Avertir le modérateur

Guide du vin

  • LES CINQ VINS CORSES INCONTOURNABLES

    Le climat de la Corse est un facteur d’unité et favorise la vigne. Il s’agit d’un climat méditerranéen maritime et tempéré, aux températures douces, aux précipitations relativement abondantes, à l’ensoleillement remarquable. À la qualité exceptionnelle de la lumière, il faut ajouter une insolation annuelle qui est au moins de 2 450 heures et qui peut dépasser 2 760 heures. Il n’est donc pas surprenant que, grâce à des conditions climatiques si favorables qui intéressent 62% de l’île et pénètrent profondément jusqu’au cœur des vallées, la vigne ait escaladé les pentes et qu’on l’ait culti¬vée jusqu’à 400 à 500 m d’altitude. La géographie insulaire a compartimenté le pays en vallées, favorisé l’isolement des cultures et des économies, émietté en somme les terroirs, particularisé les modes de transformation et créé une essentielle diversité.

    Des rouges d'une grande typicité, alliant couleur, parfums et souplesse en bouche, qui se marient avec une bonne potée, un rôti de porc froid ou un carré d’agneau. Pour les blancs, fruits de mer et bouillabaisse, tandis que le rosé se déguste avec une morue grillée ou des calmars.

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    Domaine A RONCA
    Clos CULOMBU
    Domaine MAESTRACCI
    Domaine PERALDI
    Domaine de TORRACCIA



    Rechercher par région :

    Alsace 
    Beaujolais 
    Bordeaux
    Bourgogne
    Champagne
    Jura 
    Savoie
    Languedoc 
    Provence-Corse
    Sud-Ouest-Périgord 
    Val de Loire
    Vallée du Rhône
  • LE LANGUEDOC COMME ON L’AIME

    En Languedoc, il s’agit donc de ne pas confondre l’ensemble d’une progression qualitative certaine et le développement de ces vins “fabriqués” et “putassiers” accolés à des prix inexcusables sous prétexte que l’on peut mettre sur une étiquette les noms de Chardonnay ou de Merlot (pour les IGP), ou que l’on croit qu’il suffit d’acheter des barriques neuves et se payer les services ... Lire la suite

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    Château D'AGEL
    Domaine de L'ARGENTEILLE
    Domaine Le CLOS DE BELLEVUE
    Domaine BERTRAND-BERGÉ
    Château BOUSQUETTE
    Château CAMBRIEL
    Vignerons de CAMPLONG
    Domaine Les CASCADES
    Domaine CAVAILLES
    CLOS CENTEILLES
    Domaine de CLARMON
    Château La CLOTTE-FONTANE
    Domaine La CROIX CHAPTAL
    Mas de DAUMAS-GASSAC
    Domaine de L'ESCATTES
    Clos d'ESPINOUS
    L'ESTABEL CABRIÈRES
    Château FABAS
    Domaine du GRAND ARC
    Château du GRAND-CAUMONT
    Château GRAND-MOULIN
    Domaine GUIZARD
    Domaine de L'HERBE SAINTE
    Château LALIS
    Domaine LANYE-BARRAC
    Le CLOS du MARBRIER
    Domaine MARTINOLLE-GASPARETS
    Mas de la PLAINE HAUTE
    Château MIRE-L'ÉTANG
    MAS DU NOVI
    Domaine PECH D'ANDRÉ
    Château PEPUSQUE
    Château des PEYREGRANDES
    Domaine de la REYNARDIÈRE
    Cave de ROQUEBRUN
    Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS
    Domaine SAINT-MICHEL-DES-CLAUSES
    Domaine des SAUVAIRE
    Château de SERRES
    VILA VOLTAIRE

    Rechercher par région :

    Alsace 
    Beaujolais 
    Bordeaux
    Bourgogne
    Champagne
    Jura 
    Savoie
    Languedoc 
    Provence-Corse
    Sud-Ouest-Périgord
    Val de Loire
    Vallée du RhôneIME
  • RHÔNE : IL S'AGIT DE FRAPPER A LA BONNE PORTE

    On ne peut que s'enthousiasmer pour ces grands vins charnus et typés qui se partagent ces territoires exceptionnels avec d'autres appellations savoureuses (Beaumes-de-Venise, Vacqueyras...) bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-typicité, chaque appellation ayant sa propre hiérarchie.

    On déguste également des blancs rares et savoureux (Condrieu, Ermitage, Saint-Joseph et Châteauneuf-du-Pape), mais aussi en Ventoux comme en Côtes-du-Rhône, issus de raisins (Grenache blanc, Roussane, Clairette, Viognier), qui se plaisent à merveille dans ces sols pauvres, exceptionnels pour la vigne qui doit chercher sa nourriture en profondeur.

     

     

    CEUX QUI COMPTENT, LES VOICI 


    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

     

    Domaine Les 3 CELLIER
    Domaine l'ABBE DINE
    Domaine ALARY
    Pierre AMADIEU
    Domaine de L'AMAUVE
    ARNOUX & Fils
    Domaine Juliette AVRIL
    Château BEAUCHENE
    Domaine BEAUVALCINTE
    Château BIZARD
    Domaine BOIS DE BOURSAN
    Château La CANORGUE
    Domaine des CARABINIERS
    Caveau CECILE DES VIGNES
    Domaine de CHAMP-LONG
    Domaine du CHÂTEAU VIEUX
    Vignobles CHIRAT
    Domaine CLAVEL
    Domaine des COTEAUX DES TRAVERS
    Domaine Benjamin et David DUCLAUX
    Domaine des ENCHANTEURS
    Domaine Jacques FAURE
    Gilles FLACHER
    Domaine de FONTENILLE
    Château FONTVERT
    Domaine la GARRIGUE
    Domaine de La GAYÈRE
    Domaine des LAURIBERT
    EARL Vignobles LEVET
    Domaine de MAGALANNE
    Domaine André MATHIEU
    Domaine La MEREUILLE
    Château MONT-REDON
    Domaine du MOULIN
    Domaine MOULIN du POURPRÉ
    Domaine des PEYRE
    Domaine du PUY MARQUIS
    Château REDORTIER
    Château La ROLIÈRE
    Domaine de ROSIERS
    SABON DE ROCHEVILLE
    Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX
    Clos SAINT PIERRE
    Château SAINT-SAUVEUR
    Domaine de SAJE
    Domaine SERGUIER
    Domaine de la SOLITUDE
    Domaine de TARA
    Domaine TOUR SAINT-MICHEL
    Château TROIS COLOMBES les RAMEAUX
    Domaine de la VALÉRIANE
    Château La VERRERIE
  • LES VINS DE PROVENCE ET DE CORSE QUI COMPTENT

    Les vins de Provence et leurs appellations

     

    74.jpg- BandolLimitée par un grand cirque de collines, partant du fond du golfe des Lecques pour monter vers Le Castellet, longer les gorges d’Ollioules et revenir vers Sanary, l’appellation Bandol (1 500 ha) n’a rien de commun avec celle des Côtes-de-Provence. Mais, là encore, ce sont les rouges qui tiennent le haut du pavé. Issus principalement du fabuleux cépage que peut être le Mourvèdre (qui apporte bouquet, corps et rondeur), les bons vins rouges de Bandol peuvent être exceptionnels. Amples, élégants, puissants, gras et très aromatiques, ils donnent toute leur véritable mesure après quelques années de vieillissement. Ceux-là bénéficient d’un excellent rapport qualité-prix. Les rosés, francs et fruités, méritent un bon point, ainsi que les blancs.

     

    - BelletUn vignoble confidentiel (58 ha) et très ancien formé surtout de cépages locaux (Folle noire, Braquet pour les rouges, Rolle principalement pour les blancs) sur un terrain riche en silice.

     

    - CassisDes blancs, des rosés et des rouges, qui profitent d’un climat exceptionnel et de la bienveillance du mistral qui nettoie les vignobles (200 ha) et leur fournit chaque année des températures quasiment invariables.

     

    2488.jpg- Coteaux-d’Aix-en-ProvenceAppartenant à la zone occidentale de la Provence calcaire, l’aire d’appellation se situe entre la Durance au nord-est, la Méditérranée au sud et la vallée du Rhône à l’ouest. Entre des reliefs constitués de chaînons parallèles au littoral, s’étendent des bassins sédimentaires où s’est concentrée l’activité viticole. L’appellation s’étend sur 49 communes et 3 500 ha, sous un climat de type méditerranéen, avec pour vent dominant le mistral, qui permet à la région de bénéficier d’un ensoleillement moyen de 2800 h par an. Les sols sont argilo-calcaires caillouteux, sableux, souvent graveleux sur molasses et grès, et caillouteux à matrice argileuse ou limono-argileuse. La production se répartit dans les 3 couleurs (65% de rouges, 30% de rosés et 5% de blancs).

     

    - Baux-de-ProvenceL’appellation (280 ha) regroupe sept communes de la chaîne des Alpilles, Fontvieille, Maussane, Mouriès, Paradou, Saint-Etienne-du-Grès, Saint-Rémy-de-Provence, et au centre, la commune des Baux-de-Provence. Le sous-sol est constitué de roches calcairo-marneuses du crétacé. Les vignobles sont situés au pied des falaises calcaires sur des sols de cailloux et d’argile, à une altitude moyenne de 100 m.

     

    525.jpg- Côtes-de-ProvenceLe vignoble (20 200 ha) prend naissance dans les Bouches-du-Rhône, au pied de la montagne Sainte-Victoire. Accroché aux flancs de coteaux sur des “restanques”, ces terrasses aménagées par l’homme, ou bien isolé au milieu des pinèdes, le vignoble des Côtes-de-Provence bénéficie de sols généralement pauvres en humus, perméables et caillouteux. Les cépages : le Grenache voisinant avec le Carignan, le Cinsault s’alliant au Cabernet, la Syrah côtoyant le Mourvèdre…519.jpg

     

    - Coteaux-Varois-en-ProvenceL’appellation Coteaux-Varois (2 500 ha), s’étend sur 28 communes.

    Pour les rouges : Cinsault, Grenache, Mourvèdre, Syrah pour les principaux (80% mini). Deux cépages obligatoires. Cabernet-Sauvignon, Carignan, Tibouren pour les accessoires (20% maxi). Pour les rosés, possibilité d’inclure des cépages blancs en cépage accessoire.

    Pour les blancs : Vermentino principalement, Grenache blanc, Clairette blanc, Sémillon (maximum 30%), Ugni blanc (maximum 25%).

     

     

    266.jpgLes terroirs de Corse

    À l’ouest, c’est la Corse hercynienne. De la longue dorsale partent des crêtes abruptes tombant à pic sur la mer. C’est une Corse cloisonnée, constituée de vallées nombreuses et étroites où les torrents sont tour à tour tumultueux en hiver et au printemps et réduits à un filet d’eau en été. C’est aussi une côte fantastique qui déroule ses caps, ses golfes larges et profonds, ses promontoires et ses plages le long d’une mer d’une pureté incomparable.

    À l’est dominent les plissements de type alpin qui créent tout un complexe de collines, de buttes anarchiques et une grande variété de coteaux. La côte alluvionnaire et étroite est la seule plaine de Corse mais elle reste réduite par ses surfaces. Ce n’est ni la Sardaigne ni même Majorque. De vastes étangs salés élargissent leurs eaux poissonneuses (Diana, Biguglia, Urbino). Les données géologiques confirment généralement ces distinctions géographiques.

    Il y a une Corse cristalline, à l’ouest (qui rappelle les sols du haut Beaujolais), avec ses granits divers (porphyroïdes de Calvi à Ajaccio, à biotite autour de Calvi et granulisants dans le Sartenais).

    - Avec ses granulites à deux micas et ses granulites sodiques.

    - Avec ses diorites près d’Ajaccio et de Figari.

    - Avec ses schistes cristallins à Ajaccio et au sud-est de Porto-Vecchio.

    Il y a une Corse schisteuse, à l’est, avec les schistes et des ophiolites vertes plus ou moins serpentinisées.

    Il y a une Corse sédimentaire : dans la zone qui joint la Balagne à Corte.

    Il y a enfin la Corse calcaire : de Bonifacio, mais aussi de Patrimonio.

     

     

    CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE

     

     

    LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE


    Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    BANDOL
    BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
    BUNAN (b) (r)
    FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
    LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
    L'OLIVETTE (Bl) (r)
    PRADEAUX (r)
    TERREBRUNE (Bl) (r)
    La CHRÉTIENNE (r)
    VANNIÈRES (r)
    COTES-DE-PROVENCE

    JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
    POURCIEUX (Bl) (r)
    RASQUE (Bl) (r)
    SUMEIRE (r)
    MAIME (Bl) (r)
    MALHERBE
    MENTONE (Bl) (r)
    MONTAUD (Bl) (r)
    ROUËT
    SAINT ROMAN D'ESCLANS (r)
    SARRINS
    TOURNELS
    VAUCOULEURS (Bl) (r)
    BERNE (bl)
    JASSON (r)
    MESCLANCES
    VALENTINES
    COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
    BARBEBELLE (C. Aix) (r)
    CAMAÏSSETTE (C. Aix) (bl) (r)
    LOOU (CV) (Bl) (r)
    OLLIÈRES (CV)
    THUERRY (CV) (Bl) (r)
    BASTIDE DES OLIVIERS
    BEAUPRÉ (r)
    La GRAND'VIGNE (CV)
    LAFOUX (CV) 
    QUATRE TOURS
    VALLONS FONTFRESQUE (CV) 
    CORSE, BELLET, DIVERS 

    A RONCA (Corse) (b) (r)
    GENTILE (Corse) (b) (r)
    MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
    PERALDI (Corse) (Bl) (r)
    TOASC (Bellet) (Bl) (r)
    TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)
    ANGLADE (IGP) 
    CULOMBU (Corse)
    LAGOY (IGP)
    LANSAC (IGP)



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    BANDOL
    DUPUY DE LÔME*
    SAINT-LOUIS (Ca)
    CANADEL
    COTES-DE-PROVENCE

    ESTANDON*
    DRAGON (Bl)*
    FONT DU BROC
    JACOURETTE
    La JEANNETTE 
    LEOUBE
    (PEYRASSOL*)
    DIABLES
    SANGLIERE
    TERRE DE MISTRAL (Bl) (r)
    VALCOLOMBE (Bl) (r)
    CLOS DES ROSES (r)*
    REAL MARTIN*
    COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
    CHABERTS (CV)
    FONTAINEBLEAU (CV) 
    PIGOUDET (C. Aix) 
    VAL DE CAIRE
    ROSE DES VENTS (CV)
    SAINT JEAN LE VIEUX (CV)
    CORSE, BELLET, DIVERS 

    ALIVU (Corse)*
    PERO LONGO (C)*
    VINCELINES (Bellet)
    GRANAJOLO
    TEDDI (Corse)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    BANDOL
    COTES-DE-PROVENCE

    CARTERON SAINT-TROPEZ
    (SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
    COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
    (DALMERAN)
    CORSE, BELLET, DIVERS 

  • VAL DE LOIRE : LE TOP VIGNERONS DE L'ANNEE

    Top Vignerons Région Val De Loire

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

     

    Prix d’Honneur

     
    Frédéric et Elisabeth Barillot
    Jean-Charles Borgnat (Commanderie)
    Famille Davault (Chaise)
    Bruno et Patricia Denis (Renaudie)
    André Dezat
    Patrice et Philippe Duveau (Guilloterie)
    Pascal Gitton
    Famille Godineau
    Jean-Christophe Mandard
    Pierre Picot (Chaillot)
    Jean-Max Roger
    Marc et Laurence Vincent (Paleine)

     

    Prix d’Excellence

     
    Famille Bouchié-Chatellier
    Bruno et Nicolas Lecomte
    Annabelle Michaud (Montigny)
    Famille Petiteau-Gaubert (Tourlaudière)
    Christian Thirot-Fournier

     

    Satisfecits

     
    Régis Dansault
    Vincent Giraudon
    Stéphanie Guillot
    Rémy et Raphaël Luneau (R de la Grange)
    Anne-Cécile Roy
    Frédéric Sigonneau (L'R)

     

  • LES VINS PARFAITS SUR LE CHAPON

    Chapon truffé en pot-au-feu

    Chapon en camail violet

     

    Chapon farci

    Chapon farci aux truffes

     

    Chapon braisé au vin rouge et gratin de céléri

    Chapon rôti aux pommes farcies au lard

     

    Chapon farci aux champignons

    Chapon aux pommes et aux marrons

     

    Chapon rôti

    Chapon rôti à l'italienne

     

    Chapon rôti farci aux marrons

    Chapon au pot et sauce au foie gras

     

    Chapon

    Chapon farci au potiron

  • DES CORBIERES COMME ON LES AIME   

    Domaine Les CASCADES

    Domaine Les CASCADES 

    (CORBIÈRES)
    Laurent et Sylvie Bachevillier
    4 bis, avenue des Corbières
    11220 Ribaute
    Téléphone :06 88 21 84 99 et 06 89 10 42 36 
    Email : domainelescascades@yahoo.fr 
    Site : www.domainelescascades.fr 

    Une propriété de 6 ha, certifiée Bio. Des propriétaires passionnés : par leurs ânes et moutons, qui s’occupent de tondre l’herbe, et par la volonté d’élever des vins francs que l’on partage généreusement.
    Ils peuvent être fiers de leur Corbières rouge cuvée S 2013, pur Grenache, un vin sans sulfites, de robe violacée, au nezlégèrement poivré avec des notes gourmandes de cacao et de myrtille. Le 2012 est d’une belle structure, volumineux, aux tanins veloutés, bien charnu comme le Corbières rouge cuvée L 2012, pur Syrah, à la fois charnu et soyeux, coloré, au nez intense où prédominent le cassis, le cuir et les sous-bois, de bouche complexe, parfait, notamment, avec une fricassée de chevreau aux artichauts et fèves ou une pintade au chou.
    Le Corbières rouge Le Ribaute 2013, CarignanGrenacheMourvèdreSyrah, de robe soutenue, aux notes de sous-bois et de mûre, alliant charpente et souplesse en bouche, mérite un peu de patience. Le Corbières Cascade rouge RC 2014, est corsé, aux tanins fondus, au nez dominé par le pruneau et l’humus. Le Corbières Cascades blanc 2015, qui fleure le tilleul et la pomme mûre, de robe délicate, est un vin riche au nez comme en bouche, aux notes de pêche, avec, en finale une pointe de pamplemousse. 
    Il y a aussi ce Corbières Cascade rouge cuvée A 2014, cépage Carignan, aux reflets violacés, avec des arômes aux nuances particulières de petits fruitscuits (cassis, cerise noire…), et le Corbières rosé 2015, de bouche fraîche dominée par l’abricot. Joli Corbières Cascade rosé M, de belle couleur, de bouche fine, aux arômes de framboise, d’une finale savoureuse. 
    Gîte et chambre d’hôte sur place, et jolie production de bières artisanales, Blanche framboise (tout en fruité, excellente), Blonde, Brune ou Rousse.
     

    Château ÉTANG des COLOMBESCORBIÈRES Château ÉTANG des COLOMBES

    Château ÉTANG des COLOMBES 

    (CORBIÈRES)
    Henri, Françoise et Christophe Gualco

    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 00 03 
    Télécopie : 04 68 27 24 63 
    Site : www.etangdescolombes.com 

    Propriété familiale depuis 4 générations. Implanté sur une superficie totale de 77 ha de vignes, le domaine dispose d'un terroir argilo-calcaire, caillouteux dont la majorité des parcelles est exposée plein sud. Les plus vieilles parcelles ont plus d’une soixantaine d'années et permettent d'élaborer la cuvée Vieilles vignes et la sélection du Bois des Dames. 
    Christophe Gualco est fort satisfait du millésime 2016, “les rosés et les blancs ont toutes les qualités souhaitées, les rouges sont très concentrés, seul hic, les volumes sont faibles mais la qualité est au rendez-vous.”
    Ventes en 2017 : en rouge, Tradition 2015, Bicentenaire Vieilles vignes 2013, Bois des Dames 2013, les rosés 2016 et les blancs classiques 2016, le Bois des Dames blanc 2015.
    En 2017, il poursuit le rajeunissement du vignoble en arrachant et replantant des vignes pour ses Corbières.
    Superbe Corbières Bicentenaire 2013, issu d’un terroir argilo-calcaire caillouteux : Grenache noir, Carignan et Mourvèdre, vieilles vignes de 50 ans, vinification en grains entiers, 8 mois d’élevage en fûts de chêne, très petits rendements (28 hl/ha), aux senteurs de garrigue et de petits fruits rouges cuits (fraise des bois, myrtille), de bouche complexe et intense, un vin puissant, aux tanins fermes et équilibrés. 
    Le Corbières Bois des Dames rouge 2013, avec de la matière et des tanins, aux arômes de fruits rouges et de sous-bois, dégage une pointe d’épices et cette charpente à la fois riche et souple, idéal avec une épaule d'agneau aux herbes ou des cailles farcies aux raisins et foie gras.
    Une référence, le Château Étang des Colombes Bois des Dames blanc 2014, provenant d’une macération pelliculaire des Grenache blanc et Bourboulenc, très parfumé avec des nuances de lis, de noix et de pomme, est de bouche suave, à prévoir avec une galette feuilletée au thon et à la tomate ou un piccata de veau au marsala. Plus vif, le Corbières blanc 2015, avec ces notes de fleurs blanches et poire fraîche, séducteur comme le Corbières rosé GrisColombes, associant nervosité et ampleur, finement épicé, sec et friand à la fois.

    Château du GRAND-CAUMONT

    Château du GRAND-CAUMONT 

    (CORBIÈRES)
    Laurence Rigal

    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 10 82 
    Télécopie : 04 68 27 54 59 
    Email : chateau.grand.caumont@wanadoo.fr 
    Site : www.grandcaumont.com 

    C’est l’un des plus vastes domaines des Corbières avec quelque 100 ha de vignes sur des sols argilo-calcaires en terrasses et des sols de graves très filtrants (cépages SyrahGrenache et Carignan de plus de 50 ans). Il existait déjà à l’époque romaine et avait été baptisé Villa Manzanetto. C’est en 1906 que Louis Rigal, fondateur du célèbre Roquefort Rigal l’achète puis le transmet à son fils Louis, et son épouse Françoise Rigal prend le relais au début des années 1980. Sa fille Laurence la rejoint en 2003 et assure la gestion du domaine. Depuis 30 ans, des efforts importants ont été effectués afin de moderniser les bâtiments, diversifier l’encépagement, optimiser les cultures, affiner les vinifications...
    Laurence Rigal peut être fière de ce Corbières rouge Impatience 2014 (45% Carignan noir, 45% Syrah et 10% Grenache noir, avec un élevage en barriques durant 12 mois pour 40% de l’assemblage), de belle intensité, aux arômes fruités de garrigue, de fruits rouges et de cannelle, un vin ample et volumineux, aux tanins veloutés, de très bonne garde. Le 2012 poursuit une belle évolution, au nez complexe de fruits mûrs avec des notes de fumé, de belle robe soutenue, épicé comme il se doit. 
    Son Corbières Réserve de Laurence rouge 2013, Carignan noir vieilles vignes vinifié en raisin entiers 25%, Carignan noir égrappé vinification traditionnelle 10%, Syrah vinification raisin entiers 10%, Syrah égrappée vinification traditionnelle 45%, Grenache noir égrappé vinification traditionnelle 10%..., est un vin de très belle charpente, alliant finesse et concentration, aux nuances de groseille et de réglisse persistantes.
    Le Corbières rouge cuvée Spéciale 2013, charnu comme on les aime, velouté, est très parfumé, avec ces senteurs de sous-bois et de fruits fraise, d’une belle ampleur en bouche, quand le Corbières Château du Grand Caumont Tradition rouge 2013 est classique, légèrement poivré en finale.
    Joli Corbières Château du Grand Caumont Tradition rosé 2015, 40% Syrah, 40% Cinsault, 10% Grenache noir et 10% Grenache blanc, très aromatique, à la fois ferme et friand, classique comme le Corbières Tradition blanc 2015, 60% Grenache blanc et 40% Vermentino, à dominante d’abricot et de narcisse, ample et parfumé, charmeur, à déboucher avec un gratin d'aubergines à la tomate ou un lapin sauté.

    Château GRAND-MOULIN

    Château GRAND-MOULIN 

    (CORBIÈRES)
    Jean-Noël et Frédéric Bousquet
    RD 113 - 6, avenue Galliéni
    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 40 80 
    Télécopie : 04 68 27 47 61 
    Email : contact@chateaugrandmoulin.com 
    Site : www.chateaugrandmoulin.com 

    Un propriétaire passionné qui s’attache à élever des vins typés. Le domaine s’étend sur quelque 120 ha de vignes avec 8 cépages différents.
    “J’étais fils de négociants, dit-il, et mon père vendait des porcs. Comme tous les gens de ce pays, il possédait une petite vigne (3 ha) pour sa propre consommation. Chez nous on disait : “la buvette”. Dès mon plus jeune âge (8 ans) j’ai su que je ferai ce métier : adolescent je livrais le raisin avec l’envie tenace d’en faire du vin. J'ai acheté mon premier hectare à 17 ans, puis en 1978, j'ai profité d'aides accordées aux jeunes agriculteurs pour prendre en fermage 8 ha. Je portais alors mon raisin à la coopérative. En 1988, j’achète 24 ha et installe ma cave sur le site d’un ancien moulin au bord de la rivière Orbieu. Mais le grand essor, je le dois au coup de pouce québécois ! J’ai été boosté par ce nouveau marché qui s’offrait à mes produits.”
    Ce Corbières rouge Terres Rouges 2013, 80% Syrah et 20% Grenache, issu de 42 jours de cuvaison, puis élevage de 12 mois en fûts de chêne, fleure bon les fruits mûrs et la réglisse, avec ce charnu caractéristique, cette pointe d’épices et cette charpente à la fois riche et souple, très parfumé au palais (humus, réglisse), est un vin dense et corsé comme il le faut. 
    Beau Corbières La Tour Château Grand Moulin (Terrasse de l'Orbieu, galets roulés. Bas de versant de côteaux argilo-calcairegrès de Boutenac), de robe pourprecorsé, d’une belle charpente, oLe Boutenac rouge 2012 (calcaire dur, 60% Mourvèdre, 40% Carignan), au nez de mûre et de cannelle, bien épicé en bouche, aux tanins présents et soyeux à la fois, de très bonne garde quand cet autre Corbières Vieilles vignes rouge 2014, élevé en fûts(40% Syrah, 20% Carignan, 20% Grenache et 20% Mourvèdre), aux tanins riches et souples à la fois, est bien ferme, ample et persistant. Le rosé est toujours l’un des meilleurs de l’appellation, de robe délicate, un vin qui sent la rose et la fraise, séduisant, mêlant nervosité et rondeur, d’une très jolie finale, idéal sur un crabe à l'Antillaise ou des rougets grillés.
     

    Domaine MARTINOLLE-GASPARETSCORBIÈRES Domaine MARTINOLLE-GASPARETS

    Domaine MARTINOLLE-GASPARETS 

    (CORBIÈRES)
    Pierre Martinolle
    27, avenue Frédéric Mistral
    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 34 27 57 61 et 06 11 42 09 88 
    Email : pierre.martinolle@sfr.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainemartinollegasparets 
    Site : www.domaine-martinolle.com 

    Au sommet. Une petite propriété familiale de moins de 10 ha, située depuis de plusieurs générations dans le minuscule Hameau de Gasparets au plus profond des Corbières. Pierre Martinolle (85 ans) aidé régulièrement par ses enfants Jean-Pierre et Françoise, y réalise de manière artisanale et biologique depuis de nombreuses décennies des vins authentiques et exceptionnels, dans le respect des traditions qui lui ont été transmises.
    Sols arides d’origine secondaire et tertiaire avec affleurement de calcaires dolomitiques et grès, exposition ensoleillée des Corbières (et Corbières-Boutenac), balayée par le Cers (un vent du Nord froid, violent et protecteur) et le Marin (en provenance de la mer Méditerranée) qui amène sa douce et chaude humidité.
    Vinification artisanale traditionnelle et biologique en cuves ciments centenaires pour les rouges, en cuves Inox pour les blancs et rosés. Élevage et vieillissement en cuves Inox et partiellement en fût de chêne pour les Corbières-Boutenac. Les rosés sont réalisés par saignée à température contrôlée. Les blancs sont réalisés par pressurage direct à froid.
    Selon Jean-Pierre Martinolle, “malgré la grosse sécheresse (la pire depuis 1940), le millésime 2016 est très bien, avec un bon rendement, identique aux années précédentes, les petits raisins ont apporté des tanins intéressants, pas de forts degrés mais cela donne des vins gouleyants, dans la lignée des 2013 et 2014.
    Nous mettons en vente cette année les Corbières rouges 2013 et 2014, les Corbières rosés 2016, l’IGP Pays d'Oc Viognier 2016, auxquels s'ajouteront les trois derniers sortis : le nouveau rouge Boutenac 2013, le nouveau Corbières rouge 2015 et l'IGP Pays d'Oc Syrah 2015.” Il a planté en 2015 un hectarede Grenache. On se fait plaisir avec ce remarquable Corbières Boutenac fût de chêne 2013, aux tanins riches et soyeux à la fois, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, de bouche dense mais bien fondue. Le Corbières Boutenac rouge 2013, aux senteurs de cassis et de fraise des bois, mêlant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, est un vin parfait avec un civet de lapin ou une marmite d'agneau aux croûtons.
    Le Corbières rouge Bio 2013 (médaille d'Or Concours Amphore des vins Biologiques), de couleur cerise soutenu, aux parfums puissants de fruits cuitset de sous-bois, a des tanins fermes et fondus à la fois.
    Excellent Corbières blanc Bio 2015, Rolle et Bourboulenc, aux arômes d’agrumes, équilibré en acidité, tout en fraîcheur aromatique, complexe et rond, tout en séduction comme le rosé 2015, de bouche pleine, qui sent la fraise
    ll y a aussi cet IGP Cabernet-Sauvignon Bio rosé, avec un nez gourmand, et le Viognier blanc 2015 aux notes de fruits à chair blanche (poire, pêche). 

    Château SPENCER LA PUJADECORBIÈRES Château SPENCER LA PUJADE

    Château SPENCER LA PUJADE 

    (CORBIÈRES)
    Sébastien Bonneaud
    1 A, rue de l'Eglise
    11200 Ferrals-Les-Corbières
    Téléphone :06 09 04 39 34 
    Email : contact@chateauspencer-lapujade.fr 
    Site : www.chateauspencer-lapujade.fr 

    Niché au cœur d’un cirque de 35 ha, le Château puise sa force dans un sol argilo-calcaire et dans le micro-climat dont bénéficient ses parcelles. “M. et Mme Spencer ont acheté le domaine en 2009, je suis arrivé en décembre 2011, raconte Sébastien Bonneaud. L’encépagement est constitué de 50% Carignan, 20% Syrah, 20% Mourvèdre et 10% Grenache. L’âge moyen du vignoble est de 40 ans. Sur certaines parcelles, où nous produisons des vins 100% Carignan, il y a de vieilles vignes plantées dans une sorte de cuvette sud sud-ouest. Je travaille les vinssur le fruit, surtout pour les cuvées, le P’tit Spencer… ainsi que les rosés. Pour d’autres, je travaille plus sur la structure, l’ossature tannique et l’élevage en barriques.

    Le 2015 est le millésime du siècle pour nous, comme à peu près partout en France. Sur tous nos vins on retrouve le fruité, la souplesse, nous avons pu extraire encore plus de matière surtout pour nos cuvées “haut de gamme”, Le Bosc et Le millésime. En 2015, comme en 2016, il y avait une belle maturité, les raisins étaient magnifiques et délicieux déjà sur les ceps
    En 2016, nous avons fait une superbe qualité pour nos rouges, les vins sont amples, concentrés, très aromatiques, notes de fruits noirs et d’épices. Les rosés sont formidables aussi, dont la cuvée Le R, un vin assez léger, très fruité, belle fraîcheur aromatique. Les raisins ont été vendangés assez tôt, nous avons récolté les trois cépages le même jour, 70% Carignan, 15% Syrah, 15% Grenache
    Nous avons planté nos premiers cépages blancs l’an passé : 1,15 ha de Vermentino, 55 ares de Roussanne et 55 ares de Marsanne. Le vin s’appelle La P’tite Envie, un vin fruitéfrais, convivial, d’à peine 13°, qui se partage entre copains, on met très peu de sulfite, ce qui est intéressant. Actualité importante, nous sommes en conversion Bio depuis un an et demi.”
    Superbe Corbières rouge Le Bosc 2012, 100% Mourvèdre, d’une belle charpente, un vin avec de la matière et des tanins, aux arômes de fruits rouges cuits, de musc et de sous-bois. Le Corbières millésime 2013, 80% Mourvèdre et 20% Syrah, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d’épices, aux tanins puissants mais savoureux, est complet, à déboucher sur un risotto à la tomate, au lard fumé et au basilic. Le Corbières rouge Tradition 2013, un vin riche et rond, est bien équilibré, avec de séduisants arômes de fruits noirs prononcés, corps élégant et racé, forte personnalité, notes de mûre et réglisse persistantes en fin de bouche. Il y a aussi cet Igp 100% Carignan Vieilles vignes 2014, un vin issu de vignes de 50 à 70 ans, aux arômes très évolués et gourmands, avec une belle concentration et persistance, d’un très bon potentiel. Excellent Corbières rosé La P’tite Sœur 2015, assemblage 80% Grenache et 20% Syrah, un rosé de pressée, délicieux.

  • LES MEILLEURS VIGNERONS DU SUD-OUEST

    Les vins du Sud-Ouest et leurs appellation

    - Cahors AOC depuis 1971. Le vin de Cahors est l’un des plus anciens d’Europe. Sa naissance se situe cinquante ans avant Jésus-Christ, lorsque les Romains plantèrent de la vigne dans le Quercy. L’appellation couvre actuellement environ 4 100 ha plantés en vigne. Elle se situe au sud-ouest de ce département de part et d’autre du cours du Lot, à partir de Cahors et jusqu’à Soturac, dernière commune avant le Lot-et-Garonne, et s’étend sur 45 communes réparties dans 6 cantons, à savoir les cantons de Cahors, Luzech, Puy-l’Évêque, dans la vallée, Catus, sur le plateau nord, Lalbenque et Montcuq, sur le plateau au sud.

    La spécificité la plus originale du microclimat cadurcien est liée à la topographie très particulière du site viticole. Elle réside, d’abord, dans l’imbrication étroite de la vallée dans le socle calcaire du causse qui la protège des masses d’air froid venues du nord et de l’est, et, ensuite, dans les méandres invraisemblables que décrit le Lot, entre Cahors et Puy-l’Évêque, comme s’il n’arrivait pas à quitter le vignoble enserré dans ses boucles, conscient qu’il serait du rôle protecteur et bénéfique de ses eaux, à la fois comme volant thermique et réserve hygrométrique permanente.

    Selon qu’ils proviennent de secteurs différents (l’appellation est très étendue et les sols ne sont pas du tout les mêmes à Prayssac ou à Parnac), ils ont deux styles bien particuliers, du plus “léger” au plus corsé, mais tous reconnaissables entre mille grâce aux cépages classiques Malbec et Tannat, qui se plaisent dans ces sols complexes, où les graves s’associent à des alluvions anciennes. En fait :

    - Les premières terrasses argilo-limoneuses, limono-sableuses et graveleuses, sont aptes à produire des vins légers et friands, à boire plutôt jeunes.

    - Les deuxièmes terrasses et les coteaux de piémont, argilo-siliceux, argilo-calcaires, mêlés d’éboulis du causse, donnent des vins pleins, corpulents et de bonne garde.

    - Les coteaux du rebord du causse et le plateau lui-même, calcaires et argilo-calcaires, sont susceptibles de produire des vins moins gras mais plus structurés, de belle garde.

    Oubliez les vins de Cahors “primeurs”, à boire jeunes et frais, qui n’ont rien à voir avec le style de l’appellation.

    .../...

    Top Vignerons Région PÉrigord-sud-ouest

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

     

    Prix d’Honneur

    Philippe Bernède (Coutale)
    Famille Dubard (Laulerie)
    Liliane Gagnard (Vieux Touron)
    Germain Lescombes (Paillas)
    Jacques Maumus (Paradis)
    Pascal et Olivier Pieron (Bovila)
    Jean Roche (Croze de Pys)
    Didier Smolinsky (Combelle)

    Prix d’Excellence

    Marc Labat (Rousse)

    Satisfecits

     
    Famille Delmouly (Maison Neuve)
    Julien Jardel (Villa Bys)

     

    .../...

    - Gaillac Le vignoble s’étend sur les deux rives du Tarn. L’AOC regroupe 73 communes et trois terroirs distincts : les terrasses de la rive gauche, où les terrains sont surtout graveleux et bien exposés; les coteaux de la rive droite, exposés plein sud et protégés par les forêts, dont les sols sont principalement argilo-calcaires profonds; le plateau Cordais, avec des sols blancs calcaires et caillouteux.

    - Gaillac blanc sec. D’une couleur jaune pâle aux reflets verts changeants, son fruité intense est délicatement structuré par des arômes envoûtants.

    - Gaillac fraîcheur perlée. Il a la particularité de conserver après le travail du vigneron une quantité importante de très fines perles. Leurs rôles principaux vont être de conserver la sensation de fraîcheur et d’exacerber les arômes naturels des Mauzac ou Len de l’EI. À boire très frais, c’est un excellent vin d’apéritif et qui s’associe avec les fruits de mer.

    - Gaillac doux. Des vins très parfumés (poire, pomme, pêche), onctueux, très abordables, à goûter avec le foie gras ou les fromages bleus.

    - Gaillac mousseux. Élaboré par la méthode traditionnelle (dite aussi champenoise) ou par la méthode gaillacoise.

    - Gaillac rouge. Issu des cépages Duras, qui apportent charpente, équilibre et une certaine nervosité, le Braucol (ou Fer servadou), avec sa note épicée, et la Syrah pour ses tanins et ses arômes de fruits rouges mûrs. Merlot et Cabernets sont les cépages complémentaires. Avec une robe profonde, un nez puissant, il possède un équilibre subtil, une dominante de fruits rouges (cassis, framboise…) et des notes d’épices tout à fait spécifiques.

    - Gaillac primeur. Il ne peut être consommé qu’à partir du 3e jeudi de novembre, et doit être exclusivement issu du cépage Gamay (qui convient parfaitement à ce type de vin) et élaboré avec des raisins entiers non foulés.

    - Gaillac rosé. De couleur cerise et franche, c’est un vin fin, nerveux, aux arômes fruités. Il accompagnera très agréablement vos repas estivaux.

     

     

    - Jurançon C’est par le baptême du roi Henri IV que le vin de Jurançon (quelque 1 000 ha) acquiert ses titres de noblesse. Issus de vendanges tardives sélectionnées avec le plus grand soin, les liquoreux de l’appellation sont harmonieux, équilibrés, vifs, regorgent d’arômes de fleurs et de fruits, et se bonifient à partir de 7 à 15 ans, pour offrir un bouquet incomparable. Des vins racés. Excellent rapport qualité-prix. Sentant bon leurs vieux cépages pyrénéens, les vins secs de Jurançon sont subtils, nerveux et fruités. À boire jeunes et frais.

     

    - Madiran L’origine géologique des sols de Madiran date du tertiaire et du quaternaire. Au regard de la variété géologique du sous-sol de la région, les sols sont également très différents. Les sous-sols sont toujours à base d’argile plus ou moins calcaire pouvant aller jusqu’à la forme “molasse” ou “marne”. Le terroir de Madiran se classe en 3 grandes catégories.

    – La première, où sol et sous-sol sont constitués d’une masse argileuse de 2 à 3 m d’épaisseur, donnant naissance à des terres du type argilo-calcaire, terrefort ou argilo-siliceux, est située en hauts coteaux ou sur le versant ouest. Sa structure argileuse et profonde lui confère une très bonne capacité de rétention d’eau. Elle est souvent réservée au vignoble de Pacherenc-du-Vic-Bilh.

    – La deuxième catégorie de sol est souvent localisée sur les versants est ; elle est considérée comme la plus caractéristique de l’appellation Madiran. Ce sol est communément appelé sol à “grepp”. Le grepp, ou alios, est une concrétion ferromagnésifère qui constitue une stratification rocheuse intermédiaire épaisse de 30 à 50 cm et dont la profondeur varie très irrégulièrement entre 20 cm et 1 m. Au-dessus de cette couche imperméable à l’eau et aux racines, nous trouvons souvent des boulbènes, pauvres en argiles et en matière organique. C’est de ce terroir que sont issus les vins intenses, noirs, concentrés, aux tanins généreux.

    – La troisième catégorie, sur les coteaux restants, où se situent des zones d’argiles à galets constituées de limons argilo-sableux très caillouteux caractérisés par leur bonne régulation hydrique. En effet, les années sèches, les racines vont puiser la fraîcheur dans la profondeur des argiles. En année humide, ces sols sableux et caillouteux restent filtrants et bien drainés. Ce dernier terroir donne naissance à des vins plus ronds, aux tanins amples.

    - Pacherenc-du-Vic-BilhUne petite (par la taille) AOC de 270 ha qui produit des vins blancs secs, bien typés et charmants, au nez subtil où l’on retrouve des notes de fleur d’acacia et de fumé bien caractéristiques. Là aussi, les progrès sont constants. Cépages : l’Arrufiat accompagné de Sauvignon, Sémillon, Courbu et Manseng.

     

    - BéarnVers Orthez et Bellocq, les cépages connus (Cabernet-Sauvignon, Tannat…) côtoient d’autres raisins plus spécifiques comme le Fer Servadou et le Manseng, ce qui confère aux vins rouges richesse, typicité et générosité en bouche. Excellents rosés.

     

    - BrulhoisLes vins du Brulhois (environ 205 ha), appelés “vins noirs” dès le xiiie siècle, sont d’un rouge rubis très soutenu. Le terroir particulier est associé à la présence de cépages typiques : Tannat, Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon et Merlot, auxquels viennent s’ajouter le Fer Servadou et le Cot, qui donnent des arômes caractéristiques de confiture, de grillé, de fruits mûrs.

     

    - IrouléguyLe rouge est corsé et coloré. C’est un vin puissant qu’il faut laisser reposer (le temps qu’il perde son âpreté naturelle), et qui mérite d’être plus apprécié. Agréable rosé sec et franc.

     

    - BuzetLe vignoble de Buzet (2 120 ha) bénéficie d’un beau terroir situé sur les coteaux qui surplombent la vallée de la Garonne. Avec un encépagement quasi identique du vignoble bordelais, l’AOC Buzet est emmenée par la dynamique cave coopérative des Vignerons de Buzet qui joue un rôle déterminant dans la reconnaissance de ses vins. Elle contrôle la très grande majorité du vignoble et s’est donné les moyens de faire des vins de grande qualité en s’offrant des installations très performantes.

     

    - FrontonPrès de Toulouse, le vignoble de Fronton (2 000 ha) est très ancien, et possède une typicité qui lui est propre grâce à son cépage prédominant, la Négrette, à laquelle s’associent les Cabernets, le Gamay, le Malbec ou la Syrah. À noter que les rosés sont souvent délicieux.

     

     

  • LANGUEDOC-ROUSSILLON : LE NOUVEAU CLASSEMENT DE L'ANNEE

    320.jpgDes grands vins ici, il y en a. La force de ces vins est d’avoir su conserver leur spécificité qui se dévoile au travers des cépages de la région, chacun s’exprimant au mieux selon les sols d’alluvions, d’ardoise, de schiste ou de calcaire, en bénéficiant d’un beau rapport qualité-prix.

    Un virage important : l’avènement de l’appellation Languedoc, le socle de la réorganisation qui touche toute la gamme des AOC du Languedoc-Roussillon. Issue de l’élargissement de l’appellation Coteaux du Languedoc (qui date de 1960), l’AOC Languedoc s’étend de la frontière espagnole jusqu’aux portes de Nîmes et couvre le vignoble de toutes les aires d’appellations contrôlées du Languedoc. On dénombre ainsi 36 appellations et dénominations qui se positionnent autour de l’AOC Languedoc.

    Pas sûr que ce soit plus simple de s’y retrouver…

     

    LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE


    Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CORBIERES
    CAMBRIEL (bl)
    CASCADES (bl)
    ÉTANG DES COLOMBES (bl)
    GRAND CAUMONT
    GRAND MOULIN (r)
    MARTINOLLE-GASPARETS (bl)
    SPENCER LA PUJADE
    BOUYSSE
    LALIS
    ESPINOUS
    GRAND-ARC
    SAINT-MICHEL LES CLAUSES
    MINERVOIS
    FITOU
    CABARDES
    BERTRAND-BERGÉ (bl)
    CAVAILLES
    CLARMON
    FABAS (bl)
    HERBE SAINTE
    PÉPUSQUE
    VIEILLE (Pic-Saint-Loup) (bl)
    LOUP BLANC
    LOUPIA
    PECH-D'ANDRÉ (bl)
    TOUR BOISÉE
    AGEL
    CENTEILLES
    COTEAUX-DU-LANGUEDOC
    SAINT-CHINIAN
    FAUGERES
    FAMILONGUE (bl)
    GUIZARD
    MIRE-L'ÉTANG (bl)
    MAS DU NOVI (bl) (r)
    PEYREGRANDES (F) (bl) (r)
    CAVE ROQUEBRUN (bl)
    SAINT-MARTIN-CHAMPS (bl) (r)
    CLOS BELLEVUE
    BOUSQUETTE
    CLOTTE FONTANE
    CROIX CHAPTAL (r)
    L'ESCATTES
    ESTABEL CABRIÈRES (bl)
    LANYE-BARRAC
    SAUVAIRE
    GRANDES COSTES
    VILA VOLTAIRE
    BORT
    FONTAINE-MARCOUSSE
    REYNARDIÈRE (F)
    COTES-DU-ROUSSILLON
    VDN
    DIVERS
    DAUMAS-GASSAC (bl)
    CASA BLANCA (bl)
    MAS ROUS (bl)
    PLAINE-HAUTE (Muscat)
    RICARDELLE DE LAUTREC



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CORBIERES
    VIGN. CAMPLONG*
    AURIS (Bl)
    (LONGUEROCHE)
    MATTES-SABRAN
    MINERVOIS
    FITOU
    CABARDES
    CAPRICES*
    PAUMARHEL (bl)*
    VILLEPEYROUX
    AUGUSTINS (Pic-Saint-Loup)*
    LA GRAVE (bl)
    TERRES GEORGES
    GRAND GUILHEM
    OUPIA
    COTEAUX-DU-LANGUEDOC
    SAINT-CHINIAN
    FAUGERES
    ARGENTEILLE*
    ARGENTIES
    (MARMORIERES*)
    (VALAMBELLE (F)*)
    DEVEZE MONNIER*
    Villa DONDONA*
    BERGERIE DU CAPUCIN
    COTES-DU-ROUSSILLON
    VDN
    DIVERS
    BERTA-MAILLOL (Banyuls)*
    (MAIRAN (IGP) (bl)*)
    BARTHE (IGP)
    MASPIQUET*
    MOULINES (IGP)*
    RIVES-BLANQUES*
    SERRES (Malepère)
    DOM BRIAL
    (CLOS SAINT-GEORGES)
    TERRES DE MALLYCE

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CORBIERES
    (2 ANES)
    (FONTFROIDE)
    MINERVOIS
    FITOU
    CABARDES
    (BARROUBIO)
    MARBRIER
    ZUMBAUM TOMASI
    COTEAUX-DU-LANGUEDOC
    SAINT-CHINIAN
    FAUGERES
    (MAS de CYNANQUE)
    (MAS NUY)
    METEORE (F)*
    COTES-DU-ROUSSILLON
    VDN
    DIVERS
    ANTECH (Limoux)*
    (Mas de MADAME*)
    (Philippe NUSSWITZ)
    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD  
     
  • VOUS AIMEZ LES VINS ITALIENS ? GOÛTEZ CEUX DU NORD-EST !

    L’Italie se divise aisément en quatre grandes régions vinicoles :

    - Le Nord-Est du pays, ce sont les vins du Trentin-Haut-Adige, de type allemand (ou autrichien), le domaine du Valpolicella et du Soave en Vénétie, puis les vins des Grave et Colli du Frioul et de la Vénétie Julienne.

    - Le Nord-Ouest, d’une topographie très contrastée, regroupe le Val d’Aoste avec ses pistes de ski, la (très) grande région viticole du Piémont, les Apennins de Ligurie au-dessous, qui borde la Méditerranée, la Lombardie, puis l’Émilie-Romagne et son Lambrusco, qui empiète sur le nord et le centre du pays et annonce la Toscane.

    - Le Centre, qui commence par la beauté de la Toscane et son fameux Chianti omniprésent, se poursuit vers Rome et le Latium, sur la mer Tyrrhénienne, traverse le pays par la région de l’Ombrie, atteint la mer Adriatique par les Abruzzes, puis les Marches pour ses vins méconnus de Rosso Piceno, avant d’arriver au secteur de Molise.

    - Le Sud, c’est aussi un autre pays, avec d’autres vins et des régions authentiques, la Campanie sur la côte ouest, les Pouilles sur la côte orientale, la Basilicate au centre des deux, puis la Calabre, splendide comme la Sardaigne et la Sicile où l’on savoure le Marsala.

     

    L’ITALIE DU NORD-EST

    Le Trentin et le Haut-Adige

    Douze DOC dans cette belle région chérie des skieurs qui pratiquait la viticulture bien avant que les Romains ne l’encourage. Ce sont les couvents et les évêchés qui firent de cette région leur source d’approvisionnement en vin, au temps de Charlemagne. Aujourd’hui, l’influence germanique est d’ailleurs toujours omniprésente, notamment dans la région du Haut-Adige, et cela se ressent tout naturellement dans le style de vins élaborés.

    La quantité prime quand même sur la qualité et presque les 2/3 de la production, sont des DOC, exportés pour la plupart en Suisse, en Autriche, et en Allemagne, ce qui semble parfaitement naturel. A noter que les vins du Trentin sont assez proches de ceux du Haut-Adige, issus pour la plupart des mêmes cépages, mais plus neutres et sans grand intérêt. Les coopératives sont puissantes, et tout le monde produit des blancs secs et mousseux.

    - Alto Adige
    Cette appellation générique couvre la fraction du Haut-Adige située dans la province septentrionale de Bolzano. Hormis l’Alto Adige Spumante, tous les vins sont des vins de cépage (s) et doivent comporter au moins 95% du cépage indiqué, contre 85% dans le reste du pays. Les rouges ne sont guère passionnants, malgré leurs noms flambeurs de Cabernet-Sauvignon, de Merlot ou de Pinot noir (Blauburgunder), ce dernier étant nettement supérieur en rosé (un comble). Pour l’anecdote, le Moscato rosa (Rosenmuskateller) et ses vins chauds et parfumés, demi-doux à moelleux, avec une forte acidité naturelle et une saveur prononcée de Muscat, bien agréable à constater. En blancs, aux côtés du bon Terlano (DOC), vous trouverez l’éternel Chardonnay, meilleur quand il est frizzante, presque spumante. Le Pinot bianc (Weissburgunder) est le plus répandu des cépages blancs, et c’est certainement lui qui donne les plus jolis vins de la région. Le seul Riesling digne de ce nom est celui du Rhin (renano). Je ne m’étends pas sur les qualités très moyennes du Müller-Thurgau, du Sauvignon ou du Sylvaner, et préfère vous faire découvrir un vin plus racé comme le Moscato Gialoo qui donne de délicieux vins de dessert.

    - Teroldego Rotaliano
    J’ai bien apprécié ce rouge provenant de la maison Zeni, issu du cépage Teroldego. Le vin est coloré, bouqueté, légèrement corsé, de bonne bouche.

    - Sant Maddalena
    Issu du cépage Schiva, un vin rouge franc, fruité et rond, sans prétention, à boire frais en regardant les collines qui vous feront penser au Tyrol voisin.

    La Vénétie

    Dès le XVe siècle, Venise était le premier négociant de vins de la grande Europe. Les riches marchands vénitiens exportaient en effet les vins grecs et les vins de Vérone ou de Padoue. Les vins de Vénétie sont issus aujourd’hui des cépages plus ou moins hétéroclites Barbera, Merlot, Pinot noir, Cabernet-sauvignon pour les rouges et des Trebianno, Bianchetta, Malvoisie, Pinot blanc ou Traminer. Les secteurs étant disparates, les vins le sont tout autant, blancs, rouges ou rosés, et proviennent des collines véronaises, des monts Berici, des collines Euganéennes, de Bregance et des rives du Piave : Valpolicella, Bardolino et Soave, avec une préférence pour le premier (mais si) qu’il est bien agréable de savourer un peu frais, dans sa jeunesse, même si j’ai eu l’occasion d’être surpris par quelques bouteilles de 8 et 10 ans, qui sont surtout des exceptions. Si je ne vous conseille pas de nombreux vins, c’est qu’ils sont,  soit issus d’assemblage, soit des vins de purs cépages pour le moins peu typés (Cabernet, Merlot…), provenant surtout du secteur de Trente et de Trévise (Colli, Piave…).  Cinq appellations, d’ouest en est, sortent du lot.

    - Bardolino
    De bons vins rouges légers (et rosés comme le Chiaretto) proviennent de cette région du lac de Garde, et sont à apprécier simplement pour leur fruité et leur nervosité en bouche, jeunes et frais.

    - Valpolicella
    C’est le vin de prédilection des alentours de Vérone, issu des cépages Rondinella, Corvana et Molinara, que l’on ne se gêne pas pour rendre très productif. Passons. Un bon Valpolicella n’est pas élaboré pour faire de l’esprit mais pour faciliter le dialogue entre amis. Essayez le Recioto della Valpolicella, un vin rouge étrange issu de raisins passiti, très alcoolisé, aux nuances aromatiques intenses, qui peut rappeler un VDN, voire, de loin, un Porto.

    - Bianco di Custoza
    Peu connu et produit au sud de Vérone, ce joli blanc, à la fois sec et rond, qui sent les fleurs fraîches, est un vin très attirant, dont certaines bouteilles sont surprenantes qualitativement.

    - Soave
    Il y a de tout dans cette appellation, des plus simples des blancs, vraiment insignifiants, à des crus plus denses, parfumés, aux notes d’amande et de fleurs, onctueux en bouche comme le Recioto di Soave, de bonne évolution.

    - Bregance
    Un bon Bregance blanc, notamment le Prazti di Canzio, est un vin tout à fait particulier, très parfumé, fin et suave, très agréable à découvrir sur un poisson de lac. Le rouge peut être excellent, puissant et corsé, aux tannins fermes.

    Le Frioul et la Vénétie Julienne

    S’étendant à l’extrême est du nord de l’Italie, de la frontière autrichienne jusqu’à Trieste, la région produit surtout des vins issus de vinifications plus modernes que typiques des cépages que l’on croit à tort et à travers “améliorateurs” comme le Chardonnay ou le Merlot.

    Terre de conquête, le Frioul cultive la vigne dans la zone abritée des collines, protégée par les Alpes du vent froid qui sévit sur les plaines et les vallées. Avec 118 typologies différentes (ouf !), 8 vins du Frioul ont obtenu la DOC. Comme en Vénétie, les vins de cépages “français” vont donc bon train dans les appellations Aquilea, Atisana, Izonzo… et ne présentent pas plus d’intérêt, sur le plan de la typicité et de l’originalité d’un pays, qu’un Chardonnay de l’Ardèche ou qu’un Bordeaux nouveau.

    - Grave del Friuli
    C’est la plus grande appellation de la région, qui s’étend de Pordenone à l’ouest à Cormons à l’est, où vous ne trouverez pratiquement que des vins de cépages qui ne vous dépayseront pas (Merlot, Pinot noir, Chardonnay, Sauvignon… il ne manque plus que la Syrah ou la Marsanne). Préférez quand même les vins qui proviennent des Refosco, Tocai , Pinot grigio ou Verduzzo.

    - Colli Orientali del Friuli
    Aux côtés du Pinot Grigio et du Tocai, qui font d’excellents vins dans ce secteur, deux cépages blancs valent le détour : le Verduzzo, vinifié surtout en demi-sec, ample et bouqueté, vraiment très réussi, et le Picolit, un raisin difficile à cultiver (et un vin difficile à trouver, 400 hl par an) qui produisait un vin déjà apprécié au XVIIIe siècle, issu des collines de la province d’Udine.

    - Carso
    Près de Trieste, le Terrano del Carso est un rouge très typé, parfois austère, intense et concentré (c’est l’influence du  cépage Terrano), qu’il faut savoir attendre.

     

    LES AUTRES MEILLEURS VINS D'ITALIE

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu