,50 ha de Saumur-Champigny. Lesvignes sont enherbées afin d’inciter la vigne à plonger au plus profond du Tuffeau. Cette roche calcaire unique est une véritable éponge, elle absorbe les excès d’eau l’hiver pour les restituer parcimonieusement lorsque la vigne en a besoin. C’est de là que vient la typicité des vins du Domaine de la Paleine. Le remarquable cépage Chenin s’exprime à souhait et produit de grands vins blancs secs auxarômes de fruits frais, de fleurs et de noisette, ainsi que des Saumur Brut. Particulièrement bien adapté à ce terroir argilo-calcaire, leCabernet franc produit des vins fruités et souples très appréciés dans leur jeunesse mais d’excellente évolution.
    “Les vendanges 2015 se sont très bien déroulées, nous raconte Marc Vincent, et nous permettent d'anticiper des Saumur blancs très équilibrés. Les Cabernet francs destinés à la production des Saumur Puy Notre Dame ont été vendangés à maturité et nous laissent espérer des rouges structurés et très qualitatifs. En ce qui concerne nos cuvées, nous commercialisons Préludes en Saumur Blanc qui succède à Arpeggio, qui avait rencontré un très joli succès ! Préludes, qui offre une belle robe or, propose une bouche ample, généreuse avec des tanins fins et subtils. Casta Diva en Saumur Blanc de garde, avec un élevage en fûts de chêne neufs, évolue remarquablement et figure aujourd'hui sur la carte d'un certain nombre de tables gastronomiques réputées à Paris.
    La gamme de nos rouges, dont nous commercialisons le millésime 2014 en Saumur Rouge, Saumur Champigny et Saumur Puy Notre Dame, rencontre un fort succès grâce à un bon équilibre et des tanins soyeux, traduisant la bonne maturité des Cabernet francs. Le Domaine poursuit son engagement en Bio et passe en Biodynamie sur certains parcelles, comme celles de Saumur-Champigny.”
    Beau Saumur Puy-Notre-Dame La Maison Cassée 2014, 100% Cabernet franc, particulièrement savoureux, de belle robe pourpresoutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche, à déboucher sur un baron de lapin rôti et tomates farcies, par exemple. Le Saumur Puy-Notre-Dame La Loge de Vigne Oiré 2014, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur, est gras, ample et distingué, de bouche flatteuse et riche à la fois. Le Saumur-Champigny 2013, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, bien en bouche, alliant souplesse et fraîcheuraromatique, très bien équilibré. Joli Crémant De Loire blanc, 80% Chardonnay et 20% Chenin, très aromatique, où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, intense et vif, de belle couleur, alliant rondeur et persistance au palais, de mousse abondante. Dense, complexe, le Saumur Puy-Notre-Dame Moulin des Quints, aux nuances pourpres, aux arômes de fruits macérés (cassis, mûre) et de réglisse, de bouche puissante, un vin étoffé, coloré et complexe, d’excellente évolution.
    Un caveau de dégustation est installé à Montsoreau dans une ancienne maison classée de
    vigneron (4, rue Port au Vin. 49730 Montsoreau. Tél. 02 41 38 39 51. Ouvert tous les week-ends et toute la semaine lors de la saison touristique) et deux chambres d'hôtes sont disponibles. Même propriétaire que le Château Pasquette (voir Saint-Émilion).

    BOUVET-LADUBAYSAUMUR BRUT BOUVET-LADUBAY

    BOUVET-LADUBAY

    (SAUMUR BRUT)
    Patrice Monmousseau
    BP 65
    49400 Saint-Hilaire-Saint-Florent
    Téléphone :02 41 83 83 83
    Télécopie : 02 41 50 24 32
    Email : contact@bouvet-ladubay.fr
    Site : www.bouvet-ladubay.fr

    Patrice Monmousseau se passionne depuis plus de 40 ans la première maison du Saumurois et se passionne à associer la culture et l’art de vivre, sa fille Juliette étant Direcxtrice Générale. Il viennent de reprendre la main sur leur maison, redevenant les propriétares à part entière, et c’est tant mieux !
    Superbe Saumur Blanc brut Trésor Millésimé 2010, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches, de lis et de pain brioché, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, à ouvrir sur des quenelles de brochet. Le Saumurbrut blanc Saphir Vintage 2012, Chenin et Chardonnay, aunez de petit citron et de fleur de vigne, très équilibré en acidité mais de bouche suave, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées. Le Bouvet Island Antarctic, aux notes d’amande, d’abricot, de pain brioché, est très harmonieux, de bouche distinguée, tout en finesse aromatique, à la mousse élégante, comme leCrémant De Loire rosé brut, pur Cabernet, de très jolie teinte rose pastel, avec des notes de framboise fraîche et de violette, alliant saveur et distinction, richesse aromatique et persistance.
    Dans la (belle) lignée, ce Saumur brut blanc cuvée Taille Princesse de Gérard Depardieu, mêlant rondeur et nervosité, au nez de noisette, de mousse abondante, dense, de bouche persistante et fruitée, qui révèle un vin de caractère à l'image de l'acteur qui a suivi les étapes de son élaboration. “La cuvée Taille Princesse était inévitable, précise Patrice Monmousseau. C'est le fruit de longues années d'amitié avec Gérard Depardieu. Nous sommes très vite tombés d'accord pour l'assemblage Chenin et Chardonnay que nous allions mettre en barriques.” Il y a encore le Saumur brut blanc Instinct cuvée du Millénaire, issu des Chenin et Chardonnay, de bulles fines, aunez de citron avec des notes miellées, de bouche classique, et le Crémant De Loire Blanc De Blancs 2012, une cuvée comme nous les aimons, fine et bien fruitée, charmeuse et intense, au nez subtil où domine les fruits frais et le lis, qui associe élégance et rondeur, à prévoir sur des crustacés.

    Domaine de la GUILLOTERIE

    Domaine de la GUILLOTERIE

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Patrice et Philippe Duveau
    63, rue Foucault
    49260 Saint-Cyr-en-Bourg
    Téléphone :02 41 51 62 78
    Télécopie : 02 41 51 63 14
    Email : chateaulaguilloterie@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulaguilloterie
    Site : www.domainedelaguilloterie.com

    Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble s’étend aujourd’hui sur 50 ha. Ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s’épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés.
    Remarquable Saumur-Champigny cuvée des Loges 2013, issu de vieilles vignes, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en couleur, classique et concentré, associant finesse et structure, ample, un vin qui poursuit sa belle évolution. Le Saumur-Champigny Tradition 2014, charnu et frais à la fois, avec cette belle finale équilibrée, au fruité persistant, aux notes de mûre et d’épices, tout en nuances.
    Le Saumur Blanc Les Perruches 2013, dégage de subtils arômes d’amande et de poire, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale, très charmeur au palais comme cet autre Saumur Blanc Élégance 2014, sol argilo-calcaire, sous-sol crayeux (tuffeau), élevé sur lies fines, richement bouqueté, tout en rondeur, de bouche fruitée, tendre et corsé à la fois, alliant saveur et distinction. Joli Crémant De Loire rosé brut, de mousse parfumée (rose, fraise), fin, au nez de petits fruits mûrs, de bouche vive comme le Crémant De Loire brut(Chenin et Chardonnay), dégageant un nez de noisette et de lis, de mousse abondante. Goûtez aussi le Saumur rouge 2014, équilibré, aux tanins mûrs, au nez de cassis, parfait sur des grattons.

    Les Clos MAURICESAUMUR-CHAMPIGNY Les Clos MAURICE

    Les Clos MAURICE

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Mickaël Hardouin
    18, rue de la Mairie
    49400 Varrains
    Téléphone :06 88 15 01 14
    Télécopie : 02 41 52 44 32
    Email : closmaurice@orange.fr
    Site : www.clos-maurice.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanccomme en rouge. Mickaël Hardouin, vigneron depuis 1997 aux côtés de son père, a repris l'exploitation lors du départ de son père en retraite en 2007. Domaine de 20 ha. La majeure partie des vignes du Clos Maurice est située sur des terroirs qui ont une vraie personnalité. Ils sont enclos pour beaucoup (Clos Maurice, Clos Poinçon, Clos de Dards, ClosPrieur...). Ces terroirs argilo-calcaires (le calcaire est ici la pierre de tuf) confèrent au vin une structure harmonieuse et veloutée.
    “2015 a été une année particulièrement sèche, nous explique Mickaël Hardouin, où notre terroir calcaire a joué son rôle en restituant parcimonieusement l'eau durant toute l'année. Une année plutôt facile à gérer du point de vue mildiou et oïdium et, par contre, très complexe au niveau de la maîtrise de l'enherbement et du travail du sol. Je ne pouvais rêver mieux pour mon tout premier millésimecertifié agriculture biologique. Si je devais qualifier 2015, je dirais: équilibré, fruité, précis.
    Les Vins disponibles seront le Saumur Champigny 2015 (la Voltige des Clos) qui est une explosion de fruits rouges et noirs sur une trame tannique veloutée; le Saumur Blanc 2015 (la Licorne des Clos), ravissant sur des notes exotiques et des arômes de fruits à chairblanche, une bouche suave, sur la finesse avec une touche acidulée.
    Puis la sortie après 18 mois en barriques, de la Cabriole des Clos 2014, où des arômes épicés et fruités se confondent, la bouche extrêmement complexe étant une explosion de saveurs, avec des tanins bien présents et délicats qui laissent présager un beau potentiel de garde. Avec un tel niveau de qualité dans la cave, je débute 2016 sereinement.”
    On se fait donc vraiment plaisir avec ce Saumur-Champigny Vieilles vignes rouge 2014, charmeur et volumineux, avec des notes de violette et de réglisse, riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample, de très bonne garde, tandis que cet autre Saumur-Champigny Voltige des Clos rouge 2014, aux notes de cassis mûr et d’épices, un vin harmonieux, aux tanins fermes, riche en couleur, corsé, de bouche puissante mais très élégante, prometteur. Le Saumur-Champigny Clos de Midi 2013, marqué par son solcalcaire, aux tanins bien fondus mais très présents, est un joli vin complexe, charnu et parfumé. Formidable Saumur-Champigny La Cabriole des Clos 2010, dont le contenant est particulièrement réussi, sobre et moderne, un vin tout en bouche, de robe rouge rubisfoncé, très savoureux, aux notes subtiles d’épices (cannelle, poivre) et de fruits noirs bien mûrs, d’une belle longueur au palais.
    Le Saumur Blanc Licorne des Clos 2015, de jolie robe brillante, riche et parfumé, aux notes fruitées et florales intenses et complexes, fondu, qui mêle structure et distinction, est à prévoir surune truite pochée en sauce ou un saucisson brioché. Le Crémant De LoireVolupte des Clos rosé, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise…), avec cette touche délicatement épicée en finale, de mousseabondante comme le Crémant De Loire blanc Volupte, à la mousse fine et légère, à dominante de noisette et d’abricot, de jolie bouche.

    Domaine de la PETITE CHAPELLE

    Domaine de la PETITE CHAPELLE

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Laurent et Chantal Dézé
    4, rue des Vignerons
    49400 Souzay-Champigny
    Téléphone :02 41 52 41 11
    Télécopie : 02 41 52 93 48
    Email : deze.laurent@orange.fr

    Un vignoble familial (depuis 12 générations), conduit en lutte raisonnée, de 34 ha sur des sols argilo-calcaires très caractéristiques de son appellation.
    Très beau Saumur-Champigny Les Chaneluzes 2011, médaille de Bronze au concours de Saumur, de couleur profonde, intense et complexe au nez comme en bouche (mûre, épices...), aux tanins très équilibrés, puissant, un vin à déboucher, notamment, avec un baron de lapin rôti et tomates farcies ou un filet d'agneau en feuilles de chou. Le Saumur-Champigny Tradition 2014, ample, au nez où prédominent les fruits cuits, aux tanins mûrs, tout en persistance, classique. Le Cabernet De Saumur rosé, subtilement épicé, est également très séduisant, d'une grande ampleur aromatique en finale, comme le Cabernet d’Anjou.
    Joli Saumur Blanc Tradition 2014, tout en arômes, bien caractéristique de son appellation, avec, en bouche, des notes complexes de rose et de narcisse. Plus dense, le Saumur Blanc L’Ancestrale 2014, avec une belle fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, aubouquet fleuri, aux connotations, au palais, de noisette et de lis. Le Crémant De Loire brut rosé, ample et très fruité (petits fruits rouges mûrs), est un vin classique et distingué, harmonieux , de jolie mousse fine comme le Crémant De Loire brut blanc, d’une jolie intensitéaromatique (brioche, pêche). Remarquable Coteaux De Saumur blanc moelleux 2013, de belle couleur, au nez riche dominé par des notes de pain grillé, de belle garde. Le Cabernet De Saumur rosé sec, 50% Cabernet franc et 50% Cabernet-Sauvignon, est particulièrement séduisant de bouche vive et gourmande.

    Domaine de ROCHEVILLESAUMUR-CHAMPIGNY Domaine de ROCHEVILLE

    Domaine de ROCHEVILLE

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Philippe Porché
    Les Hauts de Valbrun
    49730 Parnay
    Téléphone :02 41 38 10 00 et 06 85 20 92 09
    Email :pporche@domainederocheville.fr
    Site : www.domainederocheville.com

    Le domaine est l’un des derniers créés dans l’Appellation Saumur-Champigny. Philippe Porché, passionné de vin, recherchait des vignes dans ce secteur depuis plusieurs années : après quelques essais infructueux, c'est finalement fin 2004 qu'il a déniché les premiers arpents sur Parnay.
    Aidé de son épouse Agnès, et de Jérome Callet, jeune spécialiste de terrain, la première vendange a eu lieu en 2005. La construction du premier chai contemporain et éco-responsable en Saumurois vient d’être réalisée sur la propriété.
    Savoureux Saumur-Champigny Le Prince 2013, d’une belle couleur, dégage beaucoup de corps tout en conservant une grande souplesse, un beau vin généreux, avec des notes de fraise des bois et de sous-bois, que l’on peut associer à une côte de veau panée à la milanaise. Plus dense, le Saumur-Champigny Le Fou du Roi 2009, très bien élevé 14 mois en foudres, vignes de 30 ans, coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche, d’une jolie finale persistante. 
    Séduisant Saumur Blanc de Brézé sec Clos de la Thibaudière 2013, 100% Chenin sur terre de sable et limon en surface, une couche d’argile, et pierre de tuffeau, de robe jaune or, au nez de narcisse, développe une bouche très parfumée aux nuances florales et légèrement fumées. Le Saumur Blanc sec La Jouvencelle 2013, aux arômes de poire et de noix, est un vin puissant et élégant à la fois, tout en fraîcheur. Goûtez aussi le Cabernet De Saumur rosé sec Le Troubadour, issu d’un pressurage direct du Cabernet franc, un vin qui sent bon les fruits rouges frais, de bouche très gourmande. Visites du vignoble et des chais suivies de dégustations tous les jours en saison et du mardi au samedi en hiver. Le domaine a reçu les labels “Cave d'excellence” des caves touristiques du Val de Loire et “Vignoble et Découverte”.

    Château de TARGÉSAUMUR-CHAMPIGNY Château de TARGÉ

    Château de TARGÉ

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Édouard Pisani-Ferry
    Chemin de Targé
    49730 Parnay
    Téléphone :02 41 38 11 50
    Télécopie : 02 41 38 16 19
    Email : edouard@chateaudetarge.fr
    Site : www.chateaudetarge.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Depuis 2000, label Terra Vitis, organisme indépendant vérifiant le respect de l'environnement suivant : lesol est travaillé et enherbé, le compost a remplacé les engrais chimiques (et ceci depuis plusieurs années) et pas d’insecticides depuis maintenant 10 ans. Si Édouard Pisani-Ferry est dans l’antichambre des Bios, il veut rester pragmatique, d’où l’engagement Terra Vitis.
    Belle demeure flanquée de 4 tours à flanc de coteau, et un domaine superbement situé sur le coteau particulièrement calcaire qui domine la Loire avec un vignoble de 21 ha en rouge (Cabernet franc), et 3 ha en blanc (Chenin).
    “Le millésime 2015 est plus tendre, nous explique Edouard Pisani-Ferry, plus gouleyant que le 2014. Belle qualité, quantité raisonnable. Ce sera un vin plus commercial car personnalisé.
    Ventes en 2016 : le Targé 2014, la cuvée Quintessence 2014, le Ferry 2015, et le Rosé 2015.
    Depuis l'an 2000, les Vins ont obtenu 90 médailles à Angers, Mâcon… et le vignoble Targé a été classé : 1er domaine en haute valeur environnementale pour son respect du sol bio.”
    Edouard Pisani-Ferry sera secondé en Septembre par son fils Paul.
    On est bien au sommet avec son Saumur-Champigny Quintessence 2014, où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, un vin riche et rond, charpenté, de bouche puissante, gras et corsé, harmonieux. Le Saumur-Champigny Château de Targé 2014, de couleurcerise soutenue, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, cerise, pruneaux, truffe, très équilibré, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le Saumur Blanc Les Fresnettes 2014, élevé en fûts, toujours très expressif de son Chenin, est tout en nuances, très charmeur, d’une grande complexité d’arômes où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits jaunes frais et de bruyère. Le Coteaux-de-Saumur 2011, pur Chenin vendangé très tardivement, élevé une bonne dizaine de mois en fûts, est suave et puissant, d'une très belle finale, parfait avec un foie gras à la confiture de figue ou une feuillantine caramélisée aux poires.
    Excellent Saumur rouge cuvée Ferry, de couleur grenat intense, ample et parfumé, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, mûre) et d’humus, un vin typé, corsé mais élégant. Goûtez le Saumur brut rosé, 100% Cabernet franc, au nez concentré où dominent la rose et les fruits à noyau mûrs, particulièrement savoureux comme le Saumur brut blanc, de mousse onctueuse et fine, aux notes subtiles de noix et de narcisse.

    Domaine de la CHAISE

    Domaine de la CHAISE

    (TOURAINE)
    Christophe Davault
    37, rue de la Liberté
    41400 Saint-Georges-sur-Cher
    Téléphone :02 54 71 53 08
    Télécopie : 02 54 71 53 08
    Email : domainedelachaise@orange.fr
    Site : www.domaine-de-la-chaise-41.com

    Ici, on est vigneron de père en fils depuis six générations. En 1899, Alexis Davault achetait une partie du vignoble du Prieuré de la Chaise dont l'origine remonte au Xe siècle. Son fils Eugène agrandit à son tour le vignoble et sera suivi par Maurice qui, en 1948, acquiert un autre lot devignes du Prieuré de la Chaise. De 1986 à 2004, le vignoble du Domaine de la Chaise est géré par Jean-Pierre et son fils Christophe. En 2004, c'est au tour de Christophe de poursuivre la tradition, Jean-Pierre étant à la retraite. Depuis 1980, 45 ha de vignes ont été achetés ou replantés, ce qui porte la superficie du domaine à 57 ha de vignes situées sur des coteaux dont les sols reposent sur tuffeau du Turonien moyen ou sur argiles à silex. De nombreux investissements ont été réalisés à la cave depuis une quinzaine d'années, dans le souci de l'amélioration constante de la qualité (thermorégulation, cuverie, pressoirs pneumatiques).
    Excellent Touraine Chenonceaux rouge 2014, Côt et Cabernet, très typé, aux tanins amples, aux notes de cassis mûr et de groseille, unvin structuré, à prévoir sur un poulet à l'estragon ou un saucisson brioché. Le Touraine Sauvignon 2014, qui collectionne les récompenses, est de bouche persistante et harmonieuse, avec des nuances de pamplemousse et de narcisse, gourmand comme leTouraine rosé, vinifié par pressurage, de jolie teinte orangée, qui sent l’abricot et la fraise, d’une finale rafraîchissante.
    Remarquable Touraine Les Clos rouge 2011, marqué par son cépage Côt, solide et dense, aux nuances spécifiques de griotte, un vinpuissant, de très bonne garde.

    Domaine CHARBONNIER

    Domaine CHARBONNIER

    (TOURAINE)
    Daniel, Michel et Stéphane Charbonnier
    4, chemin de la Cossaie
    41110 Châteauvieux
    Téléphone :02 54 75 49 29 et 06 14 70 95 44
    Télécopie : 02 54 75 40 74
    Email : dms.charbonnier@domainecharbonnier.com
    Site : www.domainecharbonnier.com

    Troisième génération de vignerons, pour ce Domaine de 20 ha de vignes conduites en culture raisonnée.
    Belle réussite avec leur Touraine cuvée Prestige 2013, de couleur intense, aux nuances épicées, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de pruneau en bouche, un vin que l’on peut associer avec un ragoût de bœuf aux champignons ou un jambonneau aux lentilles, par exemple. Goûtez le Touraine Côt 2013 (argile à silex et limon argileux), au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), légèrement épicé, bien marqué par ce cépage, et a largement mérité sa Médaille d’or au concours international des vins de Lyon comme sa médaille de Bronze au concours des grands vins de France à Macon en 2015, et le Touraine Sauvignon, où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse.
    Le Touraine Sauvignon Vieilles vignes 2014, tout en vivacité, aux notes de pamplemousse et de buis, est parfait sur un poisson grillé comme sur un rôti de saumon aux échalotes. Le Méthode Traditionnelle rosé, au nez de mûre, un vin dense, complexe et subtil à la fois, très parfumé en finale, parfait sur les desserts aux fruits, tandis que le Méthode Traditionnelle blanc, de jolie mousse crémeuse, développe des arômes de rose et de genêt.

    Jean-Christophe MANDARD

    Jean-Christophe MANDARD

    (TOURAINE)

    Le Moulin-Feuillet - 14, rue du Bas-Guéret
    41110 Mareuil-sur-Cher
    Téléphone :02 54 75 19 73
    Télécopie : 02 54 75 16 70
    Email : mandard.je@wanadoo.fr
    Site : www.mandardjeanchristophe.fr

    Domaine de 16,7 ha, où Jean-Christophe Mandard représente la 4e génération depuis 1870. Le vignoble bénéficie d’un encépagement varié de 10 cépages, plantés sur des sols perrucheux (argile à silex) et des bournais, les vignes sont menées selon la méthode Terra Vitis.
    Vrai coup de cœur pour son Touraine blanc Sauvignon 2014, de robe brillante et limpide, associant la fraîcheur à l’élégance, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, très charmeur. Le Touraine blanc Chenin Vignoble du Haut-Bagneux 2014 développe un nez de fruits frais, un bien joli vin qui mérite une cuisine délicate comme un cocktail de crevettes à la mangue ou un rôti de saumon aux échalotes.
    Le Touraine Chenonceaux 2013, élaboré avec 70% de Côt et de 30% de Cabernet franc, de belle couleur, parfumé, bien structuré, fondu, d’un remarquable équilibre en bouche, est un vin généreux à déboucher sur des noisettes de porc aux pruneaux ou un foie de veau au bacon. Excellent Touraine rouge Les P’tites Notes 2013, élaboré à partir de 70% de Pinot Noir et 30% de Gamay, bien typé, à la fois riche et souple, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche fondue, le Touraine rouge CabernetVignoble du Haut-Bagneux, coloré et parfumé (groseille, violette), aux tanins mûrs, de couleur grenat. n

    Domaine de La MÉCHINIÈRE
    Valérie Forgues
    Le Moulin-Feuillet, 22, route de Saint-Aignan
    41110 Mareuil-sur-Cher
    Tél. 02 54 75 15 80
    Fax. 09 57 59 15 81
    e-mail: domaine_mechiniere@yahoo.fr
    www.domaine-mechiniere.com
    Installée en 1997, cette vigneronne passionnée s'oriente dès 1999 vers une culture respectueuse de l'environnement, et depuis 2013, le domaine est en conversion Agriculture Biologique. De la vigne au vin, tout est donc mis en œuvre pour préserver la richesse et la typicité du terroir.
    “Les vins quittent les chemins conventionnels et affirment leur personnalité en notes friandes et sincères, explique Valérie Forgues. Notre enjeu est de préserver cette richesse en respectant nos vignes, nos raisins et leur authenticité, dans le vrai sens du mot. Par desvinifications réalisées sans hâte, nous leur offrons le temps de développer leurs arômes naturels”.
    Le Touraine blanc Sauvignon 2014 dégage de subtils arômes d’amande et d’agrumes, tout en harmonie. Goûtez le Méthode Traditionnelle brut blanche Fines Bulles, de bouche riche et structurée, d’une jolie finesse, à la mousse crémeuse et distinguée, vraiment très agréable, avec ces arômes de très vieux chenins, un plaisir raffiné et plein de tendresse, robe claire et très lumineuse, un nezélégant, fruité aux lègères notes minérales, l'attaque est fraîche, la bouche évolue sur des arômes de fruits blancs et soyeux.” Goûtez aussi le Touraine rouge Gamay 2014, qui a ce nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, mêle rondeur et finesse, un vincharnu, aux tanins mûrs.

    Domaine de La MÉCHINIÈRE

    Domaine de La MÉCHINIÈRE

    (TOURAINE)
    Valérie Forgues
    22, route de Saint-Aignan
    41110 Mareuil-sur-Cher
    Téléphone :02 54 75 15 80
    Télécopie : 09 57 59 15 81
    Email : domaine_mechiniere@yahoo.fr
    Site : www.domaine-mechiniere.com

    Installée en 1997, cette vigneronne passionnée s'oriente dès 1999 vers une culture respectueuse de l'environnement, et depuis 2013, le domaine est en conversion Agriculture Biologique. De la vigne au vin, tout est donc mis en œuvre pour préserver la richesse et la typicité du terroir.
    “Les vins quittent les chemins conventionnels et affirment leur personnalité en notes friandes et sincères, explique Valérie Forgues. Notre enjeu est de préserver cette richesse en respectant nos vignes, nos raisins et leur authenticité, dans le vrai sens du mot. Par des vinificationsréalisées sans hâte, nous leur offrons le temps de développer leurs arômes naturels”.
    Le Touraine blanc Sauvignon 2014 dégage de subtils arômes d’amande et d’agrumes, tout en harmonie. Goûtez le Méthode Traditionnelle brut blanche Fines Bulles, de bouche riche et structurée, d’une jolie finesse, à la mousse crémeuse et distinguée, vraiment très agréable, avec ces arômes de très vieux chenins, un plaisir raffiné et plein de tendresse, robe claire et très lumineuse, un nezélégant, fruité aux lègères notes minérales, l'attaque est fraîche, la bouche évolue sur des arômes de fruits blancs et soyeux.” Goûtez aussi le Touraine rouge Gamay 2014, qui a ce nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, mêle rondeur et finesse, un vincharnu, aux tanins mûrs.

    Domaine de MONTIGNY

    Domaine de MONTIGNY

    (TOURAINE)
    Annabelle Michaud
    22, route de Soings
    41700 Sassay
    Téléphone :02 54 79 60 82
    Télécopie : 02 54 79 60 82
    Email : domaine.montigny@gmail.com

    Le domaine est en Agriculture raisonnée depuis 2005. Vignes de 25 à 60 ans, partiellement enherbées, petits rendements.
    Ce Touraine Sauvignon 2014, tout en typicité et vivacité, est particulièrement séducteur, au nezde raisin frais, vivace et persistant, de bouche ample, sec et persistant, à prévoir sur une andouille de Vire ou une terrine froide de poisson. Le Touraine rouge Côt 2014 (médaille d’OrJGS 12), de couleur cerise soutenue, aux arômes de cerise noire et de sous-bois, est très équilibré, aux tanins fermes et fondus à la fois. Joli Touraine rouge Prestige 2013 (assemblage Côt, Gamay et Cabernet), qui développe une bouche tout en rondeur mais biencharpentée, avec des nuances de framboise fraîche et de fumé, bien typé.
    Excellent Touraine blanc Oisly 2013, aux notes de tilleul, de pamplemousse et de buis, parfait sur un poisson grillé, bien vinfié comme leTouraine blanc Fines Bulles, assemblage Chenin et Menu Pineau, de mousse fine, alliant richesse aromatique et persistance en bouche, avec des nuances de pêche et de noisette bien caractéristiques.

    Jean-Claude et Didier AUBERT

    Jean-Claude et Didier AUBERT

    (VOUVRAY)

    10, rue de la Vallée-Coquette
    37210 Vouvray
    Téléphone :02 47 52 71 03
    Télécopie : 02 47 52 68 38
    Email : aubert.jc.d@orange.fr
    Site : http://www.aubertjeanclaudeetdidier.com/

    Exploitation familiale depuis 7 générations, qui s’étend sur 42 ha plantés sur des sols argilo-calcaires et argilo-siliceux. Vignoble conduit en culture raisonnée, vinification traditionnelle, puis mûrissement des vins en bouteilles dans les caves troglodytiques creusées dans le tuffeau. LesVouvray tranquilles sont vinifiés en cuves ou fûts, puis assemblage de 7 à 8 mois.
    Le Vouvray sec 2014, dont la vinification a lieu en cuves thermorégulées à basse température afin d’obtenir finesse et arômes, suivie d’un élevage sur lie avec bâtonnages jusqu’au printemps, est de belle harmonie, tout en finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche parfumée et vive.
    Très beau Vouvray demi-sec 2014, vinification en cuve avec maîtrise des températures, suivi d’un élevage sur lie, un vin onctueux, riche et concentré, classique, au nez intense et frais, où dominent les fruits mûrs, les fleurs et le pain brioché, idéal sur un foie gras d'oie en terrine ou une feuillantine caramélisée aux poires.
    Beau Vouvray Moelleux cuvée Harmonie 2014, issu de raisins récoltés en surmaturité dans les vieilles vignes de coteaux, vinification enbarriques, élevage sur lies fines 10 mois avec bâtonnages hebdomadaires, le tout donnant ce vin d'une robe dorée intense, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de narcisse et de pain brioché, d'une longue finale complexe, à prévoir avec des escalopes de foie gras de canard aux pommes ou des ris de veau aux morilles.
    Goûtez le Vouvray Fines Bulles Tradition brut, à la mousse fine et légère, à dominante de noisette et d’abricot, de belle structure. JoliVouvray demi-sec, à la fois puissant et très fin, aux notes de petits fruits mûrs et de pain grillé, est de mousse fine et persistante, unecuvée crémeuse, et le Vouvray cuvée Tradition brut, la particularité de cette cuvée est dans la discrétion de l’effervescence qui favorise l’élégance et l’expression du fruité, au nez de petits fruits et d’amande, ferme et suave, alliant rondeur et nervosité, d’une belle finale.

    Domaine Le CAPITAINE

    Domaine Le CAPITAINE

    (VOUVRAY)
    Alain et Christophe Le Capitaine
    11, rue Saint-Georges (cave)
    37210 Rochecorbon
    Téléphone :02 47 52 51 84 et 02 47 52 53 86
    Télécopie : 02 47 52 85 23
    Email : contact@domainelecapitaine.com
    Site : www.domainelecapitaine.com

    Des vignerons à la tête de 28 ha sur les premières côtes de Rochecorbon, qui vinifient tous leurs terroirs séparément avant de procéder après dégustation aux assemblages.
    “La situation climatique particulière marque un effet millésime fort, explique-t-on, influencé par les conditions de maturité du cépageChenin qui, selon la richesse en sucre, nous laissent le choix d’élaborer des cuvées de fines bulles ou des vins tranquilles secs ou demisecs. Lorsque l’été indien accompagne particulièrement les vendanges, on peut observer un développement de la pourriture noble qui permet alors la production des vins moelleux.”
    Tout en séduction, leur Vouvray blanc sec Les Perrières 2014, de robe jaune paille, avec des notes de pêche et de noix fraîche, mêle richesse aromatique et persistance, et s’accorde parfaitement avec une soupe de légumes au lard ou un sandre rôti au chou rouge. LeVouvray demi-sec blanc Adrien 2014, ample, équilibré, d’une bonne acidité, où dominent les agrumes, le fumé et l’amande, de bouche persistante, tout en suavité, à prévoir sur une salade de poires au foie gras ou de l’Epoisse.
    Excellent Vouvray moelleux Le Saint-Georges 2014, subtil, persistant, où l'on retrouve des notes franches de grillé, de miel et de poire, dense et distingué à la fois, très fin.

     

     

  • CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR L'ACCORD DES VINS ET DES METS

     

    Les grands principes

     

    Vins et Apéritifs

     

     

    L’apéritif est un bon moyen d’éveiller son appétit avant un bon repas mais il faut veiller à ne pas trop surcharger son palais en préparation de la suite !

    Qu’il soit fait d’olives, de frites de légumes, de tapas, de fruits secs, de petits fours, de petites charcuteries ou autres amuses gueules salés comme les chips ou les biscuits salés, l’apéritif appelle un grand nombre d’idées d’alliances de vins. On pourra les choisir secs, doux voire même effervescents !

     

    Apéritifs et Champagne

    Impossible d’évoquer le mot apéritif sans le traditionnel Champagne qui rentre dans l’élaboration du célèbre Kir royal (Mousseux et liqueur de cassis), Porto ou autre Pineau des Charente. Sortez des sentiers battus, avec vos tapas ou vos assortiments d’olives salées ou pimentées ainsi que les fruits secs, proposez des vins de Xérès très secs et spiritueux aux arômes prononcés d’amande et de fruits secs qui iront à merveille. Pour changer du Champagne, goûtez aussi d’autres vins effervescents tels qu’un Crémant d’Alsace fruité et aromatique ou encore une Clairette de Die légère et au fruité délicat.

     

    Apéritifs et vins blancs

    Si vous optez pour des vins blancs, choisissez des vins blancs secs et fruités dotés d’une bonne acidité qui nettoie le palais avec quelques sucres résiduels comme un vin de Pays des Côtes de Gascogne ou encore un Chardonnay du Languedoc. En ce qui concerne les vins doux, même raisonnement, il faut des vins suffisamment frais en bouche, optez pour des vins d’appellations du Sud-Ouest tels que le Pacherenc du Vic-Bihl ou le Jurançon. Ces vins s'accorderont parfaitement avec des préparations à base de fromage (de préférence des Bleus).

     

    Apéritifs et vins rosés

    Le vin rosé peut-être une bonne alternative mème en dehors des périodes estivales, il plaît aux femmes et se marie parfaitement avec un plateau de charcuteries. Optez pour des vins rosés tels qu’un Rosé de Provence ou un Cabernet d’Anjou par exemple.

     

     

     

    Vins et Entrées

     

     

     

     

    Extension de l'apéritif en quantité plus importante ou véritable plat au menu, on retrouvera des préparations chaudes ou froides, salées, sucrées, les deux à la fois...Les vins blancs et rosés seront à l'honneur sur la majorité des entrées telles que les tartes, cakes, mini-pizzas, beignets et autres feuilletés.

     

     

     

    Vins et Salades

     

    On distingue deux types de salades ; les cuites et les crues. Elles mettent en œuvre divers légumes, condiments et sauces vinaigrées ou huileuses. Il en existe à base de tomates, salades vertes, avocats, haricots, concombres, poivrons, choux rouges, betteraves, carottes, salades de terres cuites, Olives, œuf etc…Du fait de la présence de vinaigre dans la préparation d’assaisonnement, les salades seront accompagnées d’eau. Vous pouvez cependant créer vos salades à l’aide d’une sauce non vinaigrée mais plutôt à base de citron qui permettra d’accorder un vin.

     

    Quel vin avec une salade ?

    Sur des salades à base de pâtes ou de pommes de terres cuites, servies avec des sauces plus ou moins grasses comme une mayonnaise, pensez à des vins simples et ronds comme des vins rouges à base du cépage Gamay comme un Beaujolais, on pense tout de suite aux appellations Juliénas ou Saint-Amour. Coté vin blanc, choisissez-le assez opulent et expressif comme un Pinot gris d’Alsace ou encore un Chardonnay du Sud.

     

     

     

    Vins et Soupes / Potages

     

     

    Les soupes et potages, compte tenu de leur consistance, ne nécessitent à priori pas de vins. On distinguera tout de même les différents types de soupes et potages : à base de légumes, de poissons, de légumes secs ou encore de viandes. Si vous désirez marier un vin à votre soupe ou potage, il convient de respecter certaines règles.

     

    Quel vin avec une soupe de légumes frais ?

    Les soupes de légumes frais où dominent les odeurs de légumes n’appellent aucun vin. La verdeur des légumes exacerberait les tanins des vins rouges et donnerait un goût métallique aux vins blancs. Le meilleur accord restera encore et toujours un bon verre d’eau.

     

    Quel vin avec une soupe de légumes secs ?

    Les soupes de légumes secs où dominent la sensation onctueuse des farineux et leurs odeurs particulières permettent des accords mets vins si le potage est épais. On servira alors des vins rouges légers comme des appellations du Val de Loire tels qu’un Anjou, un Sancerre ou bien des vins de Bourgogne tels que Mâcon-Villages, Bourgogne Grand Ordinaire ou tout simplement un Beaujolais nouveau. Pensez aussi aux vins de Pays comme ceux de L’Ardèche, du Centre Loire ou encore de l’Hérault.

     

    Quel vin avec une soupe de poisson ?

    Les soupes de poisson où domine le parfum de la mer appellent des vins blancs secs ou des vins rosés aromatiques. Pour les vins rosés, choisissez des vins de L’appellation Marsannay en Bourgogne, un Côte de Toul ou encore d’Anjou. Pour des vins blancs, orientez-vous vers des appellations provençales telles que Côtes de Provence, vin de Corse Blanc ou bien Picpoul.

     

    Quel vin avec une soupe de viande ?

    Les soupes de viandes où domine le parfum de la viande salée et grasse demandent des vins rouges jeunes tanniques. Le choix des appellations est vaste, on pense à des vins du Bordelais tels que des Médocs comme un Saint-Estèphe ou un Pauillac ou des vins plus rustiques du Sud-ouest comme des irouléguy, Tursan, Madiran et Cahors dans leur jeunesse.

     

     

     

    Vins et Charcuterie

     

     

    La France propose de nombreuses spécialités de charcuterie. Concernant le choix des vins avec ce type de plats, il n’y a pas vraiment de règles, laissez libre court à vos envies, vous pouvez proposez des vins blancs aussi bien que des vins rouges ou rosés mais de style plutôt léger.

     

    Quel vin avec la charcuterie crue ?

    Quand on parle de charcuteries crues donc salées, on pense tout de suite aux saucissons et aux jambons crus. Les vins qui iront le mieux avec ces produits du terroir sont des vins rouges légers, gouleyants et peu alcoolisés tels qu’un vin d’Anjou, un Pinot noir d’Alsace savoureux à souhait et d’autres vins comme ceux du Beaujolais. Les vins primeurs tels que Beaujolais, Gamay de Touraine ou encore un vin de la Côte-Roannaise se marieront parfaitement avec un morceau de saucisson sec. Essayez aussi un vin rosé de Tavel avec une tranche de jambon sec. Pour plus d’originalité, goûtez aussi les vins rouges du Jura issus des cépages Poulsard et Trousseau.

     

    Quel vin avec la charcuterie cuite ?

    Par rapport à la charcuterie crue, la charcuterie cuite est plus aromatisée et grasse. On s’orientera sur des vins rouges plus charpentés, c’est à dire avec plus de corps et de tannins. Sur des rillettes ou des pâtés, proposez un vin rouge comme un Saumur Champigny légèrement tannique, à base de Cabernet franc, qui saura parfaitement balancer l’excédent de gras des rillettes. Un Cru du Beaujolais comme un Juliénas, un Moulin-à-Vent ou bien un Beaujolais Village plus structuré qu’un vin primeur conviendra très bien sur ce type de charcuterie.

     

     

     

     

    Vins et Foie gras

     

    Un seul conseil, prenez grand soin dans le choix de votre foie gras, il devra être de couleur rose ou beige pâle, ferme au toucher et sans tâches brunes. Optez pour un foie gras de canard plus goûteux et moins cher que le foie d’oie. Le foie gras est bien évidemment le produit des fêtes de fins d’années mais on peut le déguster tout au long de l’année avec grand plaisir. On le trouve cuisiné de différentes manières et accorder un vin n’est pas toujours chose simple ! Vous penserez sans doute aux vins naturellement doux tels que les vins de Sauternes ou de Jurançon, mais soyez original, proposez des vins rouges.

     

    Quel vin avec le foie gras en bocal ?

    Moins fondant qu’un foie gras mi-cuit, le foie gras en bocal sera favorisé par des accords privilégiant le gras avec des vins blancs moelleux ou liquoreux. Toutefois, veillez à ne pas trop abuser des sucres en début de repas ! Servez un verre d’accompagnement et réservez vous pour la suite du repas.

     

    Quel vin avec le foie gras mi-cuit ?

    Eviter les accords avec les vins trop pâteux comme certains Sauternes, visez plutôt des vins plus frais comme un Jurançon doux, un Coteaux-du-Layon dont le cépage le chenin blanc apporte fraîcheur et même certains mousseux comme un Moscato d’Asti qui iront à merveille avec un foie gras. Amusez-vous avec un vin rouge pour un accord balancé entre tannins et fondant du foie gras. Servez tout naturellement un Madiran, un Corbières ou encore un vin du médoc comme un Saint-Julien dans leurs premières années.

     

    Quel vin avec un foie gras poêlé ?

    Le foie doit-être saisi sur une face et caramélisé. Il doit rester onctueux à cœur. Le vin choisi devra donc être d’une certaine complexité aromatique pour contre balancer le gras impliqué par la cuisson. Sur ce type d’accord met vin, amusez-vous en présentant aussi bien un vin effervescent qu’un vin tranquille. Misez sur un accord tonique entre les bulles d’une blanquette de Limoux et le gras du foie gras. Les vins rouges tanniques ont aussi leur place, on aura alors un accord par contraste tanins/gras. Optez pour des vins rouges comme une Côte-Rôtie, un Saint-Joseph ou un Faugères.

     

     

     

     

    Vins et Fruits de mer

     

     

    Il n’est souvent pas si simple d’accorder les fruits de mer. Le goût iodé puissant des coquillages et des crustacés peut gâcher un vin. Il faudra choisir des vins blancs suffisamment nerveux donc assez puissants et dotés d’une belle acidité.

     

    Quel vin avec les coquillages : coquilles Saint-Jacques, huîtres, moules, oursins ?

    - Sur des huîtres : Les huîtres crues ont un goût très fin qu’il ne faudra surtout pas masquer par des vins blancs trop boisés ou puissants. Les vins blancs choisis devront être secs, aromatiques et d’une certaine minéralité en bouche. Sélectionnez des appellations comme Muscadet, Chablis ou encore Riesling voire même un Champagne extra-brut.

     

    - Sur des moules marinières, proposez des vins blancs légers et expressif au nez tels qu’un Pinot Blanc d’Alsace ou un Edelzwicker fruité et aromatique ainsi que des vins blancs de Provence comme un Coteaux d’Aix en Provence ou un Coteaux Varois.

     

    - Avec des coquilles Saint-Jacques à la chair plus sucrée et moelleuse, on s’orientera sur des vins blancs plus amples et complexes tels qu’un Condrieu, un Puligny-Montrachet, une Palette ou encore un Meursault.

     

    - Avec des oursins : Le caractère iodé prononcé des oursins appelle des vins blancs secs et dotés d’une bonne acidité et d’une certaine minéralité en bouche, on pense à des vins blancs du Val de Loire qui iront parfaitement tels que les appellations Savennières, Chinon, Sancerre ou encore Pouilly-Fumé.

     

     

    Quel vin avec les crustacés : tourteaux, langoustines, crevettes, homards, langoustes, écrevisses ?

    Les crustacés à la chair fine, plus ou moins dense, permettent de nombreux mariages avec le vin. On pourra accorder des vins rouges légers comme un Irancy, un Pinot noir d’Alsace ou encore un vin d’Anjou, avec des crustacés accompagnés de sauces. L’idéal reste encore les vins blancs à la fois puissants et délicats. Vous choisirez votre vin en fonction du type de préparation à savoir cru ou cuit. On retiendra les accords suivants : Pacherenc-du-Vic-Bilh sec et écrevisses à la gasconne, Langouste et Châteauneuf-du-Pape Blanc ou encore Homard à l’Américaine et Alsace blanc en vendanges tardives.

     

     

     

     

    Vins et Poissons

     

     

    Les alliances mets vins autour du poisson se feront majoritairement avec un vin blanc. En effet, le poisson est riche en protéines qui fondent l’acidité des vins blancs. A la différence des protéines de la viande, celles du poisson ne peuvent adoucir les tanins du vin rouge. Dans le choix du vin, on tiendra compte de l’origine du poisson, s’il est d’eau douce ou de mer et bien sûr du type de préparation (cru, fumé, frit, poêlé, rôti ou encore bien grillé). On réservera les vins rouges pour des poissons cuisinés en sauce à base de vin comme un Cabillaud sauce vigneronne avec un vin rouge de Loire comme un Chinon.

     

     

    Quel vin avec le poisson cru et le poisson fumé ?

    Le poisson cru (sushi et sashimi) appelle des vins primaires aux notes d’agrumes. L’acidité franche du vin apportera de la légèreté à l’accord. Optez pour des vins blancs de Loire comme des sauvignons de Touraine, des vins de Bourgogne comme des chablis 1er cru ou encore de jeunes Rieslings alsaciens. Le poisson fumé quant à lui, demandera des vins au bouquet expressif et assez goûteux comme un Gewürztraminer Alsacien.

     

     

    Quel vin avec les poissons cuisinés ?

    Le poisson peut-être cuisiné de différentes manières. Le nombre d’accords mets vins est presque illimité.

     

    Sur des grillades ou des poissons frits, on servira des vins blancs suffisamment aromatiques et suaves tels que les vins de Provence comme Cassis ou Côtes de Provence ou encore des vins blancs de la rive gauche à Bordeaux comme des Graves. Un merlan frit à la chair fondante et à la peau craquante se mariera bien avec un vin blanc du Languedoc, assez fringuant, comme un Picpoul-du-Pinet, pour un accord par complémentarité acidité/gras.

     

    Sur des poissons en sauce, Il est préférable de servir des vins suffisamment gras pour faire écho à la douceur du plat. On s’orientera vers des vins de Bourgogne tels que Meursault ou encore Beaune 1er cru ou des vins blancs du Bordelais légèrement boisés tels qu’un Bordeaux Supérieur, un vin de Pessac-Léognan ou de Graves.

     

    Sur les poissons d’eau douce, à la chair plus délicate et à la saveur plus fine, le choix du vin est particulièrement important. Privilégiez des vins blancs droits et typés qui rehausseront le goût du plat. Optez pour des appellations comme Savennières et Anjou blanc Vieilles vignes en Val de Loire ou Chassagne-Montrachet et Corton-Charlemagne en Bourgogne.

     

     

     

     

    Vins et Viandes

     

     

    La manière de présenter et préparer la viande va influencer la texture du tissu animal, l’odeur, la couleur et la teneur en graisse. Les types et le degré de cuisson de même que la nature de la coupe, fine ou épaisse vont également générer une palette de sensations tactiles, thermiques et aromatiques. Ces critères de préparation sont déterminants dans le choix des vins. Ce choix devra aussi tenir compte des sauces d’accompagnement : un vin charpenté ou un vin fin fruité n’accompagnera pas une même sauce (épicée ou légère et acidulée).

     

     

    Quel vin avec la viande de bœuf ?

    Les viandes juteuses nécessitent des vins rouges fruités aux tanins assez puissants comme de jeunes Médocs. Les viandes cuites longuement appellent des vins un peu plus vieux et patinés, c’est à dire avec des tanins soyeux en bouche comme certains Hermitage ou un Châteauneuf-du-Pape . Plus le morceau de viande est épais et plus le fait de devoir mâcher longtemps appelle un vin de bonne structure tannique tel que des appellations comme Corton ou Pommard en Bourgogne.

    Sur un tartare de boeuf, servez des vins rouges de texture souples et fruité tels qu’un Côtes du Vivarais, un Saint Nicolas de Bourgueil ou un vin d’Anjou village Brissac.

     

    Sur de la viande grillée, préférez des vins rouges à la structure dense et veloutée comme des Beaujolais Village, un Crozes-Hermitage et encore un Chinon.

     

    Sur un rôti, privilégié les vins rouges charnus et épicés comme des vins de Bordeaux : Pauillac, Fronsac ou encore des vins de la vallée du Rhône tel un Saint-Joseph.

     

    Sur des plats mijotés comme un bœuf Bourguignon, présentez des vins séduisants aux tanins fondus comme un Mercurey, un Fitou ou encore un vin de Saint-Emilion.

     

    Dans le choix du vin, tenez compte de l’accompagnement et en particulier de la sauce qui apporte plus ou moins d’onctuosité ou de force au plat. Les sauces d’aujourd’hui ne doivent ni masquer, ni dominer le produit, elles doivent le sublimer en étant un révélateur : légèreté et subtilité du mariage des ingrédients avec le met principal.

     

     

    Quel vin avec le veau ?

    Le veau a une chair plus fondante en bouche que le bœuf. Pour s’accorder sur cette viande, le vin s’il est blanc devra être gras, rond et riche comme un Fixin, un Graves ou encore un Viognier de la vallée du Rhône. N’hésitez pas à présentez des vins rosés puissants et aromatiques tels que le Tavel ou un Cabernet D’Anjou. Si vous optez pour des vins rouges, ils devront être légers, aromatiques et fins mais pas tanniques ! Des vins tels que le Pinot noir d’Alsace, un Moulis-en-Médoc ou bien des vins rouges de Provence sur des appellations comme un Coteaux-Varois-en-Provence ou un Côtes-de-Provence sont les bienvenus. Essayer une blanquette de veau avec un Alsace Pinot gris. Accompagner des escalopes de veau panées avec un vin de la vallée du Rhône méridionale comme un Lirac.

     

     

    Quel vin avec le porc ?

    La viande de porc se prête à de multiples préparations en passant par la charcuterie jusqu’au plats cuisinés les plus savoureux. Elle épouse sauces et garnitures et s’en imprègne ! Le porc n’est pas difficile, tous les types de vins iront avec et même certains blancs. Servez un Savennières blanc ou un Bourgogne Aligoté qui sont des vins légers et fruités sur des filets mignons à la crème. Sur des côtes de porc grillées, proposez des vins rouges simples du type Bordeaux supérieur sur des tanins charnus pour balancer la sécheresse de la viande. Avec un rôti de porc froid, optez pour des vins fruités et tendres comme les vins du Beaujolais tels que Fleurie, Chiroubles ou encore Saint-Amour. Pour marier un vin avec un petit salé aux lentilles dont le salé et le goût des lentilles sont assez fort, il conviendra d’accorder des vins suffisamment riches avec une certaine matière tels que Bourgueil ou bien Morgon.

     

     

    Quel vin avec le lapin ?

    La viande de lapin a plutôt une chair fade mais tendre. Le lapin se prête à de nombreuses préparations comme les pâtés, les grillades ou encore des recettes accompagnées de sauce. On privilégiera des vins rouges assez ronds et veloutés pour balancer la fadeur du lapin, la sauce jouera aussi un grand rôle dans l’accord mets-vins. Le choix des vins est large, Bourgogne, Val de Loire, Sud-Ouest ou Provence. Sur un lapin au pruneau, optez pour un vin rouge suffisamment évolué et puissant pour accompagner les pruneaux à la saveur prononcée comme un Côte du Roussillon ou un vin des Baux de Provence. Sur un lapin à la moutarde, servez des vins rouges comme un Bourgueil ou encore un Montagny, vins fruités et friands qui équilibreront la note acidulée de la moutarde tout en dévoilant leur fruité.

     

     

     

     

    Vins et Volailles

     

     

     

     

    Poulets, pintades, pigeons, canard, et dindes, appellent une multitude d’accords mets et vins. La volaille est véritablement le trait d’union entre les vins rouges et les vins blancs. En plus du jeu des textures et des goûts, on peut s’intéresser au jeu des couleurs entre la chair de la viande et la robe des vins. Cependant, on évitera de servir des vins rouges trop tanniques ou des blancs très boisés qui risquent de trop s’imposer face au plat servi.

     

    Quel vin avec les volailles rôties ?

    Avec les volailles rôties, présentez des vins rouges élégants et souples. On pense tout de suite à des vins faits à partir du cépage Pinot noir tels que le Pinot d’Alsace. Optez pour des grands vins de Bourgogne comme des Mercurey, Marsannay ou autre Passetoutgrain issus des cépages Gamay et Pinot noir mais aussi aux vins du Beaujolais. Le poulet rôti, à la chair fondante en bouche et légèrement sèche, accompagné de ses pommes de terres à la peau craquante, ira très bien avec un vin gouleyant comme un Chiroubles. On raisonnera de même pour la dinde qui est plus une volaille réservée pour les fêtes. Avec un pigeon rôti à la viande délicate et juteuse, on pourra accorder des vins rouges jeunes sur le fruit et aux tanins peu marqués comme les vins rouges de Sancerre ou de Chinon mais aussi un Givry de Bourgogne.

     

    Quel vin avec les volailles braisées ?

    Une pintade au chou a un goût envahissant. On choisira des vins rouges souples en bouche et pouvant développer des notes évoluées de sous-bois mais aussi sauvages avec l’âge comme un Saumur-Champigny en Val de Loire, un Lirac dans la vallée du Rhône ou encore un Côtes de Castillon dans le Bordelais. Il faut suffisamment de puissance pour équilibrer l’odeur du chou de la pintade par exemple. On retiendra comme accord mets et vins agréable, la dinde braisée et un Côte-du-Rhône Village Cairanne.

     

    Quel vin avec les volailles mijotées ?

    Souvent ces plats sont accompagnés de sauces crémeuses grasses et odorantes ou bien des sauces au vin. Les recettes les plus connues sont le poulet à la crème et le coq au vin jaune. Libre à vous de choisir un vin blanc ou un vin rouge. Les vins blancs choisis devront être suffisamment gras et aromatiques au caractère bien trempé élevés en fûts de chênes tels un Minervois, un vin de Chardonnay du Languedoc ou un grand blanc de la Côte de Beaune comme un Meursault ou encore un vin blanc du Jura issu du cépage blanc Chardonnay. Si vous optez pour des vins rouges, choisissez-les aux tanins patinés pour un accord voluptueux avec la viande. Certains vins rouges de Bordeaux comme des Côtes de Bordeaux iront très bien ainsi que des vins de Pessac Léognan de quelques années.

     

    Quel vin avec le canard ?

    Le canard qu’il soit confit, servi en cassoulet ou en magrets, peut privilégier l’accord plutôt régional. Des vins du Sud-ouest conviendront à merveille comme un Madiran ou un Cahors aux tanins accrocheurs dans leur jeunesse. Ils équilibreront le gras du confit ou la graisse du canard pour un accord par complémentarité gras/tanins. Si vous préférez un accord ton sur ton, optez pour des appellations comme Fronton, Gaillac ou encore Bergerac qui sont des vins rouges moelleux en bouche. Les recettes originales ; les aiguillettes de Canard sauce cassis avec un Fronton rouge, le magret de canard aux poires, miel et gingembre avec un vin blanc liquoreux comme un Sauternes.

     

     

     

    Vins et Gibiers

     

     

    Les gibiers qu’ils soient à plumes comme le canard, le faisan, la bécasse ou la caille ou à poils comme un chevreuil, une biche, un sanglier ou encore le lièvre annoncent les repas d’automne et les fêtes de fin d’années. Leur goût est fort. Il faut donc les accompagner dignement de vins puissants et d’un certain âge. Ils appellent de grands vins rouges de garde.

     

     

    Quel vin avec le gibier à poil : chevreuil, sanglier

    En ce qui concerne le gros gibier à poil, il faut les servir avec des vins encore vifs et d’une belle structure tannique comme des vins rouges de Bordeaux rive droite tels que Fronsac, des grands vins rouges de la Côte de Nuits tels que Gevrey-Chambertin, Richebourg ou encore certains vins rouges du Sud structurés et capiteux comme ceux de Provence ou de Corse, un Coteaux Varois, un Bandol ou encore un Patrimonio.

     

     

    Quel vin avec le lièvre ?

    La viande de lièvre est délicate et parfumée, il faudra l’accompagner de vins fins et racés. Pensez à des appellations comme Banyuls en Languedoc-Roussillon, Châteauneuf-du-Pape dans la vallée du Rhône méridionale ou encore Croze-Hermitage en Vallée du Rhône septentrionale. Les accords à découvrir : Le lièvre à la broche avec un Patrimonio rouge, le lièvre à la Royale et un Corton.

     

     

    Quel vin avec le gibier à plumes peu goûteux : faisan, caille, bécasse ?

    Sur des gibiers à plumes peu goûteux comme le faisan ou la caille, optez pour des vins rouges fins, aux tanins déjà bien fondus comme ceux de Vosne-Romanée ou de Châteauneuf-du-Pape. On aimera le faisan Souvaroff (faisan rôti fourré d’une farce aux truffes et au foie gras) avec un Côte-rôtie, la puissance aromatique du vin faisant résonnance avec celle du plat. On aimera les cailles rôties aux petits pois et aux lardons accompagnées d’un vin rouge de la vallée du Rhône méridionale tel un Gigondas de quelques années.

     

     

    Quel vin avec le gibier à plumes très odorants : perdreau, canard ?

    A l’inverse sur du gibier à plumes comme un perdreau qui sera plus odorant, accompagnez-le de vins rouges charpentés, puissants et riches en arômes tels que Hermitage, Minervois et Madiran ou pourquoi pas un Pommard de Bourgogne à base de cépage Pinot noir. Sur du canard, servez des vins rouges de caractère du Languedoc tels que Pic-Saint-Loup ou encore un savoureux Médoc comme des Saint-Julien ou des Margaux.

     

     

     

    Vins et Fromages

     

     

    La France compte beaucoup de fromages de différentes sortes. Le plateau de fromage fait donc partie des rituels de la table, pourtant beaucoup d’idées reçues s’effondrent à la dégustation. L’alliance des vins et des fromages en est l’exemple le plus frappant. Dans tous les cas : éviter les vins rouges puissants et tanniques sur les fromages, ces vins rouges font ressortir de l’amertume. Facilitez vous le choix en présentant des fromages de la même famille ; pâtes fraîches, pâtes molles à croûte fleurie, pâtes molles à croûtes lavées ou encore pâtes pressées cuites ou non cuites et pâtes persillées. Le choix du vin sera alors plus simple.

     

    Quel vin avec les fromages à pâtes fraîches : faisselle, broccio Corse, crémets d’Anjou… ?

    On les connaît plus sous le nom de fromages blancs. Ce sont des fromages qui ont peu de personnalité et qui sont acides. Ils accompagnent souvent des plats salés ou sucrés. Sur le salé, servez un vin blanc simple, avec de la vivacité et sur le fruit comme des vins du Val de Loire tel que Reuilly, Quincy et si l’accompagnement est sucré, servez plutôt un vin blanc moelleux sur des notes de coings, fruits exotiques, miel comme un Montlouis ou un Côtes-de-Bergerac.

     

    Quel vin avec les fromages à pâtes molles à croute fleurie : Chaource, Brie, Camembert... ?

    Avec ce type de fromages onctueux et crémeux révélant des notes lactées voire légèrement champignonnées au gout en bouche de notes de beurres et de noisette fraîche. Sur un camembert, privilégiez un cidre brut mais si vous voulez vraiment servir un vin, alors choisissez un vin rouge peu tannique, léger et souple, voire gouleyant : un Beaujolais, un Gamay de la Loire ou bien un Bouzy. Avec le Chaource, fromage onctueux, préférez un Champagne brut, un Crémant ou un rosé des Riceys qui apporteront fraîcheur à l’accord.

     

    Quel vin avec les fromages à pâtes molles à croûtes lavées : époisses, Munster, maroilles, Pont l’évêque... ?

    Ce sont des fromages très odorants. Facilement reconnaissables à l’humidité de leur croûte et à leur couleur orangée. Leur pâte est d’une couleur beige claire. Leur odeur rappelle la ferme mais le goût est totalement différent. Sur ce type de fromage, on favorisera des vins blancs typés et aromatiques dotés d’une belle vivacité comme un Gewürztraminer, un Châteauneuf-du-Pape blanc ou un vin d’Arbois qui équilibreront la force du fromage, dont la puissance aromatique répondra aux arômes du vin. Pensez aussi aux bières de caractère et pourquoi pas à une eau-de-vie de type marc de Bourgogne.

     

    Quel vin aves les fromages à pâtes pressées non cuites : Cantal, Saint-Nectaire, Tomme de Savoie... ?

    Les fromages à pâtes pressées non cuites sont souples et moelleux. Les seuls qui peuvent véritablement s’accorder avec les vins rouges charnus et épicés : Côtes-du-Rhône Villages, Gaillac, Fronton, ou encore des rouges de Provence. A essayer les vins blancs ronds et expressifs qui donneront un accord très délicat révélant le caractère fruité du fromage. Ils apporteront légèreté à l’ensemble vin-fromage. Pour un accord parfait, faites attention à l’affinage du fromage, plus il est affiné, plus le vin devra être évolué c’est à dire de quelques années.

     

    Quel vin avec les fromages à pâtes pressées cuites : Emmental, Gruyère, Comté... ?

    Tous issus du lait de vache, Ils font partie de la famille des « gruyères ». Ce sont des fromages excellents et fins qui développent des notes fruitées et de noisette. Ces fromages se marient très bien avec des vins blancs gras à la finale sur des notes beurrées, légèrement boisées et même de fruits secs. Les grands vins blancs de Bourgogne tels que Meursault, Corton Charlemagne répondent bien à ces critères. Un vin jaune du Jura donnera un accord intéressant avec un vieux Comté. L’élevage sous voile c’est à dire en contact avec l’oxygène apporte des arômes complexes qui va sublimer les notes de fruits secs du fromage.

     

    Quel vin avec les fromages à pâtes persillées : Bleu des Causses, Bleu de Bresse, Fourmes d’Ambert, Roquefort...?

    La dégustation d’un vin de Sauternes sur des fromages bleus est magique, le vin sort toujours flatté du mariage, épuré par cette alliance entre deux moisissures nobles. Mais le Sauternes n’est pas unique sur la planète des liquoreux. Loupiac, Sainte Croix-du-Mont, Monbazillac s’accordent avec le Roquefort ou la Fourme d’Ambert. Les vins doux de Jurançon sont parfaits sur un bleu de Bresse ou d’Auvergne ; le Quart de Chaume ou le Bonnezeaux se marient avec toute la gamme des fromages persillés. Un grand fromage bleu trouvera son allié dans un Maury ou un Banyuls âgés d’une dizaine d’années. Ces vins mutés très sucrés résistent à la fois au sel et aux arômes puissants du fromage ; les vins gagnent en finesse et la sensation de chaleur en bouche est estompée. Un Muscat de Lunel ou encore un Muscat de Beaume de Venise avec un Roquefort jeune est aussi envisageable. Quant aux vins rouges, oublions-les : ils ne sauraient résister devant la force du pénicilium.

     

    Quel vin avec les fromages de chèvre ?

    Les fromages de chèvres sont légion : du plus frais au plus affiné, du simple broccio au plus sec des fromages Corses. Préférez les vins blancs plutôt que les rouges car les arômes des vins rouges sont masqués. N’oubliez pas de choisir le vin en fonction du degré d’affinage du fromage qui peut être très crémeux ou bien sec.

    Avec le fromage de chèvre frais, on choisira des vins blancs vifs et fruités comme un Quincy, un coteau–du-Giennois, un Sauvignon blanc de Touraine ou encore un Mâcon. L’accord mets vins doit être tonique et la bouche rester fraîche.

    Lorsque le fromage est affiné sec, l’idéal est un vin doux, assez léger et plein d’agrément comme un Muscat de Saint-Jean-de-Minervois ou un Vouvray demi-sec dont le cépage chenin blanc apporte fraîcheur.

     

     

     

    Vins et Desserts

     

     

     

     

    Les types de desserts sont nombreux ; glaces, tartes aux fruits, desserts chocolatés, aux cafés, crèmes et autres mousses… Ils appellent généralement des vins rouges ou blancs d’évolution différente. Les desserts sont sucrés par nature, un accord par similitude est à rechercher et une certaine harmonie peut être obtenue avec des vins moelleux. Ne perdons pas de vue que pour un équilibre parfait, les accords par complémentarité acidité/sucre fonctionnent aussi à merveille !

     

    Quel vin avec les desserts à base de fruits frais ?

    Sur des salades de fruits frais, les vins doux naturels à base du cépage Muscat sont privilégiés car ils apportent une vaste palette aromatique de fruits en passant des fruits exotiques aux notes d’abricots ou encore de raisins frais. Ce type de vin apportera une sensation de douceur à la fraîcheur acidulée de la salade de fruits. Pensez aux Muscats du Cap Corse ou encore aux Muscats de Beaumes de Venise. Le Champagne sera parfait, également.

    Les tartes à pâte feuilletée ou brisée, sorties du four sont toujours croustillantes et goûteuses. Les tartes aux fruits rouges, telles que framboise, fraise ou encore celles aux petites baies noires comme les myrtilles demandent surtout des vins rouges sucrés c’est à dire que leur fermentation a été stoppée soit par le froid ou par un ajout massif de SO2. Les vins sont alors enrichis en arômes proches du fruit, on parle alors d’arômes primaires. On peut citer des vins d’appellations comme Maury ou Banyuls. On favorisera les vins élevés en milieu réducteur c’est à dire à l’abri de l’air pour une meilleure restitution des petits arômes de fruits rouges pour un accord ton sur ton magique. Le Champagne rosé a également toute sa place.

     

    Quel vin avec les tartes à base de fruits jaunes ou blancs ?

    Pour les tartes aux fruits jaunes ou blancs, telles qu’abricot, pommes ou encore mirabelle, on choisira plutôt des vins blancs moelleux du Val de Loire tels que le Coteaux du Layon ou le Bonnezeaux, un Champgne Grand CRu ou Premier CRu, des vendanges tardives alsaciennes ou encore du Sud-ouest comme un Bergerac moelleux ou encore un Saussignac.

     

    Quel vin avec un dessert chocolaté et un dessert au café ?

    L’amertume du chocolat pose un problème, tout en étant voulue, et ne doit pas s’imposer !

    Un grand Champagne rosé fera merveille. Les vins devront être suffisamment puissants et riches. Les vins doux naturels rouges seront aussi es plus adaptés. Optez donc pour un Maury, un Banyuls et un Rasteau. Sur des desserts au café, servez des vins doux naturels élevés sous milieu oxydatif, qui évoluent vers des notes fruitées, puis miel, torréfaction, café et rancio (noix).

     

    Quel vin avec les glaces ?

    Pour choisir le vin, on se basera sur les parfums du dessert glacé. Sur une glace ou un sorbet aux fruits rouges on servira un vin doux naturel rouge comme un Maury. Sur des glaces aux parfums plus exotiques tels que mangue ou abricot, on pensera à des vins liquoreux comme un Sauternes ou encore une Sélection de Grains Nobles d’Alsace.

    Vous l’aurez bien compris, la variété des desserts est importante mais vous proposerez presque toujours des accords mets vins intéressants avec des vins doux naturels ou des vins liquoreux.

     

  • L'ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES VINS / B, COMME BUZA, BOUCHET, BELLET, BICAL...

    BABIC
    Cépage rouge de Croatie, produisant des vins courants.

    BABICH WINES
    Entreprise vinicole de Nouvelle-Zélande, retenue pour son Pinot noir et le bon Sauvignon blanc Hawke’s Bay.

    BACCHUS
    1/. Le Dieu du vin. .

    2/. Il fallait oser donner ce nom à un cépage blanc d’un croisement de Sylvaner-Riesling et Müller-Thurgau, qui donne des vins modestes en Angleterre et en Allemagne.

    BACTÉRIES
    Microbes unicellulaires, utiles lors de la fermentation malolactique, ou nuisibles lors d’une altération lactique, de forme sphérique (coques) ou en bâtonnets (bacilles).

    BADE (PAYS DE)
    Situé juste en face de l’Alsace,  dans les contreforts de la Forêt Noire, le pays de Bade est une région  où les rendements comptent parmi les plus importants d’Allemagne, ce qui n’est pas peu dire. On y trouve des vins blancs et rouges, issus des Müller-Thurgau, Spätburgunder ou Ruländer, manquant souvent d’équilibre et d’acidité (est-ce le climat chaud et difficile, la qualité des cépages, les rendements ou les vinifications?), et près de 90% sont produits par les coopératives.

    BADSTUBE
    En allemagne, Badstube est de l’autre côté de la Moselle. C’est le pays de l’un des plus grands crus allemands, le Bernkasteller Doktor, qui domine le village, entouré d’autres crus tout aussi prestigieux à mon sens comme Graben ou Schlossberg. Des vins très caractéristiques, marqués par leur terroir, au nez complexe où dominent les fleurs, les fruits mûrs et le miel, puissants et très fins à la fois, souvent de grande évolution.

    BAGA
    Bon raisin portugais, corsé et aromatique, qui peut donner d’excellents vins de garde.

    BAIRRADA
    Bon vignoble portugais planté sur un sol argileux en majorité du cépage Baja, qui s’étend entre Aveiro et Coimbra. On trouve de bons vins, avec une base tannique équilibrée, ronds et parfumés, à la fois corsés et fruités, d’excellente évolution.

    BAIXO CORGO
    Ou Bas Corgo. Importante région du Douro (Portugal), à la pluviométrie abondante et à la végétation riche.

    BALATON (LAC)
    Hongrie. La région du lac produit de bons vins demi-secs de Furmint.

    BALLARAT
    Région de Victoria, en Australie. Les vins sont surtout mousseux.

    BALTHAZAR
    Énorme bouteille qui contient l’équivalence de 16 bouteilles de 0,75 cl.

    BAN DES VENDANGES
    Officiellement, c’est le début des vendanges. Pratiquement, c’est aussi l’occasion de faire la fête. La plus célèbre a lieu à Saint-Émilion.

    BANDOL
    La meilleure appellation de la Provence. Limitée par un grand cirque de collines, partant du fond du golfe des Lecques pour monter vers Le Castellet, longer les gorges d’Ollioules et revenir vers Sanary, l’appellation Bandol est certainement celle où l’on trouve le plus grand nombre de grands vins. Incontestablement, les vins de Bandol offrent le meilleur rapport qualité-prix-plaisir de toute la région Provence-Côte d’Azur, et une réelle typicité pour la grande majorité des crus. Ici, de faible rendement (30 à 35 hectolitres à l’hectare en moyenne), issu de ces terres arides de marnes et calcaires très propices à la vigne depuis l’Antiquité, le Mourvèdre est donc la “base” de l’appellation. Allié aux Grenache et Cinsault comme ici, selon une savante et personnelle proportion, il peut faire merveille. Il est donc certain que les rouges de Bandol forment une entité à part en Provence, qui mérite d’être mieux connue, de ne pas être “comparée” à la grande cavalerie des vins de la côte, et appréciée à sa juste valeur, celle d’authentiques grands vins de France, racés, qui possèdent leur propre authenticité, et sont aisément reconnaissables grâce à cela. Excellents blancs et rosés également, les premiers très denses, gras, fleuris, les seconds, issus de pressée directe, possédant cette jolie teinte pâle saumonnée, fleurant bon leurs restanques natales, et apportant cette fraîcheur parfumée vraiment exceptionnelle.

    BANYULS
    Un grand vin méconnu de la région du Roussillon. Le Banyuls est vinifié essentiellement à partir des cépages Grenaches noir et gris accrochés aux dernières terrasses schisteuses des Albères qui bordent la frontière espagnole. Sa générosité, son velouté et son bouquet peuvent en faire un vin de grande classe auquel le vieillissement donne une rude saveur et une robe topaze aux reflets d’or. Maurice Sailland Curnonsky, prince élu des gastronomes, assurait du Banyuls qu’il avait “la cambrure et la chaleur sarrasines”.

    BANAT
    Roumanie. La région est surtout connue pour ses vins de Riesling (goûtez celui du secteur de Teremia Mare, de la maison Vinoroman), bien qu’elle produise également des rouges légers issus du Pinot noir.

    BARBARESCO
    Beau vin italien, provenant du Piémont. Un grand Barbaresco Riserva est un vin complexe, très élégant quand il atteint sa plénitude, d’une grande persistance aromatique où dominent les épices et les sous-bois. Un vin de garde qu’il est ridicule de goûter avant huit à dix ans, certains dépassant allègrement les vingt ans pour parvenir à une pleine maturité.

    BARBERA
    Le Barbera est l’un des plus grands cépages italiens, à mon avis bien trop méconnu. Il donne des vins classiques de la Péninsule, souples et fruités.

    BARBERA D’ALBA
    Produits près d’Alba, en Italie, les vins sont puissants, colorés, riches et savoureux en bouche, d’excellente évolution. Celui d’Alba est le meilleur des Barbera, à la fois gras et corsé, de bonne garde. Son aire d’appellation (avec celui d’Asti) est limitée à deux provinces de la région du Piémont et les meilleus crus proviennent  des vignobles de collines, qui donnent son origine à ce vin ayant des caractéristiques d’unicité et de tipicité remarquables.

    BARBERA D’ASTI
    Le Barbera d’Asti est plus souple, de couleur rubis intense, parfois légèrement grenat, son goût est sec et rond à la fois.

    BARBERA DU MONFERRATO
    La province d’Alessandria et une petite partie de la province d’Asti donnent le Barbera du Monferrato, un joli vin frais, franc, avec des arômes fruités, un vin plus tendre, à goûter sur des viandes blanches ou des fromages frais.

    BARCELOS
    Cépage blanc du Dao.

    BARDOLINO
    Bon vin rouge italien provenant de la région du lac de Garde, à apprécier simplement pour son fruité et sa nervosité en bouche, jeune et frais.

    BAROLO
    Incontestablement, l’un des plus grands vins italiens, et du monde. Géographiquement, l’appellation est située à l’extrémité sud du Piémont, dans la province de Cuneo. Les collines sont reines ici, sous un climat humide, relativement chaud et très ensoleillé. Morphologiquement, il y a donc principalement des collines de 350 mètres, de formation marneuse-argileuse et calcaire-marneuse. Des sols où le Nebbiolo  s’exprime merveilleusement.Très corsé, fortement alcoolisé, très mûr, plus puissant que le Barbaresco (voir ce mot), mais aussi plus gras, plus complet, plus harmonieux, le Barolo est un vin de grande évolution qui ne supporte pas la médiocrité et s’accorde avec des plats riches.

    BAROSSA (VALLEY)
    Bonne et grande région vinicole d’Australie (voir ce pays), principalement pour les vins blancs de Riesling.

    BARRACHEIROS
    Nom portugais des porteurs des hottes de raisin de la région de Porto.

    BARRIQUE
    Ou pièce. Futaille de bois contenant de 225 à 250 litres, servant à la conservation et au transport des vins.

    BARSAC
    Prestigieuse commune du Bordelais.

    BARSAC
    Petite localité de la Drôme, dans la vallée du Rhône, connue pour ses vins de Clairette            de Die.

    BASALTE
    Roche volcanique, riche en calcaire et en soude, que l’on trouve dans les vignobles de Sicile.

    BASILICATE
    Comme la Campanie, la Basilicate (Italie) cultive encore des cépages très typés comme l’Aglianico (c’est aussi l’unique DOC), importé sur le mont Vulture par les Grecs sept siècles avant notre ère. Il donne un rouge puissant, coloré, qu’il faut absolument savoir attendre quelques années pour profiter de son potentiel, surtout en Riserva.

    BASSE
    Se dit d’une bouteille lorsque sa contenance de vin ne parvient pas au goulot, voire est carrément beaucoup plus basse. Le vin a toutes les chances d’être oxydé.

    BASTARDO
    Raisin traditionnel du Porto et du Dao.

    BASTEI
    Remarquable terroir du Schlossböckelheim, dans la Nahe (Allemagne), entièrement planté de Riesling, où toute la finesse et la race de ce raisin semblent exacerbées dans ce tout petit périmètre.

    BAUMÉ
    Mesure qui permet de calculer le sucre contenu dans le moût.

    BAY OF PLANTY
    Minuscule appellation de Nouvelle-Zélande, dans l’île du Nord, où l’on fait de jolis blancs de Sauvignon.

    BEAUJOLAIS
    Deux styles de vins issus du Gamay  dans cette jolie région beaujolaise : les (bons) Beaujolais Primeurs qui font la fortune des vignerons, laissez-les à leur place, c’est-à-dire sur les comptoirs des bistrots. Ils sont faits pour être gais, désaltérants, et certains sont vraiment très réussis.

    Pour les crus, en Chénas, en Morgon ou en Saint-Amour, les vins de mi-côte surtout sont des vins amples, véritables gouffres d’arômes, puissants et généreux, acidulés comme des bonbons anglais, c’est-à-dire tout à fait typés et reconnaissables entre mille.

    Si bon nombre de régions (ou de pays) essaient de faire un “style” Bordeaux, jamais personne ne s’est réellement risqué à copier un cru du Beaujolais, voire même un primeur, comme l’ont essayé les Côtes-du-Rhône ou la Touraine. Il y a des raisons à cela : le sol bien sûr, les différents terroirs qui font la différence entre les crus, entre les “villages”, entre les vins primeurs, chaque année selon l’influence climatique du millésime. Le millésime a peut-être moins d’importance ici qu’ailleurs, toutes proportions gardées. Qu’importe, on respire la joie de vivre, celle du bon vin et de la générosité, et je vous invite à la partager au travers de ces flacons qui méritent un détour.

    BEAULIEU-SUR-LATON
    Belle étape dégustative de l’Anjou-Saumur pour exciter ses papilles sur les vins des Coteaux-du-Layon-Village-Beaulieu.

    BEAUMES-DE-VENISE
    Vallée du Rhône méridionale. Cette jolie       commune s’étage sur les premiers contreforts des Dentelles de Montmirail. On y fait un Côtes-du-Rhône-Village et des vins vinés, notamment un bon Muscat de Beaumes-de-Venise, un VDN franc et parfumé, tout en finesse et moelleux.

    BEAUNE
    Prestigieuse et superbe ville de la Côte-d’Or, capitale des vins bourguignons. Il faut visiter l’Église Notre-Dame et les remparts, avant de s’installer dans l’un de ses nombreux restaurants, dont un bon nombre appartiennent aux négociants de la région. La vente (aux enchères) des Hospices de Beaune, chaque année, est un évènement à ne pas manquer.

    BEERENAUSLESE
    Catégorie allemande qui correspond à des vins issus de raisins surmûris, pratiquement toujours atteints par la pourriture noble, et pouvant atteindre quelque 16 degrés.

    BEKAA (VALLÉE DE LA )
    Liban. Principale région viticole.

    BELL MOUNTAIN
    Appellation du Texas, aux États-Unis.

    BELLET
    Tout près de  Nice, dans les Alpes-Maritimes, une appellation et un vignoble confidentiel, formé surtout de cépages locaux (Folle Noire, Braquet pour les rouges, Rolle principalement pour les blancs) plantés sur un terrain riche en silice. Les vins blancs dégagent des senteurs herbacées et poivrées. Les rouges et rosés sont charmeurs et délicats.

    BENDIGO
    Australie. Aire viticole de Victoria, où les vins rouges de Shiraz sont qualitativement supérieurs à mon sens aux blancs du Chardonnay.

    BENTONITE
    Argile permettant de floculer les protéines en solution dans le vin.

    BEREICH
    En Allemagne, district ou sous-région ou groupement de villages à l’intérieur des 11 régions, dont le Gemeinde est l’unité de référence. Il en existe plus d’une trentaine.

    BERGERAC (ET CÔTES-DE-BERGERAC)
    Le premier texte faisant mention de l’excellence des vins de Dordogne date du poète Ausone, et depuis, l’attrait touristique et gastronomique exercé par le Périgord a toujours été lié à la palette des vins de la région.

    Sur les bords de la Dordogne, à mi-chemin du Massif Central et du littoral atlantique, le Bergeracois étale ses vignes sur quelque 90 communes. Avec ses forêts de chênes et de châtaigniers, le pays joue de toutes les harmonies, que l’on retrouve dans la diversité des crus. Les deux rives de la Dordogne forment des territoires privilégiés. Sur la rive droite, la vigne s’étend sur les terrasses de la rivière (alluvions anciens et dépôts récents lessivés), des sols maigres qui sont d’excellentes terres à vignes (Montravel, vins blancs secs); le vignoble de plateau est constitué d’un soubassement calcaire, recouvert de “sables et graviers du Périgord”. Cette région fait partie de la zone des Côtes et Haut-Montravel, vins blancs moelleux, et c’est également une région de vins rouges. La rive gauche de la Dordogne étend ses coteaux au sud de Bergerac. Sur les pentes nord, au sol argilo-calcaire, se déploie notamment le vignoble de Monbazillac. Une zone de plateaux plus ou moins érodés, aux sous-sols calcaires, succède à cette côte, et sont recouverts de sols variant des limons décalcifiés (type boulbènes), aux sols argilo-calcaires et calcaires. Longtemps ignorés au détriment des Bordeaux, les vins rouges de Bergerac sont de mieux en mieux faits, mais relativement différents les uns des autres  selon leurs sols et leurs propriétaires. Certains rouges peuvent être excellents, très proches de leur grand voisin bordelais (et moins chers). Quelques rosés sont bien faits, assez ronds et fruités. Les Côtes-de-Bergerac méritent l’attention, vieillissent mieux, sont plus fins et corsés. Les vins blancs sont fins, légers et fruités, et sont en progrès, ce qui est une bonne chose.

    BERGWEIN
    En Autriche, littéralement, vin de montagne.

    BERNKASTEL
    Important centre viticole de Moselle, en Allemagne, où l’on trouve plusieurs excellents crus.

    BIANCO
    Blanc, en italien.

    BIANCO DI CUSTOZA
    Produit au sud de Vérone, en Italie, ce joli blanc, à la fois sec et rond, qui sent les fleurs fraîches, est un vin très attirant, dont certaines bouteilles sont surprenantes qualitativement.

    BICAL
    Raisin blanc de Bairrada frais et fruité (Espagne).

    BINISALEM
    Petite appellation de vins blancs et rouges des îles Baléares, en Espagne.

    BITTER
    Ou Élixir. Spiritueux élaboré avec des écorces et des herbes.

    BJALO
    Blanc, en bulgare.

    BLACK-ROT
    Maladie cryptogamique (champignon) de la vigne caractérisée par des taches sur les grappes et les feuilles, qui se développe grâce à l’humidité ambiante.

    BLANC
    La vinification en blanc consiste à séparer le moût de la peau et de la rafle.

    BLANC DE BLANCS
    Vin blanc uniquement issu de raisins blancs. Souvenez-vous que c’est la peau qui colore le jus.

    BLANC DE NOIRS
    Vin blanc fait avec des raisins rouges.

    BLANCO
    Blanc, en espagnol.

    BLANQUETTE
    Cépage blanc modeste du sud-ouest de la France, de moins en moins utilisé.

    BLANQUETTE DE LIMOUX
    Bon Mousseux du sud de la France, de mieux en mieux fait depuis quelques années.

    BLAUBURGUNDER
    Nom du cépage Pinot noir, employé en Italie et en Allemagne.

    BLAUER PORTUGIESER
    Cépage rouge d’Allemagne et       d’Auriche.

    BLAUFRANKISCH
    Raisin rouge assez neutre que l’on trouve en Autriche.

    BLEASDALE VINEYARDS
    Bonne maison australienne basée à Langhorne, au sud-est d’Adélaïde, où le Shiraz rouge est étonnant de concentration aromatique et de saveur, qui évolue fort bien. C’est certainement l’un des vins rouges que je préfère dans ce pays.

    BLIDA
    La petite ville algérienne est un bon point de chute pour visiter les vignobles de Médéa et des Coteaux du Zaccar, sur le littoral.

    BOBAL
    En Espagne, dans la région de Valence, c’est l’un des bons cépages rouges, avec le Tempranillo et le Garnacha, entrant dans la vinification des vins rouges et rosés d’Utiel-Requena.

    BOBERG
    Afrique du Sud. La région, bénéficiant d’un secteur de Vin d’Origine (WO),  est productrice de vins vinés, style Xérès.

    BOCKÉ
    Un vin bocké a une odeur désagréable rappelant l’ail.

    BODEGA
    Cave ou entreprise où l’on élève le vin en            Espagne, en Argentine et au Chili.

    BODENSEE
    Excellent Bereich allemand, non loin de la frontière suisse, où l’on débouche des vins simples et plaisants, blancs, rouges et rosés (le Weissherbst), provenant généralement des cépages Müller-Thurgau et Spätburgunder, qui se plaisent tout particulièrement sous ce micro-climat doux et rare dans le pays. Les blancs sont tout particulièrement intéressants pour leur fraîcheur aromatique.

    BOHÊME
    La région tchèque est un producteur de vins depuis une dizaine de siècles, au nord de Prague, près de Most et Melnik. Les vins blancs de Riesling et Traminer sont bons, les mousseux plus standards. C’est surtout le houblon qui possède toutes les qualités ici.

    BOISÉ
    Caractérise un vin marqué par le bois utilisé pour sa vinification ou son élevage. L’odeur de bois doit s’estomper dans le temps. C’est le bois des barriques qui donne ce goût boisé aux vins, blancs ou rouges. Ce goût ne doit jamais dominer ni masquer les qualités (et les défauts) d’un vin, mais se fondre progressivement. Un vin qui est trop boisé ne présente aucun intérêt. Certaines “soupes de chêne” ne valent pas mieux, et de nombreux crus californiens, australiens, espagnols et même français ont une tendance certaine à se dessécher lorsque les tanins du bois priment sur les tanins du vin. Seuls les très grands crus tiennent un élevage en barriques neuves.

    BOLIVIE
    Le pays, peu planté en vignes, est surtout producteur d’eau-de-vie de Pisco.

    BOLON
    C’est, en Suisse, le nom du premier bourgeon de la vigne au printemps.

    BOLZANO
    Italie. Commune viticole de la région du Trentin/Haut-Adige.

    BOMMES
    L’une des communes bénéficiant de l’appellation Sauternes.

    BONARDA
    Cépage rouge italien produisant de bons vins fruités à la limite de la Lombardie et du Piémont.

    BONDE
    Bouchon de bois, de verre ou de plastique qui ferme le trou de remplissage de la partie supérieure d’un fût.

    BONNEZEAUX
    Puissance, onctuosité et potentiel d’évolution définissent ces beaux vins de Loire, finement bouquetés et savoureux.

    BONNIEUX
    Adorable village du Lubéron, perché sur une colline, au royaume des chênes verts et des vieilles pierres. Bonne étape pour visiter les bories (anciens fours à pains) et découvrir les vins des Côtes-du-Lubéron.

    BONVILLARS
    Intéressante région viticole suisse des rives vaudoises du lac de Neuchâtel.

    BOR
    Vin, en hongrois.

    BORDEAUX

    L’histoire
    L’antique Burdigalia des Romains devint au milieu du XIIe siècle la capitale de la Guyenne avant d’appartenir aux Anglais qui la possédèrent pendant deux siècles.

    En 1152, le second mariage d’Eléonore de Guyenne avec Henri Plantagenêt, duc de Normandie, comte d’Anjou, resserra les liens Bordelais-Anglais lors de l’accession au trône d’Angleterre du comte d’Anjou devenu             Henri II en 1154. Ainsi, les Bordelais devenaient sujets anglais, le langue française trônait à la cour d’Angleterre et le commerce des vins s’intensifia avec ce pays. Richard Ier dit “cœur de Lion”, fils aîné d’Eléonore d’Aquitaine et d’Henri II, habita Bordeaux et fut un grand amateur des vins du cru. Son frère, Jean sans Terre, prit sous sa protection les marchands bordelais et réglementa la date de mise en vente du vin : novembre et décembre. Le vin mis en fût, il n’existait alors aucun procédé de conservation, aussi était-ce vin le plus jeune le mieux vendu. Le vin vieux étant distribué aux pauvres. Les décrets anglais favorisèrent de plus en plus les Bordelais si bien que les marchands d’autres villes sollicitèrent leur entrée au sein de ces élus de l’Aquitaine.

    Pendant la guerre de Cent Ans, les bourgeois bordelais furent solidaires des Anglais dont ils appréciaient les privilèges. La Guyenne tenta pourtant de se détacher du parti des Anglais. C’est alors que le général anglais Talbot, issu d’une famille normande, attaqua et prit Bordeaux mais fut tué dans une bataille, devant Castillon, le 17 juillet 1453. Ce siècle guerrier se terminait et Bordeaux revenait à la France. Les vignobles se répandirent aux alentours de Bordeaux et la ville s’enrichit au point d’user de sa puissance pour empêcher les viticulteurs du Médoc de charger leurs vins le long de la Gironde.

    Ce “privilège de Bordeaux”, ou blocus économique, aboli seulement en 1776, fut à l’origine de la disparition de nombreux crus. L’usage du vin se répandant de plus en plus, les excès également. François Ier décréta alors, en 1536, que “quiconque sera trouvé ivre, sera immédiatement jeté en prison  et mis au pain et à l’eau”. En cas de récidive, c’était le fouet. Au troisième faux pas, encore le fouet, mais en public, et si le coupable était pris une quatrième fois, c’était l’amputation d’une oreille. L’on commença à apprendre à boire au XVIe siècle sous Henri III. L’usage voulait que le verre rempli de vin, au fond duquel était placé un croûton grillé, passât de main en main jusqu’à la personne à honorer. Celle-ci vidait alors le verre et mangeait le croûton appelé “tostée”. L’origine du mot toast viendrait de là.

    Le commerce du vin de Bordeaux connut un certain calme lorsque furent stoppées les exportations vers l’Angleterre. Le traité de Methuen, passé entre l’Angleterre et le Portugal, taxait très fortement les vins français. Un droit de cinquante-cinq livre par tonne était perçu, alors qu’il n’était que de sept livres par tonne pour les vins portugais. Cette énorme imposition fit basculer les expédition de “clairet” vers les bateaux hollandais qui arrivaient par centaines, chaque année, pour recueillir le vin nouveau. La conservation du vin devint plus facile avec l’apparition de la bouteille en verre soufflé et du bouchon de liège, facilitant les exportations vers des pays plus éloignés dont les Antilles, les Indes, l’Amérique. Bordeaux connut une prospérité avantageuse qui incita Anglais, Danois, Irlandais et  Hollandais à venir s’installer quai des Chartrons et pratiquer le négoce au stade le plus élevé. Cet essor économique fut stoppé par la Révolution française et les guerres de l’empire. La venue de Napoléon n’arrangea pas les choses. Celui-ci, étant grand amateur de vins de Bourgogne, il fallut attendre son exil à Saint-Hélène pour que le commerce vinicole retrouve son plein essor… Voir Classements et Médoc, Saint-Émilion, Pomerol, Graves, Entre-Deux-Mers, Sauternes, Côtes…

    BORRACAL
    Cépage classique du Vinho Verde.

    BOSSE
    Le nom d’un ancien sac (en cuir) qui servait à transporter les vendanges en Suisse.

    BOSSETTE
    Terme suisse qui caractérise un tonneau qui servait à transporter les raisins de la vigne au pressoir.

    BOTA
    1/. Gourde espagnole de laquelle on fait jaillir le vin en filet, directement dans la bouche.

    2/. Ou Bull. Fût espagnol de 600l.

    BOTRYTIS CINEREA
    1/. Pourriture grise. Cryptogame (champignon) qui attaque les pellicules des baies et  en détruit la couleur. Les raisins moisissent et se ratatinent.

    2/. Pourriture noble. Le même champignon peut avoir des effets extrêmement bénéfiques pour certains types de vins liquoreux. L’archétype est le Sauternes (voir ce mot), où la pourriture noble, associée à un microclimat caractéristique et des conditions climatiques idéales où l’humidité s’associe à une chaleur relative (Ciron), fait des merveilles. Dans ce cas, le champignon provoque en réalité une véritable concentration des sucs du raisin (glycérine), lui faisant perdre son eau.

    BOTTE
    Fût, en Italie.

    BOTTIGLIA
    Bouteille, en italien.

    BOUCHET
    C’est le véritable nom de l’excellent cépage      Cabernet franc, typique du Bordelais, et surtout de la région libournaise, où son association avec le Merlot peut être prépondérante pour la qualité des vins. A mon sens, ce cépage est injustement trop souvent abandonné au profit du Cabernet-Sauvignon.

    BOUCHON
    Le meilleur est en liège, et provient du Portugal. Voir aussi Bouteille.

    BOUCHONNÉ
    Odeur (et goût) très caractéristique que peut prendre le vin. Elle est due soit à des parasites qui vivent dans l’écorce des chênes-lièges, soit à des moisissures du liège. Si ce goût de bouchon n’est pas trop prononcé, il peut disparaître après une bonne aération du vin. Sinon, n’hésitez pas à changer la bouteille.

    BOUILLIE BORDELAISE
    Mélange de sulfate de cuivre et de chaux utilisé sous forme de vaporisation fongicide pendant les mois d’été pour combattre le mildiou.

    BOUKHA
    Prononcer “Bourra”. Bonne eau-de-vie de figues tunisienne.

    BOUQUET
    Sensation olfactive engendrée par les arômes de fleurs et de fruits que dégage le vin, principalement due à son acidité volatile et produite par la dissipation des esters et éthers. On distingue le bouquet primaire (les arômes) qui est celui du fruit, le bouquet secondaire dû à l’action des levures durant la fermentation et le bouquet tertiaire qui se développe au contact de l’air pendant le vieillissement en fût pour s’épanouir (sans contact d’air) pendant le vieillissement en bouteille.

    BOURBON
    Kentucky, États-Unis.  L’état du Kentucky est considéré comme le berceau de cet alcool de maïs (au moins 51%, le reste souvent en seigle qui lui apporte de la charpente), bien que l’on en fasse dans d’autres états comme le Tennessee (pour le fameux Jack Daniel’s), le Maryland ou la Virginie. La loi est précise pour son élaboration : pas de distillation  à plus de 80°, dilution à l’eau à 62,5°, et vieillissement durant deux années en fûts de chêne flambé à l’intérieur.

    Le meilleur est celui qui est pur (straight), sans coupage, produit dans une distillerie bien définie. Arômes et suavité s’associent à la structure et cette amertume caractéristique en bouche, qui lui donne son originalité.

    BOURGOGNE

    L’histoire
    Ce pays doit son nom actuel aux Burgondes, peuple germanique qui envahit la Gaule en 406 et y fonda sous la conduit de Gibdecaire (411) le premier royaume de Bourgogne.

    Clovis, le célèbre roi des Francs, épousa une princesse burgonde et leurs fils expulsèrent le roi Gndamr II, réunissant la Bourgogne à l’empire des Francs. Charlemagne l’érigea en duché et de 884 à 1002, le duché de Bourgogne appartint à des princes dont Richard d’Autun dit “le Justicier”. il fut ensuite réuni à la couronne de 1002 à 1032. Commença alors l’ère d’une nouvelle maison des ducs de Bourgogne qui fut la première “maison capétienne”.

    Philippe le Hardi devint le chef de la “maison de Valois” : deuxième maison capétienne.         Ce duc de Bourgogne s’intéressa particulièrement à la viticulture. Il interdit la culture du Gamay et exigea de servir du vin de Beaune aux repas officiels.

    La réputation des vins de Bourgogne remonte au moyen-âge. Ce sont des moines qui, les premiers, cultivèrent la vigne. En 587, le roi Gontran donna des terres avec des vignes aux moines de l’’abbaye de Saint-Bénigne. En 630, le duc Amalgaire de basse Bourgogne fonde l’abbaye de Bèze lui donnant la possibilité d’exploiter des vignobles à Chenôve, Marsanna, Conchey, Gevrey, Vosne et Beaune. En 910, des bénédictins formaient l’abbaye de Cluny. Celle-ci acquit de nombreux trains dans les Côtes-de-Nuits et posséda tous les         vignobles autour de Gevrey.

    Le vin étant un signe d’opulence, certains moines oublièrent la règle monastique  et vécurent trop bien. C’est alors que l’ascète Bernard de Clairvaux dénonça cette vie de luxe, se rendit à l’abbaye bénédictine de Cîteaux, située en face de Vougeot. Ces moines, séduits par ferveur au travail de Bernard De-Clariveaux, prirent pour devise : “par la croix et l’araire” et devinrent les “cisterciens”. Ils défrichèrent des bois, exploitèrent d’innombrables landes, plantant des vignes. On leur doit la création du vignoble de Clos-Vougeot aujourd’hui propriété des Chevaliers du Tastevin. On peut voir encore au château d’immenses pressoirs taillés à même les grands chênes datant de l’an 1000.

    Les moines avaient remarqué les différences existant entre les vins issus du bas ou du haut du coteau. Aussi, respectaient-ils la hiérarchie de l’époque en établissant trois cuvées : celles des papes : la meilleure, provenant de la partie supérieure du clos, celle des rois : du milieu, celle des moines : du bas. C’est en 1147, au monastère de Pontigny, que fut créé le Chablis. Egalement par des moines cisterciens qui furent les premiers à planter le Chardonnay blanc. La réputation du Clos-Vougeot était si forte que pendant la Révolution un certain colonel Bisson instaura une tradition selon laquelle les troupes françaises qui passaient devant Clos-Vougeot devaient présenter les armes.

    Les vins de Bourgogne plurent aux rois de France mais à la fin du XVIIIe siècle, la république instaurée fit passer tous les vignobles appartenant à l’Eglise dans le domaine public et le morcellement des terres bourguignonnes commença. Bossuet, bourguignon de naissance, disait : “le vin a le pouvoir d’employer l’âme de toute vérité, de tout savoir et philosophie”.

    Les appellations
    Quatre grandes catégories :

    - L’appellation régionale ou générale : Tous les vins de la Bourgogne viticole : “Bourgogne”, blanc, rouge, rosé.
    “Bourgogne Passetoutgrain”, rouge et rosé.
    “Bourgogne aligoté”, blanc, issu essentiellememnt du cépage aligoté.
    “Bourgogne Grand Ordinaire”, rouge, rosé et blanc.
    Ces vins peuvent être produits sur les quatre départements qui forment le territoire de la Bourgogne viticole.

    - L’appellation de Village :
    Les vins produits par certaines localités peuvent être vendus sous le nom du village producteur (Vougeot, Vosne-Romanée…).

    - L’appellation Village plus nom du “Climat” ou lieu-dit (il en existe quelque 419).

    - Les Grands Crus :
    Certains climats bénéficient d’une appellation à part entière. Exemple : Richebourg. Voir Côte-de-Beaune, Côtes-de-Nuits et Côte Chalonnaise.

    BOURGUEIL
    (ET SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL)
    Les deux appellations-phares de la région de Touraine. Comme les Chinon, les vins de Bourgueil sont intimement associés à leurs types de terroirs. Si ceux provenant des sols d’alluvions ou de graviers sont à boire jeunes et légers, c’est encore sur les sols de tuffeau que l’on trouve les plus intéressants. Ceux-là sont des vins de garde, colorés, riches et charpentés, au bouquet très particulier où domine la framboise.

    BOURRU
    Le terme désigne le vin encore troublé par sa lie, quand il est en cours de fermentation, qui sort du pressoir ou de la cuve. “Quand le vin est tiré, il faut le boire”. Cette expression populaire s’accorde parfaitement au bourru, autrement dit au vin qui vient d’être tiré du fût. On le goûte amicalement avec des châtaignes.

    BOUTEILLE
    La légende, d’après Pline, raconte que le verre fut découvert par hasard sur une plage de Phénicie par des marchands de nitre qui y faisaient cuire leur repas. Vers 1500 avant notre ère, l’Egypte connaissait le verre.

    Le verre est essentiellement composé de silice (72%), apportée par le sable, de soude, apportée par le carbonate de soude, et de chaux à quantité égale, qui est apportée par un calcaire. Les verriers de l’époque copiaient les formes céramiques et d’orfèvrerie pour réaliser des petits récipients réservés aux parfums. Les archéologues sont aujourd’hui d’accord pour affirmer que le verre creux ou plus exactement l’invention de la canne à souffler est apparue sur les bords de la Méditerranée au début de notre ère. Dès lors, la bouteille était créée et l’évolution des formes a été très rapide.

    Les premières bouteilles à vin
    Ces bouteilles étaient essentiellement utilisées pour le service de la table. Les verriers, partis d’Italie, s’installent dans la vallée du Rhône, puis en Gaule, enfin en Rhénanie (voir aussi L’histoire des vins européens). A l’époque gallo-romaine, et pendant les quatre premiers siècles de notre ère, on a pu retrouver des bouteilles de toutes formes (à section quadrangulaire ou cylindrique).

    L’une d’entre elles a subi l’influence du petit tonnelet de bois gaulois. C’est le barillet du IIIe et du IVe siècle, qui devait être soufflé dans un moule complet, en bois et avec deux demi-coquilles.

    La bouteille cylindrique, avec une piqûre importante, un col étroit et une épaule bien marquée, c’est-à-dire la forme moderne de la bouteille à vin, semble déjà apparaître au IVe siècle, puis sous deux formes : la bouteille à quatre pans et la gourde recouverte d’osier. Ces bouteilles de vin n’étaient utilisées que dans les auberges.

    Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que le vin et la bouteille se sont vraiment unis. En dépit des précautions prises pour loger les vins dans les futailles neuves et sans défaut, il apparut que le moyen le plus sûr de conserver les vins plusieurs années était d’utiliser des flacons en verre, soigneusement bouchés. On peut estimer qu’ils s’y maintenaient intacts durant quatre à cinq ans. A cette époque, les vins gris de Champagne, vins tranquilles, étaient très renommés, notamment pour leur aptitude à se conserver, la prise de mousse étant encore à cette époque une technique en voie d’expérimentation.

    L’industrie du vin mousseux prit son essor à partir de 1724. Le gouvernement royal dut, par l’Arrêté du 25 mai 1728, confirmer l’autorisation de transporter en paniers de cinquante ou de cent bouteilles le vin de Champagne vers les ports de Rouen, Caen, Dieppe et Le Havre. Cette loi était indispensable car l’usage des bouteilles en verre pour le transport des vins était interdit, en raison de la fraude à laquelle elles donnaient lieu, notamment sur la contenance. Cette décision de 1728 est l’acte de naissance du grand commerce des vins en France.

    L’évolution des formes de bouteilles
    La bouteille devient donc l’emballage du vin assurant à la fois sa conservation et son transport. Le nom bouteille provient d’ailleurs des “boutiaux” ou “boutilles” qui étaient des gourdes en cuir que l’on attachait à la selle du cheval. Ces bouteilles devaient être fermées hermétiquement : les chevilles de bois ceinturées de filasse sont remplacées par un bouchon de liège. Le vin, le liège et la bouteille ont dès lors, et jusqu’à nos jours, parcouru le même chemin.

    Vers la fin du XVIIe siècle, on voit apparaître la bouteille de forme “bourgogne” : elle est assez haute, avec un col très fin et légèrement pincé à la base, une épaule très douce et un fût légèrement conique. Une piqûre très importante, jusqu’à 150 mm, assez irrégulière, présente quelquefois tout au fond des débris de verre qui sont les restes de la cassure de la pâte de verre du pontil du souffleur. La bague de verrerie, au niveau du bouchage, devait être rajoutée avec de la pâte de verre après la sortie du moule de la bouteille. Les bouteilles fabriquées par les maîtres verriers étaient pratiquement des modèles uniques, tant les diversités de formes étaient nombreuses.

    Vers la fin du XVIIIe siècle appararaissent les modèles “champenois” et “bordeaux”. Ce dernier était en général assez haut, avec un col assez mince : les bouchons de liège avaient un diamètre beaucoup plus petit qu’aujourd’hui (18 mm au lieu de 24 mm), l’épaule était assez marquée, le fût conique, et la piqûre assez importante. L’épaule de la bordelaise aurait été prévue pour faciliter les opérations de décantage du vin. Par la suite, toutes ces bouteilles ont été légèrement modifiées, notamment au niveau du fût et de la piqûre.

    Les autres évolutions

    - La teinte : pratiquement toutes les bouteilles à vin des XVIIIe, XIXe et du début du XXe siècle étaient de teinte foncée. Les raisons de cette teinte, presque noire, sont d’ordre technique. Les matières utilisées pour la fabrication du verre étaient hétérogènes, impures et en particulier riches en oxydes de fer. Pour pallier ces inconvénients et faciliter l’affinage, un apport d’oxydes, dont le manganèse, était nécessaire, d’où ces teintes très foncées, tirant vers le noir. Les teintes utilisées pour les bouteilles à vin sont aujourd’hui beaucoup plus diversifiées.

    - Le poids des bouteilles : les bouteilles se sont en général allégées au fil des temps, grâce à l’amélioration des techniques de la fabrication du verre. Pour exemple, la bouteille de Champagne, qui pesait 1 250 g au début du siècle, pèse aujourd’hui 900 g.

    - Le marquage des bouteilles : toutes les bouteilles n’étaient pas estampillées par le verrier. Aujourd’hui chaque bouteille est gravée, en général dans le “cul” de la bouteille. C’est le gage de l’origine et de la qualité des bouteilles.

    BOUVIER
    Cépage blanc autrichien, qui donne des vins assez neutres.

    BOUZY
    En Champagne, la commune bénéficie de sa propre appellation pour ses vins rouges intenses au nez comme en bouche, issus du Pinot noir.

    BRANCO
    Blanc, en portugais.

    BRANDY
    Terme anglo-saxon pour désigner une eau-de-vie obtenue par la distillation du vin,  le Cognac. Par extension, le terme s’applique à toutes les eaux-de-vie de ce type, produites dans le monde entier, qu’elles proviennent du vin ou de la betterave. Il en existe aux fruits.

    BRANNVIN
    Autre nom du Schnaps, dans les pays scandinaves.

    BRÉSIL
    Blancs (cépages Sémillon, Riesling et Sauvignon) comme rouges (Pinot noir, Merlot, Trebbiano), les vins brésiliens sont vite bus sur place.

    BRILLANT
    Vin net, transparent, sans défaut apparent.

    BROUILLI
    Liquide résultant d’une première distillation des eaux-de-vie (voir Cognac).

    BROUILLY (ET CÔTE S-DE-BROUILLY)
    Crus du Beaujolais, colorés et légers,  les vins sont tendres et fruités. Les Côtes-de-Brouilly sont plus corsés et évoluent mieux.

    BRÛLOT
    Alcool que l’on enflamme sur une crêpe flambée, par exemple.

    BRUNELLO DI
    MONTALCINO
    C’est l’un des plus grands vins rouges d’Italie, et l’un des meilleurs du monde. Gras, très concentré, très classique, extrêmement complexe au nez comme en bouche, un grand Brunello devient l’un de ces crus hors normes auxquels il est difficile de résister. Le Riserva doit être élevé au moins cinq années avant d’être commercialisé, et c’est un minimum, tant ce sont des crus qui demandent de la patience.

    BRUNISSURE
    Altération de la vigne due à une taille insuffisante.

    BRUT
    Le terme signifie un vin bien sec, notamment pour les mousseux et le Champagne, dont le dosage comporte le minimum de sucre.

    BRUT ZÉRO
    Pour un Champagne, cela signifie qu’aucune adjonction de sucre n’a été faite afin d’obtenir un vin le plus sec possible. Rare, très sec, idéal à l’apéritif.

    BUAL
    Le plus typé et le plus riche cépage de Madère.

    BUCELAS
    Bon vin blanc sec portugais (DO) produit en petite quantité.

    BUÉ
    Commune de la Loire, dans le Berry, réputée pour ses vins de Sancerre.

    BUGEY (VINS DU)
    Petite appellation, qui côtoie la Savoie, où l’on produit des vins blancs frais et friands, ainsi que des mousseux.

    BULGARIE
    Cinquième exportateur de vins du monde, le pays, par son dynamisme, est certainement le plus propice à la culture de la vigne de tous les pays de l’Europe de l’Est.  Les bons vins rouges sont nombreux, et la diversité des paysages et des climats explique       les différents styles de vins que l’on y trouve.

    Les cépages
    Pour les rouges, le Mavrud, le Cabernet-Sauvignon, le Merlot, le Pamid, le Gamay et le Pinot noir.
    Pour les blancs, le Rkatsiteli, le Dimiat, le Muscat Ottonel, le Red Misket, le Chardonnay, le Riesling, le Gewurztraminer, l’Aligoté et le Sylvaner.

    Les appellations
    Aux côtés de celles qui définissent les vins de table courants, deux appellations régissent les vins de qualité : le DGO (Origine Géographique Déclarée), qui précise les sous-régions et communes d’origine, et la mention Controliran, qui précise également certains cépages comme le Gamza, le Cabernet-Sauvignon, le Chardonnay, le Melnik ou le Mavrud.

    BÜNDNER HERSCHAFT
    Région viticole suisse située au nord de Coire sur le cours supérieur du Rhin.

    BURGENLAND
    En Allemagne, c’est ici que l’on savoure le Muskat-Ottonel, et des vins puissants, épicés, secs mais surtout liquoreux, issus des cépages Welschriesling, Grüner Veltliner, Riesling et Müller-Thurgau pour les blancs, Gamay et Pinot pour les rouges, plus communs.

    BURGER
    Cépage blanc de bas de gamme californien.

    BURGWEG
    Excellent Grosslage, qui fait partie du Bereich Schlossböckelheim, dans la région de la Nahe (Allemagne), qui regroupe de très beaux vins comme ceux que l’on trouve vers Norheim, dont les exceptionnels crus Kirschheck, Götzenfeld, Sonnenberg ou Dellchen.

    BUZA
    Eau-de-vie égyptienne obtenue par la distillation de dates fermentées.

  • QUELS PLATS SUR LES MEILLEURS ROUGES DE LOIRE ?

    2292.jpg

     

    VOIR AUSSI LE CLASSEMENT DES MEILLEURS VINS BLANCS EN CLIQUANT ICI

     

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    ANJOU-SAUMUR
    GAUTERIE (A)
    LA PALEINE (S)
    PERRUCHES (S)
    ROCHETTES (A)
    BEAUREGARD (S)
    GODINEAU (A)
    GONORDERIE
    SAUMUR-CHAMPIGNY
    Clos MAURICE
    PETITE CHAPELLE
    TARGÉ
    BOUVET
    Christelle DUBOIS
    LA GUILLOTERIE
    ROCHEVILLE
    CHINON
    BOUCHARDIÈRE
    GOURON (r)
    BOUQUERRIES
    COULY-DUTHEIL
    Dne de L'R
    DOZON
    NOIRÉ
    BOURGUEIL SAINT NICOLAS

    DRUSSÉ (SNB)
    GÉLÉRIES (B)
    TOURAINE CHEVERNY

    CHAISE
    CHARBONNIER
    MANDARD
    RENAUDIE
    MECHINIERES
    MONTIGNY
    Domaine des ROY
    CHESNEAU (CHe)
    SANCERREDIVERS

    NATTER (S) (r)
    Daniel REVERDY (S) (r)
    SARRY (S)
    CHAILLOT (CH)
    CREZANCY/CHEVREAU (S) (r)
    André DEZAT (S)
    MALBETE (R) (r)
    P'TIT ROY (S)
    J-M ROGER (S)
    SAUTEREAU (S)



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    ANJOU-SAUMUR
    D. FOURRIER (A)
    PETIT CLOCHER (A)*
    BESSIÈRE (S)
    RAYNIERES (S)
    VIEUX PRESSOIR (S)*
    SAUMUR-CHAMPIGNY
    BOURG NEUF*
    ROCFONTAINE
    VARINELLES
    CHINON
    A. LEON*
    CAVES de la SALLE*
    (BROCOURT)
    BOURGUEIL SAINT NICOLAS

    GESLETS (B)
    JARNOTERIE (SNB)
    TOURAINE CHEVERNY

    (CHARMOISE)
    MAISON (CHe)*
    SANCERREDIVERS

    BIZET (S)*
    GILBON (MS)*
    MABILLOT (R)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    ANJOU-SAUMUR
    SAUMUR-CHAMPIGNY
    (CORDELIERS)
    CHINON
    (RAFFAULT)
    BOURGUEIL SAINT NICOLAS

    (ROBINIERES)
    TOURAINE CHEVERNY

    SANCERREDIVERS

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
  • DES BORDEAUX PARTICULIEREMENT SUPERIEURS

    911.jpgComme dans les Côtes, il y a de tout, et l’appellation est tellement grande qu’il s’agit de savoir frapper à la bonne porte. On accède alors à des vins typés par des sols très différents (on ne fait pas les mêmes vins à Monségur ou à Frontenac, à Génissac ou à Pondaurat...) et l’on aurait donc tort de croire que les terroirs ne jouent pas leur rôle.

    Les meilleurs sont dans la catégorie des Premiers Grands Vins du Classement, avec, pour n’en citer que quelques-uns :Boutillon, Bossuet, Grand Français (belle politique sélective, comme à Fillon) Bernardon, Thuron, Lajarre,Parenchère, Siron, Penin, etc. Laubertrie, Fontbonne,Piote ou Belle Garde sont les fers de lance en Bordeaux.

     

     

    Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins

    Château BASTIAN
    Château de BERNADON
    Château BOSSUET
    Château BRAN de COMPOSTELLE
    Château CORNEMPS
    Château La CROIX de QUEYNAC
    Domaine L'ENTRE DEUX MONDES
    Château FILLON
    Château GRAND FRANÇAIS
    Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE
    Château LAJARRE
    Château de LISENNES
    Château MAISON NOBLE
    Château de PARENCHÈRE
    Château PASCAUD
    Château PENIN
    Château de REIGNAC
    Château du SIRON
    Château THURON
    Château VRAI CAILLOU
    Domaine de la VRILLE TETUE

    Ou vous pouvez choisir de consulter l'index des producteurs en cliquant sur la première lettre du nom recherché
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U -V - W - X - Y - Z

  • LA BOURGOGNE A DU TALENT

    Ces vignerons talentueux et passionnés n’ont nul besoin de vinifications “gonflées”. Ici, en effet, on ne s’excite pas à faire des vins “putassiers”, privilégiant ce qui doit l’être : le terroir et le fruit. L’altitude des vignes, l’inclinaison des pentes, la richesse des sous-sols en ressources minérales…

     

    Tout concourt donc ici, à faire la différence entre un bon vin et un vin sublime, et cela explique l’extrême diversité des grands vins bourguignons, qui leur donne cette typicité unique, où l’élégance prédomine toujours.

     
     

    Les appellations qui comptent : Auxey-Duresses, Chablis, Chambolle-Musigny, Chassagne-Montrachet, Corton-Charlemagne, Fixin, Gevrey-Chambertin, Meursault, Nuits-Saint-Georges, Marsannay, Morey-Saint-Denis, Pernand-Vergelesses, Pommard, Puligny-Montrachet, Pouilly-Fuissé, Savigny-lès-Beaune, Volnay, Vosne-Romanée

    Les appellations qui commencent à compter : Corton, Côtes-de-Nuits-Villages, Crémant de Bourgogne, Monthélie, Saint-Aubin, Santenay

    Celles qui ont encore du travail : Givry, Hautes-Côtes-de-Nuits, Irancy, Ladoix, Mâcon

    Et celles dont on n’entend pas parler : Hautes-Côtes-de-Beaune, Mercurey, Pouilly-Vinzelles

     
    Les millésimes       
    Pour les rouges

    - les grands : 2014, 2010, 2009, 2008, 2007, 2005, 2003, 2002, 2000, 1999, 1995, 1990, 1989, 1985, 1983, 1979, 1978, 1976, 1978, 1971, 1970.

    - les bons : 2013, 2012, 2011, 2006, 2004, 2001, 1998, 1996, 1993, 1988, 1986, 1979.

    Pour les blancs

    - les grands : 2014, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2002, 2000, 1999, 1998, 1995, 1990, 1989, 1986, 1985, 1983, 1982, 1979, 1978, 1976, 1970.

    - les bons : 2013, 2012, 2011, 2003, 2001, 1997, 1996, 1994, 1988, 1987, 1971.

     

     

    Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE


    Classement Bourgogne Rouges


    Classement Bourgogne Blancs


    Tout savoir sur le vignoble

     

    Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins

     

    Robert AMPEAU et Fils
    AUVIGUE
    Domaine Vincent BACHELET
    Clos BELLEFOND
    Domaine BERGER-RIVE
    Domaine BERTAGNA
    Domaine BERTHAUT
    Domaine François BERTHEAU
    Domaine Guy BOCARD
    Domaine Albert BOILLOT
    Marc BROCOT
    Château de la BRUYÈRE
    Domaine Jacques CARILLON
    Domaine du CHALET POUILLY
    Domaine du CHARDONNAY
    Domaine Jean CHARTRON
    Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX
    Domaine de la CHOUPETTE
    Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT
    Domaine COUDRAY-BIZOT
    Domaine Daniel DAMPT et Fils
    Eric DARLES
    Domaine DENIS Père et Fils
    Domaine DENUZILLER
    Gérard DOREAU
    Domaine ELLEVIN
    Frédéric ESMONIN
    Domaine de la FEUILLARDE
    Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR
    Domaine Pierre GELIN
    Domaine Alain GEOFFROY
    Domaine François GERBET
    Domaine Jean-Jacques GIRARD
    Domaine Jean GIRARD
    GLANTENET Père & Fils
    Domaine GONDARD-PERRIN
    Domaine Antonin GUYON
    Domaine HEIMBOURGER Père et Fils
    Domaine Pascal HENRY
    Domaine JAFFELIN Père et Fils
    Domaine Albert JOLY
    Domaine Marc JOMAIN
    LABOURE-ROI
    Philippe LECLERC
    Domaine Roger LUQUET
    Domaine Pierre MAREY et Fils
    Domaine des MEIX
    Domaine des MONTS LUISANTS
    Sylvain MOSNIER
    Domaine MUSSY
    Jean-Marie NAULIN
    Domaine NINOT
    Domaine Manuel OLIVIER
    Jean-Paul PAQUET & Fils
    Domaine de PISSE-LOUP
    Nicolas POTEL
    Domaine de la POULETTE
    Domaine POULLEAU Père & Fils
    Domaine PRIEUR-BRUNET
    Domaine Michel PRUNIER et Fille
    Domaine Henri REBOURSEAU
    Domaine Guy ROBIN
    Château de SANTENAY
    Gérard TREMBLAY
    VAUCHER Père et Fils
    Domaine Alain VIGNOT
    Domaine VIRELY-ROUGEOT

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu